Islam et laïcité

En parcourant les différents commentaires qui se sont succédés aux articles sur l’acte terroriste commis sur la base pétrolière de In Amenas et la chronique hebdomadaire de mon ami C.Djillali, j’ai jugé utile de proposer aux lecteurs de BAI la conférence d’Ahmad Aminian, Iranien qui a fui le régime des mollahs pour s’installer en Belgique.   Islamologue, historien des religions et philosophe, il est actuellement chercheur au centre interdisciplinaire des religions et de la laïcité à l’université libre de Bruxelles. Tout en espérant un débat serein et constructif, je vous souhaite une bonne lecture.
Dr Driss REFFAS

 Comment pouvons nous comprendre la laïcité?
Je crois que la laïcité manifeste un champ sémantique assez complexe. Il faut donc définir quel sens nous donnons à la laïcité quand on parle de l’Islam et la laïcité.
La laïcité peut être considérée:
– Comme un nom propre
– Comme une philosophie de vie
– Comme un modèle politique
– Comme le processus de sécularisation.
Ce qui donne à la laïcité des aspects philosophiques, sociopolitiques ou culturels.
Je parlerai ce soir plutôt de la laïcité dans son aspect politique face à l’Islam. J’axe mon intervention sur la «muslimcratie» et la démocratie européenne. Je signale que mon intervention sera un peu provocatrice afin d’orienter notre rencontre de ce soir vers un débat contradictoire et critique envers l’universalité démocratique occidentale et islamique et ce dans la perspective d’une citoyenneté humaniste responsable dans le cadre du progrès, de la justice et de la solidarité comme les fondement de la construction de nos sociétés.
Qu’est-ce une «muslimcratie»?
Le muslim ou le musulman est un individu qui, en acceptant l’Islam, entre dans un groupe de femmes et d’hommes libres dénommé «Umma». «Umma» évoque un corps constitué qui a une double caractéristique: il est d’une part une communauté spirituelle et d’autre part une société de citoyens. Il a simultanément une existence verticale et une existence horizontale. Chaque musulman, en respectant cette dualité constituante de l’Islam, devient un membre à part entière de l’Umma et l’égal de ses autres membres. Aucune distinction raciale, ethnique, linguistique, culturelle, politique ou autre n’abolit cette égalité des membres et leur intervention dans la gestion de l’Umma. Le seul critère distinctif est l’intégrité éthique et juste du sujet musulman. Ainsi, le mode de gouvernance de l’Etat et la forme même de l’État sont basés sur une «muslimcratie». Ce sont des musulmans citoyens égaux qui ont le pouvoir de gérer la communauté-société musulmane. Chaque musulman a le droit de s’approprier la constitution pour l’«animer», lui donner une âme, en fonction de sa disposition et de son jugement.
Dans la perspective de la muslimcratie, c’est le musulman seul qui est le citoyen authentique et jouit de tous les droits. Les autres individus ou communautés sont définis par rapport à la constitution musulmane conçue comme universelle. Les personnes ou les communautés qui manifestent une certaine intégration ou une certaine orientation conforme à la constitution islamique sont considérées comme des citoyens de deuxième catégorie, assimilés aux étrangers ayant le droit de gérer leurs affaires internes et d’avoir la protection de l’État. C’est une deuxième zone de la légitimité d’exister politiquement. Les personnes et les communautés radicalement contraires à la constitution musulmane sont considérées comme non légitimes et ne sont donc pas respectées. C’est la zone de guerre où l’inconciliable est d’envergure. Ainsi, dans l’Islam, la citoyenneté est restrictive et ne s’applique pas qu’aux musulmans. C’est le défi de muslimcratie pour une société ouverte, libre, juste à l’avenir.
La démocratie voit son système politique basé sur le concept de «démos», signifiant le peuple des citoyens ayant le droit d’intervenir dans la gestion de la société et dans ses orientations.
Le citoyen est avant tout la personne qui a le droit d’intervention par le vote. Il est la personne qui peut donner son opinion, son interprétation de la Loi ou les critères, les valeurs ou encore à propos de la manière de vivre de sa société. Le «démos» constitue un groupe de personnes à part entière liées horizontalement par des considérations d’ordre visible, repérable, profane ou juridique à l’intérieur d’une communauté d’hommes plus large dénommée «peuple» ou «laos». Il y a un rapport évolutif et extensible entre le «démos» et le «laos». La citoyenneté est restrictive, mais elle a la possibilité d’être élargie sur la base d’une dynamique horizontale par les mouvements sociaux et le dialogue intercommunautaire trans-nationaliste et transethnique. Le dialogue entre la muslimcratie et la démocratie est pour le moment assez difficile car les deux systèmes sont chargés d’une histoire complexe. Ces deux histoires bien que hétérogène, ont eu des points convergents par leur voisinage et leur échange intellectuel.Les deux systèmes se réfèrent à une expérience fondatrice historique pour justifier leur universalité: l’une à la démocratie athénienne et l’autre à l’avènement de l’état islamique de Médine. Tous les deux se veulent légitimes et prétendent cerner mieux l’homme et sa destinée dans le monde.
Nous constatons que dans les deux cas cités ci-dessus, en l’occurrence la muslimcratie et la démocratie, la société s’organise à partir d’un espace laïque. Mais la première est une laïcité restreinte et la deuxième, par contre, est une laïcité ouverte. La restriction dans le chef de la muslimcratie engendre un état partisan et le refus de la neutralité. Ce qui peut arriver aussi avec la laïcité dogmatique dans une république démocratique.
La muslimcratie, pour accéder à la laïcité ouverte, doit se repenser à travers ses fondements philosophiques dans le cadre de l’Islam fondamental en rapport avec la dynamique sociétale moderne. Cette possibilité existe. Car la communauté-société musulmane a montré à travers son histoire qu’elle peut connaître des formes de gouvernement et d’organisation administrative diverses, mais elle aura, devra avoir, comme commun dénominateur le service de son bien propre : le texte même du Coran. C’est jusque-là qu’il faut aller pour saisir en sa spécificité cette fusion du spirituel et du temporel qui lui est propre. Car l’Islam est de droit, et fut historiquement parlant et d’une même venue, religion, culture et civilisation. Il diffère sensiblement de l’expérience du christianisme et de sa parole dans l’histoire. L’essentiel de la Parole islamique est de faire savoir à l’homme l’unicité de Dieu. Dans l’islam, tout tourne autour de cette affirmation. L’ensemble du message coranique est valide car il atteste de ce témoignage catégorique. L’intelligence humaine dispose de sa vraie nature quand elle comprend qu’au fond il n’y a qu’une Réalité. Elle consiste à réaliser l’«absoluité» de Dieu et la relativité de tout ce qui est autre que Lui. En outre, cette vérité est la seule que l’intelligence puisse appréhender en un sens absolu. Elle ne le connaît tout le reste que d’une manière relative. Seule cette évidence appartient à la nature véritable de l’homme et cette connaissance est la seule que l’homme puisse atteindre avec une certitude absolue. Ce postulat fondamental est, pour l’islam, intrinsèque à l’âme humaine, tout comme le dépôt de Dieu en l’homme qui l’a accepté et, par là même, a confirmé son libre arbitre et sa responsabilité. Un verset coranique exprime cette situation: «Nous avons proposé le dépôt de la foi au ciel, à la terre, aux montagnes; ils ont refusé de s’en charger, ils ont tremblé de le recevoir». Ce dépôt de la foi est précisément l’unicité de Dieu. Un contrat se conclut à partir duquel un partenariat s’établit entre l’être humain et Dieu. L’homme devient le vicaire de Dieu dans l’univers. L’objet de leur partenariat est Tawhid, l’unicité de Dieu.
L’homme musulman dans son histoire s’engage dans ce partenariat par trois voies essentielles: le awhid sociojuridique, le tawhid philosophicothéologique et tawhid ésotéricotéosophique. Chacune de ces voies envisage à sa manière l’organisation du multiple terrestre pour se conformer à l’Unicité originelle et ce, à partir du Coran, parole de Dieu qui donne la légitimité à toutes les constructions unitaires. En fait, chaque mot du Coran ou chaque verset du Livre est considéré comme une «unité générique». Elle déploie son champ sémantique par la raison interprétative juridico-théologique ou spirituelle ainsi que scientificophilosophique. Ainsi, les unités génériques ou l’ensemble de la Parole de Dieu constituent l’Un immuable et constant qui se dévoile dans chaque situation inédite comme une variante vraie et juste. Par cette méthode, la Parole de Dieu, la constitution de la communauté-société musulmane se conforme au changement et éclate en des paroles différentielles capables de se légitimer. C’est pour cette raison que l’Islam ne se considère pas comme un pouvoir face un autre pouvoir, en l’occurrence, le pouvoir spirituel face au pouvoir temporel. L’Islam ne connaît ainsi pas d’excommunication d’hérétique car il n’existe que dans son sein des différentes façons d’affirmer et de comprendre la Parole de Dieu. Seul est hérétique la personne qui renie l’unicité divine.
Nous constatons par ces considérations que la laïcité philosophique dans le sens occidental du terme n’existe pas dans l’Islam. Le postulat de départ de la pensée islamique est l’affirmation d’un pouvoir transcendantal par lequel l’homme musulman se définit dans le monde. L’Etat islamique ou la muslimcratie ne peut donc pas s’abstenir de revaloriser le partenariat entre l’homme et Dieu dans une communauté-société musulmane. Il est l’expression des courants majoritaires ou dominants dans la perspective conflictuelle de ce que j’appelle le «théopolitique». L’état est le récipient légitime où la confrontation se fait entre des musulmans considérés comme citoyens de la communauté-société islamique. Par ce biais, je veux dire que il n’y a pas un système théocratique dans l’Islam. Ce système est propre à la culture chrétienne d’où la problématique de deux pouvoirs ecclésiastiques et impériaux ou le pouvoir sacré et profane sont en perpétuelle confrontation pour définir leur prérogatives réciproque. Ce qui fait défaut dans le système culturel et civilisationnel de l’Islam
multiple.Nous pouvons résumer la vision islamique par rapport à la laïcité de l’Etat et la laïcité en tant que conception de la vie comme suit :
1- La neutralité de l’Etat : l’Islam, par nature, est un message unitaire à l’image d’un Dieu
unique. Mais, parallèlement à cette prétention à l’unicité (l’unique qui réunie la diversité à l’intérieur de lui-même), il se donne la possibilité d’une lecture différentielle de son message. Dans l’acception historique la plus répandue, l’Islam est une religion jurisprudentielle qui a pour objet de réglementer la société par la Parole de Dieu. Il a la prétention de gouverner le monde par l’intermédiaire d’un Etat islamique pour reconduire l’humanité vers le point d’origine. Son universalité tend à la conquête du monde entier pour le soumettre à une seule autorité devant qui tous les croyants sont en principe égaux en droits. Précisons qu’il s’agit de tous les croyants musulmans, car les sujets non-convertis de l’état musulman sont assimilés à des étrangers et, par conséquent, ne jouissent pas des mêmes droits que les membres de la communauté ou, dans un langage moderne, des citoyens nationaux. Les non musulmans à part les chrétiens, les juifs et les zoroastriens n’ont aucun droit et ils doivent s’assimiler aux confessions reconnues par l’Islam. Dans cette perspective, parler de la laïcité dans l’Islam est une supercherie. L’état musulman n’est absolument pas impartial. L’islam légaliste est porteur d’un contexte juridique qui peut être considéré comme un Etat de droit. Mais cet Etat de droit n’est envisageable que dans un état islamique, dans un système de gouvernement qui fait dépendre le pouvoir politique à la constitution islamique inspiré du Coran. L’Islam n’admet, pour participer à la gestion publique, que les croyants qui sont de facto des citoyens. La démocratie est possible, mais seulement dans ce cadre précis. Par une déclaration de l’attestation de l’Unicité de Dieu et de son messager le prophète Mohammad, le musulman acquiert le droit d’intervenir dans tous les domaines de la vie. Pour ne pas confondre le sens occidental de la démocratie avec la démocratie islamique, nous avons désigné cette dernière par le terme de muslimcratie : tous ceux qui sont en dehors de la société islamique sont considérés comme des étrangers; les non-croyants à un dieu abrahamique et n’ayant pas un livre saint sont des étrangers à expulser, à exécuter ou dont les droits politiques ou sociaux doivent être réduits à néant.
2- La tolérance : après la fixation des quatre écoles juridiques, elle a toujours été limitée dans l’espace public par l’islam légaliste et juridique. Cette tolérance est cependant admise, mais seulement dans l’espace privé.
Dans l’Islam, en tant que conception de vie qui réclame l’unité de l’homme avec le cosmos et, dans certains, cas avec le Dieu même, la tolérance est un élément fondamental. Une telle manière de voir le monde et la vie a été toujours un discours en marge. Il n’a pas pu trouver un écho retentissant à cause des faits historiques et de la domination d’un esprit légaliste lié à un autoritarisme politique. Or, nous pouvons, en actualisant le discours soufi et philosophique à l’intérieur de la civilisation musulmane, aider à l’établissement d’un humanisme musulman.
Certes, il ne faut pas oublier que l’humanisme musulman est basé sur le fait que l’homme est libre d’interpréter la Parole divine. Il se voit comme un être théomorphe qui, par la raison philosophique ou par la méditation mystique, peut organiser la vie terrestre de manière à ce que la spiritualité divine se manifeste dans tous ses actes. Cet humanisme est lié à l’Etre dans sa manifestation multiple et dans son principe en tant que tel.
3- L’esprit critique : la relativité sans fondement métaphysique participatif à l’essence divine n’a pas de sens pour l’humanisme musulman. Dans ce cas, la possession d’un esprit critique ne sera pas limité uniquement à la critique rationnelle instrumentaliste, mais plutôt à une critique qui se détermine par sa finalité éthique et le bien de l’homme, critique génératrice des actes logiques et affectifs.
4- Le bonheur et la souffrance : Dans la perspective islamique, la souffrance n’a jamais été exaltée. L’Islam jurisprudentiel ne met pas en cause la valorisation du bonheur matériel mais le définit par rapport à une finalité légale et ce sans discussion. Cette manière de considérer le contenu du bonheur n’est pas l’objet de la réflexion philosophique, ni de la méditation mystique, qui légitiment, loin de la sanctification de la souffrance ou du refus du plaisir, la rigueur éthique et spirituelle des actes humains par rapport à une finalité belle et juste.
5- La justice : Les concepts de justice et d’universalité jouent un rôle très important dans la vision islamique. Mais il existe ici aussi différentes manières de lire la Parole de Dieu. Selon l’attitude dominante, qui est jurisprudentielle, l’Islam est parfait et n’a besoin de personne. En ce sens, son universalité est agressive car elle tente de réduire et de dissoudre toutes les autres cultures et croyances en son sein. Il abolit les différences raciales au profit d’une différence de croyances, mais, parmi les religions, il se privilégie et se confirme comme la croyance élue et juste.
A l’intérieur de l’Islam, la justice a une importance majeure et fonde la légitimité de l’Etat.
Cette justice valorise l’égalité des musulmans face à la Loi et aux biens de la communauté.
Cet esprit, primordial dans la pensée politique de l’islam, lui confère son aspect socialement révolutionnaire et égalitaire. C’est par l’idée de justice que Dieu justifie la résurrection et la récompense des actes des êtres humains à la fin du monde. Ce concept, dans la terminologie des juristes, est légitimé par le respect des préceptes.
Le discours philosophique et mystique met en valeur l’homme et transforme l’universalité
agressive des juristes en une universalité de conviction et de discussion où la justice de dieu embrasse tous les êtres humains par la vertu de leurs actes justes et bons. Il insiste aussi sur une égalité sociale et une fraternité humaine. La justice, dans cette perspective, n’est plus une affaire de résurrection mais plutôt un comportement éthique valorisant et conforme à la nature des choses.
L’histoire de la pensée islamique n’a pas été sans contradiction. Les réactions furent nombreuses face à l’islam jurisprudentiel qui a effectué d’autres lectures de la Parole de Dieu. Dans le soufisme de l’amour en particulier, et le soufisme en général, la lecture exalte la tolérance et la justice, jumelées à une responsabilité éthique humaniste. Dans cette interprétation, le seul dogme est l’existence d’un Dieu juste et bon qui garantit l’orientation de l’homme vers une finalité conforme à sa dignité. Une telle attitude insiste sur la spiritualité du monde et de l’être humain. Dans ce discours, l’homme est le microcosme qui a en potentialité tous les Noms et Qualités de Dieu pour aller au-delà de ses conditions humaines limitées par l’éphémérité du monde matériel. Il est à l’image de Dieu et possède donc l’appréhension de la connaissance divine. Je pourrais parler aussi de la pensée philosophique ou théologique dans l’islam ou des protestataires qui ont carrément nié l’islam jurisprudentiel et ont exalté la vie terrestre pour l’éternité mais qui sont cependant toujours restés musulmans.
En un exposé aussi bref, il est naturellement impossible de retracer l’histoire de la pensée très étendue dans l’Islam, une histoire de presque 1400 ans liée pertinemment à l’histoire de l’Orient mésopotamien et indo-iranien. Il est nécessaire que l’étude de cette histoire se fasse d’une manière systématique, par un cercle de personnes issues de la civilisation et de la culture islamique et de personnes qui s’intéressent aux racines de la civilisation actuelle, ceci afin de relever les lectures humanistes de jadis et de les actualiser dans une perspective sociétale tolérante et multiculturelle. J’espère, par cet exposé, ne fût-ce qu’en jetant quelques bases de réflexions, avoir fait quelques pas vers cet objectif.

