Les Archives de Bel-Abbes.info

APERCU HISTORIQUE ET ETHNOGRAPHIQUE DE BENI-SAF

Notre région demanderait une étude historique et ethnographique approfondie. On y découvrirait certainement beaucoup de richesse qui apporteraient à nos connaissances des éléments pour apprécier les diverses civilisations qui se sont superposées en notre pays pour lui donner son visage et ses caractères actuels.
Pour l’aperçu sommaire que nous donnons aujourd’hui, il ne s’agit que de l’utilisation condensée de quelques observations et recherches personnelles fort limitées d’ailleurs et de quelques renseignements puisés à des sources diverses.
La région de Beni Saf a été habitée, en dehors de son vieux fond berbère, par tous les peuples qui se sont successivement installés dans le pays depuis la plus haute antiquité.
C’est ainsi que la découverte de poterie et de pièces de monnaies phéniciennes à l’embouchure de la Tafna, à l’Ile de Rachgoun et sur le plateau de Ouled Boudjemas atteste que les phéniciens ont fondé dans les environs de la ville actuelle de Beni Saf ,un de leur comptoirs d’échanges.
Les ruines de l’ancienne cité romaine de Siga dont l’emplacement avait été certainement choisi pour son importance stratégique et pour la richesse en céréales de la campagne d’alentour, prouvent que la pénétration et la présence romaines dans notre région, ont été profondes et ont eu une grande durée, Siga devait être une ville considérable puisque on lui attribue une population de 30.000 habitants.
Siga était reliée à Pomaria (La Tlemcen romaine) dont elle constituait le débouché naturel sur la mer, par une voie romaine empruntant la vallée de la Tafna et le tracé est suivi aujourd’hui par la route nationale qui joint Beni Saf à Tlemcen.
Avant la conquête Française, pendant la période Arabe et Turque, la région de Beni Saf ne présente aucune particularité qui la distingue des autres régions de la Tribu des Beni-Rimane( peut être l’altération du mot « Romain ») dont elle fait partie .Le centre administratif de la tribu, en l’occurrence la Mahakma du Cadi, se trouvait à Oulhaca Gheraba, à proximité du Souk-El-Tenin.
C’est le 1er octobre1835 que les troupes Françaises occupent l’Ile de Rachgoun pour couper tout ravitaillement par mer de la ville de Tlemcen.
Des opérations militaires dans notre région( Gar-Baroud était le lieu ou l’on fabriquait de la poudre pour les troupe de l’Emir Abdelkader) devaient amener l’Emir à traiter avec le général Bugeaud et à signer avec lui le fameux traité de la Tafna en 1837 fixant les limites du territoire occupé par la France en Algérie et ceux de l’état concédé à l’Emir.
Mais c’est la découverte en 1865 de gisement de minerai de fer à Dar-Rih à proximité du centre actuel de Beni Saf qui provoque la création du village sur les pentes de l’Oued Hammed.
L’exploitation des minerais de fer a été la cause déterminante de la création de Beni Saf, de son développement, de son essor et de la place parmi les grands centres de l’Oranie et même d’Algérie puisqu’elle est souvent appelée « Beni Saf capital Algérienne de la pèche et du fer ».
C’est la famille maraboutique et de commandement les « Bensafi » originaires de la région de Mascara, mais établis depuis plusieurs siècles dans la région , qui a donné son nom à Beni Saf.
Notre commune qui appartenait d’abord à la commune mixte de Tlemcen et portait le nom de Douar Rachgoun, a été érigée en commune de plein exercice par décret du 20 mars 1883.
La population de la commune de Beni Saf se décompose ethnologiquement comme suit :
*Des autochtones établis dans la région depuis toujours.
*Des indigènes venus plus récemment d’autres régions de l’Algérie.
*Des Marocains venus s’établir dans la région pour travailler dans la mine.
* Des descendants d’anciens émigrés espagnols.
* des israélites d’origine Algérienne ou Marocaine.
*D’un petit nombre de Français Métropolitains qui forment les cadres de la compagnie des mines ou s’adonnent à l’agriculture.
Le mélange de race entre berbères et arabes au cour d’une histoire vielle de plus de treize siècles, ne permet plus de déterminer l’origine raciale des Musulmans qui parlent tous arabe.** BERKANE Mohamed**
Il est a noté que cet article portant sur l’ethnologie de la région de BeniSaf a été publié le samedi 18 avril 1959 dans le Journal Républicain Indépendant local « L’AVENIR DE BENI-SAF » paraissant uniquement Samedi .L’article en question a été composé par M.Berkane Mohamed , il était un instituteur d’ une école primaire à Beni-Saf de l’époque .En 1979, il était mon professeur à l’université d’Oran faculté des es- sciences- économiques ou il enseignait le module de« l’aménagement du territoire ». Il a eu son doctorat à l’université de Grenoble(France) en cette matière. Cet aperçu historique sur Beni Saf est très intéressant et mérite un compliment et une galanterie pour cet instit. de l’époque.

