Le mystère du vol MH 370 met à “nue” les limites des technologies modernes

Hormis les disparitions des aéronefs dans le triangle des Bermudes  dans les années 40,jamais depuis cette période et  dans l’histoire de l’aviation civile , un tel mystère de disparition d’avion n’a demeuré sans issue comme c’est le cas de ce Boeing 777  de la Malaysian airlines qui maintenant rentre dans sa deuxième semaine sans nouvelles plongeant  les pauvres familles  des 239 passagers disparus dans une situation cauchemardesque. Pourtant toute la technologie inhérente à l’aviation en ce 21 ème siècle est mis en branle par les super puissances  pour localiser l’avion mais reste limitée avec toutes les failles de retransmission qui probablement alimenteront les futures sujets des spécialistes . Depuis le scénario d’une défaillance technique au détournement par des terroristes en passant par les thèses de soupçon sur le commandant de bord et son copilote, on ne cesse de se tourmenter et de passer en revue tous les enregistrements de satellite, de radios pour savoir ce qui a pu se passer dans cet avion. Ses traces ont été perdu à quelques centaines de kilomètres au nord-est de Kuala Lumpur alors qu’il se dirigeait vers Pekin (Chine). Les recherches entamées juste le lendemain matin ont vite montré que quelqu’un ou quelque chose dans l’avion avait coupé toutes les servitudes de reconnaissances, d’identification et d’émission de signaux , situation que le constructeur avait complètement mis

Signal indiquant un détournement (Hijack) reçu sur les écrans radar des centre de controle.

Signal indiquant un détournement (Hijack) reçu sur les écrans radar des centres de contrôle.

de coté en pensant uniquement aux boites noires, ces dernières ne pourront  probablement rien indiquer si le scénario de détournement par des spécialistes aguerris est retenu. Tous les spécialistes de l’aviation s’accordent à souligner qu’un avion sans “transpondeur” (genre d’émetteur satellite) est un avion aveugle surtout au dessus d’un Océan. Pire encore, cet avion moderne doté d’une sorte de signal de détournement qui s’enclenche par le commandant de bord si menace est présente dans l’avion.

Alors qu’on avait privilégié  deux direction possibles que le boeing 777 aurait emprunté , celle de l’Afghanistan vers le  Nord Ouest ou celle du Sud-Ouest vers l’océan indien , voilà que des satellites ont localisé  des débris long de plus de 24 mètres  à plus deux milles kilomètres au Sud-Ouest de Perth en Australie. Dans un esprit d’entre-aide international , une quarantaine d’avion et hélocoptères , une vingtaine de navires et des milliers d’hommes ont pris la direction de ce point de localisation des premiers débris mais à cet instant rien n’est encore confirmé si ce sont des débris de l’avion disparu ou seulement issus navires perdus il y a des années car cette zone dit-on rassemble l’ensemble de ces objets en raison des courants marins intenses qui s’y joignent ici. Une autre question taraude  maintenant les esprits  et concerne l’autonomie possible du Boeing 777. Ce lieu de localisation des débris dépasse largement la distance légale de son autonomie en fuel , estimée à 7 heures.
Les météorologistes sont  à pied d’oeuvre peinent à trouver un couloir calme dans cette zone turbulente en cette période de l’année mais ces premiers signes de localisation de l’avion de la Malaysian Airlines demeurent solides selon les autorités australiennes.


le 20 mars 2014


Vous pouvez suivre les commentaires et réponses de cet article à travers le RSS 2.0.
20 mars 2014

6 Commentaires pour “Le mystère du vol MH 370 met à “nue” les limites des technologies modernes”

  1. le cygne

    Voici un commentaire sur l’article qui attire vraiment l’attention….!!! C’est vrai que toutes les pistes doivent être prises en compte, car on connaît maintenant , les scénarios grandioses des Renards polaires…!!

