NAISSANCE D’UNE AGORA ALGERIENNE

La vigueur d’un débat démocratique peut se mesurer par l’engouement et l’appétit que manifestent les internautes pour s’emparer de la res républica, la chose publique, de l’actualité nationale et internationale et s’élever au rang de sujets qui revendiquent d’avoir voix au chapitre.
A en juger par ces critères, la Wilaya de Bel-Abbès, à travers ses sites d’information sur le net et les dynamiques de mobilisation qui les accompagnent, participe d’un comportement de ‘prise de parole’ unique en Algérie.
En effet,au lieu de s’accommoder d’une réception passive et de refléter dans le langage courant, et les contributions, une vision doctrinaire du monde, rigide et détachée du réel, la blogosphère algérienne et plus particulièrement celle de la ville de Bel Abbès invite l’expression de toutes les représentations du monde en faisant participer locaux et expatriés, et nous l’espérons plus tard nationaux et non nationaux dans une agora en devenir. L’apprentissage de cette culture civique dépasse l’horizon de la culture parochiale, le repli sur les solidarités locales ou claniques pour aller vers une affirmation vigoureuse de la citoyenneté responsable. Qui entend donner son avis sur ce qui l’interpelle.
L’agora de BAI devient de facto une réalité structurante du fait social, une sorte de famille élargie dans laquelle les opinions entre membres peuvent diverger ou s’affronter, mais qui conserve ancrée en elle le sentiment d’appartenance à des loyautés supérieures telles que le pays et la nation.
BAI joue alors un rôle de socialisation politique non partisan qui résulte de l’appartenance prolongée à une communauté qui débat de ses projets, s’interroge et s’oriente vers la participation politique au sens noble.
Comme dans toutes les formes de mobilisation collective, des stratégies d’affrontement et d’alliances peuvent émerger mais le débat démocratique permet de dégager les articulations majeures d’une société qui sort du silence pour apprendre le dissensus et la conflictualité qui restent au cœur du principe même du politique.
Ce que cette Agora naissante permet d’évacuer, ce sont les antagonismes de frustration car la parole est libre et octroyée à tous sans exclusive. Les participants peuvent varier dans leurs stratégies rhétoriques et argumentaires mais ils restent égaux dans le droit à une libre expression sans ostracisme autre que la violation de règles éthiques et déontologiques..
La guerre de libération a donné une forte cohésion idéologique à un peuple qui a été hélas ‘débarqué de la prise de parole’. Il a ensuite été dépossédé de son droit à l’expression et vécu une longue période de sevrage.
L’agora permet de combler ce fossé et d’impliquer affectivement l’internaute ou le lecteur qui passe d’un rôle passif, d’objets bruts à un monde d’objets investis de sens. Sens qu’il construit!
L’appétence pour le traitement de faits de l’actualité (appréhendée à travers les commentaires) témoigne que les significations projetées sur les faits d’actualité immédiate se construisent dans des dénominations attribuées, des enjeux assignés et des usages privilégiés.
Certes nos vécus constituent autant de prismes qui ne reflètent que nos perceptions subjectives du réel et le “constructivisme” insiste sur des effets de réalité du langage, qui par magie, fait exister dans l’imaginaire de chacun des réalités différentes. L’agora est miroir de la vie et la somme des expériences qui colorent la vie des participants et qui impulsent au système un dimension
dynamique.
Chaque jour que Dieu fait, des milliers d’internautes se connectent pour prendre des nouvelles de l’agora, cette ” famille élargie” dont l’unité et la cohésion ( à ne pas confondre avec unanimisme) se démontre à chaque épreuve et deuil qui frappent l’un d’entre nous.
L’agora est un lieu de partage qui ne doit pas se confondre avec les exercices d’éloquence ou de la complaisance narcissique qui prétend savoir tout ce qu’un homme ou une femme peut connaître.
Pour la réussite de notre journal et de notre agora, gardons à l’esprit la remontrance de Socrate à Hippias: “Tu es certainement l’homme le plus habile du monde dans la plupart des arts. Ne t’ai-je pas entendu autrefois t’en vanter, en énumérant tes multiples et enviables talents sur l’agora?”
Le message de l’agora serait peut-être de confesser que l’on sait peu et tout à apprendre. L’agora citoyenne est une alternative au contrôle de l’opinion, des
services de l’information et de la propagande car elle maintient de l’ordre dans les esprits en encourageant le doute et met à distance la dictature des experts dont le savoir est une contrefaçon de la Sagesse. L’agora est un savoir citoyen qui se bâtit avec tous! L’accès à l’agora passe par le respect de règles découlant de situations concrètes de contraintes et de règles du jeu au sein desquelles chaque individu tentera de maximiser sa propre rationalité. L’orgueil se dissimule et le mépris n’ose se faire jour mais le test du temps, le sablier des épreuves apporteront leurs preuves. L’Histoire enseigne que les individus dressés les uns contre les autres et ne pouvant communiquer entre eux, n’ont finalement d’autre moyen de connaissance que celui du recours à la force dans laquelle ils vont s’affronter.
L’agora et le débat sont les lieux d’évacuation de la violence et des mesures de salubrité publique.
Les peuples n’ont que les gouvernements qu’ils méritent! Et les gouvernants misent sur leur désaffiliation!


le 28 avril 2013


Vous pouvez suivre les commentaires et réponses de cet article à travers le RSS 2.0.
28 avril 2013

28 Commentaires pour “NAISSANCE D’UNE AGORA ALGERIENNE”

  1. le cygne

    Lorsque nos gosses ‘’se chamaillent’’, quelle est l’autorité qui doit trancher pour que l’ordre revienne à la maison…. ????

    Le problème tel qu’il est posé, concerne les athées et les non croyants, mais pour les croyants qu’ils soient les Gens du livre ou les Muslims, le problème ne peut être confiné dans une dualité entre ‘moderniste’ et ‘traditionnaliste’….c’est un faux débat, à mon avis…….car la liberté individuelle n’est jamais de trop tant qu’elle ne chevauche pas, ne transcende pas ou ne transgresse pas les lois du Créateur…..N’oublions pas tout de même, que nous sommes les Minus Creatus….Sommes nous plus intelligents plus savants, plus justes….. que Celui qui nous a créés….. ??? Et si pour un instant, on se repose la question……Pourquoi Dieu nous a créés…. ???.

    En tout cas, là où il y a une faille active, qui consiste en un plan qui divise un volume rocheux en deux compartiments qui ont glissé l’un par rapport à l’autre; ce déplacement et la déformation cisaillante sont dus aux forces exercées par les contraintes tectoniques, qui résultent de la tectonique des plaques…….il y a des tremblements de terre, et qui dit séisme dit dégâts ou destructions…Alors évitons de construire sur ou près des failles…car, on risque de faire fuir les hirondelles et chanter aux couleurs de l’été indien….Il vaut mieux passer de bons moments au bord du Lac Sidi Mohamed Benali …!!!

