Nouri Bendimered – Une légende Bel-abbésienne!

BAI enregistre avec une grande fierté et un immense plaisir la collaboration de Belaïd LACARNE. Avec sa modestie légendaire inversement proportionnelle à son charisme sur les terrains, il a choisi de parler des autres, pas de lui. Il aurait pu nous raconter toute la gloire qu’il a connue, les stars mondiales du football qu’il a côtoyé, les dirigeants des instances internationales et autres pérégrinations. Il aurait pu nous parler de son labeur incessant pour la formation des jeunes arbitres, des dérangements qu’il provoque. Non ! Il a fait le choix de rendre hommage aux enfants de la ville, toutes disciplines sportives confondues. Aujourd’hui, il présente – à titre posthume – aux lecteurs, la synthèse des entretiens qu’il a eus avec Nouri BENDIMERED. Merci, Belaïd !

LA REDACTION

Cette rubrique se veut de rendre un hommage aux enfants de la Ville de Sidi-Bel-Abbès ayant un passé glorieux en sport toutes disciplines confondues, et ne sont plus de ce monde. Cet hommage que nous rendons à ses enfants afin de nous obliger d’avoir des pensées constantes et de prier Dieu de leur accorder sa miséricorde.Nouri Bendimered Cette semaine, notre pensée va vers notre ami et grand joueur de l’USMBA, Nouri BENDIMERED que j’ai eu l’honneur de rencontrer plusieurs fois afin de recueillir des informations avant la réalisation du livre «USMBA STORY» Nouri BENDIMERED, s’exprimait souvent en mettant en exergue la nécessité de rendre le dernier hommage à l’USMBA, aux dirigeants, et joueurs avec qui, il a porté le maillot vert et rouge , parlant aussi de la mort qui approche, comme s’il allait nous quitter demain ! Aussi, je vous livre ses écrits que je garde jalousement. « C’est peut être le dernier hommage que je vais rendre au Football en général et les derniers remerciements que je vais dire à l’USMBA ,à toutes les personnes qui aiment ce club ,à la ville de Sidi-Bel-Abbès et ses dirigeants qui ont en fait partie, et aussi à Bélaid qui me donne l’occasion de m’exprimer » Oui, les différents entretiens avec lui m’ont retrempé dans les périodes de gloire de l’USMBA et m’ont rappelé avec émotion des joueurs, dirigeants, des supporters de tous âges morts ou vivants . « Ces évènements me donnaient la force d’affronter la mort qui approche et l’œuvre qu’est entrain de réaliser Bélaid est admirable et tous les bel-Abbésiens auraient dû participer de près ou de loin, la vérité vient de tous et non pas seulement d’une ou deux personnes. Elle vient du rapprochement et de la confrontation des points de vue, voire des idées pour la réalisation de l’Histoire de l’USMBA » ; « Personnellement, je suis fier d’y participer dans la mesure de mes moyens, c’est-à-dire quelques cartons de coupures de journaux, photos, de tas de souvenirs gravés dans ma tête, et depuis je suis soulagé. Je sais que ces documents seront utiles aux fervents de l’USMBA et ne finiront pas dans une poubelle sans avoir accompli le rôle de diffusion, d’informations et de transmission d’évènements, de faits qui auront fait vibrer des milliers de supporters de tous âges . » « Je sais à présent que j’ai accompli ma modeste mission sur le terrain en tant que joueur, dans les réunions en tant que dirigeant ,et dans les tribunes en tant que supporter ,je souhaite seulement que les joueurs de ma génération ne soient pas oubliés comme c’est le cas actuellement, des joueurs qui ont laissé leurs force et qui ont défendu les couleurs « vert et rouge »sur tous les terrains et dans toutes les catégories : cadets ,juniors, séniors , des joueurs comme Benyounès , Argoub,Guella , Dey, Mahmoud Bendimered et Amane, Daouadji, Djalti , Petit Abbès Kébir Tedjini, Attouche et de dizaines d’autres qui m’excuseront ,car je ne peux les citer tous ,mais qui sont ou étaient tous des piliers du Club . » L’USMBA a un passé glorieux rempli d’exploits à toutes les époques avec la fameuse saison sportive 55/56 ,classée deuxième derrière le SCBA en championnat ,et où elle a atteint la finale de la CAN (Coupe d’Afrique du Nord) et qu’elle était en mesure de l’emporter si elle n’avait pas été annulée, mais il faut aussi ne pas oublier la victoire en coupe d’Oranie sur l’ASMO (1° en Division Honneur)alors que l’USMBA était encore en District avec Abdallah AZZA, »BOUAIT «  dit Marabout, Belyamani, BENDIMERED Djamil ,Sahnoun , Benyounès , Djellas «Boum»,tous malheureusement disparus ,nous n’avons pas le droit de les oublier . Je souhaite également que nous ayons constamment des pensées pour les anciens dirigeants qui ont aussi joués leur rôle, le Dr HASSANI, BENDIMERED belkacem, OUHIBI said, Hadj Ahmed ,CHIALI Abdelkrim, NAIMI , CHIKHI Mohamed ,SEKKAL Bénali, créateur de la première équipe des cadets du Club ,elle avait battu le CALO par 3-0 au Stade Vincent Montréal lors de son premier match de championnat et qui s’était présentée avec des tricots de peau teints en bleu ,car nous n’avions pas de maillots. Lakhmès Omar, Tabel Allel et Falcon – un Européen. Dans le temps, toutes les équipes musulmanes devaient avoir dans la composante des dirigeants, un Européen pour que le Club puisse avoir l’agrément de l’association .C’était comme çà . L’USMBA est un grand Club crée en 1933, le deuxième club avec le MCA à avoir une équipe de Basket féminine, c’était un club omnisport.Nouri bendimered Je saisis l’occasion pour dire quelques mots sur SEKKAL Benali qui avait accompli à bel-Abbès un travail de fourmi auprès des jeunes du club et formé des cadets pleins d’espoirs pour l’avenir du club , Pour le concours du jeune footballeur ,il a réussi à placer 5 sur les 10 premiers , Argoub ,Dey,Djalti Aber Kaddour et moi-même. Monsieur SEKKAL Benali avait également été Président de la FAF en 1982, et personne n’en a jamais parlé dans l’histoire de L’USMBA Tout comme El Hadj Doussas comme entraîneur et formateur, ces personnalités travaillent dans l’ombre et nous n’avons pas le droit de les oublier dans la vie du Club. Je souhaite que ce document puisse attirer beaucoup de lecteurs, servira d’exemple et incitera les jeunes générations à continuer cette enrichissante œuvre pour que l’histoire de l’USMBA se continue et ne s’arrête jamais. Pour terminer, je vais répondre à une question qui m’a été posée ! Comment avez-vous concilié le Foot et les études ? En réalité je ne me suis jamais posé de question, car j’ai perdu mon père Mohamed Seghir alors que j’avais 12 ans en 1944 et que mon frère Jamil était étudiant. Ce sont là les écrits de notre cher regretté Nouri BENDIMERED avec qui j’ai passé des moments inoubliables lors de nos entretiens en découvrant la véritable histoire de l’USMBA. Repose en Paix Nouri , l’histoire retiendra ton amour pour le Club et les nombreux buts que tu as marqué pour hisser haut le drapeau de l’USMBA.

