Iaïch et son équipe étaient loin d’imaginer qu’ils allaient vivre une si sale soirée à Omar-Hamadi.

Stade : Omar-Hamadi
Affluence : moyenne
Arbitres : Achouri, Boudebouz et Amri
Avertissements : Diss (21’), Ouadah (21’), Abdelli (30’), Hamiche 34’)(USMBA), Bouchema (39’), Daham (89’)(USMA)
Buts : Gasmi (35’ sp), Tedjar (59’), Daham (69’ et 78’), Bouchema (86’), Djediat (90’+2)(USMA)USMA : Zemmamouche, Laïfaoui, Benmoussa, Khoualed, Chafaï (Benamara 75’), Koudri, Bouchema, Tedjar, Feham (Daham 64’), Seguer, Gasmi (Djediat 71’)
Ent. : CourbisUSMBA : Ouadah, Kada-Benyacine, Abdelli, Diss, Maâziz, Benatia, Aïssaoui, Syrine, Hamiche, Slimane (Hamzaoui 46’), Lebiad (El Bahari 68’)
Ent. : Iaïch.
Iaïch et son équipe étaient loin d’imaginer qu’ils allaient vivre une si sale soirée à Omar-Hamadi, surtout à l’issue de la première mi-temps où les Usmistes n’avaient pas montré grand-chose et qui ne devaient leur petite avance qu’à une erreur de l’arbitre, faut-il le dire. Mais c’est une autre équipe qu’ils vont affronter en deuxième mi-temps, une équipe métamorphosée, mais surtout, sans pitié. Avant d’en arriver là, les premières 45 minutes ont été surtout caractérisées par les deux penalties sifflés par l’arbitre sur des fautes pas vraiment évidentes. Le premier fut en faveur de l’USMA à la 34’, lorsque Feham avait perdu l’équilibre dans la surface alors qu’il était marqué de près par Hamiche qui, à aucun moment, ne toucha le joueur usmiste. L’arbitre a estimé qu’il y avait faute sur le joueur usmiste et n’a, donc, pas hésité à désigner le point du penalty (34’). Un penalty qui va être transformé une minute plus tard par Gasmi (35’) qui donne l’avantage à son équipe. Quatre minutes plus tard, M. Achouri, comme s’il voulait se racheter, accorde cette fois-ci un penalty à l’USMBA sur une faute pas du tout évidente aussi, sifflée contre Bouchema qui n’avait fait que bloquer Diss à la régulière (39’). Aïssaoui s’en charge, le marque, mais l’arbitre demande à le retirer pour faite technique. Aïssaoui s’en charge une seconde fois, mais le malheureux voit sa balle cette fois-ci, repoussée par le poteau gauche. Auparavant, il ne s’est rien passé, à part cette occasion pour Gasmi à la 31’, sauvée in extrémis par Maâziz. C’est en seconde mi-temps que tout va se passer, avec une autre USMA qui fait son apparition sur le terrain, comme si Courbis avait appuyé sur un bouton dans le vestiaire. Les Rouge et Noir ont tout simplement mis le turbo, et après deux tentatives de Benmoussa, dont une va voir la barre transversale repousser sa balle, le festival de buts commence. Tedjar ouvre le bal d’un bolide des 25 mètres que Ouadah a du mal à apprécier la trajectoire (59’). Il ne pourra que constater les dégâts qui vont s’alourdir au fil des minutes. A la 69’, Daham, qui venait de remplacer Feham, profite d’une bourde de Ouadah qui a lâché le cuir sur un coup franc de Benmoussa, pour ajouter un troisième but. Le même Daham va aggraver la marque neuf minutes après. Sur une passe lumineuse d’un excellent Tedjar, il met Ouadah dans le vent, puis s’ouvre un angle de tir et enchaîne avec une frappe pour signer le quatrième but de son équipe et son doublé de la soirée (78’). A quatre minutes du temps réglementaire, on va assister sans doute au plus beau but du championnat. Un corner de Djediat est repris instantanément à la volée du pied droit par Bouchema à hauteur des 18 mètres, une balle limpide qui va mourir directement au fond des filets, sous l’impuissance du gardien de Bel abbès, admiratif toutefois sur l’action (86’). Les malheurs du nouveau promu ne vont pas s’arrêter là. Dans le temps additionnel, Djediat ajoute un sixième but d’un tir des 18 mètres, que Ouaddah a essayé de dévier sans succès (90’+2).

 A. C.  Le Buteur

Comments are closed.