Ouled Antar (Médéa) – Derrag (Ain Defla) : L’axe de tous les dangers

Selon des informations en provenance de la wilaya de Ain defla , il est fait état d’une embuscade tendue par un groupe terroriste activant sur les monts très boisés de l’Ouarsenis, à un détachement de l’ANP qui faisait route vers son unité d’attache située dans la région de Derrag, une localité de l’extrême Sud-Est de la wilaya d’Aïn Defla, entre l’Ouarsenis à l’Ouest et Djebel Ellouh à l’Est. Un guet-apens meurtrier survenu tôt ce matin sur l’axe Ouled Antar (W Médea) , Ouled Hellal et Derrag (Ain Defla) et qui a couté la vie à plus d’une douzaine de jeunes Soldats de l’ANP selon un recoupement d’informations lu sur différents médias.L’armée a déclenché une opération de ratissage à la recherche des assaillants, utilisant des hélicoptères et des véhicules blindés dès l’alerte.
Les circonstances de cette attaque terroriste contre ce convoi militaire par ce groupe composé d’une vingtaine de terroristes, dit-on, dans cet axe dangereux n’ont pas été encore élucidées mais il demeure que ces groupes terroristes ne sont pas à leur premier forfait dans cette région très boisée qui se trouve presque à la croisée des chemins des trois wilayas (Médéa,Tissemsilt et Ain Defla) devenu un moyen de repli à leur sale besogne et leur permet une facilité de mouvement entre les trois wilayas.C’était à partir de cette région que les groupes terroristes ont lancé par le passé de nombreuses attaques contre les forces de sécurité et la population. L’on citera l’attentat perpétré le 28 avril 2011 faisant au moins 5 morts et des blessés graves parmi les gardes communaux qui roulaient sur un véhicule 4×4.

BEL-ABBES INFO