Deuxième mandat pour M. Barack Obama ,sans aucun doute !

Nous n’allons pas attendre le dépouillement des urnes Américaines, ce soir jusqu’à une heure tardive pour savoir qui de Mit Romney, le conservateur et républicain ou Barack Obama, le démocrate  sortira vainqueur de ces élections présidentielles Américaines . Nous le savons déjà et nous sommes quasiment sure et certain que M. Barrack Obama ,le président sortant actuel sortira en premier dans le classement avec au moins deux ou trois points de différence face à son adversaire. Bref, les américains ont en marre des guerres et des querelles intestines  que déclenchent chaque fois les conservateurs républicains.Déjà , sur les votants qui ont anticipé au vote à ce jour, selon la nouvelle loi, Obama est majoritairement  supérieur à son adversaire Romney même si quelques états affichent une certaine tendance vers Romney. Tous les indices montrent que M. Barack Obama et les démocrates sont en avance dans plusieurs états clés y compris les états tests de l’Ohio et Florida. Le président Obama aura encore un deuxième et dernier mandat pour montrer ses capacités à gérer les affaires Us.

3 thoughts on “Deuxième mandat pour M. Barack Obama ,sans aucun doute !

  1. @Mer omega

    Merci Mer omega c’etais trop dur mais ça va tres bien .Il yavais beaucoups de mort trop de dégat mais l’amerique c’est l’amerique vite elle se relève ils sont Humains ils s’entraident et ils sont solide l’humain (ychafhoum)et n’en parlant pas des animeaux!!voila j’explique un peut comment ça se passe les élections sinon vous pouvez consutler ou jetez un coup d’oeil vous comprendrez mieux http://fr.wikipedia.org/wiki/%C3%89lection_pr%C3%A9sidentielle_am%C3%A9ricaine
    L’élection présidentielle américaine est un scrutin indirect permettant l’élection du collège électoral qui choisit le président des États-Unis et le vice-président ; ce processus est régi par des règles inscrites dans la Constitution. La désignation des grands électeurs et le choix des candidats font l’objet de règles établies par chacun des États d’où sont issues des traditions plus ou moins formalisées. Depuis la seconde moitié du XXe siècle, ce processus prend environ un an.

  2. @ Mijo
    Madame, bonjour.
    Quelle bonne nouvelle de vous savoir sortie de l’oeil du cyclone puisque la connexion semble à nouveau rétablie, et d’espérer que vous avez passé sans trop de dommages, El hamdou lillah, l’épisode de la tempête Sandy qui a fait de gros dégâts sur la côte est ( et au moins une victime algérienne a-t-on appris ici par les avis de décès), pour ce qu’il nous a été donné d’en voir.

    Pour revenir au sujet de cet article, il n’est en effet pas très aisé pour moi , avec les rudiments de démocratie façon “suffrage universel” dont je dispose, de comprendre aisément d’ici le système électoral américain, qui ressemble plutôt à une partie de base-ball, c’est à dire à un match dont on voit les adversaires gesticuler après une balle sur le terrain, sans comprendre un traître mot aux indéchiffrables séquences et règles de ce jeu.
    Alors, comment expliquer notamment l’assurance que pouvait avoir Mitt Romney de remporter ces élections, alors que les sondages (qui paraît-il sont très fiables la-bas) le donnaient à égalité (5O/5O)avec Obama la veille du scrutin?

    Quoi qu’il en soit, et ce que j’en déduis, c’est qu’il n’y a en fait qu’un seul parti américain avec, au choix, deux feuilles de routes, l’une lorsque le pays préfère avancer “à dos d’âne” quand la crise politique et sociale interne devient source d’ennuis, l’autre quand il souhaite foncer “à la charge de l’éléphant” lorsque sonnent les trompettes guerrières de l’expansion dans toutes ses formes!!!

    Avec au final le même résultat : tout pour eux, rien que pour eux, et si possible, rien pour les autres !

  3. Le site du «nouveau président» Mitt Romney mis en ligne par erreur
    Capture du site de transition présidentielle de Mitt Romney par Political Wire.Le candidat malheureux à la présidentielle américaine, Mitt Romney, qui n’avait pas écrit de discours de défaite, avait préparé un site internet le consacrant comme le nouveau président des Etats-Unis, que l’on pouvait encore consulter 24 heures après les résultats.

    Sur des captures d’écran publiées par le blog The Political Wire, on y voit la page de garde du “président élu” avec une large photo de Mitt Romney, rayonnant sur fond de drapeau américain.

    “Je suis enthousiasmé par les perspectives de notre nation. Ma priorité est de remettre les gens au travail en Amérique”, y explique le républicain.

    Apparaît également la date de l’investiture du “nouveau” président, le 21 janvier à Washington ainsi qu’un lien vers son service de presse. Les candidats pour travailler dans la nouvelle administration pouvaient même y déposer leur CV.

    En tout, trois captures d’écran ont été publiées sur ce blog. Sur l’une d’entre elles, on voit Paul Ryan, le “nouveau vice-président” qui salue la foule avec Mitt Romney.

    Mardi soir, lors de la soirée électorale, le candidat avait fait savoir qu’il avait rédigé un discours de victoire de 1 118 mots mais qu’il n’avait en revanche rien préparé en cas de défaite.

    Contactée par l’AFP, l’équipe de campagne de Mitt Romney n’a pas donné suite aux demandes de renseignement.

    Le pauvre
    un de mes proverbes préférés dit:attends d’avoir traverser la rivière avant de dire au crocodile qu’il a une bosse sur le nez.
    Enfin c’est comme ça que je décris la situation.

Comments are closed.