    On peut toujours concilier entre El Assala wal Mouassara dans les règles de l’art qui comprennent l’ensemble de la réglementation (Divine) et de la pratique en vigueur…….Et le problème est résolu…. !!!

    Quelqu’un pourrait me dire, pourquoi tout le monde demande ou s’efforce à respecter les lois-(parfois bidons)- promulguées dans tous les domaines -(Même contre l’antisémitisme)- par les Minus et quand il s’agit de respecter la réglementation en vigueur établie par Notre Bon Dieu, tout le monde se débine………et y va par 36 milles chemins…………..Mais c’est dingue… !!!!

    «Wa Idha Tanaze3toum Fi Amrin Fa Rodouhou Ila Allahi Wa Rassoulih »

    Bonne soirée….!!

  2. Karim10

    Bonsoir,
    A.S -[Débat Mme le Sygne-Mr Dr Reffas] .Quelle issue pour un objectif commun ? Il est « Algérien » son fond reste le même : Tradition (Assala) ou Modernité (Moassara) .Pourtant les Modernistes et les traditionnalistes sont d’accord sur la nécessité du mot « SE MODERNISER » ! Chacun donne à ce
    « mot » une signification (pas une interprétation) différente même si l’intérêt de l’agora est bien compris de part et d’autres.
    L’un dit : « Ce n’est pas suffisant ! » l’autre dit : « C’est trop ! ».
    Toute conciliation (ou réconciliation) « me » parait « impossible » ! Pourquoi ? Parceque la question concerne « la liberté individuelle ».
    Bonne nuit.

  3. le cygne

    Mr Reffas Salam… !!! Je vais finir par croire que Rien ne semble vous satisfaire, ni les versets du Coran, ni les Hadiths ni les citations du Freud ni celle de R.Knox pourtant ces deux derniers ne sont pas des « Islamistes » …….Alors qu’est ce qu’il faut faire au juste…..se procurer un costume prêt à porter taillé et cousu chez qui vous savez…ou entendre à longueur de journée, le même refrain de « savez vous planter les choux à la mode de chez eux » ……!!!

    Je m’excuse, mais vous savez que le mot drôle a plusieurs synonymes ….; je ne suis pas obligée de m’expliquer mais pour lever toute équivoque, je vais le faire……Par drôle, je voulais dire curieux, étonnant ou encore étrange …à ce que je sache ce n’est pas une insulte….. !!! C’est vrai, car je me suis demandée de quel droit et surtout sur quelle base votre ami a répondu à son fils, par Non…??…Si chacun de nous, s’amuse à donner des réponses, à sa guise, sur des sujets qui nécessitent l’avis de spécialistes, alors il y aura 1 milliard d’avis, autrement dit la grande vadrouille…… ! -(Est ce qu’on peut considérer un arracheur de dent comme étant un chirurgien dentiste…??)………

    « Une citation sans références est à peu près aussi utile qu’une horloge sans
    aiguilles. »

    D’autant plus, vous refusez le simple droit aux commentateurs de BAI d’utiliser des versets et des Hadiths pour argumenter leurs propos et vous permettez à votre pote de faire une Fetwa sur le voile….qui est une obligation pour la femme musulmane (ce n’est ni une affaire de salafistes, ni d’intégristes, ni de terroristes, ni de modérés ni des Talguinha Ga3.. !!!)…..Et lui, il ose prétendre qu’il est indispensable uniquement pendant la prière et El hadj, sur quelle base il a dit ça……!!! On joue à cache cache ou quoi….. ???? Pourquoi nos grands-mères et nos mères portaient et portent encore le Haïk , la robe berbère avec son foulard , la Mlaya….etc………avant 1830 et de 1830 jusqu’à 1962…!!!?? ..C’est après 1962 que la débandade a commencé et tout le monde sait pourquoi..?? Ce que le colonialisme barbare n’a pas pu faire pendant 132 ans (c à d, dénuder nos femmes), il l’ a obtenu juste après, grâce aux orbitons qui se prennent pour des électrons libres et aux isotopes artificiels instables…!! Et maintenant, on ose dire que ce n’est pas une obligation…!!! Quelle audace…!!…Libre à celle qui veut le porter ou pas, mais SVP, n’essayez pas de corrompre l’incorruptible et déformer l’indéformable …… !!!! Que les femmes qui sont agressées par le regard ou autrement, harcelées, considérées comme des objets de publicité et autres…….. ne viennent pas pleurnicher et dire que les hommes ne nous respectent pas…. etc….etc….. !!!!

    Le Très Haut dit : « O Prophète! Dis à tes épouses, à tes filles, et aux femmes des croyants, de ramener sur elles leurs grands voiles: elles en seront plus vite reconnues et éviteront d’être offensées. Allah est Pardonneur et Miséricordieux. » (Sourate 33 ; v 59.)…. Il a bien inclus les femmes des croyants …. !!!!

    Excusez-moi encore une fois, Monsieur, Mais ne me faites pas dire ce que je n’ai pas dit……, je n’ai jamais dit que votre ami était sale ou vivait dans un milieu sale……’Hacha’…….Tant mieux que tout soit propre de ce côté-là, mais c’est encore mieux de vivre dans un milieu ‘’SAIN’’

    “La civilisation est en avance sur l’âme de l’homme, et elle produit plus vite qu’il ne peut penser.” (G. K Chesterton(

    Mr Reffas Bon gré mal gré je mangerais bien cette Saffa Bel 3ssel Inchaallah!

    Avec tous mes respects…!!!

  4. DZiri

    Sallamou Alaykum M. Admin !
    Je me permets de vous signaler que les liens HyperText de « l’obligation du voile» et la chronique de jeudi ne fait pas liaison avec les dits billets.
    Merci
    Sallamou Alaykum

    • le cygne

      Mr DZiri Salam..!! Même à moi ça m’est arrivée de ne pas pouvoir accéder aux articles cités par internet explorer mais j’ai pu le faire par Firefox

  5. Dr D. Reffas

    Bonjour Mme Le Cygne.

    En lisant le commentaire de notre ami Omega, j’ai été surpris d’apprendre que vous avez avez décidé de ne plus commenter. C bien dommage, j’aurai aimé avoir votre avis sur le port du voile et la chronique du week-end.
    Je vous assure madame que j’apprends beaucoup tant au niveau des contributions qu’au niveau des commentaires. La diversité des appréciations est source d’apprentissage. Essafa bel el3assel est prête.Chiche, je serais heureux de vous voir partager la seffa en compagnie de Omega, Smiley, Mijo, Djillali moula Baghdad, Karim 10, Mémoria que je salue, Dziri….Enfin tous les ami(e)s qui se trouvent sur le navire, car les chaloupes de sauvetage ont été abandonnées sur la terre ferme. C mauvais de vous enfermer dans une cabine.Nous sommes tous sur le pont, viens nous rejoindre pour nous donner ton avis sur le port du voile.Je t’embrasse.Ton ami Reffas.

