Le Maire de Sidi Bel-Abbes sera prochainement rétabli dans ses droits de PAPC

Parlant de l’APC de Sidi Bel-Abbes en général et du maire en particulier, le Wali Abdelhafid Saci réitéra son même point de vue qu’il avait exprimé au lendemain de son arrivée à Sidi Bel-Abbes à savoir qu’il n’existe réellement aucun indice permettant de sanctionner un maire qui travaille et d’ajouter avant hier samedi lors d’un point de presse cité par El Watan que «Le recours à la substitution de pouvoirs va prendre fin dans les prochains jours», vraisemblablement la semaine prochaine. Cette décision va sûrement décharger d’une part le chef de Daira de la double casquette qui lui a été attribuée impartialement à la hâte et sans réflexion par le précédent Wali Hachani sinon comment comprendre qu’un chef de daira d’une aussi grande agglomération pourrait y parvenir à gérer une assemblée populaire au même titre une institution et surtout dans la même durée et d’autres parts, dénouer une crise paralysante qui n’a pas lieu d’être, de la ville et de sa population.

Bref, à la nouvelle faite par le Wali, la population et l’ensemble des supporteurs du Maire ont exprimé de vive voix leur satisfaction de cette juste et sage décision du premier Magistrat de la wilaya. Il est clair Maintenant que M. ADDA BOUDJELLAL recouvrera tous ses pouvoirs de PAPC et devra s’atteler à ses missions principales pour mettre sur rails une APC et une ville qui ont déraillé et sombré dans une léthargie profonde depuis le mécontentement de ses pairs.

Facebook Comments
23 octobre 2018

le 23 octobre 2018


Vous pouvez suivre les commentaires et réponses de cet article à travers le RSS 2.0.
23 octobre 2018

Les commentaires sont fermés

Nombre de Visites :

  • 2 973
  • 4 788