    “Avec la disparition des passagers du vol MH370 de Malaysian Airlines, le milliardaire Jacob Rothschild devient l’unique propriétaire d’un brevet important de semi-conducteurs.
    Coïncidence? Je ne crois pas! Les mystères entourant le vol MH-370 continuent de croître de jour en jour .
    Rothschild, le membre Illuminati, est soupçonné d’avoir exploité l’avion de ligne pour obtenir les droits complets d’incroyables brevets de micro-puce KL-03. L’entreprise technologique américaine, Freescale Semiconductor, qui a partagé ses droits avec Rothschild, avait vingt membres très expérimentés à bord qui venaient de lancer un nouveau gadget de guerre électronique pour les systèmes de radars militaires avant que l’avion ne disparaisse. […]
    Sur les 239 personnes à bord du vol MH370, la plupart étaient des ingénieurs et d’autres travaillaient pour les usines de la compagnie de puce électronique à Tianjin, en Chine et à Kuala Lumpur.
    Freescale avait présenté ses condoléances aux familles des victimes et avait souligné le fait qu’elles étaient des personnes expérimentées et uniques et que c’était une grosse perte pour la société. Sur les 20 individus, 12 étaient malaisiens et 8 chinois. […]
    Mais c’est là que ça devient encore plus intéressant. Les actionnaires de Freescale, dont notamment le Groupe Carlyle dont les conseillers de ces dernières ont inclus l’ex-président américain George Bush Sénior et l’ancien Premier ministre britannique John Major. Certaines des entreprises clientes précédents incluent l’entreprise de construction appartenant à la famille d’Oussama ben Laden, au groupe saoudien Ben Laden.
    Ce qui fait que cette revendication se démarque de toutes les autres théories, c’est le fait que beaucoup de ses employés et personnels hautement qualifiés se trouvaient à bord.
    Selon World Truth TV :
    Quatre jours après la disparition du vol MH370 un brevet est approuvé par le Bureau des Brevets.
    4 des 5 individus titulaires du brevet sont des employés de Freescale Semiconductor à Austin au Texas.

    Le brevet a été partagé en 5 parties de 20% pour chaque titulaires, dont la répartition est la suivante :
    Peidong Wang, Suzhou, Chine (20%)
    Zhijun Chen, Suzhou, Chine (20%)
    Zhihong Chen, Suzhou, Chine (20%)
    Li Ying, Suzhou, Chine (20%)
    Freescale Semiconductor, Etats-Unis (20%)
    Si un titulaire du brevet meurt, alors les titulaires qui restent se partagent équitablement les dividendes d’une augmentation.
    Si 4 titulaires du brevet sur 5 meurent, alors le titulaire restant possède 100% des profits accumulés par le brevet.
    Le dernier titulaire vivant du brevet est Freescale Semiconductor.
    Qui possède Freescale Semiconductor?
    Jacob Rothschild via Blackstone (quel nom intéressant pour une compagnie, ‘pierre noire’) qui possède Freescale. Les Rothschild sont une dynastie de financiers et de banquiers internationaux d’origine juive allemande. La famille du XIXe siècle une des familles les plus influentes de banquiers et financiers Européens.

    Pour voir le brevet :http://truthnewsinternational.files.wordpress.com/2014/03/us008671381.pdf

    Est-ce juste une autre coïncidence? Je ne pense pas.
    Rothschild cache les preuve qu’il a obtenu les droits à ce semi-conducteur. Il veut le pouvoir et il veut l’argent! 239 morts ne veulent rien dire pour lui, ça fait juste parti du contrôle de la population. A la fin, il obtient l’argent, la gloire, et le pouvoir; tout ça alors que le monde reste silencieux.

    Il est temps de l’exposer pour ce qu’il est !

    Et si vous pensez que je raconte des blabla, renseignez vous sur le passé de cet homme et de cette famille, ensuite vous donnerez vos avis négatifs si vous en avez encore.

    Absolument tout est vérifiable dans ce que j’avance. D’ailleurs, je vous encourage à vérifier par vous-même.”

    Reste à vérifier cette hypothèse par les spécialistes. S’il s’avère que toutes ces hypothèses sont justes, les boites noires ne seront jamais retrouvées…malgré la High Tech…??!!!

