Sidi Bel-Abbes: “La route de la mort”

Construire un canal de largeur d’à-peu-près trois mètres et d’une profondeur d’environ deux mètres en béton, juste sur le coté immédiat d’une route nationale à double sens, très fréquentée au demeurant , ensuite ériger un mur d’une hauteur d’un mètre, en béton tout au long pour protéger l’automobiliste d’une probable chute dans ce canal, ne relève-t-il pas d’une réflexion inadmissible ou d’une étude du trafic routier mal faite voir même incohérente avec l’ABC des servitudes routiers car pour le commun des automobilistes roulant à une vitesse de 90 km/h qui voit un mur filer sur sa droite, non seulement lui rétrécit la chaussée mais devient visuellement gênant à la conduite.

En effet, le commun des citoyens reste perplexe devant une telle situation qui se présente à lui, lorsqu’il emprunte la route nationale N°95 de Sidi Bel-Abbes à Ras El Ma (appelée communément trig Bouchebka), un canal long de 3,5 kilomètres, qui a du faire saigner douloureusement le trésor public pour sa réalisation sur tout le long des vergers des fruits (pommes et raisins) jusqu’au branchement de Sidi Khaled, il est dominé par un mur (jersey) en béton sur la même distance que le canal pour probablement protéger les automobilistes d’un dérapage dans le vide en cas de crevaison ou accident car faut-il le rappeler, un simple faux geste au volant et le voilà en collision avec ce mur en béton.

Mais ce qui intrigue dans cette réalisation du canal, c’est surtout le rétrécissement visuel de la chaussée découlant de la construction du mur en béton jouxtant le canal, et du coup rendant la conduite très dangereuse ou périlleuse pour tous ces automobilistes qui se dirigent vers le sud, depuis la ville de Sidi Bel-Abbes. De nombreux accidents mortels ont déjà eu lieu dont le dernier (Voir notre article du 01 février 2020), d’ailleurs et à ce titre, les usagers l’ont baptisé “route de la mort” depuis cette réalisation. Il est urgent de revoir cette configuration en proposant une route à double voie, ne serait ce que sur ce tronçon de 4 kilomètres.

D’autres parts, des citoyens n’arrivent toujours pas à comprendre l’utilité réelle de ce canal, que protège-t-il ? le débordement de l’oued Mekerra ?, mais alors pourquoi ne pas l’avoir éloigner de la route nationale et pourquoi l’avoir écourté juste après 3,5 kilomètres ?


le 20 février 2020


Vous pouvez suivre les commentaires et réponses de cet article à travers le RSS 2.0.
20 février 2020

Les commentaires sont fermés

HORAIRE TRAIN

</img/ Départ - Arrivée
Oran - Sidi Bel-Abbes 10h20 - 11h19 (**)
12h50 - 13h55 (*)
15h20 - 16h25 ()
15h50 - 17h01 (*)
17h10 - 18h21 ()
17h00 - 18h22 (+)

(*)Vers Tlemcen
(**)Vers Bechar

Sidi Bel-Abbes - Oran
05h40 - 06h58
06h58 - 08h18
09h20 - 10h22
10h34 - 11h42
12h06 - 13h10
ORAN ALGER
08h00 - 12h00 (*)
10h00 - 14h07 (*)
12h30 - 17h54 (*)
(*) rapide
ALGER - ORAN
08h00 13h15(*)
10h00 - 14h09
12h30 - 17h54
(*) rapide
ORAN - TLEMCEN
07h35 09h56
12h50 15h12
16h30 18h51
TLEMCEN - ORAN
05h50 08h09
10h30 12h49
15h30 18h57
ORAN - MAGHNIA
12h50 16h22
MAGHNIA - ORAN
TLEMCEN- GHAZOUET
GHAZOUET- TLEMCEN
ORAN - TÉMOUCHENT
TÉMOUCHENT - ORAN
ORAN - CHLEF
Tous les Trains vers Alger +
08h00 10h19
10h00 12h00
12h30 14h53
16h15 18h35
CHLEF - ORAN
06h50 09h15
10h44 13h15
12h13 14h09
15h12 17h54
ORAN - BECHAR
10h20 17h11 Coradia
BECHAR - ORAN
06h15 13h10 Coradia

Nombre de Visites :

  • 4 972
  • 6 816