A. AMINIAN


le 28 janvier 2013


Vous pouvez suivre les commentaires et réponses de cet article à travers le RSS 2.0.
28 janvier 2013

68 Commentaires pour “Islam et laïcité”

  1. le cygne

    Mr El Guelliti Salam !!!! Ce qui me fait sourire, c’est que vous adoriez mettre tout doucement le doigt sur l’œil du cyclone,afin de dévier l’axe de la tempête ou créer une autre tempête……!!! Vous feriez un très bon spécialiste en Météorologie…(Rires)…!! Mais c’est toujours avec un grand plaisir que je vous lise et réponde à certaines de vos petits titillements…!!! je suis sincère….!
    Avant de parler de Abou Hamed el Ghazali, il faut bien rappeler qu’il a vécu de 1058 à 1111, à une époque où les débats sur le soufisme et la philosophie battaient leurs pleins…et il fut sans doute parmi ceux qui contribuèrent le plus dans ces débats ardus autour de ces deux axes….
    Ces propos doivent être bien reçus et bien compris, car, en cette période, un certain nombre de philosophes musulmans avaient étendu des thèses inspirées de la philosophie grecque, et surtout de la philosophie néoplatonicienne, en contradiction avec de nombreux préceptes islamiques. D’autre part, un autre groupe qui prétendait être un adepte de courants soufis avait démontré des excès en délaissant des piliers de l’islam comme la prière. Grâce à son savoir confirmé en Credo Islamique, en Fiqh et son expérience spirituelle subtile, « l’Argument de l’islam » comme il fut nommé, voulut rectifier le tir parmi les philosophes musulmans et parmi ceux qui avaient dévié en attribuant abusivement leurs positions au soufisme. (Ce qui se passe maintenant n’est pas tellement différent…,c’est seulement le temps qui a changé et les acteurs…).
    En philosophie, l’Imâm Abou Hamed El Ghazali exprima son soutien à l’approche des mathématiques et des sciences dites exactes. Toutefois, l’imâm utilisa avec fermeté et perspicacité les bases mêmes de la logique aristotélicienne et les procédures néoplatoniciennes afin de divulguer les failles et les imperfections de la philosophie néoplatonicienne et pour réduire l’influence négative de l’approche aristotélicienne et d’un réalisme abusif.
    Contrairement à certains philosophes musulmans, l’Imâm soutint l’incapacité de la raison humaine de cerner l’absolu et l’infini. La raison et l’entendement humains sont sans doute limités et ne peuvent transcender le fini. Ainsi, par la force de ses arguments et la rigueur de ses raisonnements, l’Imâm mit le doigt sur un juste milieu où la religion coexiste harmonieusement avec le raison : la première, non contradictoire à la raison, la religion par le biais de la foi accède aux sphères transcendantes de l’absolu et l’infini ; la raison quant à elle ne peut surpasser la sphère du fini.
    Mr El Guelliti, N’est- il pas juste que la raison et l’entendement humains ne peuvent transcender l’absolu et l’infini… ???
    Malencontreusement, nous vivons, une ère insolite où nombreux se croient permis de dénigrer des savants qui ont grandement agrémenté notre patrimoine islamique, des imâms reconnus par les savants siècles après siècles. Cependant Il faut dire aussi, que nul ne peut échapper aux critiques, comme tous les humains, car personne n’est infaillible après Notre Prophète (SAWS)…..
    “Famen Assaba Lahou Adjrayni wa Men Akhta’a Lahou Adjroun Wahid”
    Au fait, Mr El Guelliti, et nous qu’est ce que nous allons laisser comme héritage aux générations futures……???? No comment…!!!Non je dirais, quand même, que la Médiocrité et la Décadence battent leurs pleins….!

    A la prochaine tempête….!

    Avec tous mes Respects…!!!salam Amical..

  2. DZiri

    Sallamou Alaykum !
    Aujourd’hui, je commencerais mon commentaire par un poème de l’Imam Cha’fi3e (ra)

    إنَّ للَّهِ عِبـداً فُطَنَـا ، طلَّقُوا الدُّنيا وخافوا الفِتنـا
    نَضَروا فيهـا فلمَّـا عَلِموا ، أنَّها ليست لِحَيٍّ وطَنَـا
    جَعلوهـا لجَّةً واتَّخـذوا ، صالِحِ الأعمالِ فيها سُفُنا

    Ceci dit, je tiens à dire mon opinion et uniquement mon opinion à BAInfo en tant que tel, sans viser personne, ne visant que les REFLEXIONS de certains commentateurs.
    Beaucoup d’algériens se font ennemis pour une parole ou un geste, cela se passe même dans la Mosquée !
    L’idée étrangère qui prétend que l’homme pour l’homme est loup, n’a pas cours en Islam.
    Le musulman est le frère du musulman. Il faut arrêter avec cette mentalité du Jahl.

    En ce qui concerne la personne, moi ce qui m’intéresse en elle, c’est son idée, parce que je garde à l’esprit que j’ai affaire à des algériens musulmans, et que la PERSONNE murit avec le temps comme un fruit. Par conséquent, le fruit comme son nom l’indique à priori est bon. Néanmoins, il peut être affecté par un environnement hostile à son épanouissement. La bonne personne aujourd’hui, peut ne pas l’être demain. Et l’inverse est vrai ! Aussi, il faut éviter d’en faire un ennemi !

    En ce qui concerne les idées de la personne, comme les postulats, ils sont généralement éphémères et frivoles lorsqu’ils n’ont pas de base NATURELLE, comme on dit, lorsqu’ils n’émanent pas du terroir, n’ont pas fait l’objet de travaux pratiques et d’expérimentation. Et c’est ainsi qu’elles doivent passer le test, l’idée, par son auteur.

    En ce qui me concerne, je n’ai jamais disséqué sur l’auteur et/ou les « commentateurs », j’ai essayé de réfuter « son » idée que MOI, j’estime contraire à notre religion à tous, en me basant et en me référant au Qoran et ses arguments, tout comme les fans de cette idée, se sont référenciés aux athées et aux franc-maçons, particulièrement de l’étrangers. Et le fait de dénier aux lecteurs de BAI le choix de leurs idées et de leurs arguments sous un faux semblant prétexte. Par respect du Qoran !
    S’agissant surtout du Qoran, Allah a Dit : ≈ « Lorsque nous le lisons, suis sa lecture, il Nous appartient de l’assembler et le diffuser ». Y’a t-il meilleure diffusion ?
    Décidemment, les espaces et le temps, c’est selon… ! (dixit Aminian)

    Nul n’a le droit de s’ériger contre un ordre d’ALLAH. Celui de diffuser son message, en tout temps et tout lieu ! Et le fait d’affirmer qu’un musulman, qu’on ne connaît même pas, n’est pas qualifié pour apprécier d’explicites contenus du Qoran, revient à, gratuitement et arbitrairement, sous estimer son niveau intellectuel et sa capacité de réflexion, le priver ainsi de son droit d’existence même. On est déjà dans la pensée unique des criminels bolcheviks.
    Tout lecteur peut utiliser les allusions et les invectives, sauf que chez certains, la fraternité et l’élégance passent avant.
    Que certains n’en veulent pas des exemples Qoranic, c’est leur droit, mais il faut admettre qu’il y a d’autres lecteurs à BAI, même aux USA !

    En matière de pensée unique, seule la pensée d’ALLAH, tient lieu de force et de raison !
    Il y a lieu de remarquer que les commentaires de « fans » de laïcité, avec storytelling, n’étaient pas élogieux à l’encontre de l’autre, les décrivant de collusion avec l’ennemi étranger! Rien que.
    A croire que le Muslim qui défend, avec arguments, sa liberté religieuse confisquée est sponsorisé.
    Personne n’a émis de fetwa ni traité personne de Kafir, ni de quoi que se soit de ce genre ! Parce que le Kafir d’aujourd’hui peut devenir bien meilleur musulman, et les exemples à l’étranger n’en sont que des plus édifiants.
    Un commentaire basé sur du storytelling, n’est pas un commentaire sérieux ! Il ne reflète pas la pensée de l’auteur!

    Et quand le Muslim exprime son idée, elle est « jugée à tord », non contextualisée, parce contraire à la laïcité. Alors que l’idée débattue ne représentant qu’une mentalité générale imaginaire et abstraite. Que dire alors que même les pays où cette théorie a cours, on constate de visu un dérèglement et une dissolution de la famille et la dépravation sociale et…ect. L’homme livré à ses seuls instincts ! L’Homme vend son sperme à la Banque. L’homme loue le ventre d’une femme pour porter son bébé inséminé artificiellement. La femme achète le sperme de la banque, avec le des caractéristiques du donneur ! C’est La Démocratie Laïc et Polythéiste. Cela se passe aux USA.

    Alors, comme il plait à dire aux chantres des Droits de l’Homme, il faut laisser tous les choix aux lecteurs de BAI de débattre sur les sujets proposés, sans avoir à porter de jugement sur la personne, ni leur demander de présenter leur pièce d’identité.
    Seul l’Admin à le droit d’estimer l’objectivité d’un commentaire, et d’apprécier les commentaires et sujets qui fâchent de ceux plus sereins.

    Alors, quand on propose un sujet, sensible et susceptible, origine même de la tragédie national, à débattre, on doit s’attendre à la réaction des lecteurs, Il serait illusoire de penser que les réactions soient + ou – identiques, Il s’agit de Religion, et en matière de religion, c’est oui ou non, il n’y a pas de demi-mesure.
    Sallamou Alaykum

  3. le cygne

    Salam Mr Reffas!!!! Je voulais juste attirer votre aimable attention sur une petite/grande chose……

    Vous m’avez reprochée d’utiliser des Sourates du Noble Coran et des Hadiths dans mes commentaires,chose que je trouve tout à fait normal..Le Coran et Les Hadiths ne sont-ils pas nos références…??? alors que vous vous êtes permis de citer plusieurs Sourates dans votre intervention!
    Chacun de nous est libre de puiser dans les références bibliographiques qui l’inspirent….Non!!!! Et je pense qu’elles sont variées……Enfin..!!!
    Je n’en dirai pas plus moi l’obscurantiste et l’intolérante; c’est Ahmad Aminian président fondateur du centre communautaire laic-juif de «bruxelles», iranien d’origine et ses semblables qui sont tolérants et ont des idées lumineuses qui éclairent l’humanité toute entière en la guidant sur le droit chemin et la prospérité….!!!!

    Mes respects!

  4. le cygne

    Mr EL Guelliti Salam !!!!! J’espère que vous vous portez très bien……! Je dois dire que vous au moins vous avez eu la clairvoyance et le mérite de concevoir, que nous sommes au moins deux groupes, ce qui veut dire deux sons de cloches et c’est ça qui fait qu’on puisse parler d’un débat…!
    Non, Monsieur, je n’imagine rien dut tout, car des faits tangibles certifient que c’est la civilisation Islamique qui a éclairé les ténèbres de l’Occident, elle est à l’origine des avancées technologiques dont vous parlez, et qui ont malheureusement transformé la société humaine à une société de consommateurs et de matérialistes sans vertu…Est-ce que vous croyez vraiment que c’est pour ça qu’Allah nous a créé ….. ????
    Tout le monde sur la planète s’accorde pour admettre que l’Islam est la Science……et puisque nous sommes traités d’obscurantistes, je vais vous rapporter les témoignages de certaines lumières des trois Nord…; des plus anciens aux plus récents !!

    1-/ Napoléon Bonaparte le petit génie que vous sembliez apprécier a dit entre autre:
    “Les Arabes ont été pendant cinq cents ans la nation la plus éclairée du monde. C’est à eux que nous devons notre système de numération, les orgues, les cadrans solaires, les pendules et les montres…”
    2-/François Laurent un juriste et historien luxembourgeois:
    “En vérité, il faut un étrange aveuglement pour nier les bienfaits que l’humanité doit à ces prétendus Barbares de l’Orient. Comment […] oublier que la renaissance de la philosophie, de la littérature et des sciences, est due aux travaux des Arabes? Ces Barbares, qu’on accuse d’avoir arrêté tout progrès, ont été l’instrument du progrès, même pour nous, hommes de l’Occident qui les méprisons aujourd’hui du haut de notre grandeur intellectuelle. Pendant que l’Europe était plongée dans les ténèbres de la barbarie, une brillante civilisation régnait à Bagdad et à Cordoue. On calomnie donc l’islam en disant qu’il a été un obstacle à toute culture. Si la civilisation arabe s’est arrêtée, c’est moins à la doctrine religieuse qu’il faut l’imputer qu’aux peuples qui ont remplacé la race arabe et qui étaient moins bien doués qu’elle par la nature.
    Les Arabes n’étaient plus des barbares, lorsqu’ils s’élancèrent à la conquête du monde ; ils avaient en eux des germes de civilisation qui se développèrent avec une rapidité et un éclat tout aussi merveilleux que leurs victoires ; ils portèrent leur civilisation chez les vaincus. Ces barbares du midi, qu’on accuse de tout détruire, rallumèrent le feu sacré de la science et de la philosophie en Europe.”
    3-/Jean Sylvain Bailly mathématicien,astronome, littérateur, membre de l’Académie française et homme politique français. dans une lettre du 1er septembre 1776 adréssée à voltaire:
    “Les nations de l’Europe divisées, occupées pendant des siecles à se déchirer, après avoir vieilli dans la barbarie, n’ont été éclairées que par l’invasion des Maures…”,
    4-/Friedrich Nietzsche un philosophe et un philologue allemand:
    “La merveilleuse civilisation maure d’Espagne, au fond plus proche de nous, parlant plus à nos sens et à notre goût que Rome et la Grèce a été foulée aux pieds…Les croisés combattirent plus tard quelque chose devant quoi ils auraient mieux fait de se prosterner dans la poussière -une civilisation en comparaison de laquelle meme notre XIX siècle semblerait pauvre et retardataire! Voyons donc les choses comme elles sont! Les croisades? Une piraterie de grande envergure, et rien de plus!”.
    5-/Stendhal un écrivain français:
    “On voit que c’est nous qui fûmes les barbares à l’égard de l’Orient, quand nous allâmes le troubler par nos croisades. Aussi devons-nous ce qu’il y a de noble dans nos mœurs à ces croisades et aux Maures d’Espagne.”
    6-/ Voltaire écrivain et philosophe français:
    “Dans nos siècles de barbarie et d’ignorance, qui suivirent la décadence et le déchirement de l’empire romain, nous reçûmes presque tout des Arabes: astronomie, chimie, médecine, et surtout des remèdes plus doux et plus salutaires que ceux qui avaient été connus des Grecs et des Romains. L’algèbre est de l’invention de ces Arabes; notre arithmétique même nous fut apportée par eux.
    Il est évident que le génie du peuple arabe, mis en mouvement par Mohamed (SAWS, fit tout de lui-même pendant près de trois siècles, et ressembla en cela au génie des anciens Romains.Dès le second siècle de Mohamed (SAWS), il fallut que les chrétiens d’Occident s’instruisissent chez les musulmans….Le plus grand changement que l’opinion ait produit sur notre globe fut l’établissement de la religion de Mohamed (SAWS. Ses musulmans, en moins d’un siècle, conquirent un empire plus vaste que l’empire romain. Cette révolution, si grande pour nous, n’est, à la vérité, que comme un atome qui a changé de place dans l’immensité des choses, et dans le nombre innombrable de mondes qui remplissent l’espace…..”
    7-/ Adolf Hitler qui ne le connait pas !?:
    La civilisation a été l’un des éléments constitutifs de la puissance de l’Empire romain. Ce fut aussi le cas en Espagne, sous la domination des Arabes. La civilisation atteignit là un degré qu’elle a rarement atteint. Vraiment une époque d’humanisme intégral, où régna le plus pur esprit chevaleresque. L’intrusion du christianisme a amené le triomphe de la barbarie. L’esprit chevaleresque des Castillans est en réalité un héritage des Arabes.”.
    8-/ Bernard Lewis historien, spécialiste du Moyen-Orient, Il a successivement eu la nationalité britannique, puis à la fois américaine et “israélienne”:
    “Le mode d’expansion de l’islam n’est pas du tout limité à la conquête militaire. En Asie du sud-Est et, dans une très large mesure, en Asie centrale et en Afrique, la propagation de l’islam s’est faite par influence et persuasion.”
    9-/ Simone Weil une philosophe française.
    “Les moments brillants du moyen âge ont été ceux ou la culture orientale est venue de nouveau féconder l’Europe, par l’intermédiaire des Arabes.”.
    10-/ Jack Goody Docteur en anthropologie à l’université de Cambridge (en 1954):
    “Les problèmes que peut aujourd’hui soulever l’Islam ne sauraient être assimilés à une culture jugée “autre” et supposée “rétrograde”. La civilisation musulmane tient depuis longtemps une place prépondérante en Europe, ou elle s’est d’abord imposée en Espagne et dans le monde méditerranéen dès le VIIe siècle, pour ensuite pénétrer les pays de l’Est au XIVe siècle, et poursuivre sa percée jusque dans les steppes du Nord […]. L’assimilation systématique de l’Europe au christianisme et à la modernité a fait oublier – ou même réfuter – tout ce que l’Islam a pu apporter à la civilisation européenne […]”.
    11-/ Maxime Rodinson un historien, sociologue, marxiste et orientaliste autodidacte:
    “Pendant longtemps, les musulmans ont été les plus forts, les plus riches, les plus civilisés.
    Si le développement postérieur de l’islam est dû aux circonstances (pour ceux qui n’y voient pas la main de Dieu), une part importante de son succès vient néanmoins du génie de Mohamed(SAWS). On peut le créditer d’une grande intelligence, d’une habileté et d’une ténacité remarquables, d’un sens très fin des hommes et des situations. […] Il faut tenir compte des mœurs du temps et de son pays pour juger certains de ses actes… Il montra, en bien des cas, de la clémence, de la longanimité, de la largeur de vues et fut souvent exigeant envers lui-même. Ses lois furent sages, libérales (notamment vis-à-vis des femmes), progressives par rapport à son milieu.”

