L’ex président de la république Chadli Bendjedid est décédé ce jour à l’hôpital militaire de Ain Nadja. Bel-info consacrera un reportage sur son itinéraire. Que dieu tout puissant ait son âme.

7 thoughts on “Chadli Bendjedid est mort.”
  1. Sallamou Alaykum M Reffas

    Pensez-vous vraiment qu’Allah a instauré la religion (L’Islam) pour la mettre à l’abri de la politique des Hommes ou pour s’y conformer dans leur comportement et dans leurs relations de tout les jours ?

    Vous dites que depuis la mort du Messager Mohammad (sws) les données ont changées, ceci est quasi vrai en ce qui concerne les hommes et leur engagement quant au respect de la religion, mais elles n’ont aucun effet sur la Religion de l’Islam. C’est Lui qui est à l’Origine du Tout.

    Vous évoquez la mort du Messager (sws) et l’histoire – écrite par des hommes quel que soit leur engagement – comme explication pour émanciper les Hommes de l’Islam.
    Sauf argument, les Oulama « musulmans », n’ont à aucun moment ni époque évoqué l’émancipation – de la vie de tout les jours- des hommes de leur religion l’Islam !

    Pouvez-vous me dire : Que fait-on et/ou comment faire de l’Islam dans un pays musulman à 99.9% ?

    Tout mon respect
    Sallamou Alaykum

  2. Le président Chadli n’est pas arrivé à la suite d’un coup d’état. Et, conscient de la très lourde responsabilité dont il a été chargé, Il a géré le pays consciencieusement en suivant modestement et sagement le courant médian de ceux qui se profilaient autour de lui.

    Le peuple est sorti dans la rue le 05 octobre 1988 et Chadli a été le seul à sortir pour répondre: «Présent!» et pour leur promettre: «Ok, pour le multipartisme».

    Les partis à caractère religieux, c’est le peuple qui, à tort ou à raison, les voulait.

    Ceux qui ont obligé Chadli à choisir entre renoncer à ses engagements envers le peuple ou à démissionner, porteront eux, et eux seuls, la responsabilité de la tragédie nationale. (wallahou a3lam!)

    Puisse Dieu l’abriter dans son vaste paradis! Inna Lillah Wa Illaihi Raji3oun!

  3. Cette Algérie est majestueuse,elle a décidé de fêter son cinquantenaire à sa manière ,en enterrant un certain chadli par un 6 Octobre.Il a accepté la résponsabilité,c’est l’heure des comptes.Moi,pour ma part,je ne pardonne aucun mal fait à ma patrie.Je ne suis pas en deuil,mais j’ai une pensée tous les jours pour les opprimés,les spoliés,les égorgés,les violés,les éventrés de mon pays.Vive notre Algérie,vive nos valeureux Chouhadas,et que vive cette éntincelle d’éspoir dans le coeur de chacun.On est cité que par nos actes.

  4. Messieurs,
    deux mots la morale
    °jamais écrite
    °Jamais impérative.
    °Jamais salir un défunt étant donné qu’il est entre les mains du Miséricordieux!trop tard pour vomir sur lui,
    -Ne pas envier son voisin et ça c’est typiquement dans nos gènes
    _Ne pas avoir de pensées lubriques l’être humains quoi qu’il fasse mais ça c’est une autre paire de manches.
    Pour la médisance on est champions.
    NB:Au royaume des aveugles,les borgnes sont rois,avec un mérite,un svoir médiocre,on brille au milieu des sots et des ignorants.dixi.

  5. On a travaillé et on sait qui et comment se prennent les décisions..dire que Chadli ellah yarhmou est responsable de ceci cela non.. Maintenant qu’il n’est pas de ce monde la regle fait qu’il ne pourra pas se défendre, et il fallait lui dire cela en face lorsqu’il était encore vivant..Qu’il n’est plus là, on laisse sagement les historiens faire leurs travail dans la rigueur scientifique en ayant accès aux archives…
    en sa période il y avait des points positives et des point négatives..les gens qui ont eu des lots de terrains que tu vois en cité police benhamouda, la bremer etc ont tous été acquis pendant sa période…le gouvernement en sa période était plus ou moins nationaliste selon les observateurs..il ya avait aussi les spéculateurs qui montaient en flèche et qui commençaient a peser sur la décision politique en achetant et en neutralisant l’ordre administratif…avec cela l’Algérie n’est pas sortie comme le voulait certain a plat mais un peu boiteuses..on nous a frappé durement au genou sans nous faire réussir a chuter…c’est les bonnes guerres et tu ne peux pas dire a quelqu’un soit un Saint et il le fut…
    le défit reste a relever, le combat continu…et l’être humain ne sera tranquille qu’une fois refugier au paradis..là et là uniquement on trouvera la tranquillité eternel mais tant que l’individu ici peu se sataniser il faut être toujours debout sur ces gardes..tiens on va rétablir l’ordre universelle..il est strictement interdit de toucher a la façade des édifice..donc tout ce qui ont fait les modification seront sommés de rétablir la face des immeuble comme elle était a ses origines..Toute modification doit être faite par le service de l’urbanisme et opéré par un bureau d’étude et de génie civile…allez commencer par démolir le satanisme architectural…et celui qui maintient une zribas a son balcon sera remis à steppe
    le grand boulverd d’oran les balcons sont devenue une successions de zribas..il ne manque a la wilaya que d’importer d’espagne et de suisse des brebis et des chevres..

    1. Je pense que chadli était majeur et conscient,quand il a accepté d’etre président 3 fois,la plus haute fonction de l’état.Quand on a une conscience,et on se se sait incapable d’honorer les engagements,on décline l’offre.Les observateurs ont des yeux comme,autant voir avec les miens.

Comments are closed.