SIDI BEL ABBES: Les avaloirs bouchés font réagir les citoyens

A l’approche de la saison des violents orages et des pluies diluviennes, les services concernés par la gestion des avaloirs de la ville de Sidi Bel Abbés continuent de faire la sourde oreille nous font part des citoyens actifs de la société civile. C’est un constat alarmant de l’état dans lesquels se trouvent les avaloirs et bouches d’égout de la ville. Qu’est ce qu’on attend pour entamer une campagne de nettoiement de ces évacuations des eaux pluviales qui ne fonctionnent jamais au moment opportun ?, s’est on indignés. Lors de la récente visite du ministre des ressources en eau à Sidi Bel Abbés, il y a quelques jours le problème a été posé avec insistance dans un débat qui portait essentiellement sur la problématique de la gestion des inondations. Alors que tout le monde pensait que l’ONA se plaçait en pôle position, le ministre avait clairement fait entendre que la gestion des avaloires était du domaine de la voirie et qu’il revenait aux collectivités locales de prendre en charge l’intervention du débouchage et du nettoiement. Du coté de l’APC de Sidi Bel Abbés on évoque la contrainte des moyens humains et matériels. Les inondations sont classées dans la catégorie des catastrophes naturelles qui nécessitent la mobilisation de tous les moyens de l’état. Doit-on attendre que la catastrophe arrive pour s’échanger les responsabilités ? En attendant la réaction des autorités concernées, la menace des violents orages et des averses demeure réelle en cette période favorable à ces intempéries qui sont à l’origine des inondations. La wilaya de Sidi Bel Abbés en est potentiellement exposée s’accorde t on à commenter.

D M (Réflexion)


le 28 août 2014


Vous pouvez suivre les commentaires et réponses de cet article à travers le RSS 2.0.
28 août 2014

2 Commentaires pour “SIDI BEL ABBES: Les avaloirs bouchés font réagir les citoyens”

  1. karim

    Wallah du jamais vu qu’ici a bel abbes..on était entrain de marcher et soudain une equipe etait entrain de creuser un trou..intigré nous avons voulu savoir c’etait quoi,les ouvriers n’ont rien voulu dire..imaginez c’estait quoi ? Des avaloir d’eau de pluie..
    Si tu raméne un indien de l’amazonie qui n’a jamais sortie de la jungle et tu lui montre
    Ces avaloirs il va te dire mais ils vont colmater avec les dechets..c’est logiques..les avaloires sont bourés de papiers de sac en plastique..

    Et pourtant ils ont une faculté de genie civile qui revient a des milliards de dollars par !?ans, si vous voyez le materiel s dans ces facultés Harvard aux etat unis reve de l’avoir..ou sont les ingeneiurs formés? Qui a dessiné les plans des avaloirs? Qui a calculé les pentes des plans d’ecoulement des eaux fluviaux? Actuelemnt bel abbes ont une tres grande opportunité pour apprendre des autres, si vous voyez comment les turques travaillent c’est extraordianire comlent il controle les aires des opérations et comme il gerent les operations..

  2. LeBelAbesien

    Bonjour cher(e)S concitoyen(e)s,

    El-hamdoulillah, en lisant les divers commentaires et les divers articles des diverses rubriques de nos quotidiens nationaux en ligne, je me dis qu’il y a un bassin assez important d’intellectuels qui, juste en s’organisant, peuvent renverser ces tendances du laisser-aller émanant soit des responsables et des autorités, soit du public ordinaire. Le secret de ce renversement, c’est les associations et les comités de quartier.
    Un maire et ses consignés, un wali, une assemblée de wilaya, un commissaire ou un chef de brigade, des policiers ou des gendarmes, toute cette armada doit être surveillée. Il doit y avoir une forme de gouvernance, une image similaire à un conseil d’administration qui surveille l’entreprise sous sa tutelle et qui a sous ses yeux chaque responsable. Au fond, c’est les associations et les comités de quartiers qui jouent le rôle de gendarme pour combattre ce laisser-aller, parce que vous êtes les contribuables et que ces personnalités vivent de vos contributions.
    Les pays développés n’ont de plus que nous les soi-disant pays sous-développés que cet aspect de contrôle mutuel. En Suède, tout citoyen a droit d’examiner les dépenses personnelles de tout ministre ou autorité, en Suisse toute personne suspecte dans un quartier est dénoncée par voisins, au Canada des panneaux signalétiques indiquent l’amende qui vous sera attribuée en cas de manquement de règlement de la municipalité. TOUT CITOYEN A SES DROITS DE LA PART DE SON ETAT & DES DEVOIRS ENVERS SON ETAT, tout est question d’organisation et du savoir vivre.
    Le contribuable n’a pas à se soucier des contraintes de l’APC. Les responsables doivent se démerder, ils n’ont pas à se trouver d’excuses PARCE QU’ON APPELLE CELA L’INCOMPÉTENCE.

Les commentaires sont fermés

HORAIRE TRAIN

</img/ Départ - Arrivée
Oran - Sidi Bel-Abbes 10h20 - 11h19 (**)
12h50 - 13h55 (*)
15h20 - 16h25 ()
15h50 - 17h01 (*)
17h10 - 18h21 ()
17h00 - 18h22 (+)

(*)Vers Tlemcen
(**)Vers Bechar

Sidi Bel-Abbes - Oran
05h40 - 06h58
06h58 - 08h18
09h20 - 10h22
10h34 - 11h42
12h06 - 13h10
ORAN ALGER
08h00 - 12h00 (*)
10h00 - 14h07 (*)
12h30 - 17h54 (*)
(*) rapide
ALGER - ORAN
08h00 13h15(*)
10h00 - 14h09
12h30 - 17h54
(*) rapide
ORAN - TLEMCEN
07h35 09h56
12h50 15h12
16h30 18h51
TLEMCEN - ORAN
05h50 08h09
10h30 12h49
15h30 18h57
ORAN - MAGHNIA
12h50 16h22
MAGHNIA - ORAN
TLEMCEN- GHAZOUET
GHAZOUET- TLEMCEN
ORAN - TÉMOUCHENT
TÉMOUCHENT - ORAN
ORAN - CHLEF
Tous les Trains vers Alger +
08h00 10h19
10h00 12h00
12h30 14h53
16h15 18h35
CHLEF - ORAN
06h50 09h15
10h44 13h15
12h13 14h09
15h12 17h54
ORAN - BECHAR
10h20 17h11 Coradia
BECHAR - ORAN
06h15 13h10 Coradia

Nombre de Visites :

  • 419
  • 5 978