Lettre à Monsieur le WALI de Sidi Bel-Abbès : ” Pour une concertation avec la société civile”

Monsieur le Wali ,
Nous, citoyens de la ville de Sidi Bel Abbès, signataires de cette pétition, nous tenons à attirer votre aimable attention ainsi que celle des élus locaux et des autorités concernées sur la nature de certains projets destinés à l’embellissement de la ville, la restauration de nombreuses bâtisses et la réhabilitation d’espaces verts.
Ces espaces et monuments historiques qui se confondent avec l’histoire de notre ville, à l’image du Jardin public, l’esplanade de la Macta (Glacis Sud), le lac de Sidi M’Hhamed Benali et l’inestimable patrimoine immobilier hérité de l’ère colonial, souffrent aujourd’hui de négligences et de dégradations inacceptables.
Dans le passé, les doléances exprimées, en temps opportun, par de nombreux citoyens de la ville n’ont jamais abouties.
Beaucoup d’argent a été consommé sans pour autant améliorer le cadre de vie du citoyen et l’environnement de la ville. À l’heure actuelle, quelques erreurs vont se faire. Comme premier défendeur et gestionnaire de la Wilaya, nous vous sollicitons M. le Wali à intervenir en toute urgence sur un premier dossier relatif à la plantation des palmiers.
La société civile et les citoyens en général rejettent la plantation intra-muros de palmiers coûteux, morts- nés et inadaptés à l’environnement et à l’esthétique de la ville. Les exemples sont nombreux ici, à Sidi Bel Abbes et partout ailleurs sur le territoire national, pour démontrer l’inadéquation avec l’environnement de la région de ces palmiers transplantés à l’âge adulte.
Monsieur le Wali, nous avons beaucoup d’espoir cette fois pour que les comportements malveillants changent et disparaissent. Par conséquent, nous vous sollicitons, par le biais de cette pétition, à mettre fin à l’œuvre de clochardisation de la ville planifiée et menée des années durant, et ce en invitant la société civile à se prononcer, plus que quiconque, sur ce qui touche à son quotidien et l’avenir de sa cité.
Dans l’attente, veuillez croire, Monsieur le Wali, à notre profond respect.

Sidi-Bel-Abbès, le 29 janvier 2017

Les citoyens de la ville de Sidi-Bel-Abbès.

One thought on “Lettre à Monsieur le WALI de Sidi Bel-Abbès : ” Pour une concertation avec la société civile”

  1. Je souscris totalement à cette démarche citoyenne et appuie fermement cette demande, avec l’espoir que les hautes autorités de la wilaya interpelées apportent un minimum d’ordre et de morale dans le traitement des questions urbaines et environnementales évoquées dans cette requête de la société civile, pour la sauvegarde de l’intégrité patrimoniale de NOTRE ville.

Comments are closed.