«UN SYNDICAT DES IMAMS, POURQUOI FAIRE?»

«C’est en présence du secrétaire général de l’UGTA, Abdelmadjid Sidi-Saïd, et du secrétaire général du ministère des Affaires religieuses, Boubekeur Khaldi, que la Coordination des imams et des fonctionnaires des affaires religieuses a officiellement vu le jour. Une première en Algérie. C’est par une récitation du Coran à la manière typiquement “algérienne” et par la diffusion de l’hymne national “Kassamen» dans sa version intégrale que s’est ouvert, hier, la première réunion de la Coordination des imams et des fonctionnaires des affaires religieuses à l’hôtel Safir Mazafran de Zéralda. »  (1)

 La boucle est bouclée. On arrive enfin à sur- administrer la Religion comme on administre une APC ou une entreprise. On vient simplement d’ériger un système de clergé, incompatible avec le message divin,  où l’on assistera à la gestion de la Religion qui connaît déjà  l’ensemble des dysfonctionnements qui régissent notre administration et qui est vouée ainsi à la dépasser. On ré-assistera à des détournements de l’argent de la zakat, à la corruption pour une Fatiha de mariage et que sais-je encore ?

Voilà, le premier syndicat des Imams qui voit le jour. Ainsi, on pourra désormais assister à des grèves des Imams, des Sit-in et peut-être des « grèves de la faim ». Pourtant, il n’y a pas longtemps, j’ai entendu des Imams déclarer la grève illicite.

Il y eut même Sidi Saïd  celui-là même que la presse a décrié lors de son procès de Blida –dont on annonce la deuxième série du feuilleton pour les prochains jours- dans l’affaire Khalifa. Le Tribunal lui reprochait d’avoir signé un document  par lequel il avait versé  20 milliards de dinars dans la banque du pantin qui a délesté des milliards de dollars. A la sortie du tribunal, il a déclaré « qu’il assumait ».

Le voila qui récupère « le clergé » au sein de « son » syndicat : il accomplit son numéro avec zèle et sérénité…

Dans son intervention, Abdelmadjid Sidi-Saïd, qui n’a pas tari d’éloges sur les “Chouyoukh” et les Zaouïas plus budgétivores que son syndicat, a rappelé le rôle primordial de l’Imam dans la défense de l’unité nationale et des valeurs de la République ! “On nous a appris dès notre enfance à respecter non seulement nos aînés mais aussi les gens de religion. C’est nous qui sommes venus vers vous et non l’inverse. Donc, bienvenue chez vous, bienvenue dans votre maison, l’UGTA.”  “De ces milliers d’imams qui ont souvent privilégié leur rôle dans la transmission de la foi religieuse et l’encadrement social, et cela au détriment de leurs propres intérêts”.  Cette rencontre “historique” nous apprendra qu’il n’y a pas de profil-type pour exercer la fonction d’Imam. On sait qu’il doit être au moins qualifié pour prodiguer des conseils aux fidèles et qu’il doit être toujours capable d’interpréter correctement le Coran et la Sunna. (sic).(1)

Des tuyaux pour le tout nouveau syndicat :

–       Exiger d’abord l’indemnité de travail posté : En effet, l’amplitude journalière des prières englobe presque les 24 Heures, entre la prière d’El Fadjr et celle d’El Icha.

–       Ou alors, et ce sera le « minimum de la foi », exiger l’indemnité de travail de nuit ;

–       Exiger le paiement des heures supplémentaires  et les récupérations pour le travail effectué  les jours fériés : Les prières des Aïd, les Taraouih, les prières funéraires, pour la pluie etc.