    Et, il y en a beaucoup d’autres Monsieur El Guelliti… Peut être que moi je rêvasse, mais eux, ils ne peuvent pas tous affabuler quand même…….!sauf s’il s’agit “de Ma3za walaw Taret”…..
    Quant à votre question, elle est pertinente : comment affirmer un socle commun… ???? Mais pour le faire il faut d’abord qu’on s’entende sur les bases de la plateforme……Commençons par celle du 1er Novembre 1954…et on verra par la suite.. !!!!!!!
    Merci pour votre patience..!
    Avec mon profond Respect et toute ma considération..!!!

  5. Hebri

    Un exemple parmi des centaines d’autres:

    – «Dieu vous recommande au sujet de vos enfants de léguer au garçon deux fois la part de la fille» (S.4-V.11)
    – Le régime laïc, lui, séparant le civil du religieux, garantit que la législation n’accorde pas de privilège à la masculinité.

    On doit alors bien choisir car ces 2 façons de procéder ne paraissent pas compatibles. Du même coup, elles font surgir cette question: «peut-on être un musulman laïc?» Est-il absolument certain qu’opter pour la laïcité ne signifie pas renier sa religion?

    Face au cléricalisme qu’elle visait à écarter, la laïcité a mis plus d’un siècle pour se mettre en place (progressivement). On a cherché, on a tâtonné, on a discuté et on a fini par séparer les pouvoirs politiques et administratifs du pouvoir religieux.

    Les musulmans accepteront-ils jamais de mettre de côté les instructions coraniques? N’est-ce pas un non-sens, d’ailleurs? Puisque (par définition) un musulman s’est engagé à n’adopter comme sources de références que Le Coran et La Sunna.

    Outre cet engagement, il y a aussi ce fait: le système laïc, aussi évolué et aussi moderne soit-il, restera toujours l’œuvre de l’homme, une créature faillible. Quand au Coran, il provient bien d’une Source Infaillible.

    La laïcité veut que les croyants ne soient pas avantagés par rapport aux non-croyants mais, ce problème se pose-t-il dans un pays comme le nôtre, où l’écrasante majorité (pour ne pas dire tout le peuple) est musulmane (donc croyante)?

    Une autre question : en tant que musulmans, il paraît logique que la formation religieuse occupe une place de choix dans nos écoles. Serions-nous toujours musulmans si on décidait sa suppression? Quel taux d’Algériens accepteraient-ils cela?

    Il y aurait ainsi un tas de questions auxquelles il faudrait répondre. Et pour y répondre, il faudrait encore passer par d’autres questions plus fondamentales : qui sommes-nous? Qui voudrions-nous être? Quelle serait notre échelle de valeurs? Que devraient être nos objectifs prioritaires? Etc. etc.

    Pour finir, je me permettrai un avis personnel: vu les problèmes que nous vivons actuellement, il serait ridicule que l’on continue à s’offrir le luxe de remuer des questions telles que la laïcité.

    P.S : A mon sens, ce «pseudo-débat» n’a pas été inutile malgré tout. 53 commentaires, Allah Ybarek!

  6. Mijo

    j’ai comme l’impression d’avoir mis la main dans un nid de frelons ! Revoilà la “sainte” alliance qui sonne le tocsin.

  7. ITIM

    Salem,
    Il est obligatoire et impérative qu’un pays musulman.
    1-Les rues soient propres
    2-Les gens s’entraident
    3-Faire son travail jusqu’à bien le finir
    4-Faire le bien ne serait que par les bonnes paroles si on peut pas alors ne pas faire de mal
    5-Etre souriant.
    6-Ecouter car on a pas toujours raison.
    L’algérien à hérité l’islam mais n’est pas musulman, nous sommes des MOUNAFIKINES et on doit se resaisir avant qu’il ne soit trôp-tard.
    Salem

  8. hakim

    Salam ouaâlikom,
    Pour l’amour du ciel arrêtez de monopoliser la Toile avec vos sujets qui sont incompréhensibles pour le commun des mortels de la majorité des lecteurs!j’ai l’impression de suivre des cours d’histoire sur l’islam comprenne à qui veut.Y’a des sujets simples qui touchent des citoyens lambda quant à vos invectives intellectuels,ce n’est ni le moment ni le jours,utilisez votre savoir sur l’islam dans les Universités ou dans les mosquées au moins vous seriez utiles et de grâce les salutations et les formules de politesses n’est qu’hypocrisie.
    NB:l’homme pressé par la faim est sourd à toute parole.dixi.

  9. D.Reffas

    Bonjour “Cygne”.

    Désolé, mon idée c’était de discuter une conférence d’un universitaire sur la laïcité et l’Islam.Malheureusement quand on manque d’arguments scientifiques, on se cache derrière des futilités.Au lieu d’étaler des analyses sur le texte, vous vous êtes érigée en super-musulmane, citant des sourates et hadiths qui conviennent à vos idées sans pour autant mesurer leurs portées à travers les siècles.C facile de citer les sourates du saint coran et les hadiths du prophète (QSSL), mais il est difficile de mesurer leur valeur au moment précis. Au lieu de discuter scientifiquement la conférence, d’emblée vous avez étalé le discours haineux et marginale en faisant fi à la tolérance.Vous avez défini à votre façon la laïcité en diabolisant tout ceux qui osent la prononcer. Cela m’a fait rappeler les discours tenus pendant les années 90 qui ont mis le pays à feu et à sang.L’Algérie est un pays musulman et non un état islamique. Mieux encore, c’est une république démocratique et non une république islamique.Vous dites que “la laïcité émancipe le musulman de sa religion, le libère de son créateur envers son créateur ALLAH….. “.Voilà l’exemple d’un discours islamiste, et bien orienté pour diaboliser et fragiliser le débat. Le peuple entier s’est mis debout pour faire face à l’intolérance, au fanatisme religieux dirigé par “une élite” au service des mollahs et pro-sioniste des pouvoirs du mal du golf arabe(Arabie Sapudite-Bahrein-Quatar…).L’Islam en Algerie est propre, pareil à celui prôné par le prophète(QSSL).Votre discours madame n’a plus de place, il est périmé et vomis.Je ne défends pas la laïcité, je rejette l’intolérance et l’obscurantisme.Je demeure debout, pareil à ces femmes qui ont défié la peur pour faire face à la menace intégriste des années 90.Madame, l’Islam n’est pas venu pour remettre en cause les enseignements des prophètes.Il reconnait tous les prophètes qui se sont réclamés de l’unicité de dieu et de son éternité.A ce sujet on lit dans la sourate Al Choûrâ V.13:”Il a prescrit pour vous en matière de religion, ce qu’il a prescrit à Noé,ce que nous t’avons révélé, ainsi ce que nous avons prescrit à Abraham à Moïse et à Jesus: Pratiquez la religion et n’en faites pas un sujet de division.”La diversité des croyances est aussi citée dans le st coran(sourate 5 v.48):” Si dieu l’avait voulu, il aurait fait de vous une seule communauté, mais il a voulu vous éprouver par le don qu’il vous a fait. Cherchez à vous surpasser les uns les autres dans les bonnes actions.Votre retour à tous, se fera vers dieu.Il vous éclairera alors au sujet de vos différents.” Cette diversité religieuse renforce la coexistence pacifique des communautés.A ce sujet le st coran cite sourate El Ankabout V.46:”Et ne discuter que de la meilleure façon avec les gens du livre, sauf ceux d’entres eux qui sont injustes et dites: Nous croyons en ce qu’on a fait descendre vers vous, tandis que votre dieu et notre dieu est le même et c’est à lui que nous nous soumettons.”
    La protection de l’islam envers les croyances s’est prolongé même sur celles qui n’ont pas de livre révélé, et à ce sujet le prophète(QSSL) à précisé à ses compagnons:”Lorsque vous rencontrerez les madjoûs (les mages), traitez les comme vous traitez les gens du livre”.
    Je continue pour mettre en valeur la tolérance prônait par l’Islam, et dans ce sens Brockelmaan dans son ouvrage- Histoire des peuples et des états islamiques-Edit Payot-Paris-1949-écrit:” c’est Omar qui accepta les conditions de la reddition de Jerusalem.Il accorda aux chrétiens la sécurité de leurs personnes et de leurs biens, le maintien de leurs églises et la liberté religieuse.”
    En conclusion, je dirai que l’islam est la religion qui prône la coexistence des religions et des croyances.Elle est la seule religion à travers sa tolérance à instaurer la paix dans le respect et la complémentarité des civilisations dans ce monde où l’être humain est sorti au delà des références des livres sacrés.
    mes respects.

  10. le cygne

    Je regrette Mr Reffas….quand l’auteur est juif, sioniste, Chiite, athée ou autre, il faut prendre ses dires par des pincettes et des gants stérilisés et lire entre, sous et sur les lignes, car ils n’écrivent pas et ne parlent pas pour ne rien dire, ils défendent leurs idées et leurs croyances respectives dans le but de les semer à travers toute la planète…comme des grains. Ils font plus de l’export-import…..pas comme certains de chez nous qui activent uniquement dans l’import- import…surtout dans le domaine du poisson pourri et du fromage puant, je ne parle pas du Camembert bien sûr apprécié par une certaine PN que je salue au passage……
    D’ailleurs quand vous avez présenté l’auteur de l’article , vous avez cité, “Iranien”, puis “fui le régime des mollahs”, “Islamologue”, “historien des religions” et “philosophe”, que des mots phares qui éblouissent les yeux, mais vous avez omis volontairement ou involontairement de ne pas divulguer une autre référence qui est aussi très importante, qu’il s’agissait du président fondateur du centre communautaire laic-juif de « bruxelles »,ça fait partie du CV ?? Non…? Un détail de taille qui veut tout dire !!!! Donc, votre bonhomme, porte un label très particulier qui représente tout un courant de pensées ou une organisation qui n’est pas aussi chaste qu’on le croit et dont il faut se méfier…!!!
    Surtout que quelqu’un de chez eux a dit:” L’humour juif, c’est de faire rire avec une histoire qui a un double sens et qu’on ne comprend qu’à moitié.”…..A méditer!!!!

    Mes respects Mr Reffas…!

  11. le cygne

    Salam Mme Mijo!!!!! Comment allez-vous….??? J’espère que les vents glaciaux des trois Nord ne soufflent pas trop fort, sur notre désert brûlant car ils risquent d’y avoir une forte différence de température entre les deux masses d’air ce qui va générer le creusement d’une énorme dépression, qui sera ensuite évacué vers les trois Nord..!!
    A force qu’il y ait des rencontres de la masse d’air chaud et de la masse d’air froid, cela va provoquer un conflit thermique favorisant le déclenchement de violents orages…!!!!
    Ce qui me fait sourire chère Madame quand je lis votre commentaire, c’est que vous dites une chose puis son contraire…… !!!!!

    La Laïcité au Canada ou dans les pays non musulmans, nous ne pose pas problème, Ils sont libres chez eux, ils ont leurs sociétés, leurs mode de vie, leurs croyances, leurs concepts, leurs règles… Mais dans les pays Musulmans, on ne devrait même pas en parler, car notre croyance, nos concepts, nos lois sont tous tirés de l’Islam……sauf dans certains cas où on a besoin de l’Ijtihad des Oulémas reconnus .
    En Algérie, 98 ou 99% de la population est Musulmane, alors le problème ne se pose pas, pour les 1 ou 2%, puisque les lois islamiques garantissent à l’individu le droit d’être respecté dans ses convictions religieuses et que rien ne puisse porter atteinte à ce droit et assurent à ses citoyens le droit à l’égalité complète et absolue devant la Loi. Pourquoi vouloir à tout prix nous imposer ce virus qui ne fera que ronger la société encore plus…………Bessif ou quoi…c’est ça la démocratie ??? Chaque maladie a son traitement, on ne peut pas utiliser un seul médicament pour traiter toutes les maladies…Si la Laïcité est exhorté,là où vous êtes, tant mieux pour vous…Musulmans…!

    Par contre, je suis d’accord avec vous, quand vous dites «voilà les musulmans qui se disent musulmans, ce ne sont que des hypocrites buveurs et meilleurs producteurs de vins. » Eh oui ! Ce sont ceux là justement qui trinquent avec les Ours polaires et les Requins Tigres, qui veulent nous importer les fantasmes de Voltaire, de Rousseau et de Locke…etc… afin d’assouvir leurs propres chimères……..Tout à fait, normal puisque le Noble Coran interdit certaines choses qu’ils aiment…..Se priveront- ils de leurs péchés mignons pour l’Amour de Dieu….c’est ça qui fait toute la différence entre les Musulmans….. !!!
    Comme vous voyez Madame, on a évidemment consulté nos dictionnaire, et c’est ça, qui nous fait réagir, car les sionistes (Juifs, Chrétiens et leurs apôtres certains musulmans ) adorent nous polluer les méninges avec des germes pathogènes pour faciliter leur entrisme et leur noyautage dans nos pays au nom de ce germe……et vous savez quand l’esprit et le corps sont contaminés, il est très difficile de les décontaminer, la preuve, les Manchots, les Oursons en peluche, les Aras bleus, les faux bourdons etc… Donc, il vaut mieux prévenir que guérir , et un vaccin contre ce Virus serait tout indiqué….Avis à l’institut Pasteur… !!!
    A vous de consulter les vôtres….sauf si on n’a pas les mêmes dictionnaires…Nord/Sud ????
    Vous savez Mme, dans notre manifeste à nous, il y a une liste de 70 plus grands péchés de l’Islam, Vous saisirez pourquoi certains musulmans préfèrent de loin parler de laïcité…. Certains de ces péchés sont autorisés dans les manifestes des autres, toutes couleurs confondues…….
    Si vous permettez, je vais vous citer quelque uns et vous allez tout de suite comprendre :
    Le polythéisme qui est le plus grave, le meurtre, la magie, la négligence de la prière, l’adultère, l’homosexualité, l’invention de mensonges sur Dieu et son messager, le gouvernement injuste, qui ne suit pas les prescriptions de l’Islam, la consommation de boissons alcoolisées, la toxicomanie en général, Le jeux de hasard, le jugement non conforme aux révélations de Dieu, l’imitation des femmes par des hommes, et réciproquement, le travestisme et, a fortiori, le transsexualisme, le proxénétisme, le mariage blanc, mariage de pure convention conclu par intérêt, l’hypocrisie, en particulier la simulation de la foi, la négation du destin décidé par Dieu, ” l’existentialisme”, la croyance aux devins, aux astrologues, aux cartomanciennes, l’offense et la calomnie des musulmans, le reniement de son père, en particulier par l’adoption d’un autre nom, l’abandon de la prière en groupe pour prier seul, la persistance de l’abandon de la prière en groupe, en particulier celle du Vendredi, l’espionnage des autres musulmans et la révélation de leurs faiblesse, l’injure, en particulier au Prophète et ses compagnons……

    Supposons que ces maux n’étaient pas interdits par Dieu, quelle serait notre société… ??? Regardons ce qui se passe autour de nous, surtout dans les sociétés qui se disent modernes, plutôt matérialistes, on peut ne pas parler d’espèce humaine mais bel est bien d’espèce…… ???? Ils veulent nous entrainer avec eux dans un tunnel sans bout……

    « Len Tarda 3anka El Yahoudou Wala Ennassara Hata Tatabi3a Milatahoum » C’est notre Créateur qui L’a Dit, ce n’est pas moi…….A vous d’y croire ou de ne pas y croire… !!!!

    Bonne journée Mme…..!

    • OULED BOUL

      Bojour Mme le le Cygne
      Vous imaginez un monde qui n’existe pas ou simplement n’a jamais éxisté .En réalité ,les schémas de pensée dogmatique n’apporte que peu de solutions a l’humanité. c’est essentiellemnt les avancées technologiques et autres savoirs experimentés qu’aient apporté ce meme progrés.

      Autres dogmes religieux ont meme eté le dedain des sciences,parcequ’ils ferment hermetiquement le champ a toute curiosité intellectuelle .les cas Galliléo condamné au bucher par l’inquisition pour avoir decouvert que la terre tourne autour du soleil et Ulugh Beg , le celebre astronaute et mathématicien musulman condamné a mort par les mollahs pour des accomplissements similaires.

      Le scepticisme aux dogmes a partir des grandes épidemies de peste en europe et l’évolution du pragmatisme comme schémas de pensée ,ensuite l’apparition du siecle des lumieres a séverement condamné le clergé a l’humilité.

      Le monde musulman n’échappe pas a la régle pourautant ,nous
      sommes en train de nous séparer en deux groupes de croyants philosophiquement distincs ,ce qui est bien évidemment une évolution par apprort du présumée uniformitée de la pensée.Maintenant,la question qui se pose, est comment affirmer un socle commun de valeurs et de principes parmi lesquels l’égalité de droits et de devoirs,égalité entre les femmes et les hommes etc…

  12. D.Reffas

    Bonjour Mijo.

