Sidi Bel-Abbès : Sit in des chauffeurs de taxi

0 Comments

Dans notre papier du 06 juillet 2015 , nous avons rapporté le mécontentement qui frappe la corporation des taxieurs, une colère qui ne cesse de monter depuis cette date au sein des chauffeurs qui constatent avec impuissance que leur doléance n’est toujours pas prise en charge. Une doléance pourtant qui se résume en une seule revendication à savoir l’instauration de l’ancienne méthode de rotation qui consiste à faire profiter tous les taxieurs des avantages des lignes dites rentables en raison du flux important de voyageurs , en fait un partage équitable entre tous les chauffeurs de taxis interwilayas. Et les plus lésés sont ceux qui desservent les lignes de l’Ouest (Tlemcen , Maghnia, Sebdou et Temouchent) ou du Sud-Est (Mascara, Saida et El Bayadh) alors qu’Oran, Mostaganem , Chlef et Alger restent les lignes les plus rentables.taxi protesta 1
Mais selon l’avis d’un grand nombre d’entre eux , cette revendication “bute à d’énormes intérêts” qui disent-ils “sont détenus par ceux-là même qui nous représentent”. Pour divers raisons et le silence complice de la tutelle, la solution tarde à venir et les taxieurs résistent et persistent dans leur sit -in jours et nuits comme ici à l’image avant hier devant la direction des transports. Bref, il est regrettable qu’aucune solution n’est venue réconforter ces chauffeurs malgré l’approbation de plusieurs taxieurs qui desservent les lignes rentables , “Je suis prêt à partager et accepter l’accord de rotation” me diront séparément deux chauffeurs d’une ligne rentable.

Related Posts