    • le cygne

      Mr Reffas Salam et Merci beaucoup pour votre gentillesse et pour l’invitation de tous les matelots du navire BAI, pour partager cette Seffa Bel 3ssal qui nous permettra d’avoir un pied à terre pour un moment………en attendant, ne m’en voulez pas, mais je préfère qu’on reste sur le vouvoiement puisqu’on n’a pas encore eu le plaisir de se connaître….!!!

      Mr Reffas , puisque vous insistez, je dois dire que toute musulmane sait que le port du voile est obligatoire (Coran et Hadiths), alors mon avis ne compte pas du tout…………et pour moi le débat est clos, concernant son obligation…….en ce qui concerne le visage , les mains, les couleurs etc……on peut en discuter sur la base des Hadiths et du Ijtihad des Oulémas reconnus… !!!

      Je ne vois pas pourquoi on ne dit rien sur les femmes qui marchent dans la rue presque nues, et on polémique sur celles qui marchent toutes voilées ….en plus dans un pays musulman…… !!! Quel monde à l’envers !!!!! C’est ça la Démocratia Non… ??? Si le cœur est pur, cela doit apparaître et donner ses fruits sur les membres extérieurs; et comment voit-on cela sur les membres extérieurs? Eh bien, en se pliant aux directives d’Allah et son prophète (saws)………

      Au fait, personne n’a demandé à Mère Theresa ou aux Nonnes de se dénuder, ainsi que les juives pratiquantes, au contraire on les encourage et on leur exprime tout le respect…… !

      En tout cas, c’est un drôle d’ami ce Mr SAHLA qui est très loin d’être une référence. Il répondait à son pôvre fils, je ne vois pas en quoi ça nous concerne….c’est privé Non….. !!! Je pourrais vous montrer d’autres lettres qui disent tout à fait le contraire de ce qu’il avance …….Et puis une lettre, on peut la lire et la détruire en moins de temps qu’il n’en faut pour l’écrire, on peut la perdre ou en faire un autre usage, par contre le Coran, c’est un livre Sacré…… !!

      Freud a dit : « la civilisation est quelque chose d’imposé à une majorité récalcitrante par une minorité ayant compris comment s’approprier les moyens de puissance et de coercition »……. Devinez qui est la minorité…… ????

      Une autre citation, cette fois-ci, de Ronald Knox : « Il est tellement stupide de la part de la civilisation moderne d’avoir abandonné l’idée du diable, alors qu’il en est justement l’explication »

      Avec tous mes respects………. !!!

      • Dr D. Reffas

        Bonsoir madame.
        Je vous prie de me croire que c’est par inadvertance que je vous ai tutoyée à la fin de mon commentaire.
        De quel droit madame vous portez un jugement sur une personne en le traitant de drôle et de surcroît vous osez dire qu’il est loin d’être une référence? Quant à la lettre adressée à son fils, elle demeure un avis à débattre, et cela me concerne en tant que musulman simple et propre de par mes habits et mes pensées. Les deux citations (Freud et R.Knox) me suffisent pour clore le débat avec vous. On dit souvent que la sagesse est la perfection de l’intelligence, et celui qui est sage, discerne avec précaution entre le bien et le mal.
        Madame, le voile est porté bien et proprement par les Algériennes convaincues par el ijtihad dans l’Islam. Elles font fi des discours des salafistes et de ceux ou celles qui n’arrivent pas à surmonter leurs difficultés quotidiennes(dans tous les domaines).La péremption est installée de facto. Pour terminer madame, permettez-moi de vous dire que monsieur Sahla est un être propre et vit dans un milieu propre.
        Quant au navire il arrivera à destination proprement.
        Bonne soirée Madame.

    • DZiri

      Sallamou Alaykum Dr. Reffas
      Je me permets de commenter le billet ayant trait au voile en passant par votre réponse au Cygne suite à l’inaccessibilité à ce billet.
      En effet, Je n’ai pas pu avoir accès à ce dernier, mais son introduction m’a donné un avant goût du contenu.
      Je ne sais pas si, lorsqu’on est Muslim, on se pose la question en usant du style péjoratif des occidentaux, qui combattent l’Islam sous le vocable de l’intégrisme et du terrorisme ?

      Je me répète, si le Muslim demande à ALLAH : IYAKKA NAABUDOU WA IYAKKA NESTA3îNU, IHDINA SIRAT ELMUSTAQIM (n) fois par jour.
      Si ce même Muslim a lu le Qoran dans lequel ALLAH lui montre CE CHEMIN, il ne devrait pas poser cette question. Il devrait le suivre.
      Si il a lu le Qoran, il aurait certaine lu les sourat : 24 & 33 versets respectifs 31 et 59. Voici ce que dit, entre autre, la Soura [24-31] : « Souratu Inzelnahha wa Faradhnahha (IMPOSEE) », il n’aurait également pas posé cette question.

      Maintenant qu’il la posée, avec un faux témoignage, nous le lui répondront avec le témoignage de ses propres parents : Qu’il pose la question à sa maman et à sa grand-mère ainsi qu’à son père, si avant 1962 et après 1962, elles sortaient sans voile.
      Qu’il leur pose la question pourquoi maintenant les femmes sont dévoilées, pour ne dire autre chose ?
      Je me dois de lui rappeler que ce n’est l’Avènement de la Sahwa islamique qui a Ebranlé le pays, Mais ses Détracteurs. Ceux qui ont refusé la volonté du Peuple.

      Certains de notre propre chaire se gargarisent de terme d’intégrisme religieux et/ou musulman, faisant la part belle à l’ennemi commun, qui croit nous mettre faire peur. Qu’ils se trompent, nous sommes fiers d’être Muslim, Attachés uniquement à Notre Qoran et Sunna.

      Qu’ils nous disent eux, avec quelques explications, quel type de Muslim sont-ils ?
      Sont-ils des Muslim laics, des Muslim chrétiens, juifs, communistes, f.maçons ?
      Sallamou Alaykum

  6. Karim10

    Bonjour,
    Ecrire en y pensant à ce que tout le monde écrit sans y penser ! Là est un style de « Volonté d’exclusion-dessein inavoué-fustigé…voir …certains intervenants…… ».En somme tout les ingrédients d’une « feuille de route non fran-chiste ». A mon avis ce train de self-défense peut cacher un autre train roulant en sens inverse.
    Un « anglicisme » emprunté d’un passé anonyme nominé me diriez-vous ! Non ! Plutôt un « sofware » dans un style très gentil qui nous rappelle « bizarrement » que nous sommes tous des êtres- humains !
    Bon,c’est vrai on ne fait que débattre. Mais permettez- moi svp en dernier lieu de situé mon self-control ! Je m’oppose à ce style d’orientation du débat AGORISTE à un autre débat « Femme-Homme ou H=F »très différent ! Cà me rappelle la boutique « 8 mars » de la rue J.J rousseau ! A mon tour de préciser au demeurant que je connais la valeur « réelle » et non virtuelle de Mme le Sygne et ce n’est certainement pas des « mots » laudatifs encore moins mon « permis de conduire » qui vont changer mes franges de fraternité à dimension « énorme ». En écrivant ces phrases je ne veux pas qu’elle « doute » c’est tout. A n’en pas douter aussi, la vigueur d’une construction « Agora Tahtaha » demande tjr d’avoir bcp d’aplomb et faire preuve d’équilibre vertical.

