Il y a quelques jours  en regardant le journal télévisé de notre unique, subitement j’ai failli chavirer de ma chaise des suites d’un AVC que j’allais subir en regardant ces deux piscines que la ville de Mascara avait rénové pour ses enfants.J’avais les yeux figées sur ces deux piscines retapées à neuves  qui venaient de faire la une du  “JT “ et le bonheur des enfants de Mascara, grands et petits,  alors qu’à Sidi Bel_Abbes, il y a, à peine quelques jours, nos enfants se barbouillaient ici (voire photo ci-contre) dans ce jet d’eau du petit Vichy – Remarquer que l’on a baissé le niveau de remplissage,  ces deux derniers jours,pas pour éviter une noyade mais surtout pour dissuader les chérubins de se rafraichir et les envoyer  vers l’oued Mekerra, pollué au degré infini. Que dire de nos trois piscines qui ont battu le record de non fonctionnement depuis le départ des rares personnes compétentes au niveau de l’APC et qui veillaient au grain à ces fabuleux bijoux construits dans les années 70. Si toutefois la piscine du jardin public continue de fonctionner en ces périodes caniculaires, tout le monde s’interrogent sur ce black out et fermeture de la piscine principale du « complexe olympique » de la ville de Sidi Bel-Abbes depuis longtemps ( plus de trois ans)  et surtout en cette période de grande chaleur qui est annoncée par les services de la météo dans notre wilaya pour ces jours-ci. Ce fleuron de niveau olympique ,jadis fonctionnait jour et nuit, l’hiver comme l’été, faisaient la joie de milliers d’enfants, grands et petits qui ont été formés et plusieurs font partie des maitres-nageurs actuellement au niveau des plages. Elle était gérée d’une main de maitre. On se rappelle que la piscine a cessé de travailler suite au défaut d’entretien, il y a 5 ans  et surtout de quelques lobbying qui voulaient avoir main basse sur ces installations génératrices de ressources considérables. Bref le problème de chaudière dont il était question pour plus deux ans a laissé la place  à un toit qui est fissuré ici et là et depuis  l’article publié l’année passée , rien ou presque , n’a été entrepris pour réparer  ou remettre à neuf cette piscine pour qu’enfin nos enfants reprennent ce chemin tant souhaité et nécessaire pour les asthmatiques et ceux en bonne santé.

Jusqu’à quand va durer ce laxisme qui ne dit pas son nom ?
Aux dernières nouvelles et après un bref détour sur les lieux , tout le monde chôme aux alentours de ce complexe et l’on attend septembre pour que les travaux redémarrent ou se terminent.