    • Boualem

      MME cet article n’a pas attiré mon attention je ne l’ai meme pas lu sincèrement ni le votre ni celui de salim parce que je sais que le fait qu’il n’a pas encore été retrouvé donne lieu à toutes les spéculations de la part de quiconque de n’importe qui et n’importe quoi tant qu’il n’a pas été localisé et que les boites noires n’ont pas parlé tout ce qui se dit est du blabla et relève du polar aussi je vous colle une toute petite histoire au sujet du vol MH370 qui je vois vous passionne vous aimez ce genre d’histoires Le défouloir des conspirationnistes
      C’est incroyable comme certains ont l’imagination fertile et les idées tenaces.
      Prenez l’idée fixe “Diego Garcia” qui sous entend que les USA auraient fait disparaitre l’avion : vous admettez donc que la Chine est complice puisqu’elle ne dit rien ? Que les USA auraient délibérement pris le risque d’un conflit avec la Chine si l’affaire s’ébruitait ? C’est du délire.
      Par contre, si le détournement ne vient pas de l’intérieur (alors, ce serait un suicide), l’autre hypothèse, d’un hacker, est encore plus terrifiante.
      PS : pour ceux qui sont persuadés que la NSA connait en temps réel le nombre de cotelettes qu’ils ont sur leur barbecue ou le nombre de cheveux qui restent sur leur crane, cela m’étonnerait qu’un état s’amuse à photographier en HD toute la surface des océan en permanence “au cas où”. Il faut quand même s’imaginer qu’en général, il n’y a rien à voir dans ces endroits où l’avion n’avait rien à faire (sauf évidemment à aller à Diego Garcia !

  2. Boualem

    1- Les boites noires n’ont pas encore parlé pour savoir ce qui s’est réellement passé dans l’avion . c’est quoi cette histoire ? un roman ? d’ou tirez-vous cela ? merci

    • Incorruptible

      BONJOUR,
      Faut-il s’attendre à quelques choses de ces boites noires. Non , je pense pas si la thèse la plus probable est retenue c’est à dire l’avion a été détourné directement ou indirectement professionnellement d’une main de maitre avec les appareils de contrôle de “james bond”, rien ne va être trouvé dans ces fameuses boites noires et si elle seront retrouvées bien sur.Si l’avion a navigué pendant des heures après sa “chute” que peut-on attendre sauf les derniers paramètres d’un vol régulier et des bribes d’informations s’ils daignent les transmettre. Et si les chinois découvrent le pot aux roses les premiers avec leur armada de navires et satellites, l’affaire prendra une autre tournure catastrophique.Mais dommage, ils sont eux-mêmes menés par le bout de nez d’une zone de recherche à une autre alors que l’avion pourrai être dans une autre zone bien à l’abri des regards et des recherches.

  3. le cygne

    Permettez-moi de partager avec vous, un article publié le 3 avril 2014, intitulé: “MH370, incroyable histoire d’un très noir complot” qui apporte de l’eau au moulin, et je pense que tout est possible….!!!??? Il faut être au courant de tout ce qui se dit, pour se faire une idée, car cet incident n’est pas comme les autres…!!! Et comme le précise le titre de la rubrique avec toutes les technologies, ils n’ont pas pu retrouver cet avion…!!!! A vous de juger…et bonne lecture….!!

    “L’histoire de la disparition du vol MH370 inonde les médias et revient sans cesse avec de nouvelles hypothèses, au point qu’il est très difficile de l’ignorer en attendant des développements concrets. Si, comme le suggèrent toutes ces hypothèses, il y avait réellement des choses que l’on voudrait cacher, quelles sont-elles? La masse des informations qui arrivent tous les jours embrouillent plus qu’elles n’éclairent comme si, justement, quelqu’un voulait se servir des « conspirationnistes » pour brouiller les cartes.

