Un mastodonte de la plus grande puissance du monde menace de commettre des crimes de guerre.

« Le président américain Donald Trump  tempétueux s’est  engagé sous la pression des sionistes de provoquer intentionnellement une nouvelle guerre au Moyen-Orient. L’odieux assassinat illégal et criminel  par ce Trump, d’un grand général iranien  et d’un dirigeant des Forces de mobilisation populaire irakiennes (FPM), constitue en fait une déclaration de guerre officielle que l’ONU devrait condamner sans équivoque » .

Ce président actuel de la  plus grande puissance économique financière et militaire ; un petit  minable terroriste qui se prétend grand dans la mêlée victime de l influence de son ami sioniste Natanyahu, ne connait point les règles  ni les normes de la  vie sociétale internationale, il ignore ce que sait le respect, très  indisciplinée,   diminué de la valeur morale, sa seule et unique valeur se trouve au milieu des bourses financières et des jetons des casinos de Las Vegas. Ce grand petit  minable a donné l’ordre d’assassiner lâchement en Irak un général Iranien des plus influents qui combat l’impérialisme, le sionisme et le colonialisme dans le but de libérer la Palestine  et les peuples opprimés selon une stratégie bien cadencée dans le long terme.  Ce grand des USA mais  petit de sa personne  a osé  assassiner lâchement un grand résistant vainqueur de Daesh et d’Al-Qaida au Proche-Orient.

Dans la matinée, du 03 janvier 2020, un hélicoptère US a assassiné lâchement le grand général de division Qassem SOLEIMANI, commandant de la force iranienne Quds (Jérusalem), alors qu’il venait de quitter   la Syrie où il venait d’arriver. Soleimani était arrivé à Bagdad par un vol normal depuis  la Syrie. Il n’a pas voyagé en secret. Il a été accueilli à l’aéroport d’Irak par Abu Mahdi al-Muhandes, commandant adjoint de al-Hashd al-Shaabi, une force de sécurité irakienne officielle placée sous le commandement du Premier ministre irakien. Les deux voitures dans lesquelles ils ont voyagé ont été pulvérisées lors de l’attaque américaine. 

Souleimani a vécu  pour mourir pour une unique cause et un seul  principe de vie, il est mort en martyre pour  sa cause et pour  son principe,

 Par ailleurs, sa mort a insufflé une dimension politique internationale  et va  certainement enclencher et  amorcer une escalade  sans commune mesure dans l’état de guerre qui saccage  pas uniquement l’Irak , mais tout le moyen orient: l’Iran étant une  puissance régionale incontestable,  a promis que ce crapuleux crime consacré  par un criminel US ne resterait pas impuni ;  c’est un petit  crédit de temps  qui va s annoncer de suspense en suspense, les larbins et les vassaux vont mettre dans ce petit crédit dimensionnelle, leur débit de cirage de bottes pour équilibrer les forces du feu afin que la région ne s’embrase pas .Ne sachant point apprendre les leçons d hier lorsque Israël avait assassiné lâchement le chef du HizbAllah H. Moussaoui, croyant avoir sonner le glas du Hizb Allah qui s’opposait à leur occupation du Sud du Liban, avec le temps et au lieu de cela  sous son successeur Hassan Nasr Allah avait conduit l organisation de victoire en victoire  éclatante  dans le combat pour la libération.

 E n effet,Il ne s’agit pas de dire ce que tout  le monde  connaît d’avance  l’origine de la pesante présence américaine en Irak  et dans la région toute entière: les USA étaient censés combattre le terrorisme d’ Al Qaeda  et de Daech qu’ ils ont eux même créer de toutes pièces pour mener a bien ses propres intérêts impérialo-sioniste .La Maison Blanche des Amériques était responsable d’être la meurtrière pour les Amériques avec la destruction des tours jumelles à New York dans le but  d’exterminer sous l’égide du terrorisme  le régime de Sadam Hussein qui n’avait  au fait rien à voir avec cette engeance mais avait  par contre d’importants gisements de pétrole dans son sous sol que  le lobby pétrolier et maitre de l’ empire de la haute finance qui ont installé , un des mastodontes qui dirige  suivant leur feuille de route sanguinaire et criminelle  émanant de   la Maison Blanche. Il ne suffit donc pas aux USA de mettre en place des embargos et des drones chargées de missiles qui entraînent des milliers de morts  parmi la population civile (Iran, Syrie, Corée du Nord, Cuba, Venezuela, Irak, Yémen Syrie  Afghanistan…) de manigancer à travers des mensonges, de la manipulation, de l intimidation et la désinformation,, de bombarder volontairement les forces syriennes et irakiennes qui combattent directement Daesh et Al-Qaida, il faut que Trump assassine froidement un grand dirigeant iranien, futur probable président de la République Islamique d’Iran, à l’instar d’un vulgaire   W.Bush ;Obama qui avaient commis plusieurs assassinats par leur grand arsenal militaire. Trump poursuit ainsi la politique criminelle de ses prédécesseurs. 

