Lorsque un député de Souk Ahras prend en charge les préoccupations des citoyens de Sidi bel Abbes

0 Comments

14708289_649306835250106_2105492877026231952_n  14657401_649306875250102_1861241675261222947_n-1  14666290_649306898583433_6644922237247888203_n

 

Les réseaux sociaux font le buzz au tour d’une action  somme toute surprenante. Il s’agit  d’une question écrite datée du 10 Octobre 2016 (Voir copie de la lettre en question, çi dessus) adressée par un parlementaire de la wilaya de Souk Ahras , au ministre de l’habitat de l’urbanisme et de la ville. Le sujet de cette interpellation est pour le moins sensée à plus d’un titre . Il s’agit du calvaire que vivent une frange de nos concitoyens de la ville de Sidi bel abbes, et qui sont souscripteurs de logements L.S.P.  qui au fil du temps ont été décrétés unilatéralement et sans aucun préavis par le promoteur en logements promotionnels. Il s’agit d’un pur racket qui défie les lois de la république. Cette situation  que vivent les citoyens souscripteurs dure depuis 2009. Voilà sept longues et pénibles années, d’attentes et d’angoisses et qui ne voient pas à ce jour le bout du tunnel. Ces logements qui sont à un stade de réalisation de 50% se situent au niveau de la rocade nord de la ville et le projet est connu sous  la dénomination les “78 logements”. Toutes leurs doléances , auprès des services concernés locaux en l’occurrence la direction de la construction et de l’habitat , les services de l’APC ,de la Daira  et de la Wilaya  n’ont pas obtenus de suites. Le plus cocasse dans cette pénible et regrettable histoire , c’est le mutisme et l’absence des députés de la wilaya de Sidi bel Abbes ,qui sont sensés être à l’écoute des préoccupations citoyennes de ceux qui les ont élus aux dernières législatives. Les larmes qui ont été retransmises à travers les écrans de télévision  par ceux là mêmes qui représentent les citoyens de la wilaya de Sidi bel abbes à la chambre basse du parlement , lors de la démission du secrétaire général de leur parti auraient été plus indiquées , pour le règlement d’un problème  purement local , et pour lequel il a fallut qu’un député d’une wilaya de l’extrême Est du pays se charge pour interpeller un ministre de la république, en plaidant en faveur de citoyens………. Belabesiens. Sachant que de Souk Ahras à Sidi bel abbes c’est presque toute l’Algérie que l’on traverse. Cela est par conséquent et finalement tout un problème de sous-représentativité au niveau parlementaire .  WALLAH  HCHOUMA !

Beldjillali D.

Related Posts