    Les faits suivants seraient rapportés par d’autres que Percy Alvarado Godoy ou quelque autre de sa trempe, je n’y prêterais sans doute pas attention. Mais venant de cet ancien rompu aux stratégies de la guerre secrète, et dont j’ai toujours pu confronter le caractère fiable des informations qu’il relate, j’ai décidé de vous transmettre le contenu du dernier article qu’il a publié concernant le vol HM370 de la Malaysian Airlines, le pourquoi et le comment de sa disparition, même si c’est tellement gros que cela semble incroyable.
    J’ai choisi de le faire parce que si c’est réellement ce qui c’est passé, cela confirmerait le fait que Washington est en train de franchir un seuil d’intensification de sa guerre pour l’hégémonie globale, ce qui aurait pour conséquence de nous mettre tous (ceux qui s’y opposent) en danger à court terme. Et comme les signes avant coureurs se multiplient de l’Ukraine au Venezuela, en passant par l’Espagne et la Grèce, je pense qu’il est important de redoubler de vigilance.
    L’ensemble du récit repose sur des sources russes qui ne sont pas identifiée dans le texte :
    Après que les services secrets russes aient été avertis anticipativement que ce vol représenterait un sérieux danger pour leur pays et la Chine parce qu’il était probablement porteur d’une charge de matériel radioactif ou d’armes biologiques, ils menèrent leur enquête.
    Selon l’enquête préliminaire du GRU (Renseignements militaires russes) et de la FSB (Anciennement KGB), la charge suspecte dont était porteur le HM370 fut transférée des EU via la République des Seychelles dans un bateau sous bannière étasunienne nommé MV Maersk Alabama. De là elle fut envoyée en Malaisie, en quelques heures, sous la protection de deux agents des renseignements de la Navy, Marco Daniel Kennedy de 43 ans et Jeffrey Keith Reynolds de 44 ans, qui après furent assassinés de manière suspecte.

    Tous les deux étaient des spécialistes des transports d’arsenaux biochimiques et nucléaires, et étaient employés sous une couverture connue comme groupe Trident, fondé par le Pentagone et dont le siège se trouve à Virginia Beach, Virginie, pour servir de couverture aux Opérations Spéciales exécutées par les SEAL et à d’autres opérations secrètes réalisées par des groupes spéciaux à terre, parmi ces missions : les transports de matériel atomique et biologique dans le monde entier, ainsi des opérations noires, en particulier la réalisation d’opérations sous fausses bannières.
    Quand le GRU s’est rendu compte que la charge avait été déposée dans le vol HM130 ayant pour destination la Chine, il avisa immédiatement le Ministère de la Sécurité de l’Etat Chinois (MSS) de la possibilité d’une dangereuse menace. La Chine, quant à elle, activa tous ses systèmes de défense et mobilisa ses systèmes permettant de récolter l’information en temps réel. La mesure principale adoptée par le MSS fut de dévier l’ avion vers une autre destination, non plus Bejing, mais un aéroport, Haikou Meilan International Airport (HaK), situé sur l’île de Hainan.
    Dès lors tout avait été préparé par la Chine pour recevoir ce vol dangereux, mais il semble que des informations ont filtré qui ont mis les USA en état d’alerte, et qu’ils décidèrent de dévier le Boeing 777 – qui s’approchait à ce moment de la mer de Chine Méridionale, à proximité des Iles Spratly – vers Diego Garcia, distant de quelques 3 447 kilomètres.
    Comment réussirent-ils à faire passer inaperçue cette manœuvre de détournement ?
    Pour commencer (les USA) réussirent à mettre temporairement hors service l’activité de China Mobile en particulier les centres situés dans les Isles Spratly. Ensuite ils utilisèrent les moyens technologiques les plus sophistiqués à leur disposition pour faire « disparaître »l’avion. Pour réussir cet escamotage sous la vigilance des radars et satellites chinois, russes et d’autres nations, ils employèrent l’équipement dont disposait le Boeing 777-200ER, ils manipulèrent Fly-by-Wire (FBW)*, parvenant grâce à une interface électronique à le convertir en un énorme drone. Et l’avion se mit à voler tellement bas qu’il échappa aux radars. L’essentiel était de hacker également ses systèmes de communication, ce qui aurait été exécuté par un des passagers encore non identifié pour le moment.
    Le reste était relativement facile parce que les satellites nord-américains couvrent cette zone en détail et disposaient d’information sur la déviation provoquée de l’avion jusqu’à l’Atoll de Diego Garcia, qui est un atoll de corail, considéré comme territoire du Royaume Unis mais utilisé par les EU qui la leur louent. Il est considéré comme une des bases les plus secrètes parmi les près de mille bases utilisées par le Pentagone et la CIA. Il a été employé de manière réitérée comme base d’espionnage dans l’Océan Indien et comme prisons pour ceux que le gouvernement étasunien voulait faire « disparaître ». Ce fut également un plateforme pour développer les guerres contre l’Irak, l’Afghanistan, la Libye, la Syrie et l’Iran.
    On ne peut pas nier que cette trame d’espionnage, dans le style insolite des films de James Bond, a laissé les services de renseignement face à de multiples inconnues. Ce qui est certain c’est que la charge était une menace contre la Chine, de cela il n’y a aucun doute. Le matériel biologique, a été transféré avec la complicité de plusieurs nations et il avait pour objectif une attaque contre le pays asiatique, la Corée du Nord ou le Vietnam.
    Des sources anonymes russes ont proposé au quotidien Komsomólskaya Pravda quelques hypothèses qui ont été utilisées par le GRU et le FSB de même que par le MSS. L’une d’elles se rapporte à la composition des passagers de l’avion. Sans certitude et de manière spéculative, le journal russe suggère ce qui suit : « On reste avec la sensation que l’ensemble des personnes qui voyageaient à bord de l’avion avait quelque chose d’étrange, le pilote faisait partie de l’opposition malaise, il y avait deux iraniens munis de faux passeports, trop de passagers chinois ayant le même patronyme, et un passager australien avant d’embarquer confia à sa femme son alliance et sa montre, et lui demanda de les remettre au premier de ses fils qui se marierait, comme s’il savait qu’il ne reviendrait pas ».

