La direction de la santé de sidi bel abbés : «Il n’ya aucun cas de paludisme déclaré »

En réaction à l’information donnée par la presse sur le dépistage d’un cas de paludisme à sidi bel abbés, la direction de la santé de la wilaya a tenu un point de presse à travers lequel un démenti formel est porté. Le représentant de la direction de la santé a tenu à préciser que le cas est déclaré à Oran et soigné dans un hôpital de la même ville. Il s’agit d’un étudiant ressortissant tchadien qui est inscrit à l’université de Sidi Bel Abbés. Après avoir passé ses vacances d’été dans son pays, l’étudiant est revenu avec une fièvre et il a été pris en charge médicalement dans un hôpital à Oran. Après avoir été déclaré totalement guéri, il a rejoint la cité universitaire Attar Belabbes à sidi bel abbés où il réside en qualité d’étudiant a déclaré le représentant du DSP qui s’est interrogé sur les sources d’information qui ont alimenté certains organes de la presse écrite.


le 12 novembre 2013


Vous pouvez suivre les commentaires et réponses de cet article à travers le RSS 2.0.
12 novembre 2013

2 Commentaires pour “La direction de la santé de sidi bel abbés : «Il n’ya aucun cas de paludisme déclaré »”

  1. le cygne

    A toute fin utile…..!!!! (source l’Express.fr

    Une apparente mutation génétique d’un des parasites du paludisme, appelé Plasmodium vivax, pourrait menacer des dizaines de millions de personnes dans le monde, révèlent vendredi deux recherches aux Etats-Unis, qui seront publiées dans la revue scientifique américaine PLOS Neglected Tropical Diseases. Ce parasite, à l’origine d’une forme plus bénigne du paludisme, “pourrait connaître une mutation rapide” pour déjouer la protection naturelle conférée par un certain type sanguin trouvé chez des millions d’Africains, expliquent les auteurs.
    “Nous avons découvert un mécanisme génétique jusque-là inconnu dans le P. vivax qui pourrait permettre à ce parasite d’envahir les cellules sanguines des personnes qui sont normalement protégées”, précise Peter Zimmerman, co-auteur des deux études.
    “Un gène connu pour permettre au parasite d’envahir les cellules sanguines fait une copie de lui-même pour exister en deux exemplaires. Il s’agit souvent d’une manière de berner le système immunitaire”, relève ce scientifique…. !!!!!

    Ne vous réjouissez pas trop vite…Messieurs de la DSP… !!!

  2. le cygne

    C’est ça…!!! La direction de la santé doit bien surveiller ce cas, car, il y a des formes latentes ou « dormantes » du parasite qui expliquent pourquoi des individus apparaissent guéris du paludisme mais rechutent plusieurs semaines voire plusieurs mois après la première infection même si le patient a quitté la zone impaludée. De ce fait, un traitement spécial est impératif pour guérir complètement le malade….. !
    Ça nous rappelle les neuf (9) cas qui ont été enregistrés dans la localité d’El Atteuf dans la wilaya de Ghardaïa, entre le 31 octobre et le 6 novembre 2013… ! La population de cette agglomération ne sont pas impassibles malgré les assurances formulées par la direction de la santé et de la population de la wilaya de Ghardaïa quant à une prétendue maîtrise de la situation épidémiologique. La crainte s’est accentuée après qu’aient été signalés d’autres cas, issus de la région, dans d’autres wilayas.
    D’après un article publié, ce jour à El Watan et intitulé : « Le paludisme inquiète à Ghardaïa », pour la population d’El Atteuf, les risques que d’autres cas soient détectés sont toujours d’actualité. Un citoyen prend la parole : «Je suis inquiet parce que, pour moi, il n’y a pas eu de réelle prise en charge du problème. Cela va persister car le problème des eaux usées d’El Atteuf est toujours là. Là où j’habite, il y a un égout à ciel ouvert, les eaux usées se déversent sur nos maisons depuis une cité mitoyenne», explique un habitant d’El Atteuf. «Les autorités n’ont pas déployé de gros moyens», accuse-t-il. Et un autre de lui couper la parole : «Il ne faut pas oublier le risque qui peut aussi provenir des 300 Subsahariens qui habitent dans certains quartiers d’El Atteuf !»

    A ceux qui jouent le rôle (qui ne leur va pas du tout) de bonnes âmes charitables n’ont qu’à se rendre compte que les choses risquent de devenir plus graves encore et qu’une épidémie ça commence toujours comme ça..!!!

    Alors Messieurs de la DSP, c’est bien de calmer les esprits pour éviter la panique, mais la tension ne doit pas baisser, surtout faites votre travail convenablement et consciencieusement pour éviter le pire…. !

    Quant au pouvoir public, il doit trouver des solutions pratiques pour ces africains errant dans les rues…! “Un homme averti en vaut deux”

Les commentaires sont fermés

HORAIRE TRAIN

</img/ Départ - Arrivée
Oran - Sidi Bel-Abbes 10h20 - 11h19 (**)
12h50 - 13h55 (*)
15h20 - 16h25 ()
15h50 - 17h01 (*)
17h10 - 18h21 ()
17h00 - 18h22 (+)

(*)Vers Tlemcen
(**)Vers Bechar

Sidi Bel-Abbes - Oran
05h40 - 06h58
06h58 - 08h18
09h20 - 10h22
10h34 - 11h42
12h06 - 13h10
ORAN ALGER
08h00 - 12h00 (*)
10h00 - 14h07 (*)
12h30 - 17h54 (*)
(*) rapide
ALGER - ORAN
08h00 13h15(*)
10h00 - 14h09
12h30 - 17h54
(*) rapide
ORAN - TLEMCEN
07h35 09h56
12h50 15h12
16h30 18h51
TLEMCEN - ORAN
05h50 08h09
10h30 12h49
15h30 18h57
ORAN - MAGHNIA
12h50 16h22
MAGHNIA - ORAN
TLEMCEN- GHAZOUET
GHAZOUET- TLEMCEN
ORAN - TÉMOUCHENT
TÉMOUCHENT - ORAN
ORAN - CHLEF
Tous les Trains vers Alger +
08h00 10h19
10h00 12h00
12h30 14h53
16h15 18h35
CHLEF - ORAN
06h50 09h15
10h44 13h15
12h13 14h09
15h12 17h54
ORAN - BECHAR
10h20 17h11 Coradia
BECHAR - ORAN
06h15 13h10 Coradia

Nombre de Visites :

  • 3 328
  • 6 846