Le lobby militaro-industriel est un segment de poids qui fait la force de l’ empire de la haute finance, il est  le seul  et unique secteur qui se maintient solidement sur ses deux pieds et se  maintient  très en  forme aux Amériques de l’ oncle Sam, quelles que soient les vicissitudes économiques grâce à la puissance du dollar non étalonné et donc sans contrepartie en valeur matérielle et dont les  vassaux  de l’empire financier  peuvent adapter les émissions selon  les besoins du secteur de l’armement dont l’appétit est par nature infini d’autant plus le marché de l’ armement se booste par des guerres que les USA  promoteurs déclenchent selon les besoins et les décisions de ces lobbies du mal. Deux prisonniers fait par le HizbAllah avait déclenché  avec l’aval  des USA et l’occident arrogant et hypocrite une guerre  sans merci par Israël sans aucun pays, ni la gardienne de paix n’avait avancé un  petit mot ou effort pour empêcher la guerre en 2006 par contre, ils se réjouissaient de voir Israël  enfin pouvoir peut être écrasé la résistance du HizbAllah, la réalité a été  établie autrement et les conséquences étaient bien amères pour Israël et ses amis.

 Ces Amériques qui avaient promis aux petits du reste du monde ( tiers monde ) en commençant par l’Afghanistan, suivi de l’Irak des « Gis » bien équipés en armes devraient  apporter la démocratie ( Mensonges)dans leurs bagages pleins de bombes.

Ces Amériques ont semé  plus la désolation et ont récolté plus de haine et propagé l’anarchie pour ne pas dire le chaos  et  emblavé plus de désordre avec de gouvernements fantoches, soumis et « larbanisés » à outrance qui ne savent qu’émailler la corruption, le népotisme, le mal……. 

Trump imprévisible et  manipulable dans la péjoration agit en grand  d’abord et réfléchit en petit ensuite, se sont  les USA  devenus un empire de ce monde que Trump est en train de devenir malgré lui un nouveau « Néron » du 21ieme siècle, il ne sait point apprécier la qualité politique de ces adversaires, il est devenue la risée de ce monde sans le savoir . 

Tous ces déboires de  ce président tempétueux n’altéreront en rien le soutien de son parti républicain. Les USA ont commis une erreur de calcul monumentale, sans comprendre que la Résistance dans son ensemble ne disparaît pas avec la disparition de ses commandants ( exemple de H.Moussaoui en 1992) sachant que la résistance  poursuivra son combat avec plus de force et de détermination. La riposte iranienne est légitime et sera cinglante, comme l’a bien promis l’Iran. Plusieurs scenarios sont envisageables, les suites possibles.

*L’Iran jouera avec sa réponse sur  calendrier politique( guerre psychologique) propre à elle.  Par contre Trump entamera  certainement  sa campagne de réélection avec des « Gis » US cernés de menaces et fait face à une procédure d’empêchement croyant selon la crise étrangère sécuritaire  qui lui avait permis de jouer le cow-boy contre les pays diabolisés par l’occident croyant de ce fait agir dans son intérêt de même que ce Natanyhu  embourbé dans des scandales internes de corruption, luttant pour sa survie en poussant le bouchon plus fort ; ces  deux fameux hommes politiques tempétueux ne possèdent point de stratégie dans le long terme ils agissent dans le seul but  de leurs calculs politiques personnels.

Le souvenir  des attentats à la caserne de Beyrouth en 1983  ou plus de 200 soldats américains tués risque de se répéter de plus ample dans les parages.

