La destruction du siège de l’Hôtel de Ville de Sidi-Bel-Abbès, est déjà programmée.

Décidément, ce n’est pas demain qu’il nous sera possible d’entrevoir une quelconque lueur d’espoir de voir le patrimoine architectural que constitue le siège de l’Hôtel de Ville de Sidi-Bel-Abbès réhabilité de façon méthodique, urbanistique, artistique et sérieuse. Le bricolage et le tâtonnement ont encore  de beaux jours devant eux car les décideurs, frappés d’un manque culturel inquiétant, ne peuvent se mouvoir que dans la laideur qui étale tout leur ridicule. Ils viennent de lancer un avis d’appel d’offres national restreint pour, tenez- vous bien,  réhabiliter la toiture du château siège de l’APC. Cet appel d’offres est paru dans deux quotidiens à audience limitée et discutable, à tirage réduit et en prime à vocation locale. Les gestionnaires de l’APC, redoutant sûrement la présence de soumissionnaires qualifiés, savent pourtant qu’il n’existe pas localement des entreprises spécialisées en réhabilitation de toitures d’ardoises. Ils se sont empressés de faire paraître un placard publicitaire déclarant l’infructuosité   de l’offre et ce sur un journal local, en date du 29/08/2013, pour ouvrir grandes les portes à la magouille en traitant de gré à gré avec n’importe quelle entreprise non qualifiée pour ce genre de travaux spécifiques, nécessitant tout un art dans la réhabilitation et la réfection du bâti historique de la ville. Cette légèreté , dans l’exécution de cette opération , sans la consultation , et surtout de suivi, par un bureau d’études spécialisé dans le domaine architectural historique  , n’augure rien de bon ,sinon un bâclage qui va précipiter la destruction de tout un pan de l’histoire de la ville. L’exemple de la réhabilitation sérieusement étudiée de l’hôtel de ville d’Oran est édifiant, car confiée à une entreprise espagnole spécialisée dans la restauration et la réhabilitation du vieux bâti. Mais comme la ville de Sidi- Bel- Abbès est orpheline de ses enfants pouvait-on espérer mieux? Le patrimoine architectural se désintègre à vue d’œil face à l’incurie et l’ignorance des “élus” communaux actuels qui n’ont à offrir que cette médiocrité envahissante, qui les anime. Ne nous étonnons pas si la toiture du château de l’APC sera refaite en tôle de zinc ou en “éternit”, car ils ne savent pas mieux faire sinon à part dans le rafistolage, le bricolage, dans la rapine et les fourberies. En attendant, l’espoir n’est plus permis, les toitures finissent par s’effondrer et les murs par s’effriter. Demain,il sera trop tard et il ne restera que le souvenir d’un majestueux château ayant abrité le siège de l’Hôtel de ville de Sidi- Bel- Abbès durant un demi-siècle post-Indépendance. L’exemple des châteaux de la ville qui sont tombés en ruines ou qui ont définitivement disparu du décor localsont édifiants et doivent interpeller toutes les autorités. Le château Perrin, sur le chemin de Boussen en est l’illustration par excellence. Les gènes des Beni Hillel  doivent être bien ancrés quelque part chez nos décideurs. La preuve est là!

Beldjillali@bel-abbes.info


le 29 août 2013


Vous pouvez suivre les commentaires et réponses de cet article à travers le RSS 2.0.
29 août 2013

