Le comédien Sid Ali Kouiret, grande figure du cinéma et du théâtre algériens, est décédé dimanche après-midi à l’hôpital à Alger des suites d’une longue maladie à l’âge de 82 ans, a-t-on appris auprès de la famille du défunt.

Le défunt avait été admis il y a un mois à l’hôpital de Ain Naadja où il a dû subir plusieurs interventions chirurgicales. Né le 3 janvier 1933 à Alger, il avait marqué l’histoire du cinéma algérien dès l’indépendance en se produisant dans plusieurs grandes oeuvres dont “L’opium et le bâton”, “Chronique des années de braise” et “Décembre”.

INNA LILLAH OUA INNA ILLAYHI RADJI3OUN

2 thoughts on “Le comédien Sid Ali Kouiret n’est plus”
  1. Inna Lillahi Wa Inna Ilayhi Raji3oun.

    Je présente mes condoléances les plus attristées à la famille et aux amis du défunt. C’était un acteur de grand talent. Allah Yarhmou Wa Ywassa3 3lih… !
    Un monument qui a marqué l’histoire du (vrai) cinéma algérien vient de nous quitter. Heureusement qu’il a été honoré de son vivant en 2012 et 2013 entouré de sa famille et ses amis…!!! Qui n’a pas vu au moins un de ses films… ?! Surtout « l’Opium et le Bâton » et « Chronique des années de Braise »… !

    A Allah nous appartenons et à lui nous retournons…!

Comments are closed.