    Ce qui est certain, c’est que parmi les passagers se trouvaient près d’une vingtaine d’employés étasuniens de l’entreprise Freescale Semi Conductor, dont le siège est à Austin, Texas, et qui appartient à la multinationale Blackstone, propriété du fameux multimillionnaire Jacob Rothschild, une entreprise qui se consacre à mettre au point un avion invisible pour les moyens actuels de détection, ce qui a une remarquable importance militaire. D’après certaines sources, parmi ce groupe, il y avait 4 espions chinois qui transportaient de sensibles informations secrètes qui affecteraient les USA et qui devaient être éliminés avant qu’ils aient pu transmettre ces secrets.

    Il est évident que cette large conspiration a été préparée de manière à cacher la vérité, manipuler l’opinion publique mondiale, avec l’appui des grands médias, qui produisent toutes sortes d’experts, élaborent des hypothèses et remplissant d’interrogations jusqu’aux services de renseignement de toute la planète eux-mêmes.

    Une dizaine d’hypothèses ont ainsi été écartées en relation avec de possibles suicides, des actes de terrorisme, même une intervention extra-terrestre, la complicité des pilotes, détournement vers des pays comme l’Afghanistan et le Pakistan, il semble que ce qui a été occulté ne sera jamais révélée au public. Les enjeux sont de taille.
    D’un autre côté existe des soupçons de ce que cette opération ai échappé aux mains du gouvernement des USA et qu’elle ait été filtrée par le Mossad, la FSB et d’autres services de renseignements. Il n’y a pas de doute, le sort des 239 passagers est et restera incertain, ainsi que les indemnisations dérisoires seront une faible compensation pour les proches des victimes.
    Le gouvernement malais mis sous pression par les USA garde jalousement toute information en relation avec cette affaire et montre un intérêt marqués pour clore le pénible événement. Les pressions et promesses exercées sur lui ont du être fortes. Les près de 26 pays impliqués dans la recherche estiment que les dépenses s’élèveront à près de 400 millions de dollars, alors que certains continuent les recherches de vestiges qui indiqueraient sa localisation.