5 Commentaires pour “La destruction du siège de l’Hôtel de Ville de Sidi-Bel-Abbès, est déjà programmée.”

  1. Cheikh Omar

    Message:
    C’est vraiment désolant , de voir l’ineptie des élus et des non
    -élus … leur seule motivation est de se remplir les poches ,un
    peut plus …ou est le temps du Dr Hassani , savez vous que 70% des
    habitants de Belabbés ne connaissent pas cet ancien Maire
    car ne sont a Belabbés que depuis la tragédie que nous avons
    vécus..
    tout est a faire , saleté partout , insécurité , anarchie et pas de
    lois respectées .. a titre d’exemple un collectif d’habitants et de
    commerçant de la résidence el feth (HASNAOUI ) AVONS DEMANDÉS AU
    papc , ET AU WALI D,INTERVENIR Pour QUE CETTE CITÉ AU CENTRE
    VILLE , PROCHE DE LA RÉSIDENCE DU WALI ET DE LA WILAYA RETROUVE SON
    CACHET ORIGINAL DE CENTRE COMMERCIAL , CAR DEPUIS QUELQUES ANNÉES
    CELA EST DEVENU UN CENTRE DE DÉBAUCHE AU CENTRE VILLE , UN LIEU OU
    CERTAIN S’ADONNE A LA BOISSON , A LA DROGUE , EMPÊCHANT LES
    COMMERÇANTS D’INVESTIR DANS DES ACTIVITÉS COMMERCIALES PROPRES COMME
    LES VÊTEMENTS , TOUT POUR LA MARIÉE , POUR LA MAISON , POUR LES
    ENFANTS ETC… QUAND LES AUTORITÉS ONT PEUR DE PRENDRE LEURS
    RESPONSABILITÉS ALORS LE DÉSORDRE ET L’ANARCHIE RÈGNE … ALLEZ VOIR D’AUTRES WILAYA VOISINE ET VOUS VERREZ QU’IL EST POSSIBLE D’EN FAIRE BEAUCOUP PLUS … EN ATTENDANT FÉLICITATIONS POUR VOTRE BEAU TRAVAIL … C’EST AVEC VOS ARTICLES ET PHOTOS QUI DÉRANGE QUE VOUS CHANGEREZ LES CHOSES .Omar DU CANADA ET AMOUREUX DE BELABBÉS .

  2. zalamite

    Il faut revoir tout cette histoire de la guerre d’Algérie. Il n ya que de la récupération. Dites moi s‘il vous plait ou se localisait surtout les européens avant 1954 ?? Bien dans les régions riches en laine en mouton, en blé en agrume. Y’avait de français ni a Tlemcen ni a Batna ni a mascara ces régions étaient montagneuse et pauvre. Mascara une région d’argile très pauvre et misérable Le tlemeceniens les mascariens les batni les setifien les kabyles, les pauvres ne vivaient que sur l’artisanat de la chaussure et la culture de karmouss anssra (figue de barbaris). Vous croyez que le français va se déplacer de France avec une armada pour manger de karmous nssara de Nedroma et de Maghniya ??. Et a la fin de la guerre des gens qui viennent de partout nous dire qu’ilS étaient dans la guerre. Mais vous avez fait la guerre contre qui ?? Y’avait pas de français que dans les plaine de bouchaoui de d’Oran de Tiaret de Machriya et Chlef Mohamadia, après 1935 le Temouchentois était envahi par les industriel en fuite du nazisme , surtout des haut plateaux riche en pâturage en alfa et en tapi. Vous croyez que l’européen est venu pour manger couscous ??

    Certaine régions sans français sur leur sol viennent nous casser la tête nous avons fait la guerre. Mais vous avez la guerre contre qui ?? Y’avait pas de français installer chez vous a part quelques administrateur. La région la plus meurtrie par les colons c’était là ou il y avait la richesse surtout le tapis qui coutait les yeux de la tête dans les pays froid européens. Les français exterminait les gens a bout portons pour s’emparer du tapis et du cheptel source de laine qui servait a la fabrication de ces tapis..Donc il faut revoir cette histoire raconter par les uns et les autres et pencher sur l’essentiel.
    Atman disait ‘’ -Un juif d’Algérie originaire de Constantine, que j’ai croisé un jour à Paris- me racontait son amour de souvenirs et de sa terre natale en murmurant pudiquement un air Fergani.’’ Le juif savait ou s’installer la ou il ya le tapis qui vient du sud de Constantine …mdrrrr
    Si vous voulez savoir sur la guerre d’Algérie depuis les ottomans suivez le mouvement des Tapis comme chez ce mozabite

    http://mozabite.skyrock.com/photo.html?id_article=3079067011&id_article_media=30361775

