“INCOLORE , INODORE , INSIPIDE , LA NATURE PRÉFÈRE L’ARC-EN-CIEL” *

Que le HIRAK  n’est pas un mouvement révolutionnaire. J’avoue que je reste stupéfait quand on se prononce  avant terme sur un mouvement de contestation qui malgré tout subjugue un monde politique qui ne trouve rien à lui opposer à travers l’histoire  , et vous dont le travail est de fouiller dans le passé et le présent , vous vous contentez d’une sentence hors du temps.

Si ce n’est pas une Révolution , que vous partagiez ou non, c’est quoi alors , pour nous qui  sommes des novices dans une matière où il est inélégant de se réserver un rôle d’arbitre . Là où nous pensions se réfugier derrière ce qui est supposé être notre élite pour nous éclairer sur le rétro-pédalage de l’Histoire , on nous affiche un doute sur la juste contestation d’une POLITIQUE globalement néfaste aux intérêts de la nation et partant du peuple.

Non! personne ne peut insulter l’avenir et seul le jugement d’un peuple est sacré et le temps fera la décantation nécessaire pour la définition et la précision des revendications en cours de formulation.. SI ce n’est pas encore une révolution , pourquoi a-ton cru satisfaire à une partie des revendications du HIRAK en remettant au goût du jour ce qui était un blasphème il n’y a pas si longtemps. C’est vrai qu’en politique les analyses peuvent être différentes d’un courant à un autre, mais dire que la contestation qui prévaut depuis depuis le 22 février n’est pas une forme de Révolution , c’est un non sens qui nous éloigne des réalités perceptibles non seulement dans nos âmes mais également dans l’air qu’on respire.

Peut-être aviez voulu dire que l’idéologie véhiculée par le HIRAK , n’est pas homogène , cela je vous le concède, mais personne , dans son for-intérieur n’ignore en général qu’il est toujours fait allusion aux forces de progrès pour une démocratie authentique que le peuple recherche de ses vœux .

L’Algérie s’honore de cette approche pragmatique qui laisse au peuple un choix réfléchi , le passé en est forcément un élément du diagnostic présidant à clarification d’une politique répondant à l’intérêt national .

Dites Karim , aviez vous projeté dans votre esprit le devenir des PARTIS , LE FLN ET AUTRE RCD , LEUR ABSENCE N’EST-ELLE UNE ONDE DE CHOC À TEL POINT QUE LE PREMIER GOUVERNEMENT D’UNE NOUVELLE ÈRE QU’ON NOUS ANNONCE , N’EST RIEN D’AUTRE QUE CE QU’ON APPELLE UN GOUVERNEMENT DE COALITION LOIN SEMBLE -T-IL D’UN ESPRIT PARTISAN .

En tout cas c’est ma compréhension des choses en l’état où nous sommes , qui ne se souvient de son passé est condamné à le recommencer . Qui
mieux que MONTESQUIEU avait cédé au jugement de l’Histoire en disant: “” QUE LA RAISON POSSÈDE UN POUVOIR NATUREL …………, ON LUI RÉSISTE , MAIS CETTE RÉSISTANCE EST SA VICTOIRE ;TÔT OU TARD IL FAUT Y REVENIR””

Abdelhamid ABDEDDAIM

* L’article se doit d’être une réponse à une récente publication sur la page Facebook de notre humble prof Karim Ould Nbia.


le 05 janvier 2020


Vous pouvez suivre les commentaires et réponses de cet article à travers le RSS 2.0.
05 janvier 2020

2 Commentaires pour ““INCOLORE , INODORE , INSIPIDE , LA NATURE PRÉFÈRE L’ARC-EN-CIEL” *”

  1. Youssef

    Faire un pays c’est facile..c’est la production agricole..
    La constitution n’est qu’une assise morale et un objectif a atteindre dans 100 ans.
    La constitution peut ne contenir que quelques pages..je crois une seule page..
    L’algerie a ètè perturbè par les invasions monarchiques successives apres la chute du khilafa..
    Il faut retourner a notre vrais algerie et ou le khalifa n’etaot ni president ni un monarque c’etait un juge..point barre.

    Notre president n’est ni president sous controle d’un parti politique ni un roi qui a une banque en dollar en yen et en euro et qui fera une opa sur une usine de general motors et l’acheter..on n’a jamais vu un homme qui prend le titre d’un roi et qui est fonctionnaire..si il a de l’argent il le posera sur table et on le suivra dans sa politique. Il fera sa propre polirique car c’esy son propre argent qu’il risque..Chiche..

    Les choses sont faciles pourquoi les compliquer??

