ALGER- La Banque d’Algérie vient d’émettre une nouvelle pièce de monnaie métallique d’une valeur de deux cents (200) dinars à l’occasion de la célébration du cinquantenaire de l’indépendance nationale, a-t-on appris mardi auprès de l’Hôtel des monnaies.

La mise en circulation de cette pièce se fera dès demain mercredi au niveau de toutes les agences de la Banque d’Algérie au niveau du pays, selon la même source.

L’avers de la pièce porte le logo du 50ème anniversaire de l’indépendance, alors que le revers porte le chiffre 200 dinars et le nom de la Banque d’Algérie en Arabe.

Cette pièce de monnaie de type bimétallique est de 28 millimètres de diamètre extérieur, d’un poids de 12 grammes et de 2,5 millimètres d’épaisseur.

Le coeur de la pièce est composé de cuivre à hauteur de 92% en plus d’aluminium et du nickel alors que sa couronne est faite de cuivre (75%) et de nickel (25%).

La nouvelle pièce qui vient enrichir la gamme de pièces de monnaie actuellement en circulation circulera concomitamment avec les autres pièces en circulation, selon la même source.

4 thoughts on “Cinquantenaire : la Banque d’Algérie émet une nouvelle pièce de monnaie de 200 DA”
  1. bonjour et bonne fête de 50ans pour tous les Algeriens .

    A quand la pièce de 1000 da puisque avec cette somme on ne peut acheter grand chose 1 kg de pois chiche et 1 kg de café !!!

    ★c vraiment très grave
    notre monée na pas de valeur

    je pense qu’on aura plus de chance de trouver une pièce de 2OO da parterre au future ……….

    je ne pense pas aussi que le billet de 2OO doit disparaitre ,,moi personnellement j’aime pas trainer avec des pièces dans mes poches.

  2. Inutile d’être clerc pour deviner que nous sommes en pleine dévaluation de notre monnaie, et que bientôt, le billet de 200DA remplacera (en valeur marchande) la pièce de 20DA, celui de 2OOO DA, le billet de 200 DA, etc…
    Nous aurons bientôt, à ce rythme, comme en Turquie, nos billets de 100 OOO et 1. OOO. OOO de dinars pour faire notre marché hebdomadaire.
    Au regard de l’évènement, le 50ème anniversaire de l’Indépendance, la Banque d’Algérie aurait pu être moins chiche et mesquine en frappant, au moins à l’intention de numismates, des pièces un peu plus “riches” en métal précieux (comme l’argent ou pourquoi pas l’or) pour en faire des pièces de collection, au lieu de ces ridicules cuivre et nickel !!! On ne vit un cinquantenaire qu’une fois dans la vie d’un pays, comme dirait La Palice !!!

  3. A quoi servent les banques puisque depuis 50 ans puisque les transactions se font monnaie courante dans les rues et dans les couffins .A! Le jeu de mot qui chausse bien notre économie étalée a pleine chaussée comme ces marches informels qui inondent les rues jusque dans les quartiers .
    N’est-ce pas une vision de misère économique étalee comme une scène de theatre .
    A quoi bon avoir un chéquier si le commerçant refuse cheque ,a quoi bon avoir une carte de paiement si tes commerces ,restaurants ,stations serviceset hôtels vous refusent ce mode de paiement et nos billets ressemblent a des buvards.
    Ah ! La khouya h’na nebghou liquide ma na3arfouch cheque hada ka3et donc au refus du papier les gens vont être servi avec les pièces .

Comments are closed.