Le scandale de la “vente” des notes fait intervenir le wali

Le scandale de la vente des notes à la faculté de médecine TALEB MOURAD de l’université Djillali liabes de sidi bel-abbés a pris une virée qui a suscité l’intervention du premier responsable de la wilaya. En effet, Mr le wali a rassuré hier matin les étudiants d’un suivi rapproché de ce que les étudiants qualifient de drame.

Le recteur Mr Adenacer Tou a formé une commission composée du vice président Mr mouden et du secrétaire général de université.

Par ailleurs, Le wali a rappelé aussi que « des sanctions sévères seront infligées à toutes personnes derrière ce chamboulement ». Il a appelé d’un autre coté les étudiants à stopper la grève et enlever les banderoles et rejoindre les études.


le 30 octobre 2011


Vous pouvez suivre les commentaires et réponses de cet article à travers le RSS 2.0.
30 octobre 2011

8 Commentaires pour “Le scandale de la “vente” des notes fait intervenir le wali”

  1. epsilone

    Etre MEDECIN sans aucune compétence pour le TITRE est un crime contre l’humanité beaucoup ont fait des erreurs de diagnostic et ont vu leur carrière brisée ,et ce qui est flagrant c’est que les enfants de medecins ont des PRIVILEGES que personnes n’osent en parler ,une femme de medecin accouche d’un enfant MEDECIN et la spécialité choisie d’avance il existe des cas nous avons vu des cancres opthamologistes!!!!CE N’EST PAS NORMAL DU TOUT je pense qu’il faut avoir le courage de dénoncer .Mon fils a refait un module d’URO 3fois à cause de son PERE.hamdoullilah il est compétent soigne et sauve des vies. c’est un grand homme serieux et compétent.ET JE VEUX TERMINER EN DISANT (QUI A LE DROIT DE DEVENIR MEDECIN SPECIALISTE ) (à suivre)

    La maman d’enfants medecins

  2. Abdelwahid B.

    Attention! Il faut faire la part des choses. Lorsqu’on parle de la vente des notes dans une faculté de médecine, il faut reconnaître que faire main basse sur une caisse financière (où qu’elle soit) n’a rien de sidérant. Le problème de la notation au niveau de la faculté de médecine est une chose grave. De grâce donc, ne faisons pas le jeu des coupables en la banalisant! Ceux qui n’arrivent pas à saisir toute la gravité de la chose sont priés de se taire!

  3. Saladin

    Pourquoi créer la sidération en de telles circonstances, ce n’est pas un cas isolé.Notre société est gangrénée par des fléaux dignes de scénarios hollywoodiennes ou plutôt bollywoodiennes.Les scandales immergent de partout,de la petite caisse financière à la grande caisse des croyants tout en passant par la caisse de l’aumône. Je continuerai mon commentaire plus tard.

  4. Abdelwahid B.

    Vendre les notes au niveau de la faculté de médecine… c’est pire qu’un crime! Les “marchands de notes” sont-ils conscients du fait qu’ils mettent ainsi nos malades en danger de mort? Ont-ils songé au moment où une personne souffrante (peut-être une des leurs) se trouverait entre les mains d’un faux médecin? Quoi qu’il en soit, uns sanction implacable devrait être prise à l’encontre des responsables impliqués tout comme elle devrait l’être d’ailleurs à l’encontre des vendeurs de permis de conduire.

  5. Abbassia

    c’est honteux ce qui se passe à l’université de bel-abbes qui est devenue un lieu de beaucoup de scandales; vous avez oublié de dénoncer un autre trafic encore plus grave celui des diplômes de doctorat de chimie à la fac de science. Encore plus scandaleux quand ces trafiquants sont des responsables dans l’administration de la fac de science. il parait que le premier responsable , le doyen de la fac de science est impliqué et c’est pour cela qu’il cache ces affaires. Monsieur le journaliste, vous pouvez aller vérifier cela !