 

B. LACARNE


le 28 avril 2014


Vous pouvez suivre les commentaires et réponses de cet article à travers le RSS 2.0.
28 avril 2014

1 Commentaire pour “Nouri Bendimered – Une légende Bel-abbésienne!”

  1. elgambiti

    Témoignage poignant de feu BENDIMERED ALLAH YARHMAH qui ne laisse personne indifférent des sacrifices subis par les anciens joueurs avec le seul objectif de faire entendre aux occupants ,la voix des opprimés et leur désir de s’exprimer dans le sport pour faire valoir leurs capacités et leurs intentions de recouvrer leur indépendance ,jouir de leur liberté et disposer de leur dignité.Pourtant ,la majorité d’entre eux pouvaient aisément évoluer dans l’équipe de l’ “ennemi” ,le SCBA. Je n’ai pas connu personnellement feu BENDIMERED, mais étant moi même ancien dirigeant de l’USMBA,j’ai souvent entendu parler du défunt par l’intermédiaire du président Mustapha HASSANI dont il disait que du bien sur le plan sportif, humain et relationnel.
    Je remercie Mr LACARNE Belaid pour cette initiative qui combat l’oubli ,concernant les figures emblématiques belabésiennes et BAI de lui avoir ouvert ses pages pour le faire.

Les commentaires sont fermés

HORAIRE TRAIN

</img/ Départ - Arrivée
Oran - Sidi Bel-Abbes 07h30 - 08h35 (*)
10h20 - 11h19 (**)
12h50 - 13h55 (*)
14h45 - 15h45 ()
15h20 - 16h25 ()
17h10 - 18h21 (*)
20h30 - 21h33 (**)

(*)Vers Tlemcen
(**)Vers Bechar

Sidi Bel-Abbes - Oran
04h30 - 05h30
06h27 - 07h31
07h53 - 08h58
08h34 - 09h42
11h20 - 12h22
12h06 - 13h10
16h29 - 17h26
ORAN ALGER
06h10 - 11h15
08h00 - 12h00 (*)
10h00 - 14h07
14h00 - 19h24
15h45 - 19h46 (*)
(*) rapide
ALGER - ORAN
06h10 11h25
08h00 12h00(*)
10h00 - 14h09
14h00 19h24
15h45 19h46(*)
(*) rapide
ORAN - TLEMCEN
07h35 09h56
12h50 15h12
16h30 18h51
TLEMCEN - ORAN
05h50 08h09
10h30 12h49
15h30 18h57
ORAN - MAGHNIA
07h30 11h05
12h50 16h22
MAGHNIA - ORAN
04h45 08h09
TLEMCEN- GHAZOUET
16h30 19h42
GHAZOUET- TLEMCEN
04h30 07h40
ORAN - TÉMOUCHENT
08h10 07h15
13h30 14h31
17h02 18h03
TÉMOUCHENT - ORAN
06h00 07h12
09h20 10h24
14h40 15h44
ORAN - CHLEF
Tous les Trains vers Alger +
11h55 14h22
16h15 18h35
CHLEF - ORAN
16h42 19h24
17h50 19h46
ORAN - BECHAR
10h20 17h11 Coradia
20h30 05h50 Train Diesel
BECHAR - ORAN
06h15 13h10 Coradia
20h20 05h00