    Notre president sera un juge..a lui d’appliquer et de veiller a l’application des textes et a lui de casser un mauvais jugement

    La polirique c’est l’affaire des elus et la premiere cellule de notre pays c’est la commune pas le gouvernement..le gouvernement travail pour un projet commun a toutes les comunes..infrastructures inter comunale..c’est ce que faisaient tous les gouvernements du passè..qui a ramenè le tram a bel abbes?? La wilaya de sidi bel abbes ne produisait pas assez de richesse pour se taper un tram..elle laisse ces terres inexploitè..rien que avec la tomate et le concentrè de tomate elle peut se payer une usine de montahe de vehicule skd par ces propres recettes..chaque belabbesien aura sa propre alto..vous voulez etre un emirati qui se permet de garer une lambourguini devant sa maison??ils ne sont pas nombreux ine ville collèe sur un puit de petrole..le reste est desert ou il va avec une cadillac ou une golf serie 4?
    Il faut etre raisonable. Les indous avec leur position strategique leur histoire roulent en alto si on produit plus pourquoi pas se priver d’une lexus?

    Il faut etre raisonable..et tout ira pour le mieux ..on n’a pas besoin d’intelligence on a besoin que du bon sens..et Dieu est la il n’a pas choisie le petrole mais l’eau..esperant que vous fassiez de bon calculs..

  2. KADDOUR

    Le statuquo, le lifting politique et le Hirak
    Le 5ème mandat a bien lieu sous le regard du fantôme de Mr Bouteflika. Pour preuve le jour où Mr Tebboune prêtait son serment, il n y avait que Bouteflika qui manquait dans la salle, Le système est encore là au complet. Tous les hommes du sérail de Bouteflika étaient présents. Où est le changement tant attendu dans ce personnel?
    Mr Bouteflika a modifié grandement les espaces et malgré son retrait de la scène nous vivons encore les conséquences de ses manigances. Il est notoire de dire que l’espace politique ainsi que celui de la société civile ont été largement laminés mais pas seulement, une institution importante a vu de profondes modifications dans son commandement; l’institution militaire. Cette modification avec ou sans le défunt Gaid va impacter durablement l’avenir du pays. Tout a été prévu pour que Bouteflika puisse assurer son 5ème mandat comme une lettre à la poste. Bouteflika a balisé l’espace de sorte que le seul couloir utilisable à l’avenir est celui de la reconduction de son pouvoir (corrompu malheureusement). Sauf que Dieu existe, il est au-dessus de tous les diablotins. Dieu existe, la maladie et la mort, imprévues existent aussi. Le Hirak, c’est la volonté de Dieu au dessus de laquelle il n y a aucune volonté. Le Hirak est dans le cœur des Algériennes et des Algériens. Rien, ni personne ne peut le soustraire.
    L’élection controversée ou selon la désignation de Tebboune est le résultat de cette reconfiguration profonde qui ne fait plus de place à une conformation nationale équilibrée du système politique, financier et militaire. C’est dans ce contexte qu’il faut lire la déclaration du président Zeroual à Batna qui soutient la continuité pacifique du Hirak à la suite de l’audience qu’il a accordé aux retraités de l’armée. Le pays vit une période dangereuse malgré les apparences calmes.

    Mr Tebboune est l’homme du pouvoir par excellence ( 50 ans dans le ventre de l’administration) ; l’homme est profondément conservateur et non réformiste. S’il l’était, il ne serait pas reste tout ce temps dans le gouffre de cette administration. Il a bénéficié totalement de la nouvelle configuration du système politico-militaire et financier, celle établie par Bouteflika, pour être propulsé d’abord comme premier ministre et ensuite comme président. Premier ministre, il n’a duré que moins de trois mois, comme président élu ou désigné, on verra.
    Les promesses de Mr Tebboune du changement ne sont ni viables ni tenables ( sans remettre en cause l’honnêteté de celui-ci) car elles seront contraires aux intérêts profonds du pouvoir qui tète le sang des Algériens dans une grande naïveté d’une partie somnolente de la population. Ces promesses ne pourront pas aboutir et les faires est une tactique pour diviser le Hirak.
    L’insistance sur la question des élections du 12/12 par les medias alignés, toutes les TV algériennes, est une diversion des questions sociales et démocratiques. Pour le Hirak qui prend résolument la défense d’une Algérie prospère et démocratique, l’élection ne saurait être le critère absolu et premier. Il faut assainir l’Etat des prédateurs, des trafiquants et des fraudeurs, toujours présents encore en grand nombre dans les structures de l’Etat. Le Hirak ne se fixe pas sur ce que chacun de ses membres croit, il ne considère que ce que nous croyons ensemble comme citoyens, le commun de nos luttes pour la dignité collective, la prospérité et la souveraineté du peuple. Le Hirak milite pour un Etat de droit et pas pour le système actuel où les plus puissants s’exonèrent des lois appliquées aux plus faibles ( suivez les affaires judicaires).