    La Russie et la Chine malgré qu’elles aient reçu l’information en temps réel se voient frustrées de leur intention de doubler la CIA et le Pentagone en capturant la dangereuse charge qui arrivait dans le Boeing 777-200. Ils ont néanmoins obtenu une importante victoire en empêchant que le vol parvienne à sa destination initiale.
    La question que nous nous posons tous concerne le fait de savoir si le Président Obama avait connaissance de cette opération noire réalisée par les services de renseignement de son pays, laquelle pourrait avoir eu 239 victimes pour conséquence. Ce serait une preuve de plus que son Prix Nobel de la Paix n’est pas mérité.

    Un de ces jours, que nous espérons proche, les informations concernant ce triste épisode dans lequel sont mêlées l’indolence, l’impunité et l’abus de pouvoir sortiront à la lumière. Pour le moment la grande perdante c’est l’Humanité.

    * Système mis au point suite au détournement des avions de passagers qui ont mené l’attaque du 11 septembre et qui permet de manœuvrer un avion localisé en n’importe quel lieu depuis la terre pour rediriger son vol. C’est pour cette raison que le Boeing 777-200 avait un Fly by Wire conçu pour réaliser cette opération en cas d’urgence et reprendre le contrôle de l’avion, y compris sans l’intervention du pilote, pour le diriger jusqu’à un lieu prédéterminé à terre.

    • Boualem

      Nouvelle de dernière heure: le vol MH-370 mystérieusement disparu le 8 mars dernier a possiblement été retrouvé dans le sud de l’océan Indien. On n’annonce aucun survivant à ce terrible drame aérien.

      Cette nouvelle, avancée aujourd’hui par le premier ministre malaisien Najib Razak, fait plusieurs émois.

      En fait, dernièrement, lors des recherches dans l’océan Indien, on avait repéré des objets appartenant possiblement au Boeing 777. D’ailleurs, ces objets seraient sur le point d’être récupérés, ce qui permettra aux autorités de confirmer officiellement que ces débris appartiennent au Boeing 777 de Malaysia Airline.

      Souhaitons maintenant que ces débris mènent les autorités à la découverte de la boite noire, ce qui nous permettrait d’en savoir un peu plus sur l’origine de ce drame aux dernièreS nouvelles ………………mme le cygne………………………..

Les commentaires sont fermés

HORAIRE TRAIN

</img/ Départ - Arrivée
Oran - Sidi Bel-Abbes 07h30 - 08h35 (*)
10h20 - 11h19 (**)
12h50 - 13h55 (*)
14h45 - 15h45 ()
15h20 - 16h25 ()
17h10 - 18h21 (*)
20h30 - 21h33 (**)

(*)Vers Tlemcen
(**)Vers Bechar

Sidi Bel-Abbes - Oran
04h30 - 05h30
06h27 - 07h31
07h53 - 08h58
08h34 - 09h42
11h20 - 12h22
12h06 - 13h10
16h29 - 17h26
ORAN ALGER
06h10 - 11h15
08h00 - 12h00 (*)
10h00 - 14h07
14h00 - 19h24
15h45 - 19h46 (*)
(*) rapide
ALGER - ORAN
06h10 11h25
08h00 12h00(*)
10h00 - 14h09
14h00 19h24
15h45 19h46(*)
(*) rapide
ORAN - TLEMCEN
07h35 09h56
12h50 15h12
16h30 18h51
TLEMCEN - ORAN
05h50 08h09
10h30 12h49
15h30 18h57
ORAN - MAGHNIA
07h30 11h05
12h50 16h22
MAGHNIA - ORAN
04h45 08h09
TLEMCEN- GHAZOUET
16h30 19h42
GHAZOUET- TLEMCEN
04h30 07h40
ORAN - TÉMOUCHENT
08h10 07h15
13h30 14h31
17h02 18h03
TÉMOUCHENT - ORAN
06h00 07h12
09h20 10h24
14h40 15h44
ORAN - CHLEF
Tous les Trains vers Alger +
11h55 14h22
16h15 18h35
CHLEF - ORAN
16h42 19h24
17h50 19h46
ORAN - BECHAR
10h20 17h11 Coradia
20h30 05h50 Train Diesel
BECHAR - ORAN
06h15 13h10 Coradia
20h20 05h00