    Effectivement, l’analyse tourne entre la laïcité et son impact sur notre religion.Cela ne veut pas dire que la conférence de A.AMINIAN est une référence et son approche est à suivre.J’aurai souhaité un débat responsable et éclairé aboutissant à une conclusion constructive.Hélas, les personnes se sont acharnées sur le terme”laïcité” sans apporter des convictions d’ordre sociales.Il est préférable de lire le contenu pour amener un débat contradictoire.Peu importe Que l’auteur soit juif ou Chiite,l’essentiel est de déceler les vérités et les contre vérités pour satisfaire nos convictions.Malheureusement les commentaires ont pris le chemin de l’impasse.Plus musulmans que nous sur terre n’existent pas, c la déduction finale de certains commentaires.
    Concernant votre commentaire, je n’ai pas saisi le lien entre le premier et le deuxième paragraphe.Si vous le permettez, je vous demande d’être plus explicite.
    En conclusion,j’insiste pour dire que l’islam du prophète Mohamed(QSSL) est une science où le progrès et la tolérance rayonnent par rapport aux autres religions qu’on respecte.Soyons lucides et avertis pour protéger notre religion du discours islamo-intégriste issue des laboratoires sionistes.Bonne soirée.

  13. Mijo

    La laïcité n’est pas faite pour empêcher les religions d’être pratiquées, mais au contraire, de permettre à chacun-e de prier son Dieu … dans le respect des autres cultes.
    L’Algérien est par nature un laic comme tous les citoyens du monde épris de liberté ,de démocratie et de justice !
    Il sait parfaitement distinguer le spirituel du temporel ,et met chaque chose à sa place !
    Il sait faire la fête avec les amis et le famille ,aller au stade pour se défouler ,et avoir une vie spirituelle dans l’intimité et le respect d’autrui !
    Nos parents et grands parents étaient comme cela !
    C’est l’international islamo-intégriste qui veut le pervertir et en faire un soldat de leur idéologie obscurantiste !
    quand on n’est un « jeu de hasard » on ne mise pas sur
    l’enfer et le paradis, on mise su la vie éphémère. Il faut comprendre que croire en Dieu est une nécessite. Ni les Juifs,ni les Chrétiens ne seront jamais satisfaits de toi,jusqu’à ce que tu suives leur religion. – Dis: « Certes, c’est la direction d’Allah qui est la vraie direction ». Mais si tu suis leurs passions après ce que tu as reçu de science, tu n’auras contre Allah ni protecteur ni secoureur ». Le prophète (saaws) a dit: » Il viendra le jour où vous suivrez les mécréants et les juifs pas à pas, même s’ils essayeront de passer par le trou d’une aiguille, vous en ferez autant! »….Djemila Benhabib,a reçu , le Prix international de la laïcité, une jeuneCanadienne d’origine algérienne…Cette vache les suit pas à pas en beuglant : »Il est interdit à Dieu d’entrer dans le monde de la politique »! ça m’a rappelé la médaille d’or décernée a l’Algérie pour le meilleur vin (de mascara ou Tlemcen). l’ironie dans cette histoire, c’est que c’est un shlomo juif qui a passé la médaille autour du cou de notre coucou ministre. Pourquoi ont ils choisi l’Algérie? C’est pour dire au monde : »voilà les musulmans qui se disent musulmans, ce ne sont que des hypocrites buveurs et meilleurs producteurs de vins.Concernant cette Madona du Canada,c’est kif kif…

    Je vois que certaines personnes ne connaissent pas le sens de la laïcité. Consultez vos dictionnaires!, ou je vous conseille d’aller etudier l’origine de la laicité et qui l’a mit en place vous comprendrez a ce moment la .

    la plus grande reussite du diable c’est de faire croire au monde qu’il n’existe pas .

    • DZiri

      Sallamou alaykum Mijo !
      Je vois que vous êtes adepte de la laïcité, mais je ne voyais pas que vous représentez les algériens les pour les cataloguer de laïcs !
      Cet algérien qui je vous cite « Il sait parfaitement distinguer le spirituel du temporel, et met chaque chose à sa place !
      Votre affirmation suppose, affirme même qu’il il n’y a qu’un lieu, et par conséquent un moment, pour être musulman ; en dehors non ! Cela me rappelle les circonstances à géométrie variable de ce soit disant « Ahmed Aminian » !
      En ce qui concerne l’expression occidental « le spirituel », Je me permet de vous affirmer devant ALLAH, que en Islam, elle est la « Liaison avec ALLAH », intemporelle, permanente en tout lieu. !
      Comme disent les sages, l’essentiel est intemporel !

      Ce que je n’arrive pas à suivre, c’est que vous suivez un concept politique établit par des mécréants, et vous mettez en garde les autres de suivre ces mécréants ! J’espère que le jour annoncé par Mohammad (sas) n’est pas encore arrivé pour tout le monde !

      En rang d’oignon, suivant les traces des mécréants, on traite l’Islam intègre d’obscurantisme, se contredisant en flagrant délits dans leur propre définition.
      L’intègre n’est pas obscur, il est honnête, impartial, fidèle à son engagement
      En religion : c’est la volonté d’appliquer une doctrine dans son intégralité et sans jamais la remettre en question

      Très remarquable cette mise en garde de Baudelaire, alors qu’elle date de + 14 siècles et émane du Créateur de Baudelaire et ses semblables.
      Ce qui importe c’est de s’en servir, même lorsqu’on promène son chien.
      Sallamou Alaykum.

      • OULED BOUL

        @ Dziri

        Lachez nous la grappe ? vous portez des jugements de valeurs et je crains que le débat se termine en queue de poisson.Estimez vous heureux qu’on ait le droit (arraché de haute lutte a un pouvoir caricatural) de débattre un sujet tabou sans l’inquisition de tes semblables ou la censure étatique.

        • DZiri

          Sallamou alaykum
          Je ne vous tiens rien Monsieur et je ne juge personne et je ne critique personne, je critique les idées, combien de fois faut-il le dire !
          Donnez plutôt des arguments pour valider vos idées et arrêtez de gesticuler. C’est pas un modèle de débat. Instruisez le sujet pas les personnes ! Personne n’est parfait.

          « L’homme pressé par la faim est sourd à toute parole ». (dixit Hakim).
          “N’êtes-vous pas étonnés par celui qui se divertit, se distrait, se moque et joue, alors qu’il marche entre le Paradis et l’Enfer sans savoir dans lequel il entrera ? ” (Dixit Al-Hassan al-Basrî (Rahimahu Allah)

          Lorsque vous citez des musulmans assurez que ce vous dites vrai, sinon en vous prendra pas au sérieux.
          Si ce que vous dites sur Galileo est vrai, sur Ulugh Beg vous n’y etes pas !
          Ulugh Beg, est en fait un titre turc, l’équivalent de « grand émir » qu’il était.
          Son vrai prénom était Muhammad Taragay, comme son arrière-grand-père, le père de Tamerlan.
          C’est son fils aîné, Abdallatif, qui le fit assassiner pour prendre son trône et non pas un quelconque mollah.
          Ulugh Beg se consacra à la science, notamment de l’astronomie. Il s’aida des travaux des savants arabes des siècles antérieurs et s’entoura des meilleurs esprits de son temps. Il construit à Samarcande deux universités où lui-même enseigna, une Madrasa, où se formèrent des juristes, des religieux et des savants, Il construiy aussi un observatoire astronomique doté d’ingénieux instruments d’observation originaux, dont un sextant, peut-être le plus important jamais réalisé. Des dizaines d’astronomes y œuvrèrent des années durant pour constituer le célèbre catalogue de données astronomiques relatives à plus d’un millier d’étoiles et planètes. On est encore loin du canon de Napoléon !

          Est-il nécessaire de rappeler que, pendant que l’Europe se débattait dans la servitude du Moyen Age, des indulgences de l’Église (rémission des péchés moyennant finance) et de la tyrannie des rois, qui régnaient au nom du droit divin, le monde islamique était à l’apogée de la recherche scientifique et technique ?
          Qui a inventé l’algorithme, d’où vient l’algèbre, d’où vient l’astronomie, de quel « dogme » est le médecin Ibn Sinna, El Kashi, Ibnou Battouta.. ect ? Tout ceci sous l’Axiome et la bannière de l’Islam : Ikraa Bismi Rabbik !… Celui qui a enseigné à l’homme ce qu’il ne savait pas !
          Qui a permis à l’Occident de découvrir la philosophie grecque, qui servira de base à sa civilisation laïque ?
          Quelle aberration idéologique que celle qui consiste à dénier toute légitimité à autrui et se prendre pour le nombril du monde !
          Décidément dans tous les domaines nous vivons aujourd’hui le triomphe du mensonge, de l’imposture et de l’inversion. On prétend même descendre du singe !
          On récuse le Créateur, et quand cela ne prend pas, on appelle aux polythéismes, à la laicité….

          Chercher un socle commun de valeurs et de principes, pour l’égalité de droits et de devoirs, égalité entre les femmes et les hommes, c’est affirmer que l’on vient de nulle part, on se cherche, on se découvre, la loi du plus fort règne. On ne sait même pas que ce même nulle part n’existe pas !

          Même les animaux savent qu’ils ont un socle commun de vivre ensemble, l’appliquent et le respectent.

          Que Allah Protège tout Muslim
          Sallamou Alaykum

      • Mijo

        @ Mer dziri
        Très remarquable ok je vais m’en servir, même lorsque je promène mon chien.vous avez un probleme avec ça c’est ma vie privée ça ne vous conserne pas .. Sallamou Alaykum.

        • DZiri

          Sallamou Alaym Mijo !
          Ne vous meprenez pas sur moi Mijo, je me suis juste rappelé de votre hobby et c’était plutôt une une manière de vous saluer. Votre réaction est inversement portionnelle.
          Sallamou Alaykum

          • Mijo

            @salam Mer dziri il ya une citation qui dit Quand le sage montre la lune, l’abruti regarde le doigt. »ce qui est arrivé a moi ce matin en lisant votre billet je m’exuse peut être que je n’etais pas dans mon assiette c’est vrais avec ce froid et Les examens des enfants sont stressants. L’angoisse..Nous sommes dans une société de performance, de réussite sociale, de chamboulement des valeurs,la On ne vous demande jamais : “Qui êtes-vous ?”, mais : “Que faites-vous ?” Les parents sont imprégnés de cette culture. » Le spectre d’échouer ou le chomage plus tard nourrit notre angoisse. Pour l’éloigner, on misent tout sur les études de nos enfants et leurs activités extra scolaires ex:« C’est vrai, . Je suis consciente de ce que je leur impose, mais c’est pour leur bien. Bien sûr, il m’arrive de douter lorsque je les réveille à 6 heures les week end pour leur cours de tennis.ou la natation Mais cette pression n’est pas gratuite. La vie est faite de cela, autant qu’ils le sachent. Sans travail, sans obstination, on n’obtient pas grand-chose.walh ghi smahli akhi

  14. D.Reffas

    Re-bonjour monsieur

    Vous avez découvert quelque chose d’extraordinaire!! Et puis? quelle relation existe-t-il entre sa conférence et ce que vous avez découvert?
    Le débat s’insère dans la compréhension de la laïcité et les différents environnements d’ordre religieux. En plus juif ne veut pas dire automatiquement sioniste. Il est libre de nouer des relations avec toutes les communautés qu’il veut.Les pays musulmans n’ont pas de relations avec l’état sioniste d’ISRAËL?
    Recadrer votre débat et soyez plus constructif monsieur Arabi.”La petite bête” que vous aviez cherché et trouvé ne peut en aucun cas dévaloriser les opinions et déstabiliser les appréciations scientifiques du sujet.Laisser votre niveau intellectuel à sa juste valeur.Mes Amitiés.

    • D.Reffas

      le commentaire ci-dessus est pour monsieur Arabi.

    • arabi

      Bonsoir docteur D.Reffas
      J’ai mis fin à ma participation à ce débat l’autre jour, pour ne pas alourdir UN PEU PLUS , mais votre réponse me force à y rebondir pour la dernière fois.
      Non pas du tout je n’ai trouvé d’extra !
      Au contraire çà confirmer ce que je redoutais et lisais entre les lignes de cette conférence.
      Et aussi je n’ai en aucun moment tenu griefs à ses relations ou à ses fréquentations, la preuve la musique juive m’importe peu .

      Je ne cherchais la “petite bête” mais je fus outré par justement les non dits de cette conférence, en fouinant dans le site de ce monsieur ! J’ai compris les raisons qui l’ont poussé à débattre de la “laïcité “et en la proposant comme modèle salvateur et bénéfique à toutes sociétés pseudo conservatrices.
      LA PREUVE dans un autre chantier : il incite les musulmans d’Europe à prendre exemple sur les juifs intégrés et ne pas
      S’alourdir sur de banales considérations théologiques et autres archaïsmes religions (d’après lui ! bien sur).
      JE N’AI PAS Cité UNE SEULE FOIS le sionisme, ni qu’il était juif, ni l’état d’Israël fantoche et raciste.

      Ma contribution n’est pas pour consolider ce débat ou un autre mais pour y participer modestement et librement de ce que je ressens avec lucidité et objectivement avec le peu de cervelle que j’ai (ctd : niveau cantine ! mais sincère à défaut d’être un “grand philosophe” hypocrite et fourbe que seules les vérités de l’islam déstabilisent)
      Je les cite !
      Un :
      L’islam antique et plus tolérant et pratique pour l’humanité que la laïcité moderne !
      Et ce n’est pas seulement un concept ou un dogme mais toute une philosophie de la vie et de l’au delà que nous autres pécheurs SUFFISANTS ou incultes n’arrivons jamais à percer les secrets de ses bienfaits.
      Deux :
      La sécularisation et la paix sur terre ne peut provenir que de l’islam que certains présentent et redoutent comme un péril vert qui a remplacé le “rouge” déjà décapité et remplacé par des maffias matérialistes et impies.( désolé ! je sais que vous ne faites pas de politique ).

      Enfin ! Cher Monsieur,
      Je crois que la conférence de cet iranien laïc et libre qui est président du Centre Culturel Omar Khayam de Bruxelles n’est pas assez étoffée pour ma part et ne me convainc nullement, j’ai une autre idée de la « laïcité » et cela depuis peut être même avant l’événement du régime charlatan qui l’a persécuté et chassé de sa patrie car moi-même adepte de MALEK bennabi et l’émir Abdelkader.
      A chacun ses repères et sa vision du monde dans l’avenir.
      Sur ce, je vous quitte sans noyer le débat et bonne continuation sans moi.

  15. arabi

    salem et bonsoir , je ne connaissais pas le conférencier que nous a présenter notre ami le docteur D.Reffas.
    En creusant un peu sur le net , j’ai su que c’est le président fondateur du centre communautaire laic-juif de “bruxelles”, iranien d’origine .
    C’est tout dire !
    Alors j’ose y apporter de l’eau à son moulin sans prendre miennes ses assertions interressées et je le comprends SANS L’APPROUVER DU TOUT
    il a raison de définir “Sa PSEUDO laicité” comme il le fait avec brio et çà n’engage que lui sachant la lourdeur du clergé shiite (l’un des plus nuisibles et dangereux pour la sunna de mohammed (SAWS))surtout safawide .
    JE me permet de rectifier que la laicité est un concept politique et non un modéle pour nous autres algeriens : car tous les acteurs politiques à travers le monde libre la concoivent comme un rempart ou une séparation entre le religieux et la gestion de la cité en lui collant certaines vertus de bonne gouvernance .

    Pour ma part ! sans faire le philophose ou le penseur d’eveil , je pense que ce concept ou ce modele est une hérésie en Islam et je me repete , islam dine wa dounia .
    Pour la “Doula” etat musulman et NON islamique (une autre hérésie) il est régit par la jurisprudence et l’ijtihad musulmans AVEC SON CORROLAIRE la “chourra” DANS TOUS les domaines socio-culturels et de direction des affaires des musulmans .
    wa allah houa el alem !
    merci de me lire .

    Ps : les shittes sont les vrais auteurs des shismes en islam , pires que les juifs avec tous les respêct aux gens du livre (israélites ) et ce monsieur réunit les 3 aspects de perfidie envers l’islam : chiite ,juif et laic .

    Avec cette modeste contribution , je clos mon intervention sur ce sujet estimant avoir tout dit .

    • arabi

      ADDITIF à mon précedent com :

      “””Revenant sur son récent partenariat avec la Maison de la culture juive, Ahmad Aminian affirme :
      « Le musulman présent en Europe doit prendre l’expérience historique des Juifs comme modèle d’intégration à la culture occidentale.
      Les Juifs ont une expérience profonde de la migration, et c’est ce qui nous manque ».
      Le 20 juin 2011 au Théâtre Saint-Michel, la Maison de la culture juive organisera son 4e Festival des Musiques juives.
      Ahmad Aminian s’y est déjà inscrit comme bénévole.

  16. D.Reffas

    siDziri

    Je suis désolé monsieur, vous définissez mal la laïcité.Ainsi j’évité le discours stérile.
    Merci.

