Une stratégie de développement économique autocentrée devrait voir le jour en Algérie.(Part IV)

Pour Houari Boumediene, en sa qualité de président de l’Etat, sa préférence lui avait permis de trancher pour la formule originale suivante: « la société nationale » ,qui regroupe sous sa férule unique de son PDG à la fois toutes les activités de production, de distribution, et de commercialisation d’un secteur comme la sidérurgie, les hydrocarbures, le textile, les matériaux de construction, la pétrochimie, l’ électronique, la mécanique, pour faire dans un premier temps la concurrence avec l’ étranger( maitrise du cout de production). Le marché algérien est connu très bien par la France premier fournisseur de l’Algérie ; les nouvelles sociétés nationales auront une arme supplémentaire très importante, et surtout décisive à savoir le « monopole » de l’importation .La société nationale est un passage obligé entre l’étranger « vendeur », et l’ Algérie « acheteuse » .l’entreprise nationale fait des lors, manipuler les étiquettes des produits importés et celle des produits fabriqués par l’ industrie algérienne en avantageant bien sur les articles made in Algérie sous le contrôle minutieux d’une planification des besoins réels pour etre prise par les « entreprises Start Up ».

Ce système avait aussi pris en compte, cet unique avantage de se faire financer par des surprix prélevés sur les produits importés suite ,au déficit enregistré sur la production nationale comme ,par exemple les prix des voitures importées par « Sonacome » servait à financer le déficit causé par la construction, des tracteurs à Constantine, et ainsi pour les autres types de biens importé …..etc.

Une organisation de l’économique , aussi pragmatique soit elle, ne vaut que par la stratégie économique qu’elle est supposée servir.
Le ministre de l’industrie Belaid Abdessalem a su convaincre le président H. Boumediene, et les membres du conseil de la révolution et du conseil économique, afin d’adopter cette perspective bien originelle à l’Algérie, qui est : les industries « industrialisantes » ; tout en prenant en considération la nouvelle conception « d’Enrico Mattei » père du conglomérat pétrolier italien de l’ENI*4. La fameuse et prodigieuse expérience de l’entreprise ENI. E. Mattei savait usiner à partir de rien soit de « l’EAU » et du « GAZ » il avait fait avec du plastique tout un monde bien heureux :

À son départ, l’ entreprise ENI avait acheté sur la cote adriatique de l’Italie ,une plage de 7km de large , afin de construire un centre de repos pour le personnel de l’ENI .Et c’est avec du « GAZ » et de « l’EAU » ,que l’entreprise ENI préparait les matériaux de construction préfabriqués, qui serviront à construire des bungalows de rêve pour son personnel .toujours avec du « GAZ » et de « l’EAU » , l’ENI produisait des meubles, des tables, des chaises, des fauteuils et de la vaisselle, en matière plastique, et pour mieux embellir la situation du confort à l’intérieur ; de ces bungalows , toujours avec de « l’EAU » et du « GAZ » l’ENI produirait toutes sorte de confort ; de la moquette , du balai jusqu’au petit moteur électrique fonctionnant à l’aide du gaz transformé en énergie électricité….etc.
Des entreprises « Start Up »utilisant « l’Eau « et du « Gaz » comme nouvelle ressource de développement

Tout le matériel entrant dans le cadre du confort pour vacanciers occupants ces bungalows de rêve, a été fabriqué par l’entreprise ENI avec de « l’EAU »et du « GAZ ». Même les cintres pour gardes robes sont en plastique, ainsi que des vêtements en fibres artificielles créées avec la combinaison de la formule du « GAZ » et de « l’EAU ». Le plaisir sportif faisait partie, car avec « l’EAU »et le « GAZ »elle créait toujours en matière plastique toutes sortes d’articles de sports et différentes jeux de distraction qu’a besoin un vacancier comme ballons, jeux, bateaux ,bouées, cabines d’ete.. etc… « l’EAU » et le « GAZ » de l’ ENI était une source formidable, et une ressource naturelle à bon marché pour la création de la richesse, mais aussi de croissance via de petites entreprises « start up » , l’ENI avait fini par y mettre des pôles de croissance à forts taux d’emploi, et plus de consommation avec plus de progrès, plus de bien être ; voila ce style d’industrie « industrialisantes » modèle Enrico Mattei ,qui était mis sur table mais non finalisé lors de la disparition de H. Boumediene (Allah Yarahmeh). Il n’y a pas, que le confort pour l’être humain. Coté irrigation ( agriculture) nécessite des moyens en matière plastique, profitera encore pour une meilleurs productivité. L’électronique, la construction,…avaient besoin également du plastique ainsi que pour la mécanique, l’agriculture ( film- emballages-tuyaux, citernes ……)….
Des entreprises capitalistes d’Etat pouvant concurrencer les multinationales

