L’histoire doit avoir pour socle la réalité des “lumières”

Il est toujours heureux qu’un de nos amis , ferré d’Histoire aille se ressourcer en escomptant marcher sur les traces de ses aïeux , réminiscences de l’Empire ottoman dont l’histoire n’a pas dévoilé tous les non-dits qui laissent vierge un pan entier de l’arrêt des conquêtes Ottomanes, et ce n’est pas du délire.

En tout cas , notre ami , mû peut-être , par le souvenir d’une énigme à lever d’une Histoire narrée dans les alcôves , s’autorise à rester  dans la continuité d’une recherche d’une identité souvent malmené , entre les tenants d’un espace totalement Berbère et colonisé par une horde d’envahisseurs “Arabo-Musulmans “, et les récipiendaires d’une démarche plus réaliste et apaisée qui consiste à revendiquer toutes  les civilisations qui ont dû investir tout l’Espace de ce que fût la  ” Numidie” , ce Maghreb Central qui a eu le  privilège  de les accueillir toutes , Rome , Et autres Fatimides etc .

Faut-il faire abstraction de quatre siècles de l’influence de l’Empire Ottoman pour ne retenir que le Martyr de Jugurtha ou la bravoure de Massinissa .

La sagesse nous impose de faire notre un certain Tarik Ibn Ziyad porte-étendard des enfants de CETTE ALGÉRIE QUI est NOTRE ET QUI SE CONFOND AVEC LES IDÉAUX DE NOVEMBRE 1954 , l’Émir Abdelkader avait déjà bravé les velléités coloniales .  

“L’Algérie avant tout ” disait Mohamed BOUDIAF , ce n’était pas un slogan vide de sens , puisqu’il insinuait ou laissait penser que la cuisine de cette espace devait être du goût de tous. C’est en fait , contre les replis identitaires qu’il est nécessaire de faire notre des idées Universalistes qui fraieraient un chemin plus fédérateur que les particularismes souvent sectaires , l’Unité dictée par la sagesse, devrait tous nous mobiliser pour une convergence des propos en vue de rechercher une capacité à communiquer sainement et sereinement SUR UN PASSÉ COMMUN qu’aucun ne peut se l’attribuer à lui SEUL .

“QUI NE SE SOUVIENT DE SON PASSÉ EST CONDAMNÉ À LE RECOMMENCER”

Abdelhamid ABDEDDAIM 


le 18 février 2020


Vous pouvez suivre les commentaires et réponses de cet article à travers le RSS 2.0.
18 février 2020

Les commentaires sont fermés

HORAIRE TRAIN

</img/ Départ - Arrivée
Oran - Sidi Bel-Abbes 10h20 - 11h19 (**)
12h50 - 13h55 (*)
15h20 - 16h25 ()
15h50 - 17h01 (*)
17h10 - 18h21 ()
17h00 - 18h22 (+)

(*)Vers Tlemcen
(**)Vers Bechar

Sidi Bel-Abbes - Oran
05h40 - 06h58
06h58 - 08h18
09h20 - 10h22
10h34 - 11h42
12h06 - 13h10
ORAN - ALGER (Agha)
08h00 - 12h00 (*)
10h00 - 14h07 (*)
12h30 - 17h54 (*)
15h45 - 19h46 (*)
(*) rapide
ALGER(Agha)- ORAN
06h10 - 11h25
08h00 13h15 (*)
10h35 - 15h10
12h30 - 17h54
15h45 - 19h46 (*)
(*) rapide
ORAN - TLEMCEN
07h35 09h56
12h50 15h12
16h30 18h51
TLEMCEN - ORAN
05h50 08h09
10h30 12h49
15h30 18h57
ORAN - MAGHNIA
12h50 16h22
MAGHNIA - ORAN
TLEMCEN- GHAZOUET
GHAZOUET- TLEMCEN
ORAN - TÉMOUCHENT
TÉMOUCHENT - ORAN
ORAN - CHLEF
Tous les Trains vers Alger +
08h00 10h19
10h00 12h00
12h30 14h53
16h15 18h35
CHLEF - ORAN
06h50 09h15
10h44 13h15
12h13 14h09
15h12 17h54
ORAN - BECHAR
10h20 17h11 Coradia
20h30 05h00 Diesel
BECHAR - ORAN
06h15 13h10 Coradia
20h00 05h00 Diesel