    • DZiri

      Sallamou Alaykum M.D.Reffas
      Je trouve votre réponse, comme toujours dénuée de fondement, tout comme celle de M.Smiley qui me pense que je tue le débat.
      Force est de constater que vous ne pouvez tenir le débat sur des idées étrangères à votre origine culturelle.
      (Le manque d’argument faisant défaut).
      Honnêtement, pensez que sur un autre sujet du terroir national, vous aurez abandonné ? Non ! Vous aurez tout essayé !
      Sachez mes chers frères, que mon but c’est de combattre les mauvaise idées importée, sans toucher à l’intégrité de quiconque, et enfin plaire à Allah, et rendre service à mes compatriotes.
      Que même si nos opinions divergent un peu, pour le moment, restons frères pour tout le temps.
      Qu’ALLAH nous préserve et nous guide tous, au droit chemin !
      Oua Sallamou Alaykum.

  17. D.Reffas

    salam.
    Mes aïeux se répartissent à travers l’histoire de l’Algérie.Les donatistes ce n’est qu’une partie de mes aïeux.Quant à vous, j’ai compris à travers votre pesudo (arabi)que votre ascendance est liée à la tribu des Beni-Hillal.Donc vous êtes d’origine arabe.Quant à moi je suis berbéro-arabe.
    Quant à vos appréciations sur le pouvoir et la république, je suis désolé je ne fais pas de politique.A ma connaissance la république est née en 1962 à partir de la déclaration de novembre 1954.
    Merci de votre aimable contribution.

    • DZiri

      A M. D.Reffas
      Sallamou Alaykum M. D.Reffas

      A moins que je me trompe, je crois comprendre que vous etes aussi Dr.D.Reffas, celui qui active dans la fondation Emir Abdelkader (lu sur les échos de Sidi Bel Abbes).
      Dans l’affirmative, je vous demanderais de bien vouloir nous faire savoir si vous avez débattus ce sujet au niveau de cette fondation. Est-ce que cet Illustre ancêtre, Emir Abdelkader, était laïc ?
      Dans le K contraire, cela aurait été une simple curiosité !

      Ps : M.D.Reffas, ne vous focaliser pas sur l’origine et l’identité des personnes, mais sur leurs idées.
      Sallamou Alaykum

  18. D.Reffas

    Bonjour le Cygne.

    Je vous répond parce que vous avez évoqué mon nom dans votre commentaire en dépassant les marques de politesse.Je vous prie de ne pas dépasser les limites de la tolérance.”Sfisfite” est un manque de respect à mon égard.Personne ne vous empêche d’étaler vos opinions dans un débat sain. Calmez-vous, et réagissez avec modération.Je n’ai pas de leçons à recevoir de vous ou d’autres personnes sur l’islam.Ayez le courage de mettre votre nom au lieu de vous cacher derrière un pseudo. Ainsi vous prouvez votre sincérité à l’égard de vos pensées.Mes respects.

    • Veritas

      Monsieur Reffas , il ya trois signes qui trahissent “le cygne”. Tout d’abord sachez que le pseudo en question signifie mille et un “cygnes”. Google me renvoie à la première signification que porte certainement notre “cygne migrateur” mais malheureusement même dans cette catégorie d’oiseaux , il en existe une dizaine : il y a le cygne tuberculé ou cygne muet, Le cygne chanteur (tiens! je préfère celui-ci quand il devient un maitre) ou cygne sauvage par contre le Cygne noir est aussi migrateur et finalement il y a le Cygne trompette qu’on confond généralement avec le cygne siffleur, ce dernier n’a rien de similaire puisqu’il siffle alors que l’autre tout sa force pour immiter “Dibango” dans son cri !
      L’autre signification intéressante et pas des moindres et… puisque nous y sommes , cela pourrait être aussi cette “croix du nord” que représente ce cygne que nous développerons un peu plus tard.
      Et finalement la meilleure que j’ai trouvé et s’adapte fidèlement à notre intervention, c’est celle qui comporte une théorie , eh oui il ya aussi la théorie du cygne noir que wikipedia décrit impeccablement et dont les conséquences de sa portée est considérable et exceptionnelle , bref toute une théorie intégriste pour se retrouver face à « Len Tarda 3anka El Yahoudou Wala Ennassara Hata Tatabi3a Millatahoum » mais de grâce cesser de répéter ce qu’on nous a dit et martelé pendant dix longues années.

    • le cygne

      Salam Mr REFFAS!!!! Excusez-moi si vous croyez que je vous ai offensé en vous posant la question êtes vous SFISFI ou SFISFISTE ???? Je n’avais nullement l’intention de dépasser les limites de la correction avec vous, d’ailleurs je ne sais pas comment vous avez compris ma question !!!! Un manque de respect… ???

      1- SFISFI est un originaire ou un habitant de Sfisef sans plus…!

      2- SFISFISTE est un originaire de SFisef mais qui est amoureux de son bled….

      Alors si vous considérez SFISFITE comme un manque de respect à votre égard, pourquoi vous vous permettez de traiter vos frères Musulmans d’Islamiste……(Terme importé d’outre mer comme tout le reste).. ????
      Sfisfiste 3ala wazn Islamiste….!!!

      Thèse et anti-thèse, vérités et contre vérités, arguments et contre arguments, tels sont les règles du débat, et laisser aux lecteurs le libre choix de se faire une opinion……Cependant nos relations fraternelles ou amicales avec tous les lecteurs et lectrices resteront toujours intactes Inchaallah…!!!!

      Encore une fois pardon si vous croyez que je vous ai manqué de respect….cela ne voudra pas dire que je ne mangerais pas un jour, cette Saffa au miel….!

      Sans rancune!

  19. le cygne

    Mare mare mare de ce discours stérile qui ne mène à rien surtout celui prôné par cette nouvelle frange des néo-laïcs qui, eux en « intégristes laïcs cultivés » et connaisseurs de quelques notions de laïcité, essayent de nous prouver qu’il n’y a pas de complot…au moment où les protagonistes du complot commencent à confesser leurs “péchés mignons”…
    “Pire encore, à tout mouvement de l’occident, ils n’en voient que complots et machination…”!! Non, ils nous adorent, depuis 14 siècles déjà…… “Len Tarda 3anka El Yahoudou Wala Ennassara Hata Tatabi3a Millatahoum”. Je n’aimerai pas goûter à ce fromage puant qui fait tourner les têtes dans le sens contraire des aiguilles d’une montre.
    Ni wahhabisme ni d’autres théories, car on connait bien pourquoi les monarchies du Golf ne sont pas concernées par les printemps sans hirondelles pour le moment……… !!!! Une équation à une seule variable: L’islam c’est tout !!!!
    Voyons voir ce qu’ils veulent nous faire ingurgiter BESSIF, alors que nous sommes en régime……Les différentes laïcités du monde s’inspirent des idées et des fondements qui sont au menu du jour, alors nous avons :
    1-/ Comme hors d’œuvre, l’anticléricalisme de Voltaire qui visait au début l’influence de l’Église catholique sur les institutions politiques, et qui s’est transformé à la fin du 19ème siècle en idoéligie antireligieuse qui encourageait le scientisme, le matérialisme et l’athéisme.
    2-/ Comme plat de résistance, la pensée séparatiste de Locke définit les domaines de travail de l’État et de l’Église. l’État est une société d’hommes qui ont pour objectif d’établir, de conserver et d’avancer leurs intérêts civils ; l’Église est une société d’hommes qui se réunissent volontairement pour servir Dieu en public…………
    3-/ Comme dessert, la religion civile de Rousseau. La politique devient sacralisée au moment où elle pourra imposer des croyances auxquelles toute religion doit se conformer pour qu’elle soit acceptée.
    Mais qui sont ces gens là pour qui certains manchots veulent qu’on laisse les concepts du Créateur pour suivre la fantasmagorie de ces Minus….Mais je rêve ou quoi…!Jusqu’à ce point l’être humain est descendu aussi bas…!!! Quel monde à l’envers…!!!!
    En quoi ça nous concerne nous autant que Musulmans les illusions et les affabulations de ces êtres…Alors quand on dit NON, nous sommes taxés de tous les noms et de tous les maux…..Mais si on dit OUI, et on caresse dans le sens du poil on devient tout à coup de bon citoyens……!! C’est tout simplement de la folie… !!!
    Ah! Les pôvres Français, comme ils sont gentils, ils ont risqué la peau de leurs soldats pour des prunes…..Les colonisateurs d’antan et les néo-colonisateurs ont retrouvé leur image de marque à ce que je vois………grâce aux Oursons en peluche…… Hélas! Certaines personnes ne vivent pas sur la même planète que nous…..Ils sont loin, à des années lumières, dans une galaxie en agitation perpétuelle et toujours en quête de relaxation… !!!!

    Au fait qu’est ce qui vous fait croire que vous détenez la vérité……???? Quel mépris des autres…..!!! Oui les plus forts ont toujours raison, et je comprends que vous êtes M3a El Wagaf…….Eh bien ! Dites vous bien que nous aussi Mazel wa9fin sur la rive Sud… !!!!

    ALLAH Yahdina!

  20. Veritas

    Mare ,mare et mare de ce discours stérile qui ne mène à rien surtout celui proné par cette nouvelle frange des néo-islamistes qui,eux en “intégristes cultivés” et connaisseurs de quelques versets, essayent de nous inculquer cette “théorie de complot” Sabhan allah ,comme dans les débuts de la haine et terreur de leurs prédécesseurs au tout début des années 90.Je dirais un seul mot à ces acharnés et faux daiyates.Sommes nous meilleurs en matière de laicité que ceux qui nous ont ramené l’islam en Algérie ?
    Pire encore, à tout mouvement de l’occident, ils n’en voient que complots et machination.Et pourquoi pas une théorie du Wahabisme en coordination avec ceux là-meme qui sont parmi nous.Moi je dirais tout simplement qu’ils (les pro saoudiens et consorts)ont peur de perdre le controle sur ces mouvements car les vrais integristes ont exigé que les lieux saints soient gérées par tous les musulmans du monde.
    Les terroristes au mali ont été chassés et c’est grace aux Français qui viennent de réunifier et liberer ce pays,comme ils l’ont fait avec la libye. Les richesses diriez-vous bien sur,ils s’enfoutent , où vont-ils les vendre ces richesses pour subvenir aux besoins minimum de leur population et savent-ils l’extraire d’ailleurs.

  21. arabi

    salem les amis et bonsoir !
    pas la peine de philosopher ou de se creuser la cervelle pour des prunes sur le concept “laïcité ” surtout en ces moments de déchéance islamique et vide sidéral de l’ijtihad des musulmans et le pourquoi de son énonciation ou l’approche positive en terre musulmane .
    LE BUT EST CLAIR et circoncis !

    UN :greffer sur notre religion une tare de plus ctd avec le terrorisme des charlatans .
    Deux : une attaque sournoise et fourbe à l’unicité et l’uniformité de l’islam en permettant aux agnostiques , “ni dieux ni pécheurs ” de s’incruster dans la sacralisation du coran en proposant leur libertinage .

    ENFIN ! la laïcité est étrangère à l’islam /
    qui est religion et vie des musulmans et non pouvoir sur les gens ou pays .

    ISLAM DINE WA DOUNIA ET NON DOULA .
    WA ALLAH HOUA EL ALEM

  22. Smiley

    UN TRAIN PEUT EN CACHER UN AUTRE!

    Est-ce que vous vous rappelez de cet appel à vigilance qui s’affichait dans les gares pour nous éviter de ne pas être embouti par un train?
    De la même manière UN DZIRI PEUT EN CACHER UN AUTRE.
    A moins qu’il ne s’agisse d’un clône ou d’un kamikaze parachuté derrière les lignes ‘ennemies’ d’un site trop accueillant pour les PN?
    Ce DZIRI qui tirait sa révérence ce 9 octobre 2011, après s’être présenté comme le libérateur du pays la Matt à la main avec un grandiloquent:
    “Adieu vous ne me lirez plus” privant ainsi des milliers de lecteurs de son immense Savoir, avait eu le temps de commettre ceci:
    Interpellant le Cheikh fissiste Sahraoui le 8 octobre 2010:
    “Pourquoi l’inquisition pointe ses oreilles? Elle se sent vulnérable. L’Algérie appartient à tous les algériens”
    Sages paroles et on aurait aimé qu’il s’en souvienne encore!!!
    Se mettant sur le même plan de savoir théologique il apostrophait, inquisateur:
    “Qui vous a décerné ce titre?
    Dans un autre post, devenu une marque de fabrique, ils comparait les lecteurs à des champignons vénimeux tout en faisant le grand écart pour se fendre d’un “la ikrah fi el din’
    Aujourd’hui, il tente de jouer la carte du kafir n’en étant pas à une contradiction près pour tuer le débat.
    A l’époque où je n’intervenais pas fréquemment dans l’autre site vous retrouverez des commentaires de celui qui recommandait de laisser à Dieu ce qui est à Dieu et à César (donc le profane séculaire) ce qui est à César.
    La bêtise n’a pas de frontière et n’épargne personne et beaucoup de lecteurs ulcérés avaient pris ombrage des insultes de ce quiddam.
    La mémoire d’Internet est infaillible et la preuve vite rapportée!
    PS: Pour lire le Coran je n’ai besoin de personne!

    • DZiri

      Sallamou Alaykum M.Smiley!

      Au cas ou il s’agirait de moi DZiri, vous vous tropez de personne M. Smiley.
      je n’ai commencé à commenter à BAI que depuis 11/2011.
      (cf.mes archives)
      J’ai toujours écris sous le pseudo de DZiri et non pas DZIRI. Et puis laisser à cesar ce qui est a cesar n’est pas dans régistre.
      Malgré mes faiblesses, j’ai un petit courage de toujours assumer mes opinions.

      Sallamou Alaykum

  23. D.Reffas

    Bonjour.

    Le débat me parait très intéressant et surtout ouvert à la liberté de conscience et sans égratignures.La laïcité n’est ni une religion ni une doctrine antireligieuse. La laïcité est un principe né d’une longue réflexion sur la préservation des croyances dans une société multidimensionnelle.Elle évoque une liberté de conscience liée à l’égalité de traitement de celui qui croit et de celui qui n’y croit pas en excluant l’intolérance religieuse. En revisitant l’histoire de l’Algérie de l’antiquité à nos jours, je peux affirmer que la laïcité est un idéal dont la portée universelle apparaît chaque jour davantage. Je ne suis pas un islamiste, je suis un musulman fier de mes ancêtres qui ont prié autrement.La première réaction moderniste est apparue au deuxième siècle en Numidie centrale(Algérie actuellement) à travers le donatisme qui a refusé de se soumettre à l’église de Rome étatisée à travers son empereur.Crispine fut la première chrétienne traduite devant un tribunal et exécutée pour avoir refusé de se prosterner devant l’empereur et son église en répliquant:”L’empereur n’est pas la religion, cette dernière appartient à dieu, celui qui a créer l’univers, les cieux, la terre, les mers….”. Cela veut dire tout simplement :” Vous avez votre religion, et moi j’ai la mienne.Ancestralement, l’Algérie appartient à la diversité religieuse, et les différentes générations ont prié différemment.L’Algérie est une république démocratique et populaire.La laïcité est bien définie à travers ce slogan qui résume en lui même l’histoire de l’Algérie.J’avance pour dire que dans cette république existe une loi qui garantie la liberté de la pratique religieuse (loi06/12) et la construction des lieux de culte. Certainement que l’islam est la religion de l’état Algérien, mais dans la pratique et le respect de l’autrui.L’Islam est la religion de la modernité, du progrès et de la liberté de pensée. Ceux qui ont voulu trahir les principes de l’islam ont mis le pays dans le chaos pendant de dix ans.Les conséquences nous sommes entrain de les vivre. Je suis un musulman convaincu dans ma croyance dénuée de sentiments obscurantistes.Je termine mon commentaire par une de mes citations universelles:”Quand on évoque son origine, il suffit de se retourner et d’apprécier à sa juste valeur son passé ancestral. Nous sommes un peuple issu de diverses religions. La dernière est la mienne, celle de mes parents et grands parents. Dois-je cracher sur celles de mes ancêtres ? Ils sont bien nés dans la diversité religieuse, celles de dieu, le seul et unique. Je suis musulman, et fier de mes aïeux qui ont prié autrement. Je suis un croyant comblé.”

    • DZiri

      Sallamou Alaykum M.D.Reffas.
      Additivement à ma réponse a M.Smiley, qui répond aussi à votre billet, je réitère mes propos argumentés, et confirme à cette occasion, au k. vous faites parti de son club, que vos interventions sont toutes les même, à croire que vous avez la même bibliothèque.
      C’est effarant de la part d’un musulman fier de ces ancêtres de faire référence aux mythes et légendes grecs pour appuyer ses propos. Hajjini ya Jeddi, hajjini !
      C’est lamentable, tenir un débat sans arguments.
      Pour le musulman authentique, l’Histoire commence par Adam, à travers Nuh, Ibrahim, Moussa, Aissa, et abouti chez Le meilleur des Meilleurs Mohammad (sas tous), tout le reste c’est de la JAHILIYA et qui y fait référence se trompe. Exception faite pour éviter de passer par le même chemin.
      J’ai déjà eu l’occasion de vous répondre au sujet de la religion des « ancêtres », avec des versets Qoranic. Maintenant si vous voulez suivre la religion de l’époque Numides et/ou romaine, vous etes libre, Allah nous accorde le choix.
      1) Contre vérité : « l’Algérie appartient à la diversité religieuse »
      L’Algérie appartiendrait à – 0.002% contre 99.98 % de musulmans.
      2) Contre vérité : « Dans cette république existe une loi qui garantie la liberté de la pratique religieuse (loi06/12) et la construction des lieux de culte ».

