Qui sera le président de l’APC de la ville? le meilleur ,ou le pire ?

0 Comments

C’est la matinée du dimanche  09/12/2012, que sera installé officiellement le président de l’assemblée populaire de la ville de Sidi bel abbes ,pour un mandat de cinq ans . D’obédience FLN, le futur locataire de l’hôtel de ville ,qui sera issu d’une liste de vingt trois “élus”,d’une majorité absolue ,sans partage qui ne laissera aucune chance aux deux autres partis qui mis en minorité,n’auront pas leur mot à dire au sein de la future assemblée ,sinon faire de la figuration . Connaissant ,le profil  et les capacité des élus du parti majoritaire,dont une bonne dizaine ont déjà siégé au sein de l’assemblée sortante,et sont reconduits pour un second mandat,sachant que l’APC sortante fut l’une des plus médiocres post-indépendance. Il n’y a donc pas lieu de pavoiser ,ni trop se faire d’illusions, sur l’amélioration de la situation dans le fonctionnement des rouages de l’exécutif communal pour les cinq prochaines années . Ce sera donc un “remake” de pratiques connus de par le passé, qui ont contribué pleinement à faire de ce que la ville est maintenant.Un gros douar qui sombre ,dans la ruralisation,et dans la décrépitude des vestiges hérités et qui ont fait la fierté de la ville dans toute sa splendeur  il n’y a pas si longtemps ,dont beaucoup de villes   jalousaient . Ce n’est plus le cas aujourd’hui. Sidi bel abbes sombre, elle est à la queue du peloton des villes d’Algérie . La ville est malade de ses hommes,elle souffre des pratiques mafieuses des partis majoritaires qui font de l’intérêt collectif  le dernier de leur souci ,et de l’amélioration du cadre de vie du citoyen le cadet de leurs préoccupations. C’est parce que ces mêmes responsables de  partis majoritaires qui décident du choix des têtes de listes ,et des autres membres aux communales ,pour les destinées de la ville de Sidi bel abbes ,ne sont eux même pas inscrits sur les registres d’état civil de la ville,pour n’y être pas nés dans les entrailles de ses murs. C’est pourquoi ce sentiment filial,qu’ils ne connaissent pas pour le ressentir ,fait que pour eux ,la magistrature suprême  de la ville n’est qu’un tremplin pour assouvir des prétentions tout à fait personnelles,quitte à détruire toute une ville ,pour satisfaire  leur “ego” surdimentionné.

 

Related Posts