Zérouala (W. SBA) : Une querelle tourne au drame!

Au cours de l’oraison funèbre tenue au cimetière commun des deux localités de Sidi Brahim et Zéroula où fut enterré le jeune Jamal 26 ans décédé des suites d’un rixe, cet après-midi du 23 mai 2017, l’Imam du village devait souligner et insister que le seul vainqueur dans ce crime est selon la croyance, le diable (ECH CHAITANE) car non seulement la famille de la victime est endeuillée et pleure leur meilleur enfant mais aussi les familles et proches des 5 agresseurs qui se retrouvent subitement tous derrière les barreaux entre les quatre murs en ce moment en attendant leur jugement.

En effet, cela a commencé par une querelle isolée, loin des domiciles familiaux entre le frère aîné de la victime et son associé habitant le même village qui lui devait un “du” découlant d’un service, signale-t-on. Une bagarre éclata entre les deux hommes qui s’échangèrent plusieurs coups de poings selon des témoins , la supériorité du frère aîné était évidente et poussa son antagoniste à aller chercher de l’aide chez ses frères et proches.

Plus tard, alors que le frère aîné regagna son domicile et n’y se soucia nullement que son adversaire allait revenir en force accompagné de ses quatre frères et proches pour une “vengeance”.

Devant le domicile de la victime et selon des témoins, l’un des 5 jeunes hommes, commença par proférer une multitude d’injures et insultes à l’égard de son adversaire, espérant le faire ressortir du domicile pour prendre sa “vengeance” mais c’était le jeune Jamel qui est sorti le premier par un pur hasard, un hasard qui allait lui coûté la vie puisque c’était en essayant de les calmer et les faire éloigner calmement du domicile familial afin d’éviter le pire que l’un d’eux surgit de derrière un buisson touffu et assena un coup mortel à la nuque du jeune Jamel. Ce fut le coup fatal pour Jamal lui qui était très gentil et estimé par tous ses amis du quartier et proches d’ailleurs venus nombreux aux funérailles de cet après-midi pour marquer leur sympathie.

Enfin,bien que l’intervention de la gendarmerie de Zéroula fut prompte à dénicher les agresseurs , une autopsie a été ordonné par le parquet, selon la famille pour valider l’enquête et déterminer les vrais causes de la mort du jeune Jamal.

BEL-ABBES INFO