  7. omega

    Permettez moi en premier lieu de raconter une petite histoire glanée sur la toile, pour situer mon propos :
    « Une femme roule en voiture sur une petite route.
    Un homme roule sur la même route, où la circulation n’est pas aisée, mais en sens inverse.
    Lorsqu’ils se croisent, la femme baisse sa vitre et lui crie :«H’MARRR !!! ( âne !!!) ».
    L’homme immédiatement lui répond : « ********* !!!! » ( Une grossièreté).
    Chacun continue sa route, l’homme étant spécialement satisfait de la rapidité de sa réplique.
    Mais dans la courbe du prochain virage , l’homme voit soudain arriver sur lui un âne qui percute violemment le véhicule, l’écrasant net !
    Moralité : « les hommes ne comprennent jamais ce que les femmes leur disent ».
    Cette blague, qui en dit long sur l’incommunicabilité de l’être, se veut allégorique au sujet de cette prise à partie de Mme Le Cygne – dont je précise au demeurant que je ne la connais ni de près ni de loin, mais qui a sur ce site une existence virtuelle- et que je salue chaleureusement au passage.

    Pourquoi donc s’ inquiéter à présent de l’absence de Mme Le Cygne, après que certains intervenants l’aient tant fustigée et souhaité si ardemment son départ de ce site , procédé qui cachait mal, consciemment ou inconsciemment, et fort dangereusement si l’on n’y avait pas pris garde, un désir de stigmatisation (suprême injure !), voire une volonté d’exclusion de l’Autre de cet espace de communication.

    Cela aurait été bien déplorable si tel en avait été le dessein inavoué et fort dommageable pour nous tous , outre le fait de fustiger des lectrices et des lecteurs qui demeurent avant tout nos sœurs et nos frères , où qu’ils soient, de nous priver d’une telle richesse et de tant de diversité et de pluralité dans les commentaires (auxquels nous nous étions habitués), si nous n’arrivions pas à nous écouter et à comprendre le sens et la portée de nos propos, de tous nos propos !!!

    J’ai été particulièrement et agréablement surpris, à titre d’exemple, de lire que Mme Le Cygne et le Dr. Reffas, que bon nombre de sujets semblent à priori opposer, aient pu partager dans ces colonnes le même sentiment et le même avis sur un ancien maire de Sidi Bel Abbès.

    Comme quoi, les « rencontres », ça existe aussi, surtout lorsqu’elles se situent au plan des idées, et cela aurait été très réconfortant pour la suite.
    Il se trouve à présent que Mme Le Cygne a décidé de quitter le navire BAI et de s’envoler pour rejoindre des rivages peut-être plus sereins à son goût, (mais pas tout à fait puisqu’elle nous promet de rester une fidèle lectrice du journal). Elle a très certainement des motivations personnelles dans cette décision et qui sont toutes respectables et recevables.
    Chacun y trouvera motif de satisfaction ou de sincère regret, c’est selon.

    Mais soyez assurée, Mme Le Cygne, qu’il suffit, comme dans toute belle aventure humaine, qu’un seul membre de l’expédition vienne à manquer, et c’est toute la Cyber-Agora de BAI ( notre « Cyber-Tahtaha », pour reprendre un mot de notre ami Slim) qui commence à se dépeupler.
    Avec mes respectueuses salutations Mme Le Cygne.

    • le cygne

      Mr Omega, Mr Omega, ……Salam !!!! Je dois avouer que votre intervention m’a vraiment émue…….C’est vrai que je ne vous connais pas, mais comme je vous l’ai déjà dit, le cygne et la mythologie grecque sont très liés.., et s’il manque une seule lettre de l’alphabet grec alors on ne pourra pas comprendre ‘’toute l’histoire’’…. surtout s’il s’agit d’OMEGA….!!! Je vous prie de croire en retour à tout mon respect et à ma très haute estime…!!!

      Chapeau bas Grand Monsieur…. !

  8. Karim10

    Et voilà comment, à partir d’un « mot » du IIIe siècle /A.J, naît une métaphore qui tourne autour d’un « jeu de mots ». Mr Mémoria je vous salue bien fraternellement votre post d’homme sage place « chacun » face à lui-même, enfin plus au moins, et on peut ainsi amener à la place nommée « Agora » ou « Agora-Vox » celui qui refuse la démarche du débat et jette l’éponge (Tout au moins pour effacer la lettre N).
    Mme le Cygne.Vous n’avez pas le droit de quitter le navire BAI !On a besoin de vous.
    Permettez-moi svp de me tourner ici vers Mr Dziri ! Accepter des critiques sincères (donc sévères) c’est accepter le regard des autres ! « Toute critique qui ne me tue pas au présent elle m’est bénéfique au futur.(Dixit Imam Abou- Abdellah AL-Chafii).Merci.

    • le cygne

      Grands frères Mémoria et Karim10….. salam… !!! Permettez-moi de vous présenter mes remerciements, mon profond respect et toute ma gratitude… je ne pouvais rester indifférente à vos commentaires……. qui m’ont vraiment interpellée.

      Mr Karim10, soyez sûr que je n’ai jamais douté de votre fraternité à ‘’dimensions énormes’’…..et que ma décision de quitter le navire n’avait rien avoir ni avec la lettre ’N’……qui à vrai dire ne changeait pas grand-chose au sens d’Agora, si ce n’est lui donner un bel adjectif qualificatif…..une qualité quoi…d’autant plus que le tout se passe sur la place privilégiée de mon autre grand frère Sourire…, ni parce que je refuse la démarche du débat et vous devez bien le savoir…..!!! La balle n’est jamais restée dans mon camp…! Demandez aux autres plutôt, s’ils acceptent le débat……???

      Mr Mémoria , je n’ai pas changé d’avis, vous êtes vraiment un magicien hors paire, vos tours de passe passe, ne cesseront jamais de me sublimer et de me surprendre…….Pour le modérateur je dirai, ne vous en faites pas , même si les pingouins noirs sont apparemment silencieux sur BAI, leurs fidèles amis sont toujours là…….!!!!

      Tout à fait normal, qu’on trouve dans cette Agora ‘Angora’ , des frères, des frères-ennemis et même des ennemis frères…..!!!!! C’est réconfortant …. !

      De Georges Smiley à Kemal Atatürk, il faut dire que le monde est trop petit..! Les coïncidences font partie de la vie……..!!!!!!!!!!

      Fraternellement…!!

