“ÉBOLA” s’apprête à entrer en “course présidentielle” également !

C’est aujourd’hui à minuit, à quatre jours de la journée fatidique du 17 avril que prendra fin la campagne présidentielle  , ce qui permettra à  nos ressortissants de l’étranger d’aller voter  en toute sécurité… “sanitairement parlant” car localement l’on signale que le virus mortel “EBOLA”  est déjà à nos frontières (Maroc et Mali) et s’approchera encore davantage si les principaux concernés c’est à dire ceux sensés enclencher  une alerte sérieuse pour parer à toute éventualité de son introduction dans le territoire national, sont et seront plus occupé par des élections présidentielles qui n’arrivent pas à amorcer le déclic populaire tant souhaité comme  2004 ou à un degrés moindre de 2009.L’on constate que les tableaux d’affichage sont pour la plupart vides ou parfois remplis d’un seul candidat. La situation chaotique à Ghardaia, la sortie médiatique fracassante,hier,  de Ali Kafi ancien président d’Algérie (Président HCE 1991-94) sur YouTube, la campagne à Londres par Amar Ghoul qui a fait monter l’ire d’une centaine de nationaux qui se sont vus bloqués à l’aéroport de Londres en raison de la perquisition et mobilisation de quelques avions d’Air Algérie par ce super ministre ainsi que d’autres événement liés au principal rival du président sortant Bouteflika , à savoir la candidat Benflis, des événements qui se sont précipités  ces derniers 48 heures ,ce qui a fait sortir le président Bouteflika de sa réserve lors de son entretien cet après-midi avec le ministre Espagnol des affaires étrangères M. José Manuel Garcia-Margallo y Marfil. Des événements politiques qui risquent de faire oublier que le virus EBOLA est à nos portes et s’apprête à faire un “sprint décisif” avec les candidats vers El Mouradia en passant par toutes les contrées.

Le Virus EBOLA hautement contagieux, découvert en 1976 au Zaïre (aujourd’hui République démocratique du Congo) a déjà fait des ravages à Conakry en Guinée, lieu de sa première apparition, une centaine de morts ont été  signalés ces derniers temps . Il n’y a ni traitement ni vaccin pour cette maladie foudroyante. Le virus  s’est propagé au Liberia, où cinq cas ont été recensés sur 25 cas suspects de fièvre hémorragique, dont 12 mortels. D’autres cas suspects ont également été signalés en Sierra Leone , au Mali et hier au Maroc à Casablanca où les médecins avaient refusé d’admettre des  patients atteint de virus à l’hôpital en raison de sa contagion. Il n’est pas à exclure son apparition au sud comme ce fut le cas de la malaria tout récemment.


le 13 avril 2014


Vous pouvez suivre les commentaires et réponses de cet article à travers le RSS 2.0.
13 avril 2014

5 Commentaires pour ““ÉBOLA” s’apprête à entrer en “course présidentielle” également !”

  1. Boualem

    MR A vous vivez en FRANCE donc vous n’etes pas concerné par ELGHOULA VIRUS quant aux membres de la famille des equus asinus ils vous remercient de votre politesse .

    • Amirouche

      @Boualem
      Salem
      Je pense que votre commentaire m’est adressé !
      Vous défendez qui ? qui sont ces asinus que vous défendez et parlez en leurs noms !
      Je vous informe que ce sont des millions d’Algériens qui vivent en France et ailleurs et ont le même droit que vous , dont la crème a été obligée de la quitter ,justement à cause de la tribu des balourds que je respecterai le jour où il respecterai tous les Algériens sans aucune exception .
      Quant à vous Boualem ,autant qu’Algérien et personne je vous dois le respect et vous dis SALLAM mais pas ceux que vous chaperonnez et qui sont des spécialistes du chapardage des richesses du pays et trahis la mémoire des CHOUHADAS ALLAH YARHAMHOUM

      • Amirouche

        @Boualem
        Veuillez lire les commentaires de l’article sur la visite du ministre de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique( ça donne envie de….) quand il a dit “faire de la recherche un apport économique” vous allez comprendre qui vous défendez sauf si ……! mais il faut débattre Monsieur
        Aya tabka ala kheir
        Sallam

  2. le cygne

    Pour prévenir toute contamination, l’Algérie doit fermer ses frontières Sud, elle doit surveiller le flux des réfugiés et des immigrés clandestins tout en leur installant des camps aux frontières pour une meilleure organisation et prise en charge. Elle doit aussi élever le niveau de surveillance sanitaire au maximum pour éviter une catastrophe, car c’est un virus très contagieux et mortel dans la plupart des cas, sachant qu’il n’y a ni vaccin , ni traitement spécifique pour combattre cette épidémie….!!! Allah Yahfadna Wa Y3afina….!!!

    D’ailleurs, ces virus peuvent être une forme plus efficace et moins coûteuse que les armes de destruction massive….??? Tous les moyens sont bons pour maintenir le Chaos…!!! A méditer

  3. Amirouche

    ” Ebola ” ou “El ghoula” , nous ne serons pas apte à en faire obstacle, d’ailleurs même aux virus qui sont moins trapus ,ALLAH YAHFADNA , jusqu’à ce que ces membres de la famille des Equus asinus comprenne toute l’étendue , l’efficacité et l’importance des instituts de recherches,et ce , dans tous les domaines.

Les commentaires sont fermés

HORAIRE TRAIN

</img/ Départ - Arrivée
Oran - Sidi Bel-Abbes 10h20 - 11h19 (**)
12h50 - 13h55 (*)
15h20 - 16h25 ()
15h50 - 17h01 (*)
17h10 - 18h21 ()
17h00 - 18h22 (+)

(*)Vers Tlemcen
(**)Vers Bechar

Sidi Bel-Abbes - Oran
05h40 - 06h58
06h58 - 08h18
09h20 - 10h22
10h34 - 11h42
12h06 - 13h10
ORAN ALGER
08h00 - 12h00 (*)
10h00 - 14h07 (*)
12h30 - 17h54 (*)
(*) rapide
ALGER - ORAN
08h00 13h15(*)
10h00 - 14h09
12h30 - 17h54
(*) rapide
ORAN - TLEMCEN
07h35 09h56
12h50 15h12
16h30 18h51
TLEMCEN - ORAN
05h50 08h09
10h30 12h49
15h30 18h57
ORAN - MAGHNIA
12h50 16h22
MAGHNIA - ORAN
TLEMCEN- GHAZOUET
GHAZOUET- TLEMCEN
ORAN - TÉMOUCHENT
TÉMOUCHENT - ORAN
ORAN - CHLEF
Tous les Trains vers Alger +
08h00 10h19
10h00 12h00
12h30 14h53
16h15 18h35
CHLEF - ORAN
06h50 09h15
10h44 13h15
12h13 14h09
15h12 17h54
ORAN - BECHAR
10h20 17h11 Coradia
BECHAR - ORAN
06h15 13h10 Coradia

Nombre de Visites :

  • 5 226
  • 6 272