Un “handicapé moteur” franchit le détroit de Gibraltar à la nage

Le Français Philippe Croizon  avait franchi les 14 kilomètres à la nage qui séparaient l’Europe de l’Afrique en 5h et 20mn.En effet, M Croizon qui est un quadruple amputé ,avaient entrepris cette troisième étape de son projet « Nager au-delà des frontières » qui en compte quatre et soutenu par l’association Handicap International, pour relier symboliquement à la nage les cinq continents (Océanie, Asie, Afrique, Europe, Amérique),  afin de poser « un acte égalitaire de paix, de solidarité et de partage avec tous les hommes valides et invalides ». C’était hier matin à Tarifa (Espagne), qu’il commença la traversée pour arriver aux cotes Marocaines et touchait symboliquement le rocher situé dans une plage de Tanger.Le 17 septembre 2010 , il avait déjà traversé la Manche dans une série de test d’endurance et d’accoutumance.

Le 17 mai 2012,il avait nagé entre  Wutung, petite ville en Papouasie-Nouvelle Guinée (Océanie), et  Pasar Skow, en Indonésie (Asie). La 2ème étape, il l’a effectué  dans le détroit de Tiran,entre la station balnéaire égyptienne de Taba et le port jordanien d’Aqaba dans la mer rouge , reliant l’Afrique à l’Asie.

Notons enfin que M. Croizon, 42 ans, a perdu ses bras et ses jambes dans un terrible accident en 1994 et pour chaque traversée qu’il effectuait avec son compatriote, nageur de fond, Arnaud Chassery, 34 ans,  il portait des prothèses de palmes fixées aux cuisses.

 

BEL-ABBES INFO