Le salon national des arts plastiques sous le slogan ‘’petit paris’’

C’est en présence de Mr Khalfi recteur de l’université Djillali liabes, d’hommes de culture, notamment le directeur du centre et Mr Belkhorissat directeur de l’école des beaux arts et des hommes de la presse locale, que Mr Taibi directeur de la culture a préféré par civilité élégante laisser l’honneur à Mr Khalfi de couper le ruban pour annoncer officiellement l’ouverture du salon national des arts plastiques dans sa 2ème édition.

L’événement sous le haut patronage de Mr le wali, la direction de la culture en collaboration avec l’association culturelle des arts plastiques, est affiché sous le slogan ‘’petit paris’’, auquel participe seize artistes représentant neuf wilaya et vingt et un autres de la wilaya de sidi bel abbés dont le célèbre artiste anonyme Nekrouf Baghdad. Ces artistes auront à exposer leur savoir faire entre l’abstrait et le surréalisme sur les murs réservés à cet effet pendant trois jours, jusqu’au 27/05/2015.

Un riche programme est prévu à  cet événement culturel depuis l’ouverture et l’inauguration officielle du salon avec aussi des ateliers artistiques. S’en suivra une exposition artistique ‘’performance’’ présentée par l’artiste et professeur Ababou Abdeljawed, puis une symphonie musicale classique au bonheur des fans de la musique classique.

Le lundi : un atelier pour les artistes participants au salon, puis à 15h : une conférence sur ‘’les spécificités’’ présentées par l’artiste docteur Mostefa El Maref. Le mardi à 09h, un atelier ouvert au profit des artistes sur la place du 1er novembre, puis une présentation théâtrale traditionnelle ‘’NOMES’’ de la coopérative ‘’MASRAH EDDIK’’ de la maison de la culture Kateb Yacine. Avant l’organisation d’une tournée touristique au profit des participants et  une visite au musée ‘’ghanja’’ et enfin la distribution de cadeau à l’ensemble des artistes participants dans ce salon.

Cette manifestation qui se veut avant tout, un espace d’échange, de dialogue typique et de connaissance entre artistes, fait savoir Mr Taibi directeur de la culture, s’avère aussi une ouverture sur un public toujours plus nombreux, en quête d’art en général.

Par ailleurs, et en marge de cet événement Mr Taibi nous apprend que la galerie d’exposition sise au rez-de-chaussée à l’immeuble 4 horloge, au centre ville, sera opérationnelle avant le mois sacré, le 08 juin 2015, coïncidant avec la journée de l’artiste. Le directeur a vu bon de célébrer cette journée symbolique par la mise en œuvre d’une galerie d’exposition des toiles afin que les artistes auront les mêmes chances dans le marché et pourront vendre leurs produits sans difficultés, et de la sorte seront encouragés à aimer cet art et donner plus pour son développement.

Djillali T

8 thoughts on “Le salon national des arts plastiques sous le slogan ‘’petit paris’’

  1. Waou bravo monsieur le recteur !!!!!
    Durant son mandat ce recteur a profité pour prendre le plus de photos souvenirs possible, je crois qu’il a battu le record des photos et aussi des scandales à l’UDL.
    Au lieu de résoudre les problèmes qui submergent l’UDL, il se balade un peu partout , je pense que c’est le pire recteur que l’UDL n’a jamais eu …

    1. @fadela, ce recteur est le produit d’un groupe qui gère le campus. Je vous assure qu’il n’est pas encore descendu des nuages. Voilà qui décide du sort de l’UDL, après les rejetons du clan de Oujda.

  2. Oui, @Abassia, les falsificateurs sont bien intégrés dans ce pays des “merveilles”.On aime jouer avec les petits voyous. Un responsable dont le passé douteux bien éclairé dans l’enceinte universitaire, se trouve propulsé pour gérer. Falsifier une lettre d’accueil pour bénéficier d’un “stage” à l’étranger, prouve que la personne peut plonger profondément dans la médiocrité. Je dirai plus @Abassia, lorsqu’il se permet de changer de département à son fils pour bénéficier du passage au titre de doctorant. A sidi Bel Abbès, les enfants des enseignants sont favorisés par rapport au petit peuple. Le dernier examen du concours de résidanat en médecine est significatif. Ils prennent les enfants du bon dieu pour des canards sauvages.
    Viendra le jour, et il est très proche pour cette vergogne d”universitaires” rendra des comptes.

  3. Un recteur en quête de popularité.Il s’entraîne à couper un ruban. On a l’impression qu’il n’a rien à faire à l’université.Il vadrouille un peu partout. La prochaine, il va peut-être donner le coup d’envoi d’un match de football , agiter le drapeau au départ d’une course cycliste ou annoncer le départ d’une fantasia.Il demande à être invité.

  4. Ohhhhhh, j’aurais pu intituler cette photo: “Cachez moi ce visage que je ne saurais voir”! Phrase transformée et empruntée à une célèbre pièce de Molière! Comment une certaine personne présente dans cette photo a-t-elle l’indécence de se montrer publiquement alors qu’il a eu l’art (non plastique) de falsifier une lettre d’accueil d’un laboratoire de recherche juste pour profiter d’un séjour à l’étranger. Quel culot! Pauvre université du “petit Paris” qui n’en finit pas avec ses scandales à la pelle!

    1. Le Recteur devrait inaugurer à l’UDL, un musée type Mme Tussaud de Londres où seraient exposés des personnages de cire ( là c’est du vrai ART PLASTIQUE) qui ont contribué à déshonorer cette université. Ils seront inscrits dans la “mauvaise” histoire, pour l’éternité.

Comments are closed.

Close
BEL-ABBES INFO