  3. atman

    Bonsoir chers ulcérés et péniblement conscients. Nous sommes probablement une minorité à ce jour à s’offusquer pour ne pas dire révoltée par tant de dégoût, que les jours de peine colportent. La force des mots et la richesse du langage universel associés ne trouvent pas le mot juste pour qualifier cet état de choses qui frappe et enlise notre cité dans cette dégradation, que même, les bêtes sauvages sur les rives du Zambeze, préservent avec soin animal leur home. -Un juif d’Algérie originaire de Constantine, que j’ai croisé un jour à Paris- me racontait son amour de souvenirs et de sa terre natale en murmurant pudiquement un air Fergani. Notre rencontre s’était étendue autour d’un thé au pignons. En prenant congé, il s’était révolté contre la mauvaise propagande qu’on faisait à l’Algérie, il me raconta, qu’il faillit revenir aux mains avec un rapatrié qui déversait certainement son venin sur le paradis perdu en ces termes “On vous a laisser une Algérie comme une déesse, vous l’avez réduite à une dépravée sans âme” . Ces mots qui font mal au coeur datent d’il y a 25 ans. Aujourd’hui, avec le temps, et le temps fait les siennes, je constate, que la dépravation est une logique de tous les jours et qui accompagne un calendrier de la mise à mort de notre pays et son patrimoine. Sinon comment peut-on tolérer cette infamie, comment peut-on distribuer de l’argent pour réhabiliter tel ou tel édifice sans contrôle technique, ni assurance sur le court terme et au final, rien ne se fait et l’argent envolé !!! Que font les institutions censées protéger le pays tel que le fameux DRS ou le Ministère de I’intérieur. Ces crimes d’État, car il s’agit d’un crime à ciel ouvert comme notre mairie et son style deuxième Empire, le château Perrin, le château du roi d’Espagne. Ces bâtisses rénovées à l’identique sont non seulement partie intégrante de notre ville et son histoire et esthétiquement ils représentent à eux seuls différentes écoles d’architecture. Au Sri Lanka et au Bengladesh on rénove les habitations Victoriennes de la présence ou influence britanniques pour les besoins d’un tourisme de qualité. Lors de la présence française on a mis en valeur Tipaza, Cherchell, Timgad et autres. Des sites de plusieurs siècles ! Chez nous on s’est pas donné la peine, on a au pire laisser les choses se dégrader avec le temps ! Ou bien on a encouragé la dégradation systématique des fleurons architecturaux au coeur des domaines agricoles, j’ai en mémoire un lieu connu par toutes les grandes plumes du 20 siècles et qui ont séjourné : La ferme du Rocher ou Paul Bellat se retirait pour écrire et inviter Gide, Feraoun, Camus et autres. Faites un tour, vous n’aurez que vos yeux pour soutenir vos larmes. Devant ce constat amer, il y a un Responsable, un seul : l’ÉTAT. Le fait d’encourager des candidats sans culture et sans le sens de responsabilité qui leur incombe à adhérer à des partis moribonds ou inféodés au système contribue à sa manière la destruction programmée de nos belles villes et nos plus beaux villages. Les candidats dans leur majorité ne sont ni aptes, ni motivés politiquement pour avoir la conscience de la vrai gouvernance. Ce ne sont que des potentats au service d’une manne financière que se partagent les pachydermes d’une politique du désastre.

