Sidi bel abbes: L’insalubrité revient au galop

Chassons le naturel , il revient au galop. On ne peut se passer de ces décors insalubres qui forment notre environnement quotidien. Certes bien des efforts ont été déployés et beaucoup d’énergie dépensée,pour nettoyer , et ramasser  les tonnes d’ordures et autres déchets qui défiguraient  les sites. Mais cette opération de salubrité publique ,n’a duré que le temps d’une actualité éphémère, d’une instruction venue d’en haut, pour nous rappeler qu’il faut bien vivre dans la propreté  . Les immondices et les ordures reprennent du volume . Les services chargés de la collecte des ordures ménagères retombent dans leur laxisme ambiant , sinon dans leurs anciens réflexes  de faire semblant de …………..  . Les citoyens se distinguent à travers leur incivisme. Dans un duel innommable où la fausse fierté fait mine de cheval de bataille,les agents communaux et les citoyens se livrent à une sale gué guerre. Les uns accusent volontiers les autres, au non respect des règles de collecte par les uns répondent l’indifférence et la non collecte des autres,laissant pourrir une situation sans cesse aggravante. L’embellie n’a été que de courte durée, le temps d’une mobilisations inhabituelle de tous , pour engager une opération ponctuelle “de grande lessive” qui a montré ses limites au lendemain de cette action de salubrité publique. Nous revoilà replongé dans ces décors d’insalubrités ambiantes à tous les niveaux ,et pour ne citer ,certains baromètres indicatifs de la ville en matière de degré de propreté ,il y a lieu de citer l’oued Mekerra traversant la ville sur toute sa longueur et  qui demeure un égout à ciel ouvert. Les abords des rails du chemin de fer ,forment un dépotoir à ciel ouvert tout le long de la voie ferrée. Des décharges sauvages se forment à divers endroits de la ville ,sans pour autant inquiéter personne. Un constat est établi, la ville est bien sale croulant sous les décombres. Ce ne sont donc pas des actions ponctuelles dans le temps et l’espace ,qui vont améliorer un environnement urbain défiguré à travers des comportements antisociaux,qui nous condamnent à vivre et évoluer perpétuellement dans un décor jonché de toutes sortes de débris et de détritus . Ce sont donc les réflexes de tout un chacun qui devront changer ,afin d’améliorer,le cadre de vie d’une ville qui a perdue toute sa splendeur.


le 07 novembre 2012


Vous pouvez suivre les commentaires et réponses de cet article à travers le RSS 2.0.
07 novembre 2012

2 Commentaires pour “Sidi bel abbes: L’insalubrité revient au galop”

  1. hakim

    Ha!!!! la saleté quand tu nous tiens,j’en ai visité des pays que ça soi en Afrique Sub-Saharienne,en Asie en Amérique latine rien n’est comparable par rapport à l’Algérie.Comme dit El-khaldi(chasser le naturel revient au galop)dixit la saleté,l’Algérie est un laboratoire de germes de toutes sortes la nation toute entière est immunisée”L’importance d’un problème est celle que nous lui attribuons”.
    La saleté n’est pas un hasard.C’est le fruit d’une attitude négative et destructive envers soi-même,envers les autres et envers la vie et l’environnement.
    La propreté ne tombe pas du ciel.Bien qu’elle soit omniprésente dans nos neurones,nous devons la provoquer,la chercher et la saisir à tout temps,elle existe belle et bien.(Acceptez toute opinion d’autrui bien que nous autres véhiculons une fierté mal-placée,fais ce que je te dis mais ne fais pas ce que je fais n’est-ce pas,considérez donc comme schizophrène,malade toute personne agressive en vous disant dans votre for intérieur:”Accepte le comportement de cette personne,car elle est souffrante!” Sachant qu’un blocage psychologique,une sorte de folie passagère.Il vous sera alors plus naturel de vous comprendre plus facilement tout en écartant cette fierté qui perturbe notre(égo). On arrête pas de nous répéter sans cesse en tant que nation musulmane(enadafa men el imen) comment est-ce passible d’en arriver la? Quels exemples donnent-ont aux futurs générations ?Sommes-nous pas en train de brasser du vent en longueur d’années? changeons nos habitudes et essayons de positiver à tout ce qu’on essaye de créer,je dis bien essayer.L’adage qui dit quand on veut se débarrasser de son chien on dit qu’il a la galle.
    Les jours se suivent mais ne se ressemble pas,les circonstances varient selon le temps.À bon entendeur salam

Les commentaires sont fermés

HORAIRE TRAIN

</img/ Départ - Arrivée
Oran - Sidi Bel-Abbes 07h30 - 08h35 (*)
10h20 - 11h19 (**)
12h50 - 13h55 (*)
14h45 - 15h45 ()
15h20 - 16h25 ()
17h10 - 18h21 (*)
20h30 - 21h33 (**)

(*)Vers Tlemcen
(**)Vers Bechar

Sidi Bel-Abbes - Oran
04h30 - 05h30
06h27 - 07h31
07h53 - 08h58
08h34 - 09h42
11h20 - 12h22
12h06 - 13h10
16h29 - 17h26
ORAN ALGER
06h10 - 11h15
08h00 - 12h00 (*)
10h00 - 14h07
14h00 - 19h24
15h45 - 19h46 (*)
(*) rapide
ALGER - ORAN
06h10 11h25
08h00 12h00(*)
10h00 - 14h09
14h00 19h24
15h45 19h46(*)
(*) rapide
ORAN - TLEMCEN
07h35 09h56
12h50 15h12
16h30 18h51
TLEMCEN - ORAN
05h50 08h09
10h30 12h49
15h30 18h57
ORAN - MAGHNIA
07h30 11h05
12h50 16h22
MAGHNIA - ORAN
04h45 08h09
TLEMCEN- GHAZOUET
16h30 19h42
GHAZOUET- TLEMCEN
04h30 07h40
ORAN - TÉMOUCHENT
08h10 07h15
13h30 14h31
17h02 18h03
TÉMOUCHENT - ORAN
06h00 07h12
09h20 10h24
14h40 15h44
ORAN - CHLEF
Tous les Trains vers Alger +
11h55 14h22
16h15 18h35
CHLEF - ORAN
16h42 19h24
17h50 19h46
ORAN - BECHAR
10h20 17h11 Coradia
20h30 05h50 Train Diesel
BECHAR - ORAN
06h15 13h10 Coradia
20h20 05h00