Cheikh Djelloul Hadjimi, Imam de la mosquée El-Ouartilani du Télemly,  précurseur  du syndicat en gestation, a rappelé que l’idée même de structurer les Imams dans un mouvement syndical existe depuis mars 1999 à travers une  “ligue nationale” qui n’a pas été agréée par les autorités.  “Et pourtant, l’Imam n’est pas seulement une figure religieuse. Il est aussi un travailleur comme les autres. Présent dans les actes de la vie de tous les jours, il officie notamment lors des mariages et des décès. Il ne connaît pas de jours fériés. Lors des fêtes religieuses, c’est toujours lui qui est aux avant-postes ! Les heures supplémentaires sont son lot quotidien.”  Pour Cheikh Djelloul, “l’imam (ou son assimilé) a beau être bardé de diplômes, c’est le dernier classé de la Fonction publique. Le mieux payé d’entre nous touche environ 40 000 DA”. Il fera, à ce sujet, un long parallèle avec les journalistes qui, selon lui, vivent eux aussi et  à leur manière, un autre  “sacerdoce”. “Outre les problèmes liés à la liberté d’expression, nous partageons avec la corporation des journalistes des dizaines de morts, des victimes innocentes. On ne peut oublier ces sacrifices...” Cheikh Djelloul ne manquera pas d’insister également sur les obligations des Imams  “qui occupent la chaire du Prophète de l’Islam », un “métier” prestigieux. D’après lui, l’Imam doit toujours être conscient qu’il est en charge de l’unité et de la fraternité des musulmans et donc s’éloigner du courant  “takfiriste”

Alors, un Syndicat des Imams, pourquoi faire ?

Jusque-là, on assistait à l’instrumentalisation de la Religion par les «extrémistes » ce qui nous a valu un lourd tribut, que le Peuple dans toute sa composante –et non pas uniquement les Imams et les journalistes –a payé «rubis sur ongle». Et les plaies sont toujours béantes !

Faut-il aujourd’hui subir une nouvelle instrumentalisation?  Il est vrai que l’objectif – la prise du pouvoir –  est le même pour les deux, même si les moyens diffèrent, même si le Syndicat est beaucoup plus pacifique ;  mais la pratique dangereuse de recourir à la Religion pour des intérêts bassement matériels de la vie d’ici-bas, devient récurrente à souhait, de surcroît dans tous les Pays du Monde Arabo-musulman.

La Fitna ancestrale «sunna/chi ‘a» vient à l’ère contemporaine d’être boostée par un autre type de «Fitna» que crée inévitablement l’accaparation de la Religion par des parties partisanes, excluant toute personne non adhérente, non militante.

On a pu assister impuissant, à la mort de malades du fait de la grève de Médecins et/ou de paramédicaux. Faut-il assister à des enterrements sans prière du mort, par le fait de la grève des Imams ?

djillali@bel-abbes.info


le 04 avril 2013


Vous pouvez suivre les commentaires et réponses de cet article à travers le RSS 2.0.
04 avril 2013

5 Commentaires pour “«UN SYNDICAT DES IMAMS, POURQUOI FAIRE?»”

  1. DZiri

    Sallamou alaykum
    Dans ce syndicat, je vois moi qu’on oublié Dieu, et introduit le tripartisme.
    A mon simple avis j’estime que l’Imama n’est pas une profession, mais une fonction, pas systématiquement salariée. Sinon, elle ne l’ai plus et devient subordonnée à l’employeur et non plus à Allah.
    Les timides réticences, peu nombreuses d’ailleurs, n’en sont que le reflet d’une main mise par qui de non droit.
    En effet ce « syndicat » sous l’égide de l’ugta qui elle affiliée à OIT et au BIT, devient de facto membre de cette « institution » instaurée à l’origine par les Grands Industriels.
    Sallamou Alaykum

  2. le cygne

    OH !! Quel beau monde…!!! Tous réunis autour d’une table ronde “Arc en ciel”…..puisque toutes les couleurs de base sont là…; ce qui veut dire que les pinceaux se sont enfin emmêlés…!! Sourire, n’est elle pas belle la démocratéa de chez nous…??? Ce qui me plaît dans cette affaire, C’est de savoir que c’est le soi-disant rouge nuancé (en théorie) qui va ‘adopter’ et ‘ protéger’ le vert nuancé,…quel monde ???? Autrement dit, c’est l’Homo-Laïcus qui va abriter chez lui l’Homo-islamicus ……c’est une nouvelle forme qu’il faudrait bien étudier… avis aux amateurs.!! Alors les gars de quoi vous vous plaignez, puisque tout baigne dans l’huile…??? Mr El Guelliti (salam amical) Averroès serait- il content, s’il était vivant…??? Qui sait…?? Je me demande parfois si Ibn Rochd a été bien compris et si sa pensée n’a pas fait l’objet de mauvaises interprétations……! Bref…!