      Encore que, fallait-il une loi pareille dans pays musulman !
      Et comme je l’ai avancé à raison, chez les « progressistes » on ne dit pas toujours la vérité.
      On ne dit pas qu’il y a des « directives » qui interdisent la pratique religieuse, dans les tribunaux, le code civil, le code pénal, le commerce… même dans les mosquées, la pratique est limitée à la Sallat. Puis on ferme la porte, pas de dourous, c’est irha’b ….. Encore ?

      Et ce n’est que le Laïcité sournoise, parce lorsqu’elle sera légalisée, nous subirons ce que subissent actuellement les européens, mariages entre humains de même sexe, homosexualité entre humains de même sexe..ect. Pacque je ne pas tout dire, c’est inconvenant.
      Mais non, ils ne le disent pas laïcs, adeptes de la Franc Maçonnerie, non on ne dit pas que la laïcité c’est couper le lien entre l’homme et ALLAH. Et établir un nouveau lien avec Satan !

      Sourat El Anâa’me n° 6. V.153
      ≈ « Et voici Mon chemin dans toute sa rectitude, suivez-le ; et ne suivez pas les déviations qui vous écartent de sa voie. C’est ce qu’il vous commande afin d’atteindre la piété.»

      Sourate Ettawba n° 9 V.17
      ≈ « Il n’appartient pas aux associateurs de fréquenter les mosquées d’Allah, témoignant ainsi de leur mécréance. Voilà ceux dont les œuvres sont vaines; et dans le Feu ils demeureront éternellement ».

      Sourat El Kehf1 n° 8 V.28
      ≈ « Quel pire injuste, celui à qui on a rappelé les versets de son Seigneur et qui s’en détourna les refusant, oubliant tout ce qu’il a fait à ce jour ? Nous avons enveloppés leurs cœurs, de sorte qu’ils ne comprennent pas (le Coran), et mis un bouchon dans leurs oreilles. Même si tu les appelles vers la bonne voie, jamais ils ne trouveront le chemin ».
      Sallamou Alaykum

    • arabi

      salem ala men tabi3a el houda !
      moi aussi je ne suis pas islamiste , laic mais un mediocre musulmman .
      Sans hypocrisie (nifak) je repond au docteur Driss reffas !
      haram alik d’ouvrir sous le pretexte
      “liberté de conscience ”
      la possibilité de combattre l’intransigeance du coran sur le kofr .
      le déclin incompris et mal assimilé des musulmans ne permet pasd cette hérésie en faisant l’apologie de la laicité “concept importé dans les bagages des imposteurs pseudo modernistes greffé bessif sur notre révolution unique dans le monde contre l’acculturation d’un peuple qui a durée 132 ans .
      LA PREUVE : LES Séquelles Sévissent ENCORE .
      FAIRE LE RAPPEL sur l’histoire des donatistes et la lointaine numidie en mettant en sourdine “la chevauchée fantastique ” et le ralliement à sa foi des vrais habitants de cette sacrée qu’est l’algerie moderne cé un peu négatif , je dirais meme ingrat à cette civilisation non laique qui a fait d’une Europe obscure qui se démenait dans la barbarie sous l’emprise des différentes églises , un socle de renaissance et des lumières .
      Sans la venue des hommes voilés en terre iberique , le monde aurait croulait dans les ténèbres de la force et de la puissance d’argent .
      Si il y a un débat à ouvrir !
      c’est sur le devenir de cette jeune nation : sera t’elle lumineuse en corrigeant ses erreurs et sa déviation ou sombrer dans la déchéance spirituelle et corporelle sans foi ni lois SOUS LES PRETEXTES DE LA LIBERTE TOTALE DE L’ETRE HUMAIN .
      Et les limites ou sont elles ?
      L’intolérance et la suffisance sont elles permises partout ?
      Pourtant cet etre humain si exigeant et perniçieux dans le crépuscule de sa vie n’est qu’une larve qui va etre dévorée par des vermines une fois qu’on la descend dans sa tombe .

      SALEM ALIKOUM ET SANS RANCUNE

      • arabi

        priere joindre additif à mon précédent post !
        ce qui m’a poussé à oser vous répondre amicalement docteur reffas !
        c’est ceci :

        “”Je ne suis pas un islamiste, je suis un musulman fier de mes ancêtres qui ont prié autrement”””

        je m’interroge : ils ont prié comment vos honorables a

      • arabi

        priere joindre cet “additif” à mon précédent post !

        ce qui m’a poussé à oser vous répondre amicalement docteur reffas !
        c’est ceci :

        1- “”Je ne suis pas un islamiste, je suis un musulman fier de mes ancêtres qui ont prié autrement”””

        je m’interroge ?
        ils ont prié comment vos honorables aïeux ???

        2-“”L’Algérie est une république démocratique et populaire.La laïcité est bien définie à travers ce slogan””

        je vous répond modestement et je ne vous apprends rien du tout monsieur !que ce slogan est l’oeuvre d’imposteurs pseudo leninistes , une autre hérésie :
        car la république de nos aieux et des chouhadas est seulement algerienne donc “juste “RA”
        (voir proclamation du 1er novembre ET PLATE FORME DE LA SOUMMAM .)
        3- l’islam est dans la constitution algerienne !

        qu’elle hypocrisie du pouvoir imposteur depuis 62 !
        ni laic ni musulman juste voleur et menteur .
        KHAYEN WA KADAB par ses milliers travers réels de gestion et du culte
        enfin !
        quiand vous dites que cet état fantoche prône le confessionnalisme dont vous faisez l’aopolgie !
        je vous defie de le défier en construisant juste une chapelle donatiste à mostefa ben brahim (ex boulet )
        merci de me lire et sdans rancune
        allah yahdina berk

        • arabi

          erratum : je veux dire “multiconfessionnalisme”
          et non confessionnalisme !

        • D.Reffas

          Bonjour Arabi.

          Le donatisme a disparu au IVé siècle.La majorité des donatistes ont embrassé l’islam.Quant à la construction d’une basilique chrétienne à Mostéfa Ben Brahim, je pense qu’il n’existe pas de communauté chrétienne.Sinon la construction du lieu se ferait le plus normalement du monde.La loi républicaine est claire.
          Quant à mes aïeux, ils ont prié autrement jusqu’à l’avènement de l’islam au maghreb.
          “RA”: République Algérienne.Je pense que c’est très claire.Il faut vous renseigner davantage sur la république.
          Maintenant, il faut être tolérant si vous vous prétendez être musulman.Le prophète (QSSL) n’a jamais interdit la pratique d’autres religions sur son territoire.L’exemple de Salah Eddine El Ayoubi est édifiant.Alors de grâce ne dépasser pas les bornes, rester musulman simple, précis et concis dans vos analyses.L’intolérance et l’obscurantisme sont banis dans le saint coran.mes respects.

          • D.Reffas

            Lire:
            – la majorité des donatistes a embrassé
            -bannis

          • arabi

            Bonjour Arabi.
            Le donatisme a disparu au IVé siècle.La majorité des donatistes ont embrassé l’islam.Quant à la construction d’une basilique chrétienne à Mostéfa Ben Brahim, je pense qu’il n’existe pas de communauté chrétienne.Sinon la construction du lieu se ferait le plus normalement du monde.La loi républicaine est claire.
            Quant à mes aïeux, ils ont prié autrement jusqu’à l’avènement de l’islam au maghreb.
            « RA »: République Algérienne.Je pense que c’est très claire.Il faut vous renseigner davantage sur la république.
            Maintenant, il faut être tolérant si vous vous prétendez être musulman.Le prophète (QSSL) n’a jamais interdit la pratique d’autres religions sur son territoire.L’exemple de Salah Eddine El Ayoubi est édifiant.Alors de grâce ne dépasser pas les bornes, rester musulman simple, précis et concis dans vos analyses.L’intolérance et l’obscurantisme sont banis dans le saint coran.mes respects.

            bonjour docteur , l’algerie n’est pas la Syrie , désolé de vous dire que ce pouvoir mounafek et imposteur ne permettras jamais une autre église dans les terres interieures que celle de l’islam .exception faite ! pour la Kabylie pour stigmatiser cette région et pour avoir l’alibi de la combattre pour sa fronde démocratique .
            Si j’ai bien compris votre com , vos aieux etaient donatiste et l’islam les a convertis , tout est à leur honneur.
            Cher docteur , mon éducation ne me permet pas de dépasser l’éthique d’un dialogue et je connais mes limites , tout le contraire de ces suffisants qui ahuris par la libération totale des instincts bestiaux DE L’HOMME et qui poussent aussi le bouchon jusqu’à triturer la conscience humaine pour prévaloir et céder au libertinage le plus complet .
            Oui ! monsieur ,il ne faut pas céder à la facilité en restant simple et sans accrocs .
            Par contre ! décortiquer un concept étranger à nos valeurs , ce n’est pas de la témérité de l’esprit ou liberté de conscience ! mais tout simplement une intolérance subtile soit elle ?
            QUANT à la définition de notre république , elle n’a rien de populaire ni de démocratique , elle est juste algérienne et ceci depuis l’avènement USURPATEUR du clan d’Oujda .
            CE qui permet de dire quelle est à construire par nous tous .
            ENFIN ! monsieur j’ai la modeste requête de vous demander quand on veut ouvrir un débat ? on réunit- ses ingrédients
            basés sur la vie réelle de tous les jours de la société ou on vit pour en faire des analyses qui nous permettrons d’avance et non se fier à la littérature officielle et FALACIEUSE .

            Merci de me lire en VOUS retournant l’expression de mon profond respect .

            • arabi

              re bonjour docteur reffas ,
              il ne faut pas se méprendre sur mes dires , comme je ne le fais pas sur les vôtres .
              Ce n”est pas nous qui sommes intolérants , ni vous , ni moi , j’ai précisé que c’est ce systéme là (voleur et menteur )qui sévit en algerie depuis 62 qui ne le permet pas , d’ou mon défi !
              pourquoi aller si loin pour l’exemple de tolérance EN CITANT SALAH EDDINE EL AYOUBI ?
              L’exemple plus prés de chez nous (l’emir abdelkader )est édifiant ET dans toute sa noblesse .

              Veuillez recevoir , l’expression de mon profond respect .

              • D.Reffas

                salam si Arabi.

                Au contraire, je vous réponds avec respect et amitié.Mon éducation m’interdit un tel comportement. Respects.

    • le cygne

      Mr REFFAS Salam!!!!! Vous êtes un SFISFI ou UN SFISFITE..??

      Nous sommes Tous fiers de nos Origine et de nos ancêtres, mais dés la venue de l’Islam en Algérie, qui a été introduit pour la première fois en 670 par le leader Arabe (DERGUEZ en berbère) Oqba Ibn Nafaâ, envoyé par les Omeyyades. En 776, les Rustumides furent la première dynastie musulmane d’Algérie. La plupart des Berbères se convertirent à l’islam puis formèrent leurs propres dynasties islamiques régnant sur le pays. Depuis 98 ou 99% de la population a épousé cette religion…..
      L’Algérie est le huitième plus grand pays Musulman parmi les pays à majorité Musulmane et le troisième sur le continent africain (après le Nigeria et l’Égypte). Ainsi 2,2 % de la population Musulmane mondiale vit en Algérie. Voilà pourquoi nous sommes visés…. !!!! Sauf pour ceux qui disent Ma3za Walaw Taret !!!!

      Je finirais bien par la manger cette Saffa au miel Inchaallah….!!

  24. OULED BOUL

    La laicité n’est pas l’anticléricalisme,les memes blaireaux
    tentent a chaque fois de faire la meme confusion.Ce n’est qu’en dehors des canaux viciés et niaiseux de l’armada
    propagandiste d’un état ni démocratique ni théocratique,et d’un clergé inquiet surtout de son image et ses privileges
    qu’on puisse définir rationnellement la laicité.

    Je demeure persuadé que ni par la sécularisation de l’islam
    ou encore l’écrabouillement des frappadingues djihadistes
    qu’une éventuelle cohabitation aura lieu ,mais par une démocratisation réelle du pays.

    • le cygne

      Mr El guelliti salam!!!! toujours un plaisir de vous lire..

      Mais,ce n’est pas possible,vous adorez Ibn Rochd; Averroès (pour les intimes).

      Si vous voulez bien, Monsieur, apprenez moi ce que voudrait bien dire une démocratisation réelle du pays..???

      En attendant, aidez-moi à résoudre cette équation à trois variables……

      On a l’Islam, la laicité et L’anticléricalisme…Pour simplifier la chose,l’anticléricalisme est le fait d’être contre les curés, la laïcité, c’est le respect de toutes les religions sans leurs interventions dans les affaires de l’état..?!! Toutefois les Musulmans n’ont pas de clergé et l’Islam est la religion de l’état. L’Islam est un mode de vie. Il régit la vie humaine à tous les niveaux : politique, économique, social,environnemental, spirituel..etc. et donne des instructionss concernant les moindres détails de la vie de chacun à tous les niveaux. Alors il n’y a pas de place pour cette gentille laicité qui n’a rien à faire chez nous, d’autant plus que les lois islamiques garantissent à l’individu le droit d’être respecté dans ses convictions religieuses et que rien ne puisse porter atteinte à ce droit et assurentt à ses citoyens le droit à l’égalité complète et absolue devant la Loi. Oups! il n’y a plus d’équation!!!?

      Le Musulman ne saurait laisser sa vie au gré des courants, qu’ils soient marins ou océaniques…et qui se font sentir avec plus d’énergie dans certaines directions particulières.

      Même dans les états qui prétendent être laics, comme la France, on assiste à de véritables atteintes à cette laicité puisque les volontés politiques ne cessent pas de légiférer sur des questions religieuses, qui reviennent de plus en plus souvent dans les débats cette dernière décennie, surtout lorsqu’on parle d’Islam, or, l’Etat n’a pas à se mêler de questions de religion puisqu’aucun parti religieux n’a de légitimité en France…….Les sionistes sont tranquilles quant à eux..antisémitisme oblige shut!!!!

      Pôvre révolution française, en signifiant la fin du règne de l’église chrétienne sur certaines sociétés européennes, croyait en avoir fini avec toutes les formes de spiritualités et estimait avoir manifestement établi la domination du matérialisme agnostique…..!!! quelle simplicité d’esprit….des minus créatus..!!
      Certains leaders occidentaux avaient recommandé à l’Islam de se moderniser pour pouvoir être mieux intégré à la modernité, pour pouvoir être mieux digéré par les sociétés occidentales en quelque sorte. On devrait peut être “Islamiser la modernité” a répondu un certain pédagogue et religieux Marocain.
      Pour les troubles digestifs, il faudrait plutôt voir un bon Toubib…..!!!

      Vous savez Mr El guelliti, que la situation des Musulmans de nos jours ne reflète pas la réalité du message de l’Islam.
      Le déclin de la civilisation Islamique fut entamé, depuis qu’Il y eût une rupture complète entre la vie d’ici-bas et l’au-delà, une opposition qui laissa croire que celui qui voulait l’au-delà devrait se détacher des affaires de ce monde, et celui qui désirait la vie d’ici-bas devrait négliger l’au-delà.
      L’Histoire l’a attesté : La descente en enfer d’une nation est due à la perversion de ses membres, mais aussi à leur manquement quant à leurs responsabilités à l’égard de leur religion. En effet, le défaitisme et l’inaction ne sont pas compatibles avec une foi sincère.
      Les Musulmans d’aujourd’hui sont-ils conscients de leur responsabilité envers l’Islam ? sont-ils conscients que l’Islam ne se réalise dans la vie d’une communauté que par les efforts de ses membres ? Dieu dit : «En vérité, Dieu ne modifie point l’état d’un peuple tant que les hommes qui le composent n’auront pas modifié ce qui est en eux-mêmes….» (13.11)
      Donc Chacun doit s’efforcer d’être un Musulman actif, productif, créatif, et par son apport et selon ses capacités et ses compétences contribuera à la grandeur de l’Islam; pour qu’on redevienne ce que Dieu a dit de nous :« Vous êtes la meilleure communauté qui ait été suscitée pour les hommes : Vous ordonnez le convenable, interdisez le blâmable et vous croyez en Dieu.. » (3.110).

      Mr El Guelliti, pourquoi l’état des Musulmans ne reflète pas la réalité de l’Islam ? Là est une autre question….!

      Salam très amical….Sir!

      • OULED BOUL

        Lors de la visiste du général Napoléon Bonapate en Egypte et pendant la conversation le général dit aux cheikhs que les Arabes avaient cultivé les arts et les sciences du temps des califes ,mais qu’il ne leur restait rien des connaissances de leurs ancéstres:Le cheikh Sadat répondit répondit qu’ils leur restait le Coran qui refermait toutes les connaissances.Napoéon demanda si le coran enseignait a FONDRE les CANONS.Tous les cheikhs présents répondirent que OUI.(Expedition d’Egypte , cité par Laurens,Armand collin,1989).

        Ma question est pour le Cygne( que je salue chaleureusement
        de passage ),allez vous répondre au général comme le firent les thélogiens d’égypte ?.