    • DZiri

      Sallamou alaykum mon frère Karim10
      « Je m’oppose à ce style d’orientation du débat AGORISTE »
      Plus je vous lis et plus je m’instruis.
      On le lit, vous n’êtes pas le seul, qui s’oppose à la culture parochiale ou [Religieux] comme le dit subtilement M.Smiley et consorts.
      Dans le domaine de la critique, les lecteurs savent qui les supporte et qui en a horreur.
      En effet, pourquoi celui qui supporte les accusations graves, les insultes et les menaces, ne supporterait-il pas les critiques ?
      Il faut faire la différence entre critique authentique, quel qu’en soit le degré, et l’anathème.
      Cependant, et vous devez peut-être ne pas le savoir, je suis prêt à me faire anathème pour ma Religion.
      Sallamou alaykum

  9. Adil

    Pourquoi ne pas rebaptisée BAI “Agoravox “cet emplacement qui peut être un marché ou chacun comme on le remarque vent cequ’il a .(( La voix du marché ))
    Donc les intervenants ne seront que des commerçants .
    Toujours est-il que les têtes pensantes seront là pour mettre à termes la bonne marche de l’Agoravox .
    Dr Adil

  10. le cygne

    “El Hadithou Ma 9alla wa Dalla” et la recherche des mots ou des phrases clés rentrent justement dans ce cadre……et cela n’a rien avoir avec l’encyclopédie spécialisée….!!!

    Dans un commentaire, il faut passer les données au crible de l’analyse et les hiérarchiser. Cette analyse fera émerger les points décisifs sur lesquelles il sera le plus pertinent, le plus efficace de répondre ou d’agir. Donc il faudrait focaliser sur l’utile, sinon toute dispersion dans le message est inéluctable..!! C’est une façon aussi pour tenir compte de la réalité, des similitudes et des différences d’autrui…….!!!! Donc, moi je pense, que les mots et les phrases clés permettent au contraire, d’éviter la dérive…..puisqu’ils nous permettent de se concentre sur l’essentiel…..!!!!
    Quand vous avez vos mots clés vous ne risquez pas de vous tromper…. comme par exemple, faire l’amalgame entre Agora et Angora………je pense que c’était par inadvertance cette petite erreur… !!!

    Mr Karim10, permettez –moi de vous annoncer que j’ai décidé que ce commentaire sera le dernier de Mme le cygne…..à BAI… !!!! J’ai été très heureuse de faire équipe avec vous tous et toutes!!!!

    Bon courage et bonne continuation, je resterais quand même une fidèle lectrice !!!

    Merci à la Rédaction pour son professionnalisme, son attitude et son respect pour la liberté d’expression……et c’est ça qui fait la grandeur du journal…..!!!

    • Karim10

      Ha ! Ha ! N’est-ce pas scandaleux, une nouvelle « Agora-Gate », un dysfonctionnement sans précédent dans l’Histoire de BAI ! Tiens donc ! Une faute lourde du « commentateur » engageant sa responsabilité ? Ce haro sur le navire est sans doute la rupture du siècle ! Le capitaine se fâche parce qu’une erreur d’un seul « mot » s’est glissée ! Il décide de quitter le « Navire » ! BAI-BAI ! C’est donc un « N » qui rend la détention de l’accusé inévitable ! Pourtant ! ? Une faute de frappe peut aussi produire d’autres interprétations comme une marque originale d’une étoffe de luxe ! Plutôt qu’un chat botté ! Un renvoi au précédent billet sur le sujet serait utile! Bonne Nuit.

      • Memoria

        Si Karim, …….
        Agora-Gate …..d’où cette importance des mots clés qui reviennent et parfois les portes qu’on devrait ouvrir se referment comme les mots qui n’ont plus de clef.Nous n’en sommes pas à une porte près comme celle de Mekerra Gate !
        L’Agora Belabésienne modélisée par l’initiative citoyenne de notre aïné Smiley / El Hanif n’est sûrement pas un “zombie” de laboratoire Huntingtonien ou BHL. Etant vous même un animateur très historien de cet élan rassembleur dans plusieurs sites de Sidi-Bel-Abbès,vous formulez si bien Si Karim dans un de vos commentaires “”La diversité de ces essences ne s’oppose pas à leur unité…””
        Doit-on comprendre que l’annonce d’un éventuel retrait de la BAI de la passionaria infatigable Mme le Cygne est un coup porté à cette initiative citoyenne parrainée par le Dr KADI HANIFI Kémal ?
        Doit-on comprendre que seule la perte d’un porte-clés pour décrypter un message a mis le feu à la poudrière sans toucher heureusement aux explosifs lourds ?

        Je ne puis m’empêcher de rappeler à la raison (Raison d’état?) Mme le Cygne pour ce retrait que j’espère repos de week end car il ne peut avoir de débat contradictoire et surtout constructif dans une initiative citoyenne sans la présence de tous les courants représentatifs de l’opinion locale qui a tissé dans la presse électronique belabbésienne une toile interactive qui émerge du lot au niveau national comme le souligne notre frère El Hanif !
        Doit-on abandonner cet acquis pour la région de Sidi-Bel-Abbès qui nous a mobilisé depuis le début dans plusieurs sites qui restent belabbésiens et ne peuvent que cohabiter et manoeuvrer ensemble pour la promotion de la citoyenneté et de la démocratie participative dans le cadre d’un “régionalisme positif” comme le soulignait l’historique Hocine Aït Ahmed ?

        La présence médiatique citoyenne suppose l’implication de toutes les composantes de la société locale,résidents,expatriés…De toutes les communautés ayant vécu une époque à Sidi-Bel-Abbès et y voulant ajouter un plus par voie médiatique,associative et dans le cadre d’échanges et jumelages avec Sidi-Bel-Abbès sous réserve que cette implication soit uniquement citoyenne,humaniste et désintéressée.
        A l’heure ou Sidi-Bel-Abbès se place dans les circuits internationaux de tourisme mémoriel,environnemental,familial,estival et culturel grâce à une chaîne d’infrastructures hôtelières très performantes( Eden,Beni Thala) de niveau mondial,la mise à niveau(Mondialisation) des services s’impose d’elle même et le désenclavement des ville et région reste l’évidence.
        La presse électronique y a un rôle à jouer.

        Ce nouvel “espace d’édition” si cher à Karim10 ne saurait souffrir de la mise aux arrêts en cabine de la seule commandante de navire qui a su naviguer seule….contre une armada dans deux sites.Nous lui devons cet hommage et j’espère que nous en sommes pas au lever des couleurs.Une martyre Mme CH suffit à notre seuil de tolérance !

        La panacée aurait été évidemment,au seul bénéfice de notre Sidi-Bel-Abbès et sa région,de croiser et assumer les pertes et profits entres sites qui ont le même but.La VDSBA aurait dû supporter Mme CH et la BAI aurait du accepter des commentateurs PN originaires de SBA.
        Il n’est jamais trop tard pour réparer, parole de médiateur!

        Très bon Week End pour tous les internautes de Sidi-Bel-Abbès !