  6. Aissa M.

    Devenir médecin !
    Le scandale relatif à la falsification des notes d’examen qui a secoué la faculté de médecine Taleb Mourad de l’université de sidi bel abbés devrait remettre en cause tous les diplômes attribués aux médecins par cette faculté. C’est un fait qui en dit long sur la qualité de la formation des cadres dans nos universités .les espaces du savoir ont perdu leurs valeurs et leurs repères pour se transformer en bourse ou les modules sont soumise aux fluctuations des notes éliminatoires .on devrais avoir honte messieurs les responsables de l’université .sous d’autres cieux il est inutile d’attendre les résultats d’une enquête pour prendre des mesures conservatoires. Pour le moins qu’on puisse dire il s’agit d’un cas de conscience du fait qu’il s’agit de la santé qui a pour conséquence la vie ou la mort. Si un avocat se trompe de procédure, le verdict rendu peut être révisé en appel ; mais si un médecin le fait on imagine les résultats .bien des cas ont été mis sur le dos de « l’erreur médicale » sans qu’aucun médecin ne soit interrogé sur son erreur. IL n’ya que chez nous qu’on peut devenir professeur agrégé en chirurgie sans pour autant savoir tenir un bistouri .il n’ya que chez nous qu’on peut prédestiner sa progéniture à la fonction de médecin par tous les moyens y compris le sordide moyen de l’argent .le quotient d’intelligence n’est plus le paramètre prépondérant dans les évaluations scientifiques. On dit que la médecine n’est pas encore arrivée au stade des sciences exacts néanmoins depuis l’ère d’Avicenne bien des maladies on été vaincus. C’est le médecin malgré lui qu’on forme pour des hôpitaux qui fonctionnent au rythme des grèves pour les augmentations des salaires. En Algérie, on veut devenir médecin pour le prestige quitte à payer le prix fort pourvu que l’on nous appelle docteur .du temps ou la médecine n’étais pas encore équipée on aimait devenir médecin au point où pour évaluer le taux de glycémie, l’urine du patient était goutté .le comble est que ceux qui ont falsifié ou assister à la falsification des notes sont des médecins gradés qui vantent l’éthique et la déontologie .A quoi sert le serment d’Hippocrate messieurs les toubibs ? Que dieu nous préserve la santé car l’algérien moyen n’est pas en mesure de se faire soigner ailleurs et même chez lui il n’a pas la garantie d’être bien soigné

  7. Adil

    Pourquoi vouloir a tout prix devenir ,Médecin si l’on n’a pas les capacités intellectuelles et morales ,au point de vouloir ,moyennant ,une gouffa de Da obtenir coute que coute un diplôme de médecin ,afin d’être au service de la population malade ,car quand je vois ce qui se passe dans mon pays et pour l’avoir vu ,sur ce corps de métier noble ailleurs et désastreux chez nous ,je comprend maintenant pourquoi ces médecins occupent des postes d’internes et comme il se dit en Algérie (Médecin Résident ) ,qui sont pour la plus part incompétents et mal formés surtout à l’hopital ,et ça c’est très grave pour le pays .
    A mon humble avis ,je pense que pour un HALLUX VALGUS nos bons et loyaux médecins vous amputent le pied au lieu de raboter l’oignon ,et redresser le 2ème doigt ,sur lequel chevauchait l’orteil,et placer 3 ou 4 vis micro-métriques ,pour une banale intervention qui ne dure qu’une petite heure .Donc ayant acheté des notes et obtenu le diplôme
    sans aucune formation ,ces chers médecin auront recours à la scie et le tour est joué ,ni vu ni connu .
    CECI EST UN EXEMPLE PARMIS TANT D’AUTRES ;
    ———————————–
    MEDICE, CURA TE IPSUM,ce qui signifie Médecin guéris-toi toi même.
    ———————————
    Cordialement et sans rancunes……………..Adil

    • hakim

      Ce qui est horripilant c’est de voir ces soi-disant futur médecins d’un accoutrement des plus excecrables sur eux mêmes parler un langage hybride(sabir)au niveau hygiène laisse à désirer ce qui est la base fondamentale et élémentaire et personnellement je plaint les patients qui vont les voir.Notre ami Adil à résumer tout haut ce que beaucoup pensent tout bas qu’Allah fasse de sortes qu’ils n’y ait que de bobos à soigner pour la masse de la population, quand à nos dirigeants point de problèmes il y a des jets privés à destination de Genève où paris dans des cliniques privées.
      “Republique Algérienne Démocratique et populaire
      NB:Ita est.

Les commentaires sont fermés

HORAIRE TRAIN

</img/ Départ - Arrivée
Oran - Sidi Bel-Abbes 10h20 - 11h19 (**)
12h50 - 13h55 (*)
15h20 - 16h25 ()
15h50 - 17h01 (*)
17h10 - 18h21 ()
17h00 - 18h22 (+)

(*)Vers Tlemcen
(**)Vers Bechar

Sidi Bel-Abbes - Oran
05h40 - 06h58
06h58 - 08h18
09h20 - 10h22
10h34 - 11h42
12h06 - 13h10
ORAN ALGER
08h00 - 12h00 (*)
10h00 - 14h07 (*)
12h30 - 17h54 (*)
(*) rapide
ALGER - ORAN
08h00 13h15(*)
10h00 - 14h09
12h30 - 17h54
(*) rapide
ORAN - TLEMCEN
07h35 09h56
12h50 15h12
16h30 18h51
TLEMCEN - ORAN
05h50 08h09
10h30 12h49
15h30 18h57
ORAN - MAGHNIA
12h50 16h22
MAGHNIA - ORAN
TLEMCEN- GHAZOUET
GHAZOUET- TLEMCEN
ORAN - TÉMOUCHENT
TÉMOUCHENT - ORAN
ORAN - CHLEF
Tous les Trains vers Alger +
08h00 10h19
10h00 12h00
12h30 14h53
16h15 18h35
CHLEF - ORAN
06h50 09h15
10h44 13h15
12h13 14h09
15h12 17h54
ORAN - BECHAR
10h20 17h11 Coradia
BECHAR - ORAN
06h15 13h10 Coradia

Nombre de Visites :

  • 6 483
  • 7 444