        EL GUELLITI

        • le cygne

          Mr El Guelliti Salam chaleureux à vous aussi!!! Vous m’avez posée une question, alors que vous n’aviez pas répondu à la mienne……mais je vais,quand même,essayer de vous répondre……C’est pour ça qu’on parle d’un débat..!
          Au temps de Bonaparte et du cheikh Sadat, la science n’était pas encore celle qu’elle est maintenant… !!! La science en perpétuel développement, nous fait découvrir de jour en jour de nouvelles vérités qui ont été révélées, il y a plus de 14 siècles, dans le Noble Coran…! C’est pour ça, que les Cheikhs n’avaient pas, tout à fait, tort…..!!!
          Et si Ckeikh Sadat était un petit futé, il aurait demandé à ce petit génie de Bonaparte, l’empereur Corse, s’il connaissait l’histoire du Fer… ???? Hélas !
          Le fer est l’un des éléments évoqués dans le Coran. Dans la sourate Al-Hadid,:« Et Nous avons fait aussi descendre le fer, dans lequel se trouvent une force redoutable et des avantages pour les hommes » (Coran, 57 : 25)
          “Faire descendre physiquement du ciel, oui.. ! Car les découvertes astronomiques modernes ont en effet révélé que le fer qui se trouve sur la Terre provient d’étoiles géantes des confins de l’Espace, ainsi que dans tous le Système solaire, étant donné que la température du Soleil est insuffisante pour la formation du fer………

          Vous savez Mr El Guelliti, parfois on n’a pas besoin de Canons pour gagner une guerre, ni d’une suprématie numérique, sinon le Prophète (SAWS) et ses fidèles n’auraient jamais battu les mécréants de Koreich, ni les Romains ni les Perses…etc. Les vietnamiens n’auraient jamais expulsé les Américains et les Français, Les Algériens n’auraient jamais chassé les Français, les Afghans n’auraient jamais pu congédier les Russes et bientôt les USA… Les alliés avec les Allemands…etc. L’histoire se répète…et la roue de la fortune ne cessera jamais de tourner…. !!!!

          8.60. « Et préparez [pour lutter] contre eux tout ce que vous pouvez comme force et comme cavalerie équipée, afin d’effrayer l’ennemi d’Allah et le vôtre, et d’autres encore que vous ne connaissez pas en dehors de ceux-ci mais qu’Allah connaît… »
          8.65. « O Prophète, incite les croyants au combat. S’il se trouve parmi vous vingt endurants, ils vaincront deux cents ; et s’il s’en trouve cent, ils vaincront mille mécréants, car ce sont vraiment des gens qui ne comprennent pas. »

          Alors, si les Musulmans sont aujourd’hui à la traîne, c’est la faute à qui…… ???? Leur faute bien sûr, car ils se sont éloignés de leur religion………!!

          • le cygne

            Monsieur El Guelliti, Le Saint Coran attire notre attention sur la préexcellence du savant, cet homme lucide qui possède le savoir: «Ceux qui possèdent ces qualités, peuvent-ils être égaux à ceux qui ne les possèdent pas ? ».

            Sept cent cinquante versets du Saint Coran demandent aux croyants de faire des études sur la nature, d’user de la réflexion, de tirer dans la recherche de l’absolu ce qu’il y a de mieux au niveau de leur capacité de raisonnement, et de faire de l’acquisition des connaissances et de l’étude scientifique une partie de la vie communautaire.
            Le Prophète Mohamed (SAWS) nous dit dans un langage sans équivoque qu’acquérir le savoir, scientifique ou pas, est obligatoire à chaque Musulman, homme ou femme. « Les savants sont les vrais héritiers des prophètes », dit-il. Il exhorte ses fidèles à se rendre aussi loin qu’en Chine dans leur quête du savoir.
            Maintenant que la société Musulmane est en décadence, la science a perdu de sa vitalité et de sa force……Pourquoi…?? Ils n’ont pas fait comme les premiers Musulmans qui ont réagi aux injonctions coraniques et aux enseignements du Prophète (SAWS). À peine 100 ans après la mort du Prophète (SAWS), les Musulmans se plièrent en quatre pour maîtriser les sciences connues de l’époque. S’activant rationnellement, ils traduisirent dans leur langue religieuse, l’arabe, le recueil complet de la connaissance recueillie jusqu’ici. En fondant des écoles d’études avancées, ils acquirent une ascendance absolue dans les sciences. Cette ascendance durera trois siècles et demi.
            D’ailleurs, le patrimoine intellectuel des Héllènes est parvenue à l’Occident qu’après avoir été sérieusement étudié par les Musulmans d’antan (Argazen) et si ce n’étaient les savants de l’Islam et ses “philosophes”, les Européens seraient restés dans l’ignorance totale de ces connaissances pendant fort longtemps….

            Mr El Guelliti, dans le Coran,( Sourate Ya-Sin, 38) Allah a dit: « Et le Soleil court vers un gîte qui lui est assigné ; telle est la détermination du Tout-Puissant, de l’Omniscient.», si on avait dit ça à un mécréant avant que la Science n’illustre cela…….qu’est ce qu’il nous aurait répondu… ??? Que nous étions sûrement fous tous les deux….!! .Pourtant, la science de nos jours, parle de “la mort du soleil”. Tel le noyau d’une étoile qui s’écrase sur soi, il devient finalement assez chaud pour enflammer un autre de ses atomes composants: l’hélium……etc..
            Ou encore une question sur les vents fécondants : « Et Nous envoyons les vents fécondants, puis Nous faisons descendre du ciel une eau dont Nous vous abreuvons… » (Coran, 15 : 22) ce verset du Coran mentionne la fonction fécondatrice des vents et la formation de la pluie qui en résulte. Or, Jusqu’au début du 20ème siècle, la seule relation que l’on connaissait entre le vent et la pluie était que le vent poussait les nuages. Mais les découvertes de la météorologie moderne ont démontré le rôle “fécondant” des vents dans la formation de la pluie.
            Un autre exemple sur les particules subatomiques. Aujourd’hui, la science moderne a révélé que l’atome, que l’on pensait être la plus petite particule, peut en réalité être fractionné. Ce fait a émergé seulement au siècle dernier, mais a été révélé dans le Coran il y a 1.400 ans. “[Mon Seigneur] le Connaisseur de l’inconnu. Rien ne lui échappe fût-il du poids d’un atome dans les cieux comme sur la terre. Et rien n’existe de plus petit ni de plus grand, qui ne soit inscrit dans un livre explicite.” (Coran, 34 : 3)

            Si les Musulmans sont en bas de l’échelle actuellement ce n’est pas la faute à la religion, puisque c’est cette même religion qui a propulsé leurs prédécesseurs au sommet à une certaine époque.La civilisation Islamique était un ferment revivifiant apportant à des civilisations mourantes l’âme d’une nouvelle vie, par un renouveau des sciences, des arts, de la sagesse et des lois,. Que les conquérants Musulmans aient été le plus souvent accueillis en libérateurs explique leurs fulgurants succès politiques, culturels et scientifiques.
            Alors ceux qui disent que la religion n’est qu’une affaire de prière, de jeûne, de zakat et de pélerinage, je les inviterai à réviser leurs cours…..Si jamais il leur reste un peu de temps, car je sais qu’ils sont absorbés et éblouis par les autres manifestes qui sont beaucoup plus intéressants.Tout à fait, normal, puisqu’ils contiennent les Fourvoiements des égarés…….!

            Merci pour votre patience.Avec tous mes Respects Monsieur.!

  25. Smiley

    Salam
    Ahmed Aminian comme son nom l’indique, est d’ascendance arménienne, et traduit le malaise existentiel de toute commnauté religieuse à vivre sereinement dans un espace jurique qui exclut de la particiaption citoyenne tout non-musulman.
    Imaginez un instant que l’Europe, travaillée par des démons remis d’aplomb par la matrice judéo-chrétienne, à la base de ses religion, culture et civilisation entreprenne de priver de tout droit les 11 millions de musulmans qui vivent en son sein.
    La laicité qui s’impose comme modèle dominant dans le monde, n’en déplaise aux aveugles par volonté d’aveuglement,n’a pas triomphé sans emprunts à ce qui se faisait en Ecosse et en Amérique et elle est le résultat du lent travail des siècles.
    Si nous ne retenons que les dispositions de la loi de 1905, instituant la séparation de l’église et de l’état en France,nous serions des insuffisants en histoire il faut lire la laicité historiquement comme la désacralisation du pouvoir.
    En posant la proposition constitutionnelle que “nul homme ne doit être inquiété pour ses opinions religieuses, ni troublé dans l’exercice de sa religion” elle garantissait la neutralité de la puissance publique dans l’espace commun aux citoyens.La liberté de culte et de conscience garanties par la Constitution algérienne ne disent rien d’autre.Le raidissement des positions d’une frange tentée par le retour aux origines, ou salafiya rend la cohabitation de l’Islam et de la laicité impossible.Arguant de l’incompatibilité de l’Islam avec l’espace laic, il sera donc décrété que l’Islam tel qu’ils le revendiquent n’est pas soluble dans la laicité mais que cette dernière porte en son sein une dissociation des normes religieuses qui font l’identité exclusive.
    Hérésie ou crime imaginaire, chacun se fera sa religion sur la question de la laicité!
    Les cultes révolutionnaires sectaires se rangeant dans le camp de la Raison éternelle ont aussi été liberticides en célébrant Déesse Raison et en victimisant la Croyance et les Croyants.L’athéisme historique s’est fait l’avatar d’une religion athée qui a montré son manque d’enracinement comme en témoigne le retour triomphal de la religion orthodoxe.
    De nos jours la laicité est essentiellement une réponse pour gérer la conflictualité en positionnant l’état comme arbitre par l’essor d’une morale tentant de concilier un polythéisme de valeurs autant religieuses que laiques.
    En Algérie le rôle social attribué à la religion rend problématique le statut de la liberté de conscience en faisant de l’Islam une instance normative qui ne tolère aucune contestation du dogme.La morale devient indissociable de la morale religieuse et les tenants de l’ordre religieux qu’ils veulent nommer islamique se retrouvent à la tête d’un cahier de charges délicats:
    socialiser moralement et respecter l’esprit de l’Islam qui combat toute contrainte ou attenter à la liberter de conscience et trucider l’autre pour le sauver de la damnation et en espérant gagner le paradis.
    La rupture de la dynamique sociale a fait la guerre civile que nous tentons tous de chasser de notre conscient et inconscient et la flambée de violence politico-religieuse revient par la porte et les fénêtres car chaque est certain d’avoir prévalu.La même matrice idéologique est à l’oeuvre.
    Je sais que l’Algérie a perdu!La vision obscurantisme a perdu les batailles mais gagné la guerre idéologique.
    Il n’y a qu’à lire certains commentaires pour affirmer que le monstre de l’intolérence est vivant et pousserait le non averti à confondre leur posture avec la foi véritable et appaisée , celle de nos parents sur qui ne rejaillit aucune goutte de sang des enfants de notre peuple.
    Monsieur Dlillali est un lion contre qui se liguent les hyènes tenant vigile même et surtout de nuit, plus chouettes que fennecs!Il n’est pas seul et nous ne serons pas intimidés!!!
    La laicité permet à 6 millions de musulmans de pratiquer leur culte et aux salariés de poser un jour de congé pour fêter leur fête religieuse.
    Ce n’est pas le message de l’Islam qui est porté mais le désir d’une emprise synonome d’une dictature de la pensée!

    • le cygne

      La Laicité là bas chez eux n’est pas notre problème à nous…..Pourquoi vouloir à tout prix nous faire faire du copier-coller………Autant que Musulmans nous avons tous les concepts, les règles, les lois…dans l’Islam qui est la religion de l’Etat Algérien (voir constitution)…..On n’a pas besoin d’importer même leur façon de penser et de respirer…..d’autant plus que ce sont des Minus créatus comme nous…!!! J’aurais aimé que vous nous proposiez une idée géniale made in Algéria qui nous permettra ne serait ce qu’entrevoir le bout du tunnel..!!! Mais, de là, à vouloir faire avaler aux Autruches les couleuvres des Requins Tigres et des Ours polaires en utilisant des termes éblouissants, des mots phares et un style de grande qualité, digne de la diaspora High Tech, alors là je dis aussi, nous ne serons pas intimidés, ni complexés.!
      Vous avez vos idées, nous avons les nôtres, vous avez votre manifeste progressiste, nous avons le nôtre, vous avez vos arguments, nous avons les nôtres, vous avez vos penchants, nous avons les nôtres…..Vous êtes rouges et nous sommes verts, je dis que “les goûts et les couleurs ne se discutent pas”…..Mais n’empêche que ces deux couleurs avec le blanc sont celles de notre drapeau, alors travaillons ensemble pour faire sortir notre pays de cette apathie et sauver notre nation et ses ressources qui sont entrain d’être spoliées par ces laics qui poussent tous les peuples de la planète vers le bord du gouffre….pour faire, ils utilisent tantôt, les manchots nourris au fromage puant de je ne sais où,tantôt les bandits teintés en vert pour faire croire au BOULOULOU, tantôt des Aras Bleus qui ne cessent de nous chanter la même rengaine, et tantôt une diaspora d’une certaine couleur, dont les racines reviennent à l’année 1920….Nous ne sommes pas dupes ni nés de la dernière pluie….mais tant qu’il y a la vie il y a de l’espoir…!

      Obscurantisme vous dites…??? c’est facile de lancer des mots comme ça….donnez moi un seul mot de ce que j’ai écris qui prouve ce que vous dites…sans oublier que nous n’avons pas le même dictionnaire rive Nord/rive Sud…?!

      Vous dites: “le rôle social attribué à la religion rend problématique le statut de la liberté de conscience en faisant de l’Islam une instance normative qui ne tolère aucune contestation du dogme.”….SVP,excusez-moi, vous savez au moins ce que vous écrivez….contester quel dogme..?? c’est quoi encore cette histoire…….!!
      “3ich Tchouf; 3ich Tasma3!”

      Quant aux chouettes, elles sont chouettes et entre autre symbole de sagesse et de perspicacité dans les ténèbres,toutefois elles se distinguent des hibous par l’absence d’aigrette sur la tête qui donnent l’impression d’oreilles ou de cornes. Dans tous les cas,les hibous restent toujours très liés au domaine du surnaturel, de la magie et de la spiritualité. De par son cri inquiétant et son mode de vie en retraite, fut vecteur de nombreuses superstitions. Mais ce qui me chagrine encore plus chez le hibou c’est qu’il fut également symbole de tristesse et de retraite solitaire et mélancolique……Ah! Nostalgie quand tu nous tiens..!!!
      Drôle de monde!!! des “Musulmans” plus royalistes que les rois en peluche! Au moment même,où ils commencent à avouer leurs coups bas…..!!!!
      Ah! S’il y avait 10 hommes comme Salah Eddine El Ayoubi..!! Le monde serait différent à l’heure qu’il est.!!

      Tous Mes Respects “Sourire”…!!!Lequel..???

    • DZiri

      Sallamou Alaykum
      Beaucoup de personne ne savent pas que les laïcs, les soit disant « progressistes » ne conçoivent leurs théories qu’avec des concepts imaginaires. Ce qui leur pose un vrai problème : l’argument pour les défendre.
      Même leurs grands Maîtres ont échoués sur ce terrain. Les petits, eux utilisent l’insulte et les contres vérité. Certains vont même jusqu‘à cacher leur mécréance croyant naïvement à la naïveté des musulmans. Les cachoteries n’ont plus cours, Seule la vérité et l’argument !

      Ex.1) de contre vérité : « En posant la proposition constitutionnelle que « nul homme ne doit être inquiété pour ses opinions religieuses, ni troublé dans l’exercice de sa religion » elle [la laïcité] garantissait la neutralité de la puissance publique dans l’espace commun aux citoyens »

      La vérité, et ce n’est pas la mienne) :
      Sourat Elkafiru’n n° 109 verset 6 : ≈ « A vous votre religion, et à moi ma religion ».
      Et ce décret a toujours été respecté quelque soit l’époque, par tout musulmans.
      Un autre verset va encore plus loin en décrétant : « Libre à vous de croire ou non » .

      Ex.2) : de contre vérité : (Citant un pays européen).
      « La laïcité permet à 6 millions de musulmans de pratiquer leur culte et aux salariés de poser un jour de congé pour fêter leur fête religieuse. »

      La vérité : Depuis 1989, les « laïcs » et leur puissance publique n’arrêtent pas de légiférer contre la pratique de l’Islam, de la liberté de circuler, de la liberté de manger, de la liberté de fêter les Aïds, de la liberté d’aller à l’école, la liberté de construire une mosquée, la liberté d’acheter un lieu pour en faire une mosquée….la liste est longue.

      Enfin pour découvrir ces progressistes, ils proposent : l’Instauration par l’ETAT du polythéisme, le (CHIRK). (Allah YESTOR)! Oui, oui le polythéisme, vous avez bien lu :

      « L’Etat comme arbitre par l’essor d’une morale tentant de concilier un polythéisme de valeurs autant religieuses que laïques. »

      En lisant certains articles d’auteurs dits « progressistes » et se prévalent musulmans, il me vient chaque fois à l’esprit le verset 173 de la Sourat n° 07 El Aara’f du Qoran dans lequel ALLAH décrète :
      ≈ « Nous avons destiné beaucoup de djinns et d’hommes pour l’Enfer. Ils ont des cœurs, mais ne comprennent pas. Ils ont des yeux, mais ne voient pas. Ils ont des oreilles, mais n’entendent pas. Ceux-là sont comme les betail, même plus égarés encore. Tels sont les insouciants.

      Allah a décrété aussi dans Sourat TA.HA n° 20 verset 82 :
      ≈ «Et je suis clément envers celui qui se repent, croit, fait bonne œuvre, et prend le bon chemin ».

      Ps : je ne savais pas que M.Djillali faisait parti de votre « club », mais puisque vous le dites, je tiens à rassurer que je ne me ligue contre personne, mais contre les idées contraires à notre religion, et je ne crois pas que ce monsieur soit contre.