  11. Karim10

    Bonjour,
    Pourquoi chercher des mots clés ? Tant qu’il existe une Encyclopédie spécialisée. Lancée depuis trois ans, la « place » Bai avec un élan blogueur a une Mission pas impossible centrée sur l’appel public c’est-à-dire à ces nombreux collaborateurs. Le Bilan me parait en bien en marche.
    Mme le Cygne .Le mot « nature » ou « ADM » permet de mobiliser facilement les « citoyens » pour qu’ils se réapproprient leur espace publique. Quels sont alors les ingrédients de cette réussite qui pourraient être transposés dans les autres domaines (Hopital ,Théatre, Trig larticle ,lac,Baladiya ,jardin public…) ? A mon avis le mot « nous » est un mot vide ! Pourtant toutes les respublics s’accordent à lui attribué une essence d’éducation civique républicaine du XXI° siècle (appelée maintenant « Enseignement civique, juridique et social »). Ainsi ! Il faudra donc pensé à agréer un « organisme » de formation à la prise de parole dans les réunions publiques. Le but ? Les objectifs ? Maîtriser les techniques d’expression en public de manière à transmettre le bon message et à se faire comprendre de façon positive. Le citoyen (e) doit payer les « frais d’inscription » !! ! Sinon il se contententera de « l’éducation civique » enseigné dans nos collèges ! Appelée Tarbiya Madaniya.
    En premier lieu ! Commencer par « notre » espace publique, c’est-à-dire BAI ! Comme ça on donnera l’exemple aux autres. Une Angora local ? Personne ne doit squatter ce res-public ou angora ou tout simplement cette place publique. Une fois ce « mot » acquit, ensuite il faudra étendre la notion d’espace public à la notion d’espace « collectif » et envisager d’autres actions citoyennes sur des espaces non encore considérés comme publics. N’est ce pas un rêve titanesque ? Au Quebec ,les citoyens réfléchissent déjà sur la place de la « voiture » dans une place publique? Rendez vous comptes ! D’une dérive d’un compte-rendu des phrases clés !
    Nous disposons maintenant d’un nouvel espace d’édition pour les « contributeurs » qui rendra encore plus notre tâche agréable. Nous « nous-vous » invitons à ouvrir notre page d’accueil et à explorer l’ensemble du site. Cela « me » et « vous » permettra de découvrir que le collaborateur y est roi. En publiant ses commentaires, il a un « droit » mais aussi un devoir. Alors il faudrait peut-être aussi réfléchir à l’acquisition d’une télécommande pour lancer un débat final !
    Bonne journée Citoyenne.

    • DZiri

      Sallamou alaykum mon frère Karim10
      Cherchez les mots clef
      Je me permets de penser que les BAIautes se sont déjà emparé de cet espace d‘échange et se distinguent, malgré quelques petites incartades à mettre au compte de la soif d’expression d’idées longtemps emprisonnées, par une vue d’ensemble plutôt encourageante compte tenu des analyses développées.
      Ce qu’il faut retenir, à mon avis, C les références des sujets traités, qui nourrissent les débats, qui doivent faire l’objet de considération et d’attention.
      En effet, on ne peut mettre sur le compte de la diversité, la banalisation et l’apologie d’idées contraires à notre Sublime Religion [ISLAM], et encore moins sa diabolisation.
      Un ex : Un militant laïc “Amazigh” du Maroc décrit le message, du Prophète Muhammad (sas) pour les Kings, enseigné dans le programme d’études pour les élèves du secondaire, de «Terroristes».
      Ainsi, cette promptitude à se référer systématiquement aux modèles étrangers qui ont déjà montré leurs insuffisance en la matière d’une part, et contraires à notre cultures d’autre part, ne fait que retarder notre performance et nous inciter à la confrontation stérile au dépend de notre développement.
      Aussi, au lieu d’Education Islamique, on propose : «« Une essence d’éducation CIVIQUE REPUBLICAINE du XXI° siècle [appelée maintenant « Enseignement civique, juridique et social »] »», ne peut avoir d’d’écho favorable, malgré son passage en force, depuis déjà x temps.
      « Il n’est pas besoin que nous démontrions longuement l’identité de la République et de la Maçonnerie, elles ne faisaient qu’un, comme l’avouera le Convent du G ∴ O ∴ de 1924 (p. 393) : « La Maçonnerie, c’est la République à couvert », de même que « la République n’est autre chose que la Franc-maçonnerie à découvert ».

      Je me dois de dire que C ce mode d’éducation qui a créé, par la base, des peuples « démotivés et inconscient de la réalité » à travers tous les pays d’Europe en premier, et arabe ensuite, au profit : « d’une Oligarchie qui s’est emparé des Etats qu’elle gouverne comme un bien privé».
      Penser que rien ne change provient soit d’une mauvaise vue, soit d’une mauvaise foi. La première se corrige, la seconde se combat.
      Sallamou allaykum

      • Karim10

        Bonjour,Mr Dziri .
        Laissons de coté la foi (C’est dans le cœur ! Elle se corrige comme vous dites ?!).Mais parlant plutôt de « Mauvaise vue ».
        1- Au Maroc. Ce militant laïc Amazigh que vous évoquez ! Vos sources ?! Polimique ! Vous étiez donc au Maroc ! Vous l’avez rencontré ! Ou ? Vous avez entendu de vos propres OREILLES !….. Sinon ? Il faudra « éviter » les…… mauvaises « VUE » ! (Cela pourrait aller vers le mensonge ! TABAYANOU !!!
        Alors ! Là Mr DZIRI il faudra parler de REFERENCES !(Comme vous dites : « qui nourrissent les débats, qui doivent faire l’objet de considération et d’attention » ) . En débattant avec les autres il faut le faire avec méthode .Rappelez vous la « SOUNA ».
        2- En 1924 ! Vous n’étiez pas encore né. C’est une autre époque. IL faut revenir à la réalité mon ami (c’est de l’Histoire-p393.Un domaine que je c…).
        Vous savez Mr Dziri. Pour être LIBRE dans vos réflexions que je respecte. A mon avis, Il faut se débarrassé de cette sensation de crainte intense et de « peur »! La Franc-maçonnerie ! Qui a longtemps et bcp « conspirer » contre l’islam et les musulmans. Aujourd’hui. C’est fini !!! (Rien ne justifie la peur) Il y’a d’autres défis ! Et d’autres « contextes »…« Combats »…Tout en espérant que ce débat avec vous ne soit pas « vain-illusoire et donc FAUT ! » je …(…).C’est aussi une MAUVAISE VUE .
        Il faut sortir de ce piège et vite ! Vous penser peut-être que vous avez une « mission » ! Pourquoi vous voulez « combattre » et prendre ce site en otage ?
        Autre chose ! Etre tolérant (tolérance en Islam) : C’est accepter ce que l’on désapprouve. Rassurez-vous je ne vois personne s’emparer de cet espace d’échange.
        3- Vous vous présenter comme un non –laïc ! Pourtant (involontairement ! ) et bizarrement et inconsciemment de la réalité)!!! Vous faites une « distinction grave» entre l’éducation civique républicaine en Algérie bien sur (Enseignement de la Tarbiya Madaniya) et notre Sublime Religion [ISLAM]. (Il faudrait bcp de « mots » et de phrases clés pour l’étaler ! Epargnez nous cela svp ! Pour éviter une Troisième mauvaise vue !)
        Alors ! En cherchant les mots clés (s’écrit aussi clef-Dix Larousse).Il faudrait aussi « chercher » sans avoir une idée préconçue derrière la tête parce que le résultat serait faussé d’avance ! Ce qui veut dire jouer le temps additionnel. Merci et bon match.