Un stratège comme Belaid Abdesslam , était persuadé ;que le pays avec ses richesses naturelles comme le pétrole, le gaz( hassi r’mel) , le minerai de fer ( Ouenza et Garat jbilet) ,le phosphate Djebel onk), l’ uranium ( hoggar)l……. avait la capacité d’ entamer sur une grande échelle le processus de restructuration industrielle via des entreprises Start Up » semblables à celles de l’ Italie, déclenchées par ENRICO MATEI. Beaucoup de complexes ont été construit à l’époque de l’âge d’or à savoir :

*complexe pétrochimique de Skikda
*complexe sidérurgique d’ALHadjar.
*complexe pétrochimique d’Arzew 03 GNL construit au lieu de 06 GNL prévus dans le plan.
*complexe SN Métal fabrication de grues et engins de BTP.
* complexe Machinisme de Sidi Belabes.
*complexe moteur de Constantine
*complexe EMAC( Chaussures –maroquinerie-tannerie).
*complexe textile SONITEX de Bab Ezzouar et Draa El Mizane.
*complexe Sonipec de cheraga.
*complexe d’Ain Salah
*Complexe du bois
*complexe de Hassi R’Mel pétrochimie
*Complexe de cycles et motocycles d’Ain Smara Constantine.
*Complexe de boisson Reghaia.
*complexe des produits d’entretien Sor El Ghozlane.
*complexe de peinture de Lakhdaria.
*complexe des eaux minérales de Saida.
*complexe ENIEM
*complexe ENMTP
Complexe CMA Saidal
*complexe PMO
* complexe du papier de Mostaganem
Complexe téléphonique de tlemcen
*complexe DNC/ANP du Caroubier
*complexes SNED de Reghaia.
.*Complexe électronique ENI Sidi Belabes -Tizi Ouzou- Mohamedia.
*Complexe de verre d’Oran.
* complexe :Université de Bab Ezzouar et de Constantine
*Complexe USTO université d’Oran

La culture était présente en force
Les complexes d’instituts : de Boumerdes( Pétrole)
-INH-IAP-INIL-INA
– Oued Smar et El Harrach (informatique)-
télécommunication ( Oran – el caliptus alger)
-école normale de Belfort et de Bouzereah
-école supérieure d’aviation Tafraoui Oran
-Station satellitaire de lakhdaria, 1ere en Afrique et au monde arabe
-tourisme( tipaza)….
.les faits les plus intéressants sont certainement la noble décision de mettre en place tout un réseau d’instituts de formation supérieure, appelés « instituts de technologie ».Ils sont destinés à dispensé de façon intérieure, et d’une formation très poussée en technique liée à des catégories d’emplois pour ce genre d’entreprises capitalistes d’Etat. La politique de ces instituts technologiques répond massivement aux besoins de l’économie en cadres techniques. Et bien d’autres qui font le mérite des véritables artisans de l’Algérie en phase de développement.

BENALLAL Mohamed


le 07 mars 2020


Vous pouvez suivre les commentaires et réponses de cet article à travers le RSS 2.0.
07 mars 2020

Les commentaires sont fermés

Nombre de Visites :

  • 3 258
  • 7 769

HORAIRE TRAIN

</img Départ - Arrivée
Oran - Sidi Bel-Abbes 07h30 - 08h35 (*)
10h20 - 11h19 (**)
12h50 - 13h55 (*)
14h45 - 15h45 ()
15h20 - 16h25 ()
17h10 - 18h21 (*)
20h30 - 21h33 (**)

(*)Vers Tlemcen
(**)Vers Bechar

Sidi Bel-Abbes - Oran
04h30 - 05h30
06h27 - 07h31
07h53 - 08h58
08h34 - 09h42
11h20 - 12h22
12h06 - 13h10
16h29 - 17h26
ORAN ALGER
06h10 - 11h15
08h00 - 12h00 (*)
10h00 - 14h07
14h00 - 19h24
15h45 - 19h46 (*)
(*) rapide
ALGER - ORAN
06h10 11h25
08h00 12h00(*)
10h00 - 14h09
14h00 19h24
15h45 19h46(*)
(*) rapide
ORAN - TLEMCEN
07h35 09h56
12h50 15h12
16h30 18h51
TLEMCEN - ORAN
05h50 08h09
10h30 12h49
15h30 18h57
ORAN - MAGHNIA
07h30 11h05
12h50 16h22
MAGHNIA - ORAN
04h45 08h09
TLEMCEN- GHAZOUET
16h30 19h42
GHAZOUET- TLEMCEN
04h30 07h40
ORAN - TÉMOUCHENT
08h10 07h15
13h30 14h31
17h02 18h03
TÉMOUCHENT - ORAN
06h00 07h12
09h20 10h24
14h40 15h44
ORAN - CHLEF
Tous les Trains vers Alger +
11h55 14h22
16h15 18h35
CHLEF - ORAN
16h42 19h24
17h50 19h46
ORAN - BECHAR
10h20 17h11 Coradia
20h30 05h50 Train Diesel
BECHAR - ORAN
06h15 13h10 Coradia
20h20 05h00