*La fermeture du   détroit d’Hormuz ou transite une  très grande quantité d’énergie est  a prendre en considération. Ce  risque de provoquer un véritable choc pour les marchés. le blocage du détroit d’Hormuz n’est pas à écarter. Ce détroit relie la mer d’Oman au golfe Persique et par où transite une grosse partie des besoins en énergie du monde  ce qui provoquera un choc énorme pour les marchés. Le prix du baril a atteint dès l’annonce de la mort en martyr du général de corps de l’armée Soleimani, les 70 dollars : la navigation maritime pourrait être perturbée ou alors les attaques contre les pétroliers pourraient avoir lieu ou même une offensive militaire a courte échelle n’est pas à écarter

* l’Iran contrairement à la plus part de ses adversaires arabe est un Etat fondé sur des institutions et non sur des individus, elle  va accentuer l’enrichissement de son uranium le 11 janvier 2020 pour ce faire valoir  comme une très grande nation.

*Il est permis  maintenant en dehors de la passivité de l’ONU et des grosses gueules de la politique ;  à  l’Iran d’assassiné  même Donald Trump  comme un vulgaire terroriste permis par la charte de l’ONU si l’on se réfère aux dispositions de la convention de Genève du 12 aout 1945

*Dans ce même ordre d’idées , J. Carter*  s’est prononcé dans un canard US( Washington post) sur le  mot « assassinat » pour décrire les attaques de drones qui ne cessent de tuer des innocents a une signification bien  évidente. J.Carter  dit  à propos de l’ex. président (Obama),  « il est coupable de crimes de guerre et de meurtres » no comment ?.Et  c’est au tour de Trump de chausser les odieuses bottes des assassins et criminels de tout bord..  

l’Iran est capable de faire payer  très cher l’assassinat d’un de ses dirigeants les plus éminents ,la missive de l’ émissaire suisse adressée aux responsables iraniens en veut dire beaucoup , l’ambassade  US à Baghdâd ( Irak)encerclée par les révoltés et  dont ses membres de l’ ambassades incapables de sortir que  par hélicoptère ; cela nous fait penser  à la guerre du Vietnam et rappeler les  grands petits américains  évacués depuis l’ambassade américaine à Saigon le 30 avril 1975 dans des conditions d’humiliation totale que l histoire retiendra de plus fort.

Aujourd’hui la même image se reconduit en Irak, des avions cargos sont arrivés en Irak pour évacuer le personnel de la grande et gigantesque ambassade américaine en Irak ;les « Gis »  incapables d’intervenir pour faire respecter un semblant d’ordre en Irak sont prier par l’ Iran de quitter tous  les lieux selon les représentants de l’Irak et dont Trump demande   à l’ Iran que les représailles de Souleimane soient disproportionnées et  ne dépassent pas la limite de l’ humiliation de la Grande Amériques de l‘ oncle Sam.

Trump a enfin  démontré qu’il était un  très mauvais chef de guerre, qu’il était  sans raison mais aussi incapable du moindre geste de paix que se soit en Palestine, en Syrie, en Afghanistan, en Irak, avec l’Iran ….., que son complexe plutôt raciste  mis en exerce  envers son prédécesseur noir originaire du Kenya, le poussait à vouloir en finir avec tout ce que ce dernier avait tant bien que mal  fait pour les USA, il s’ est  fait machinalement   otage  de promesses insensées de campagnes populistes qu’il a faite en toute méconnaissance .Par conséquent, Trump précipite les Amériques dans une fuite en avant  dont les coûts humains , financiers et géopolitiques vont forcés la récession et se sont  les citoyens US vont être les seules victimes.

En Iran, des dizaines de milliers de personnes sont descendues dans les rues pour crier leur douleur  « à mort les USA ». Par ailleurs, lors d’une longue  réunion  dont le Leader de la Révolution islamique a assisté  ainsi que le commandant en chef des forces armées iraniennes. Le conseil suprême de la sécurité nationale iranien a affirmé dans un communiqué que “la responsabilité” des conséquences de l’assassinat du général de corps de l’armée, Qassem Soleimani revient droit aux États-Unis“.

En Irak, la tension est d’autant plus vive qu’à l’assassinat de Qassem Soleimani s’est ajouté celui d’un commandant de l’armée irakienne. Le Premier ministre irakien Abdel Mahdi a donc appelé à une réunion d’urgence du Parlement pour demander le retrait de toutes les troupes américaines :

« L’assassinat ciblé d’un commandant irakien est une violation de l’accord. Cela peut déclencher une guerre en Irak et dans la région. C’est une violation claire des conditions de la présence américaine en Irak. J’appelle le Parlement à prendre les mesures nécessaires ». Aussitôt dit aussitôt fait.