        • DZiri

          Sallamou alaykum Mon frère karim10
          Comme d’habitude, je trouve votre réaction un peu musclé au sujet de mon témoignage sur le militant marocain. En effet, je ne sais pas si vous avez toujours 7 habitude avec les autres, sachez que chez moi, elle n’a pas cours ; Je ne rapporte que ce que je peux prouver.
          7 info a été tirée de l’AFP par : Al-Quds-Alrabi du 1er mai 2013.

          « الرباط- (ا ف ب): أثارت تصريحات لناشط علماني أمازيغي في المغرب وصف فيها رسالة النبي محمد إلى الملوك، التي تدرس في المناهج الدراسية لتلامذة المرحلة الثانوية، بانها “رسالة ارهابية”، جدلا واسعا في المملكة
          En ce qui concerne le débat, j’ai toujours veillé au respect de mon prochain, selon ma religion et ma foi ; Foi, qui contrairement à vous, je ne garde pas seulement dans le cœur mais en tête aussi, pour en faire usage en tout temps et tout lieu.
          Une Foi ne se corrige pas, elle se nourrit par la pratique de tous les jours.

          Maintenant, au K où vous aurez remarqué une incartade de ma part, vous voudrez en faire part aux lecteurs de BAI, faute de quoi, je penserais que vous tenez des propos à l’emporte pièce.

          Vous dites vrai je n’étais pas né en 1924, mais permettez moi de vous dire que votre approche de la F. Maçonnerie, ne m’autorise pas à la considérer tellement je vous ai lu. Tout le monde le sait, eux même s’exhibent et claironnent à qui veut l’entendre et vous, vous dites, circulez il n’y a rien à voir.

          Vous m’accusez également comme toujours, sans preuve, en disant : « Pourquoi vous voulez « combattre » et prendre ce site en otage ». Ou alors diriez-vous que, évoquer l’Islam et le Hadith dans les commentaires serait une prise d’otage ?

          Sachez mon frère que je ne suis pas en piège, je suis libre et je ne peu l’être plus qu’avec ma religion. Je ne pense pas avoir une mission, j’en suis convaincu moi, comme tout autre Muslim.
          Notre mission, notre VUE à nous tous, est de porter le message, encenser l’Islam, l’enseigner à nos enfants dans les écoles au lieu et place de 7 soit disant tarbiya madania (éducation civique).
          « Terbiya elmadania » de je ne sais qui, enseigne la peur de l’homme, par contre, « Terbiya Islamya » d’ALLAH, enseigne la peur d’ALLAH.
          Ce n’est pas avec T.madaniya qu’on a libérée l’Algérie. Je ne sais si vous VOYEZ ce que je veux dire.

          Enfin, en ce qui concerne le mot clé ou clef, je n’ai fait que titrer mon commentaire, objet du votre et du billet, loin de moi la correction grammaticale; Comme vous ne le VOYEZ pas, ce n’est pas moi qui a des idées préconçues.
          Sallamou Alaykum

  12. le cygne

    Cette fois-ci, je n’ai pas voulu faire un commentaire… je vais juste, me contenter de relever quelques Mots ou Phrases clés à partir des trois interventions de mes grands frères Sourire, Karim10 et Mémoria qui a fait, il faut le dire une entrée fracassante comme d’habitude…..Ce petit exercice pourrait peut être m’aider à comprendre et à constituer mon puzzle même si quelques pièces maîtresses lui manquent…… !!!!

    1-/ Smiley :

    Le Monde diplomatique ????
    Une manière oblique de plaider… ???
    Le Monde diplomatique est le réceptacle naturel de l’Agora libre ????????!!!!!
    Les média ont dû abdiquer leur indépendance et céder ce pouvoir…!!!
    De grands groupes industriels et financiers…!!!
    BAI n’appartient pas à une institution, ni à un homme d’affaires……. !!!?
    Un réseau de lecteurs-contributeurs en Algérie et à l’étranger ???????!!!!
    Les idées d’un débat libre ???!!

    2-/ Mémoria :

    camarade Smiley.. !!
    Monde Diplomatique.. ???
    lynchage médiatique de Bernard Henri Lévy (BHL).. !!!???
    L’Agora Belabbésienne.. ??!!
    une congestion virtuelle ????
    La mobilisation des énergies…!!!
    La diaspora ???
    structures formelles et informelles.. ??????
    Considérerions-nous aujourd’hui que nos groupes de pression, loin encore de tout lobbying politico-commercial, sont devenus éligibles pour participer à la configuration médiatico-citoyenne de la société algérienne… ??????!!!!!
    Cet été algérien …déterminant dans un avenir proche ??????
    DeuxièmeRépublique……. ???????????????????????????????????????
    L’espoir que les dégâts collatéraux ne seront pas importants ??????????????

    3-/ Karim10 :

    Une société diversifiée… !!!!
    Une multitude d’essences individuelles … !!!!
    La diversité de ces essences ne s’oppose pas à leur unité …. !!!!!
    Qu’il n’y a pas d’alternative au lien, à la discussion … !!!!!!
    la promotion de l’équité et de l’égalité au profit des citoyens.. !!!!
    La sociabilité de la place publique passe par le respect de la vie commune… !!!!
    Des hommes équilibrés… ????????
    ABANE (Ramdane) ???????????????????????????
    A l’heure ou l’avenir de nos enfants se discute aujourd’hui…. ???????????????

    4-/ Le cygne

    C’est quoi la liberté au juste…… ????
    On craignait un printemps sans hirondelle et on risque d’être surpris par l’été Indien……… !!!
    C’est quoi cette notion de deuxième République…..reprise par ci et par là..????

    J’espère que la recette qui est entrain d’être concotée sera du terroir, au goût et au couleur “Arc en ciel “!!!!

    C’est aussi, une véritable partie de jeu d’échec……..espérons seulement qu’elle ne se terminera pas par un échec et mat…..!!!!??