      Je dis pour terminer : Qu’ALLAH nous protège et nous guide !
      Sallamou Alaykum

  26. Bendida

    Assalamou Aleykoum!

    J’oserais, si vous le permettez, donner à propos de cette question de laïcité, mon très modeste point de vue. Le voici: personnellement, ce mot «laïcité» me fait peur et je vais dire pourquoi. Les adeptes de ce système (laïcité) nous font miroiter l’ «indépendance des conceptions religieuses ou partisanes», autrement dit la liberté de la pensée.

    Je pose la question: quel système pourrait, mieux que l’Islam, nous inciter à l’acquisition du Savoir? «(…) Dis: Seigneur, donne-moi encore plus de Savoir!» (V.114-S.20) et quel système pourrait, mieux que l’Islam, nous inciter à la recherche de la vérité? «(…) Dis : apportez votre preuve si vous êtes véridiques!»(V.111-S.2)

    Je crois qu’en dehors de l’Islam, il n’y a pas de vraie laïcité comme il n’y a pas de vraie démocratie. L’une comme l’autre, on ne s’en sert que comme cheval de Troie seulement. Les «démocrates» le sont pour ainsi dire juste le temps qu’ils soient au pouvoir. Les «laïcs» veulent nous faire renoncer à l’Islam, seule religion pouvant nous dire la vérité et nous indiquer la voie du succès. Aussi, ils se trahissent en nous contestant le droit au Savoir et à la pensée libre. Au fond donc, laïcité signifierait plutôt athéisme… du moins, c’est ce que je crois. (Wallahou A3lamou)

  27. le cygne

    Quand on parle d’Islam, l’incomparable, l’inégalable et l’unique, il faut se mettre debout, pour tout ce qui vient à côté ou après, on doit d’abord lever le doigt pour demander l’autorisation d’en parler et parfois même dire “Hachakoum” lorsqu’il s’agit de fantasmagories des pôvres Minus Créatus ………!! Leur orgueil et leur insolence les perdront, un jour…..(“Ils ne sont pas tous libres ceux qui se moquent de leurs chaînes.G.E. Lessing, 1729-1781”..)…!!!! à méditer…!!
    Je ne vois pas pourquoi certains “musulmans” s’obstinent à se transformer en une espèce d’Aras Bleus………!!!!
    Prêts à importer et à consommer tout ce qui est made in Trois Nord!!Qu’il soit Haram, illégal, périmé, défectueux, de mauvais goût, incompatible avec leurs régimes, leurs rhésus sanguins, leurs hygiènes de vie, leurs bien êtres, leur cultures, leur religion ……Tout quoi…!
    Même chez nos intellos, il y a un certain clan qui ne procède qu’aux opérations Import-Import, les actions Export-import ne sont pas du tout à l’ordre du jour………!!!
    Je ne comprends pas pourquoi, il renonce à son patrimoine original à ses concepts précieux et refuse l’Or; il est allergique au vrai, et cavale derrière le plaqué or et le toc croyant que tout ce qui brille est Or…!!! Est ce par complexe…?? Est ce un héritage du colonialisme…?? Est ce par faiblesse d’esprit et ignorance..?? Ou est ce par arrogance, naïveté et manque de conviction.?être ou ne pas être telle est la question?
    “L’ignorant qui ignore qu’il ignore est plus ignorant que l’ignorant qui n’ignore pas qu’il ignore.”
    “Celui qui sait qu’il ne sait pas, éduque le….Celui qui ne sait pas qu’il ne sait pas, fuis le.”….
    Muslimcratie ?? C’est quoi encore ce terme leurre, à rajouter avec les autres sur la liste qui est déjà longue et pleine de ce genre d’artifices…..Ils veulent nous noyer dans les mots et leur imposture afin de nous détourner du vrai débat et diviser encore davantage, le rang des Musulmans… !!! Remarque à quoi sert un Ourson en peluche……?????
    La démocratie ce terme qui prend ses racines principales dans la Grèce antique autour du VIe siècle avant J.-C.…même si aujourd’hui encore,il n’existe pas de définition communément admise de ce qu’est ou doit être la démocratie; « Nous sommes devenus, en un mot, métaphysiquement démocrates.»; veut dire que le peuple est souverain, et peut aussi désigner une forme de société ayant pour valeur la liberté et l’égalité ou de manière plus générale encore, un ensemble de valeurs, d’idéaux et de principes politiques, sociaux ou culturels. Mais le peuple est-il réellement souverain ? «La démocratie est fragile comme la dictature.»……..Montrez- moi, svp, un peuple sur la planète qui est souverain…que dalle! la poudre aux yeux…quoi!!! Tous les peuples sont opprimés d’une manière ou d’une autre et à des degrés variant , la véritable souveraineté est entre les mains des lobbies (Sioniste à leur tête), des multinationales, des cartels, des barons de la drogue, de la mafia, des militaires qui font la guerre et la paix pour développer et vendre leurs machines à tuer et leurs armes bactériologiques, chimiques, nucléaires…etc…,des politiciens qui n’hésitent pas à renverser des gouvernements ou à détruire des nations, à cause de leurs intérêts personnels, stratégiques et militaires…….
    Les tyrans (différents modèles) existent partout «Il existe des despotes de la démocratie.» ainsi que les riches et les pauvres, les SDF, Les malades sans couverture sociale, les analphabètes, la discrimination raciale et religieuse, l’injustice, la famine……enfin tous les maux de la terre……..«Nos démocraties électives ne sont pas, ou de façon inaccomplie, des démocraties représentatives.»
    D’ailleurs comme a dit Bernard Stiegler : «On ne peut pas parler sérieusement de la démocratie si l’on n’est pas capable d’envisager que d’autres modèles politiques que ceux de la démocratie sont possibles. »
    « Être démocrate, ce serait agir en reconnaissant que nous ne vivons jamais dans une société assez démocratique. »

    La laïcité un terme moyen du moyen âge qui signifiait n’avoir aucune relation avec le clergé…..Alors je ne vois pas en quoi cette notion nous concerne..!? Les musulmans sont ils en déficit dans ce domaine pour importer les percepts de Minus faillibles comme nous tous.. ??? drôle de monde et drôle de 3ibad…… !!!!!(9awm Toubba3 Allah Ghaleb)….Au fait,l’être humain borné dans sa natute et infini dans ses voeux, quand il perd en plus sa jugeote et laisse libre cours à son imagination, ses désirs et sa passion, il devient quoi..???? “L’homme est un loup pour l’homme.” (Plaute 254-184 av. J.-C)

    L’Islam, révélation divine est un message universel et permanent de liberté, d’égalité, de fraternité, de charité, de paix, de monothéisme sous la forme la plus pure. C’est une religion monothéiste de vérité spirituelle, de lumière intérieure, d’amour, de fraternité humaine, de justice sociale, ouverte à toutes les races et à tous les peuples sans aucune distinction, aux hommes et aux femmes de toutes les régions et de tous les siècles, quelque soit le degré de leur savoir et l’importance de leur fortune. elle implique la foi en un Dieu unique et absolu et en la mission de Son envoyé, Mohamed (SAWS) qu’Il a choisi pour la transmission de son message le Noble Coran.
    Du moment que la foi est entrée dans le cœur d’une personne, elle va générer certains états d’esprits qui auront pour effet certains actes. La véritable foi est un Tout. Notre Prophète (SAWS) a dit: “La foi est ce qui demeure fermement dans le cœur et qui est prouvée par les actes”……. Avis aux amateurs qui prétendent que la foi est dans le cœur seulement ” Ne regarde pas la petitesse de tes péchés mais la grandeur de Celui à qui tu as désobéi.”
    L’Islam peut paraître exotique ou même extrême dans le monde moderne d’aujourd’hui. Peut-être parce que la religion en Occident ne domine pas la vie de tous les jours, tandis que les Musulmans placent leur religion en priorité dans leur vie, et ne font aucune division entre le la vie matérielle de tous les jours et le sacré traduit par les pratiques religieuses.c’est pour ça qu’il est temps de se libérer des patterns arctiques qui sont trop glaciaux à notre goût…!!!! Bien sûr, je ne parle pas pour les oiseaux rares….en voie d’extinction…Eh oui! il ne fallait pas polluer l’environnement….!

    Pourquoi l’être humain, ayant tout à satiété, a-t-il voulu la seule chose que Dieu ne lui avait pas permise, et dont il n’avait pas besoin?
    Contre toute attente Adam et Eve firent confiance à Satan plutôt qu’à Dieu…….??!!!! Mais “Inna Allaha Ghafouroun Rahim”…

    “Si tu veux savoir quelle place tu occupes auprès de Dieu…regarde quelle place Dieu prend dans ton coeur.”

  28. DZiri

    Sallamou Alaykum

    L’ensemble d’une culture, d’une civilisation, d’une histoire se trouve parfois condensé en une phrase. C’est assurément le cas de la kalima (la proclamation) ou la chahada de l’islam. Toute la diversité, la richesse et l’histoire, la culture et l’enseignement, la sagesse et la civilisation de l’islam sont condensés dans cette très brève sentence la’a ilaha ila Allah,

    Contrairement aux « théories politiques » actuelles, le système de l’Islam est celui où le gouvernement gouverne le plus, sous la Loi de Dieu et sa souveraineté exclusive et, non selon la volonté arbitraire d’une majorité organisée, et où le bonheur ultime d’ici-bas est le modèle devenu divin.

    L’islam est radicalement différent de l’humanisme grec ou « judéo-chrétien », leur conception sur l’homme citoyen n’est pas la même.
    En ce le premier s’intéresse au citoyen libre et affecte l’esclave à une catégorie inférieure.
    Tandis que le juif qui, tout en affirmant que l’image Dei est présente en tout homme par nature, fait une distinction entre les hommes selon leur naissance et leur nature, et accorde un statut privilégié à ses propres fidèles.
    L’humanisme chrétien lui est différent, celui-ci fait la distinction entre une image Dei qui est un don naturel, que tous les hommes possèdent, et une autre acquise, que seuls possèdent ses adeptes en raison de leur foi et de leur baptême.
    Enfin, il est différent de l’humanisme européen profane qui se définit exclusivement en termes de culture européenne, et relègue donc les asiatiques, les africains et les autres non européens au niveau de sous-hommes.

    C’est Dieu qui origine de tout, a institué l’Etat et l’ordre du tout. Prendre part au fonctionnement de la vie politique est donc un devoir religieux. Le gouvernant doit se soumettre à la loi de Dieu, et le gouverné doit conseiller et aider le gouvernant pour qu’il respecte cette même loi. Tous deux doivent en permanence mobiliser leurs efforts pour approfondir son application.

    La Oumma musulmane n’est donc gouvernée ni par ses règles, ni par son peuple, les gouvernés.
    Les uns comme les autres tombent sous le coup de la loi. Le gouvernant n’est qu’un simple exécutant de la loi. Les règles, soit pour l’agent qui agit, soit pour celui qui subit l’action des autres, sont des instruments d’instanciation, de concrétisation de cette loi. Elle vient de Dieu. En tant que telle, elle est suprême. Quand le Musulman dit : « La ilaha illa ALLAH, Mohammad Rassul ALLAH », ou ALLAH est l’unique Roi, Souverain, Seigneur et Maître, ce qui constitue le cœur même et l’essence de sa vie, il s’impose d’obéir à la volonté de Dieu.
    Naturellement, Allah et Son Prophète ont élevé l’observance du tawhid au statut le plus éminent et en ont fait la cause des plus grands mérites et récompenses. N’obéir à personne en dehors d’ALLAH.

    La mise en œuvre de la volonté divine, et/ou la mise en pratique des valeurs, nécessite « la Oumma », c’est-à-dire un corps social composé d’êtres humains « maintenus ensemble » et poussés à agir par la volonté divine.
    Toute société islamique perdrait sa légitimité à se prétendre islamique si elle limitait ses activités à un ou deux aspects de la vie humaine. En ce cas, elle dégénèrerait en un club ouvert, ou en une société coopérative dont la justification tient à la satisfaction d’un ou plusieurs besoins économiques, sociaux, culturels ou politiques de ses membres.

    L’ordre social de l’islam est unique. Aucun des termes connus dans les langues occidentales n’est adéquat pour le désigner. En anglais, l’expression « social order » signifie le système de valeurs ou de principes qui régit la vie d’une société. Tout système de valeurs et de principes est susceptible d’être appelé ainsi, puisque même ce qu’on décrit le chaos est une forme ou un ordre de vie sociale. Il est donc correct de parler d’un ordre social capitaliste, communiste, démocratique, fasciste, ou d’un ordre social anglais, américain, français, chinois ou indien. »

    Il est donc possible dans la théorie politique occidentale de définir l’Etat comme un territoire doté de frontières établies au sein duquel vit une communauté particulière dont les affaires sont gérées par un pouvoir souverain capable d’imposer ses décisions. C’est la définition traditionnelle, classique, de l’Etat dans la culture occidentale. Elle est à l’opposé de l’éthique de l’idéal islamique en matière de gouvernement politique qui n’est pas fondée sur une base ethnique, culturelle, géopolitique ou même religieuse.

    Mohammad (sas) a dit (ibn khatir):« Quand le mal est fait en secret, il ne porte tort qu’à celui qui l’a commit, mais quand il est public et que personne ne s’y oppose, il porte tort à tout le monde. »

    Entre l’individualisme absolu dans le christianisme et le tribalisme absolu dans le judaisme et de l’anté-islam, l’islam a en effet trouvé le juste milieu, faisait valoir les 2 valeurs au centre du spectre des relations humaines, en refusant les positions extrêmes.

    La laïcité est une nouvelle religion « imposée » par la Franc-maçonnerie pour mettre un terme à la tyrannie, sponsorisée par cette même frange, de l’église chrétienne de l’époque, à l’effet de la juguler et la domestiquer, jusqu’en faire une option personnelle de l’individu, uniquement dans sa sphère privée. Interdite en Public.

    Aussi, je m’interroge sur le pourquoi de BAI, à relayer et proposer à la discussion en faisant la liaison avec lacte criminel d’Ain Amenas d’une part, et nous proposer «ses» pistes de réflexion!
    Ajoutant à cela, un « travail préparatif » pour lequel est payé un iranien :
    Ahmad Aminian, chercheur au Centre Interdisciplinaire d’Etudes des Religions et de la Laïcité – CIERL Université Libre de Bruxelles.

    Ce quidam, prétend que :
    1 * « Chaque musulman a simultanément une existence verticale et une existence horizontale.»
    Et là, il ne s’agit pas de géométrie, il est question d’état, un Islam de circonstance.

    2 * « Chaque musulman a le droit de s’approprier la constitution pour l’«animer», lui donner une âme, en fonction de sa disposition et de son jugement.» Là, il est question de goût de couleur, et ces deux ne se discutent pas. A chacun son Islam !

    Proposer « une nouvelle religion », la laïcité, celle qui émancipe le musulman de sa religion, le libère de son engagement envers son Créateur ALLAH, qui tente de substituer Dieu par satan et ses coreligionnaires, sous l’étiquette de « Débats d’idées », est en soit un acte dont seuls les grands théologiens ont la capacité de qualifier.
    Proposer le Koffre tel que définit par les tous les authentiques savants musulmans, relève de la provocation, pour ne dire autre chose.

    Elle serait de même ordre que le sondage proposé dans l’Echos de Sidi Bel Abbès sur l’application de la peine de mort au criminel ! Sentence déjà décrétée par ALLAH.
    Qu’Allah guide BAI et Bel Abbes Echos, nous tous dans le droit chemin.

    Sallamou Alaykum.

Les commentaires sont fermés

HORAIRE TRAIN

</img/ Départ - Arrivée
Oran - Sidi Bel-Abbes 07h30 - 08h35 (*)
10h20 - 11h19 (**)
12h50 - 13h55 (*)
14h45 - 15h45 ()
15h20 - 16h25 ()
17h10 - 18h21 (*)
20h30 - 21h33 (**)

(*)Vers Tlemcen
(**)Vers Bechar

Sidi Bel-Abbes - Oran
04h30 - 05h30
06h27 - 07h31
07h53 - 08h58
08h34 - 09h42
11h20 - 12h22
12h06 - 13h10
16h29 - 17h26
ORAN ALGER
06h10 - 11h15
08h00 - 12h00 (*)
10h00 - 14h07
14h00 - 19h24
15h45 - 19h46 (*)
(*) rapide
ALGER - ORAN
06h10 11h25
08h00 12h00(*)
10h00 - 14h09
14h00 19h24
15h45 19h46(*)
(*) rapide
ORAN - TLEMCEN
07h35 09h56
12h50 15h12
16h30 18h51
TLEMCEN - ORAN
05h50 08h09
10h30 12h49
15h30 18h57
ORAN - MAGHNIA
07h30 11h05
12h50 16h22
MAGHNIA - ORAN
04h45 08h09
TLEMCEN- GHAZOUET
16h30 19h42
GHAZOUET- TLEMCEN
04h30 07h40
ORAN - TÉMOUCHENT
08h10 07h15
13h30 14h31
17h02 18h03
TÉMOUCHENT - ORAN
06h00 07h12
09h20 10h24
14h40 15h44
ORAN - CHLEF
Tous les Trains vers Alger +
11h55 14h22
16h15 18h35
CHLEF - ORAN
16h42 19h24
17h50 19h46
ORAN - BECHAR
10h20 17h11 Coradia
20h30 05h50 Train Diesel
BECHAR - ORAN
06h15 13h10 Coradia
20h20 05h00