    La question que Mr Djillali.C (que je salue au pasage) a posée est très pertinente “Pourquoi faire”..?? Moi j’ajouterai : ou ne pas faire…..????

    Ne dit-on pas que l’enclos protègent certaines espèces des prédateurs……et si cette espèce s’est mise dans la gueule d’un autre loup…..elle va être dévorée…. S’il s’agit d’oiseaux, ils peuvent également leur couper le bout des ailes, au moins, d’un seul côté pour les empêcher de voler trop haut ou de ne pas voler du tout……!!!

    Pour ce qui est des méthodes de protestation et de revendication des droits, leSG de la coordination des imams a indiqué que la coordination adoptera des «méthodes rationnelles conformes à la religion musulmane et à la loi et qui excluent le recours à la grève et l’atteinte aux devoirs religieux».

    Cependant, il ne faut pas -(même si,je ne serais pas surprise)- que les Homo-Laïcus sautent sur l’occasion pour venir nous chanter l’hymne de la sécularisation et séparation des pouvoir et tout le blabla….etc…….car on ne peut pas comparer un simple syndicat à un clergé…! Pour se confesser, un musulman n’a pas besoin d’intermédiaires….!! C’est clair, mais pas comme l’eau d’Evian….. !

    Je me suis permise de faire une petite expérience, je vais conclure par un paragraphe qui sera un cocktail constitué de passages puisés des commentaires, de Mr Dziri (1), de Mr Karim10(2), de Mr El Guelliti(3), de Mr Bendida (4)et de Mr Hebri (5) (je les salue tous au passage)…..et vous verrez ce que ça va donner….!!!!!
    « Oui, je fais l’apologie de l’Islam, je le revendique même, je combats le terrorisme dans toutes ses formes, y compris hors de mon pays. C’est avec l’Islam que je défends mon Pays. Ne mettez pas tout le monde dans le même sac… Je vous prie également, dans un souci de discernement, de vérifier la synchronisation de l’emballage avec le contenu. Beaucoup de soit disant Muslim, de haut niveau même, se sont avérés de faux(1). ………Je NE SUIS PAS CONTRE cet « accouchement » très original. Il peut servir en cas de « FITNA ».On ne sait jamais à force de voir des « oulémas » partout je préfère la « prévention »(2)….. On est libre de puiser dans les sciences et la philosophie pour sonder la métaphysique et comprendre les dogmes (3)…….L’autodafé de livres, à mon sens, ne saurait plaire à un Islamiste. Bien au contraire, priver ce dernier de l’œuvre des philosophes, des psychologues et autres Scientifiques ne peut que l’irriter. Et c’est à juste titre car rien ne pourrait rabaisser davantage l’individu que l’ignorance(4)………..Nous avons intérêt à nous poser constamment la question: avons-nous réellement conscience de nos tendances profondes, des principes qui nous guident, des motivations qui nous animent… ? Pourquoi ne pas s’accepter tel qu’on est puisque la franchise avec soi ajoute à notre modestie et à notre lucidité?(5)…. » Moi, je trouve que ce composite est extraordinaire… !!!

    Conclusion : Les Algériens sont condamnés à s’entendre……!!!

    A bon entendeur Salam….!!