    Le pouvoir louvoie et ne cherche pas à aller directement aux solutions rationnelles de la sauvegarde et le progrès de la nation. L’invitation au dialogue émise à l’intention du Hirak , n’a pas de sens car le Hirak est le peuple . Le nier est une fuite en avant et une manœuvre grossière. Le peuple a une exigence, celle du changement pour un Etat démocratique qui respecte les libertés et qui travaille pour la prospérité des Algériens, un Etat avec une justice équitable pour les faibles et pour les puissants. Les promesses émises ne valent que pour ceux qui les croient. Il faut des signes sérieux du pouvoir de l’entame des changements pour convaincre le peuple.
    Le gouvernement de Mr Tebboune, à part quelques personnalités sur 39, a trompé sournoisement ou publiquement dans l’antihirakisme primaire. Quelques hirondelles ne font pas le printemps. Le recyclage à fonctionné à grand régime dans la formation du gouvernement. Peut-on publier pour ces ministres sur le portail du gouvernement leurs CV et avoir un programme détaillé avec des objectifs chiffrés pour une période d’une année pour chacun d’eux ? On ne joue pas au poker-menteur avec l’avenir du pays, la responsabilité ministérielle doit cracher des résultats et non servir des discours creux.
    Par ailleurs et à titre d’exemple le changement attendue la constitution ne se fera pas pour instaurer une véritable démocratie, avec ses libertés et sa séparation des pouvoirs. Le sérail ne laissera pas aboutir les changements, même s’il y aune bonne volonté. Deux éventualités sont à envisager en absence de liberté :
    1- une mouture de la constitution qui ne sera pas à la hauteur des aspirations du peuple et sera rejetée, donc ils conserveront l’actuel constitution avec ses tares et ses extravagances.
    2- une constitution passablement modifiée qui ‘ils feront voter, par les pressions habituelles sur la population, en l’absence des libertés démocratiques. cette constitution ne répondra aux aspirations du peuple.
    Peut-on envisager, par exemple, un ministre de la défense issu de la société civile ?
    Par ailleurs, prendre le pari de rapatrier l’argent expatrié par les gens du système est une utopie démagogique et je fais le pari qu’il n’en sera rien. Je ne cite pas le cas la Tunisie et de l’Egypte.

    Une démocratie n’emprisonne les meilleurs de ses fils. Agresser des manifestants pacifiques (Oran et ailleurs) est une grave dérive criminelle. Avec ce système actuel tous les Chouhadas et les Moudjahidines seraient en prison.
    Chacun doit prendre ses responsabilités, par la convergence des luttes, pour assurer un avenir à notre pays et sa jeunesse par le biais de notre Hirak national et toujours pacifique.

    Vive l’Algérie libre et démocratique, Gloire à nos Martyrs

Les commentaires sont fermés

Nombre de Visites :

  • 3 409
  • 7 488

HORAIRE TRAIN

</img Départ - Arrivée
Oran - Sidi Bel-Abbes 07h35 - 08h58 (*)
12h50 - 14h05 (*)
16h30 - 17h50 (*)
17h15 - 18h38
19h40 - 21h15 (**)

(*)Vers Tlemcen
(**)Vers Bechar

Sidi Bel-Abbes - Oran
06h15 - 07h31
06h50 - 08h09
11h30 - 12h49
16h30 - 18h57
ORAN ALGER
06h25 - 11h30
08h00 - 12h00 (*)
12h30 - 17h36
15h00 - 19h00 (*)
(*) rapide
ALGER - ORAN
06h25 11h30
08h00 12h00(*)
12h30 17h36
15h00 19h00(*)
(*) rapide
ORAN - TLEMCEN
07h35 09h56
12h50 15h12
16h30 18h51
TLEMCEN - ORAN
05h50 08h09
10h30 12h49
15h30 18h57
ORAN - MAGHNIA
12h50 16h22
MAGHNIA - ORAN
04h45 08h09
TLEMCEN- GHAZOUET
16h30 19h42
GHAZOUET- TLEMCEN
04h30 07h40
ORAN - TÉMOUCHENT
08h10 07h15
13h30 14h31
17h02 18h03
TÉMOUCHENT - ORAN
06h15 08h14
09h30 10h34
15h05 16h05
ORAN - CHLEF
16h40 19h13
CHLEF - ORAN
04h30 07h15
ORAN - BECHAR
19h40 05h10
BECHAR - ORAN
20h25 16h16