LES ÉCHOS DU FESTIVAL INTERNATIONAL DE LA DANSE DE SIDI BEL-ABBES

  • Le festival  une passerelle d’échanges entres les jeunes 

  Le festival national des danses   folkloriques a connu de l’avis général, un franc succès. D’aucuns estiment  que  cette édition a permis au public jeune   de tisser des relations durables avez les jeunes  du pays hôte. On a  vu des jeunes et moins jeunes s’échanger  frénétiquement  des numéros de téléphones de  portables et  E MAIL. Selon une petite enquête, quelque 200 jeunes  entres filles et garçons bel-abbessiens  ont  eu à découvrir pour la   première fois plusieurs langues et coutumes des   pays  hôtes  à l’instar de   L’URSS , la BULGARIE , la SUÈDE, le Sénégal  et le Mexique.

  • Organisation impeccable

  L’organisation  était, à bien des égard,  impeccable durant ce festival qui a vu la mobilisation de plus 300 personnes, 25 cars, 21 guides et d’autres  chargés de restauration et  du transport  sans compter bien sur, les bénévoles lesquels se sont impliqués de leurs propres chef,  histoire de participer à une manifestation  d’envergure internationale.

  •  Dalil  boubekeur    le  recteur de la mosquée de paris présent au festival

 Le recteur   de  la  mosquée de Paris monsieur DALIL   BOUBEKEUR  a  assisté  à coté du secrétaire général de la wilaya  , en première rangée à une partie des spectacles donnés en clôture hier, par une vingtaine de troupes. Ces dernières se sont donnés à fond  au point où le public n’a quitté la salle de la  maison de culture jusqu’à ce que la directrice HALIMA HANKOUR  déclare  clôturer en apothéose  à 2 heures du matin,  cette septième édition avec un rendez-vous  pris pour l’année prochaine.

  •  HOCINE CRÈVE L’ABCES

 Annoncé comme  future commissaire du festival international de la danse folkloriques,  HOCINE ABERKANE  qui n’est plus à présenter, a eu une discussion franche et sincère avec l’ex  directrice de culture et néanmoins la commissaire. Hocine qui n’est autres que l’ex commissaire  du la première édition n’est pas allé par trente six chemins pour  dire  tout haut  ce que tout le monde pense tout bas. Il   lui a fallu quelques mots  directs et  si  bien placés   pour  dissiper une  brouille  de plusieurs années.

 

  •  Les mexicains  contents  de leur participation

« Premier pays à avoir reconnu l’indépendance de l’Algérie, les Mexicains réservent  un amour particulier aux algériens ». C’est en ces termes que s’est exprimé hier SANTONS  BALDUA, le chef de la délégation mexicaine.  Il porte, selon lui  un message  fort de sympathie,  de fraternité  et d’amour à l’égard de ce peuple  frère.

  •  Les sénégalais inquiets  

 Les Sénégalais se disent inquiets par l’absence manifeste des élus locaux . Où sont passés les élus,  ressassent le chef de délégation. Toutefois,.ce dernier  a apprécié à sa juste valeur l’omniprésence du maire  adjoint MONSIEUR MILOUA mais garde pour longtemps en mémoire cette défection de trop, des élus . Sensés êtres à l’avant-garde de toute manifestation, les élus  ont brillé, encore une fois n’est pas coutume,  par leur absence.

9 thoughts on “LES ÉCHOS DU FESTIVAL INTERNATIONAL DE LA DANSE DE SIDI BEL-ABBES

  1. En réponse au sieur Redouane certainement soit que tu es un parent à elle ou bien son teneur de chandelle ce ne sont pas des habitudes des 1000 Abassi que tu viens de citer cela prouve que ça te manque et voici un des serviteurs, figures-toi bien que ta maladresse est la preuve de ce que tu manges et non d’un beau langage. Votre place est perdue certainement et cela te ronge. (ECHAH FIK)Sidi Bel Abbes a besoin d’ètre nettoyée de certaines espèces je crois que le moment est venu.

  2. Redouane , vous êtes un ange du paradis , ne vous faussez pas d’une telle manière , halima ne vaut même pas le dernier chien errant de la ville .

  3. vive Halima Hankour ,la commissaire du festival international des danse populaire
    elle vaut que 1000 abbassi , elle montré une de plus qu’elle est plus forte

  4. Dans cette soirée très désorganisée à ma connaissance ce sont les troupes de tout les pays présents qui ont cachés remarques et failles ; l’excellente représentation nous a enlevé la soif , la scène très décorée par les artistes et leur talent ce qui était difficile pour les organisateurs de faire face à une extraordinaire présentation approuvée par les applaudissements des spectateurs , ces danses que nous avons appréciées ont ménage nos désagréments pour ce qui est impossible voilà les génies.je m’explique dans le sens unique du plateau des artistes. Autrement dit le reste nos constats l’ingérence très défaillante il a suffit aux services d’ordre de maitriser la situation. Ce que j’ai remarqué et qui m’a écœuré devant un public deux personnages Hlima et Aberkane se sont lavé leur sale linge évoquant toute leur magouille et leurs complot des festivités antécédentes ! Quelque chose leur a échappé quoi donc la part du lion ! Quant aux officiels c’est sans commentaire . les troupes ont réussi et accompli leur mission à suivre

  5. c’est étonnant de voir BAI faire l’éloge d’un échec déjà attendu de la part des citoyens , et le gâchis de tant de milliards de DA . soyez juste envers vos lecteurs .

  6. Vous êtes peut être le seul à dire que le festival et une réussite…
    si vous savez des choses que d’autres ne connaissent pas alors dites-les au lieu de vous cacher xxxxxt derrière votre pseudo et le site virtuel.

    Combien Halima vous a payé que vous lui fassiez autant de chitta…

  7. Pardon cher Kamel, j’espère que vous ne faites pas parti de ceux qui sont contre parce que leur intérêt sont en jeu. J’aimerai bien croire que vous avez réagi pour l’intérêt général sinon…. et le temps dévoilera autant de choses dont vous ignorez pour le moment ……

  8. Merci monsieur de votre commentaire qui me permet de me corriger et de m’avancer mais soyez sur que vous m’encouragez pour aller plus loin pourquoi ? Parce que vous lisez et vous vous intéressez au site, c’est par vous et vous seulement que le site existe mais soyons logique, est-ce que le festival dont vous parlez n’a pas connu un succès ? . Moi je vous dit que ceux qui ont écrit ont leurs propres visions.

  9. Honnêtement je ne comprend pas de parti pris de votre pigiste concernant le festival des danses. Toute le ville parle d’un fiasco et d’un échec cuisant de cette manifestation qui a engloutie des milliards de centimes sauf votre pigiste qui s’entête, et de maniéré très malhonnête, à défendre la dénommée Hankour, commissaire de ce festival bidon.

    il est malheureux de constater que Bel Abbès info fasse l’éloge d’un festival qui a eu le mérite de révéler les accointances et connexions qu’entretiennent des responsables incompétents avec des pigistes non moins incompétents.

    Dommage, moi personnellement je suis décidé à ne plus visiter votre site vu que des individus aussi malveillants que B Mustpaha continuent d’y sévir.
    j’espère que mon commentaire ne fera l’objet d’une censure….Bien à vous

Comments are closed.