BENALLAL MOHAMED

27 décembre 2014

le 27 décembre 2014


Vous pouvez suivre les commentaires et réponses de cet article à travers le RSS 2.0.
27 décembre 2014

1 Commentaire pour “APERCU HISTORIQUE ET ETHNOGRAPHIQUE DE BENI-SAF”

  1. lila

    J’ai constaté ici des que vous parliez de beni saf vous tentez de lui une orientation
    Romaine. Pour dire que pour avoir le droit sur une region, on jette un peu de piece de monnaies romaine turque ou napolenne pour laisser la liaison se faire, c’est a dire beni saf appartient au roume..c’est un truc vieux, nous sommes pas dupes a ce point. On peut enfuire quelques pieces de moannies asiatique a bel abbes et direqueel abbes etait une empire niponne c’est plus ava’tageux, au moins son excelence l’empereur du japon nous gratifit de ses toyota hilux…on n’a quel avantage de dire que beni saf ceci cela? En réalité Rome n’existait que tardivement en meditrané. L’installation des gens se faisait de plusieurs manieres. Les naufrages de bateau qui jetaient des gens sur des cotes inconnues, la fuite des populations suite a une invasion meurtrére et enfin un fragment de colonisation apprement orchestré et organisé par le prophéte Salomon. Les romains sont apparue tardivement a l’epoque du prophéte Jesus. Les choses politiques de la mdetiranné ont été deja jouer par Soulaymane alayhi essalame…ensuite l’arivée des arabes..ni salomon ni jesus tous dehors…l’algerie est arabe est musulmane point barre..les chretiens ont toute l’amerique qu’ils aile’t dans leurs heritages que ont ils ici?

Les commentaires sont fermés

Visites :

  • 2 704
  • 6 095

TRAIN

Départ - Arrivée

ORAN - SBA
07h35 - 08h58 (*)
07h00 - 08h00 (**)
12h50 - 14h05 (*)
15h20 - 16h30 (**)
16h00 - 17h05 (*)
17h10 - 18h20
19h40 - 20h50(***)
22h00 - 23h10(****)

(*) vers Tlemcen
(**) Vers Saida
(***) vers Bechar quotidien
(****) vers Bechar

SBA - ORAN
05h40 - 07h00
06h50 - 08h09
11h30 - 12h49
16h30 - 18h57

ORAN ALGER

06h10 - 11h15
08h00 - 12h00(*)
12h30 - 18h00
15h00 - 19h30(*)
17h00 - 21h07

(*) rapide
ALGER - ORAN
06h10 - 11h25
08h00 - 12h00(*)
10h00 - 14h10
12h30 - 18h00
15h00 - 19h00(*)

(*) rapide

ORAN - TLEMCEN
07h35 09h56
12h50 15h12
16h30 18h51

TLEMCEN - ORAN
05h50 - 08h09
10h30 - 12h49
15h30 - 18h57
ORAN - MAGHNIA
12h50 - 16h22

MAGHNIA - ORAN
08h50 - 12h22
14h05 - 17h05

TLEMCEN- GHAZOUET
16h30 - 19h42
GHAZOUET- TLEMCEN
04h30 - 07h40
ORAN - TÉMOUCHENT
08h10 - 07h15
13h30 - 14h31
17h02 - 18h03
TÉMOUCHENT - ORAN
06h15 -- 08h14
09h30 - 10h34
15h05 - 16h05
ORAN - CHLEF
16h40 - 19h13
CHLEF - ORAN
04h30 - 07h15
ORAN - SAIDA
15h30 - 18h00
SAIDA - ORAN
05h00 - 07h30
ORAN - BECHAR
19h40 - 05h50
22h30 - 08h15 (Sam,lun,mer)
BECHAR - ORAN
19h40 - 04h50
22h00 -7h16 (Sam,lun,mer)
WP Facebook Auto Publish Powered By : XYZScripts.com