  3. Karim10

    A mon AVIS ! Il faut s’interroger afin de savoir s’il est possible de voir « ce syndicat » tel qu’il est vraiment. En effet, il semble difficile de savoir si nous percevons les choses telles qu’elles sont en réalité. Quand on « OBSERVE » une INFO, il faut essayer de le faire avec lucidité et sans se centrer sur une « idée préconçue ». Car si nous voyons ce syndicat avec des préjugés, nous ne le voyons pas tel qu’il est vraiment, mais plutôt comme nous avons besoin, ou envie de le voir. (Comme L”UGTA ) !
    Alors faisant une analyse approfondie du sujet.
    A PRIORI : ce syndicat est né dans la famille UGTA qui a organisé le baptême. Nous somme un Pays « Malékites ».Donc il est peu probable d’assister à un autre baptême ou un autre syndicat si vous voulez ! Chaque Imams donc sera de facto obligé d’adhérer confinement et totalement « au club ». Déjà en 1999 (exister) le « Le syndicat de la Ligue algérienne des imams et des oulémas », Non agréé à cette époque. Aujourd’hui (14 ans après) c’est différent.
    A POSTERIORI :
    Le rôle du Syndicat est de défendre tous les imams (Salafistes – NON ou OUI !).L’Algérie qui est un pays TROP VASTE menacé en plus par la « référence salafiya wahhabya ».Nos mosquées manquent d’un « encadrement de qualité » capables d’intervenir sur les problèmes socioculturels et éco-juridiques…et autres …Alors ? Imam qui est un Métier. L’Administration peut mieux faire.Et pour répondre à Mon ami Djillali C .en cas de grève je pense qu’il aura surement un service minimum pour « les Morts ».
    Conclusion : Je NE SUIS PAS CONTRE cet « accouchement » très original. Il peut servir en cas de « FITNA ».On ne sait jamais à force de voir des « oulémas » partout je préfère la « prévention ».
    Cordialement.

  4. Mehiaoui

    On parle de corruption à grande échelle dans ce pays, alors vous croyez que ce corps des imams “désignés” est indemne ! Non, non et non , trois fois comme le dit Fakhamathou !
    Devenir Imam c’est pas facile il faut parfois verser une grande somme à qui de droit ! Eh oui, cher ami, et j’en connais quelques uns qui ont détrôné les fervents élèves sortis tout droits des écoles coraniques et de Fikh de Chlef ou Adrar sans compter ceux qui y viennent de Constantine. La preuve Bel-abbes est renommée dans le détournement des fonds de Zakat et ceux qui ont profité , roulent sur des mercedes!
    D’autres parts, ces imams sont dans la fonction publique comme ceux de l’état civil d’Alger qui font la grève , mal payés,ils n’ont aucun moyen de revendiquer leur salaire et encore une fois , il y a des imams qui sont versés dans l’informel ou travaillent au noir comme “clan” aux heures creuses pour arrondir leur fin du mois.

Les commentaires sont fermés

HORAIRE TRAIN

</img/ Départ - Arrivée
Oran - Sidi Bel-Abbes 07h30 - 08h35 (*)
10h20 - 11h19 (**)
12h50 - 13h55 (*)
14h45 - 15h45 ()
15h20 - 16h25 ()
17h10 - 18h21 (*)
20h30 - 21h33 (**)

(*)Vers Tlemcen
(**)Vers Bechar

Sidi Bel-Abbes - Oran
04h30 - 05h30
06h27 - 07h31
07h53 - 08h58
08h34 - 09h42
11h20 - 12h22
12h06 - 13h10
16h29 - 17h26
ORAN ALGER
06h10 - 11h15
08h00 - 12h00 (*)
10h00 - 14h07
14h00 - 19h24
15h45 - 19h46 (*)
(*) rapide
ALGER - ORAN
06h10 11h25
08h00 12h00(*)
10h00 - 14h09
14h00 19h24
15h45 19h46(*)
(*) rapide
ORAN - TLEMCEN
07h35 09h56
12h50 15h12
16h30 18h51
TLEMCEN - ORAN
05h50 08h09
10h30 12h49
15h30 18h57
ORAN - MAGHNIA
07h30 11h05
12h50 16h22
MAGHNIA - ORAN
04h45 08h09
TLEMCEN- GHAZOUET
16h30 19h42
GHAZOUET- TLEMCEN
04h30 07h40
ORAN - TÉMOUCHENT
08h10 07h15
13h30 14h31
17h02 18h03
TÉMOUCHENT - ORAN
06h00 07h12
09h20 10h24
14h40 15h44
ORAN - CHLEF
Tous les Trains vers Alger +
11h55 14h22
16h15 18h35
CHLEF - ORAN
16h42 19h24
17h50 19h46
ORAN - BECHAR
10h20 17h11 Coradia
20h30 05h50 Train Diesel
BECHAR - ORAN
06h15 13h10 Coradia
20h20 05h00