Par cette infamie les USA ont déclaré la guerre de facto  à l’Iran et à l’Irak.

 Par ailleurs,de plus le 11 janvier 2020, l’Iran doit se prononcer sur les suites concernant la violation de l’accord sur le nucléaire iranien par les USA. Il est fort à parier qu’après cet odieux assassinat, l’Iran va accentuer l’enrichissement de son uranium pour ce faire respecter comme la Corée du Nord. Il me semble que si l’Iran avait possédé la bombe atomique, Trump aurait beaucoup plus réfléchi et n’aurait pas commis son acte terroriste.

Imaginez, si l’Iran avait assassiné Donald Trump !!!!!!!! Et elle a le droit de le faire logiquement et juridiquement parlant.

 C e que Carter  avait dit et confirmé à propos de l’ex OBAMA président  des  Etats Unies, est coupable de crimes de guerre et de meurtres. Maintenant c’est au tour de Trump de chausser les odieuses  chaussettes  sales des assassins.

BENALLAL MOHAMED

Un ex-président américain accuse Obama d’être un assassin.

https://www.alterinfo.net › Un-ex-president-americain-accuse-Obama-d-etre-…

La rubrique écrite par Jimmy Carter, le 39ème président des Etats-Unis, et publiée lundi … York Times, constitue une condamnation exceptionnelle du gouvernement … le New York Times et qui documente comment Obama a personnellement … 

(*) Jimmy Carter avait publié dans le New York Times, une condamnation exceptionnelle du gouvernement Obama, de sa pratique de l’assassinat, de ses violations criminelles du droit international et de la constitution américaine. Carter avait écrit : « Les révélations selon lesquelles des responsables de haut niveau ciblent des gens pour être assassinés à l’étranger, dont des citoyens américains, ne sont que la plus récente et inquiétante preuve de l’ampleur donnée à la violation des droits de l’Homme par notre pays ».


le 07 janvier 2020


Vous pouvez suivre les commentaires et réponses de cet article à travers le RSS 2.0.
07 janvier 2020

Les commentaires sont fermés

HORAIRE TRAIN

</img/ Départ - Arrivée
Oran - Sidi Bel-Abbes 07h30 - 08h35 (*)
10h20 - 11h19 (**)
12h50 - 13h55 (*)
14h45 - 15h45 ()
15h20 - 16h25 ()
17h10 - 18h21 (*)
20h30 - 21h33 (**)

(*)Vers Tlemcen
(**)Vers Bechar

Sidi Bel-Abbes - Oran
04h30 - 05h30
06h27 - 07h31
07h53 - 08h58
08h34 - 09h42
11h20 - 12h22
12h06 - 13h10
16h29 - 17h26
ORAN ALGER
06h10 - 11h15
08h00 - 12h00 (*)
10h00 - 14h07
14h00 - 19h24
15h45 - 19h46 (*)
(*) rapide
ALGER - ORAN
06h10 11h25
08h00 12h00(*)
10h00 - 14h09
14h00 19h24
15h45 19h46(*)
(*) rapide
ORAN - TLEMCEN
07h35 09h56
12h50 15h12
16h30 18h51
TLEMCEN - ORAN
05h50 08h09
10h30 12h49
15h30 18h57
ORAN - MAGHNIA
07h30 11h05
12h50 16h22
MAGHNIA - ORAN
04h45 08h09
TLEMCEN- GHAZOUET
16h30 19h42
GHAZOUET- TLEMCEN
04h30 07h40
ORAN - TÉMOUCHENT
08h10 07h15
13h30 14h31
17h02 18h03
TÉMOUCHENT - ORAN
06h00 07h12
09h20 10h24
14h40 15h44
ORAN - CHLEF
Tous les Trains vers Alger +
11h55 14h22
16h15 18h35
CHLEF - ORAN
16h42 19h24
17h50 19h46
ORAN - BECHAR
10h20 17h11 Coradia
20h30 05h50 Train Diesel
BECHAR - ORAN
06h15 13h10 Coradia
20h20 05h00