  13. Karim10

    Bonsoir.
    Comme son NOM l’indique « El-Djazair » est d’abord le pluriel d’une « ile » (dixit lisan-arab/10°siècle).Cette ile entre temps et entre espace de la mer au nord et le Sahara au sud est devenue la plus grande ile du continent Africa. Dans « une » ile on trouve toujours des philosophes (dixit Ibn-Khaldoun).Ibn Toufail qui vivait dans une presqu’ile (Andalous) nous a parlé de ce « solitaire » dans son roman fiction en usant du style symbolique a tenté ensuite d’expliquer qu’il y a lieu de raisonner et discuter pour accéder au sens du bien commun. C’est vrai ! L’Intellectuel de « toute » place publique grec ou andalous doit d’abord défendre l’intérêt général.
    Pour cerner notre époque on doit toujours s’appuyer sur la raison pour chercher le bien commun de la famille BAI qui s’agrandi de plus en plus. Le TITRE « Hay Ibn Haqdan » (Le vivant fils du vigilant), est un roman clé qui traite de la recherche de la vérité pour le vivre-ensemble. Nous autres habitants de cette « grande ile » ! On a tous intérêt à méditer la réflexion de Mr Hay (vivant).
    Il décrit un « peuple » installé sur une grande-île avec ses lois et ses coutumes ! Une « ile » ou vit une société diversifié ! Ou la raison fait défaut, les habitudes de fermeture l’emportent. Ces habitants ont des difficultés à fonder des institutions, à comprendre les enjeux politiques,économiques et sociales, à se « décaler » du grillage des préjugés qui les sépare les uns des autres pourtant leurs « descendants » disent « tous » que leurs pères ont tous ensemble chassés le colonisateur de peuplement !
    Alors Mr Hay (vivant) fils du vigilant né au mois de novembre dans cette grande ile « émigre » (Expatrié) dans une autre ile voisine qu’il croit déserte et inhabitée ! Mais là ! Il trouve « Mr Solitaire ». Un solitaire qui, sur la base de « la raison » a atteint la maturité intellectuelle et la connaissance de soi. «L’émigré Mr Hay vivant fils du vigilant» habile et clairvoyant ! A finalement découvert un autre solitaire (Même si il n’est pas comme lui !). Donc il existe une autre multitude d’essences individuelles semblables à la sienne (même différentes), et que la diversité de ces essences ne s’oppose pas à leur unité. Il comprend qu’il n’y a pas d’alternative au lien, à la discussion …ENFIN au « débat », en définitive à l’émergence d’une « société hadara » et la promotion de l’équité et de l’égalité au profit des citoyens.La sociabilité de la place publique passe par le respect de la vie commune. Faute de vigilance et de débat, notre compréhension du monde peut être déformée. Les Mrs Hay et Solitaire, confirme cette compréhension lorsqu’ils reviennent dans la Grande île pour communiquer aux gens comment devenir des hommes équilibrés.
    L’initiative Citoyenne qui prend forme ici par Mr Smiley est à saluer. Qui dit Naissance dit aussi état « embryonnaire ».Mémoria un pseudo qui me rappelle toujours Abane je ne sais toujours pas pourquoi ? Qui nous explique après tout que le blogueur algérien est « jeune » on est donc loin du phénomène de masse ! ! A l’heure ou l’avenir de nos enfants se discute aujourd’hui, nul doute que d’ici quelques années et grâce à la famille enthousiaste et optimiste BAI ,on voit apparaitre des choses de qualité dans notre ile intérieure.
    Bonne fin de soirée.

  14. Memoria

    Bravo camarade Smiley de nous rappeler au Monde Diplomatique qui nous offre cette excellente occasion du lynchage médiatique de Bernard Henri Lévy (BHL) suite à ses élucubrations condamnées par la justice française,et cela dans un arrêt de la 17ème chambre correctionnelle de Paris en date du 23 avril 2013..
    L’Agora Belabbésienne est une réalité médiatique après une congestion virtuelle qui aurait pu lui être fatale si ce ne fût la mobilisation des énergies des enfants de cette région tant au niveau du terroir que de la diaspora,tant au niveau des sites locaux que de structures formelles et informelles.
    Considérerions-nous aujourd’hui que nos groupes de pression,loin encore de tout lobbying politico-commercial,sont devenus éligibles pour participer à la configuration médiatico-citoyenne de la société algérienne qui se positionne pour cet été algérien que nous appréhendons déterminant dans un avenir proche de deuxième République avec l’espoir que les dégâts collatéraux ne seront pas importants ?
    Bonne soirée !

  15. Smiley

    Seul un citoyen bien informé peut être un citoyen éclairé et à même de faire les bons choix.
    Aussi, permettez moi de manière oblique de plaider pour le Monde diplomatique, que nous sommes certains à soutenir comme nous l’avons fait pour le défunt “Bakchich”.
    Le Monde diplomatique est le réceptacle naturel de l’agora libre et fait figure d’exception dans un paysage médiatique où les journalistes ne contrôlent plus les choix éditoriaux et les décisions de l’entreprise qui les emploie.
    Presque partout, les média ont dû abdiquer leur indépendance et céder ce pouvoir, tantôt à de grands groupes industriels et financiers, des tycoons industriels qui s’achètent des média en alliance avec des actionnaires désireux d’accroître leur influence sociale et politique.
    BAI n’appartient pas à une institution, ni à un homme d’affaires ce qui le rend libre et ne l’oblige pas à plier au conformisme ambiant, ni à dépendre de recettes publicitaires.
    Aidons à consolider l’indépendance et le rayonnement tissés par un réseau de lecteurs-contributeurs en Algérie et à l’étranger pour aider les idées d’un débat libre que porte le site BAI faire leur chemin.

Les commentaires sont fermés

HORAIRE TRAIN

</img/ Départ - Arrivée
Oran - Sidi Bel-Abbes 07h30 - 08h35 (*)
10h20 - 11h19 (**)
12h50 - 13h55 (*)
14h45 - 15h45 ()
15h20 - 16h25 ()
17h10 - 18h21 (*)
20h30 - 21h33 (**)

(*)Vers Tlemcen
(**)Vers Bechar

Sidi Bel-Abbes - Oran
04h30 - 05h30
06h27 - 07h31
07h53 - 08h58
08h34 - 09h42
11h20 - 12h22
12h06 - 13h10
16h29 - 17h26
ORAN ALGER
06h10 - 11h15
08h00 - 12h00 (*)
10h00 - 14h07
14h00 - 19h24
15h45 - 19h46 (*)
(*) rapide
ALGER - ORAN
06h10 11h25
08h00 12h00(*)
10h00 - 14h09
14h00 19h24
15h45 19h46(*)
(*) rapide
ORAN - TLEMCEN
07h35 09h56
12h50 15h12
16h30 18h51
TLEMCEN - ORAN
05h50 08h09
10h30 12h49
15h30 18h57
ORAN - MAGHNIA
07h30 11h05
12h50 16h22
MAGHNIA - ORAN
04h45 08h09
TLEMCEN- GHAZOUET
16h30 19h42
GHAZOUET- TLEMCEN
04h30 07h40
ORAN - TÉMOUCHENT
08h10 07h15
13h30 14h31
17h02 18h03
TÉMOUCHENT - ORAN
06h00 07h12
09h20 10h24
14h40 15h44
ORAN - CHLEF
Tous les Trains vers Alger +
11h55 14h22
16h15 18h35
CHLEF - ORAN
16h42 19h24
17h50 19h46
ORAN - BECHAR
10h20 17h11 Coradia
20h30 05h50 Train Diesel
BECHAR - ORAN
06h15 13h10 Coradia
20h20 05h00