  4. HKM

    bel abbes est devenue ville connu a l’echelle nationale
    si tu veux n’importe quoi va a Bel Abbes. le problème ici c’est l’usage des grade de faux commandant, faut lieutenant, les faux officiers les faux moudjahidines, pour faire au nom de la hiérarchie militaire et de la DGSN et des moudjahidines. chaque fois un marché est pris en leur noms et on ordonne de fermer sa gueule.
    lorsque on avait des réunions de travail de 1984 et ma sortie une dizaines un après l’autre sont devenues fils de chahid. Chaque fois on apprenait qu’un des notes son père était moujahide a batna l’autre a Alger l’autre a Tlemcen l’autre a oran l’autre a Bechar, l’autre a sidi bou3aiche l’autre a nedroma l’autre a twayta allez le vérifier . chaque que la règlementation exige des règles l’ancien moujahide ou le faux commandant intervient
    ”ya khouya ana fils de moujahide a3touni nadiha, a3touni l’échelon, a3touni le boste, a3touni ndire khatarti” etc
    ni le minsière de la defense ni le minsitère des moujahidine n’avaient une responsabilité dans ce qui se passe.
    faudra changer de méthode et repartir sur de bonne base
    chaque ministère doit envoyer des émissaires dans chaque administration pour organiser des réunions tous les 2 mois. devant ce représentant les travailleurs auront l’occasion de discuter et le bande organisé sera mal a l’aise car un ouvrier peut tout divulguer devant le représentant du ministère.
    dans ce cas le propriétaire est présent. Avant tout le monde profiter de cette absence pour se tailler une autorité sur le dos du gouvernement.
    A titre d’exemple depuis 30 de travail dans une direction on a jamais reçu la visite d’un membre du ministère. c’est normal les gens se croit propriétaire du moment que le propriétaire est inexistant…
    et couper l’internet aux administrations y rabbani toute la comptabilitéS et tous les dossiers sont vue par la planete toute entière..wach hadh el khadma wach hadh l’inconscience wach hadh niveau???
    Un simple haker peut savoir vos profils si vous êtes marié si vous etes célibataire combien vous gagnez par mois etc
    rouhi ya bel abbes rouhi

  5. Boualem

    Ceci n’est que le reflet de la médiocrité et de la magouille à tous les niveaux de ce pays qui ne mérite rien en définitive , votre article a tout dit je n’ajouterai rien du moment qu’au pays des aveugles le borgne est roi.

Les commentaires sont fermés

HORAIRE TRAIN

</img/ Départ - Arrivée
Oran - Sidi Bel-Abbes 07h30 - 08h35 (*)
10h20 - 11h19 (**)
12h50 - 13h55 (*)
14h45 - 15h45 ()
15h20 - 16h25 ()
17h10 - 18h21 (*)
20h30 - 21h33 (**)

(*)Vers Tlemcen
(**)Vers Bechar

Sidi Bel-Abbes - Oran
04h30 - 05h30
06h27 - 07h31
07h53 - 08h58
08h34 - 09h42
11h20 - 12h22
12h06 - 13h10
16h29 - 17h26
ORAN ALGER
06h10 - 11h15
08h00 - 12h00 (*)
10h00 - 14h07
14h00 - 19h24
15h45 - 19h46 (*)
(*) rapide
ALGER - ORAN
06h10 11h25
08h00 12h00(*)
10h00 - 14h09
14h00 19h24
15h45 19h46(*)
(*) rapide
ORAN - TLEMCEN
07h35 09h56
12h50 15h12
16h30 18h51
TLEMCEN - ORAN
05h50 08h09
10h30 12h49
15h30 18h57
ORAN - MAGHNIA
07h30 11h05
12h50 16h22
MAGHNIA - ORAN
04h45 08h09
TLEMCEN- GHAZOUET
16h30 19h42
GHAZOUET- TLEMCEN
04h30 07h40
ORAN - TÉMOUCHENT
08h10 07h15
13h30 14h31
17h02 18h03
TÉMOUCHENT - ORAN
06h00 07h12
09h20 10h24
14h40 15h44
ORAN - CHLEF
Tous les Trains vers Alger +
11h55 14h22
16h15 18h35
CHLEF - ORAN
16h42 19h24
17h50 19h46
ORAN - BECHAR
10h20 17h11 Coradia
20h30 05h50 Train Diesel
BECHAR - ORAN
06h15 13h10 Coradia
20h20 05h00