Le ministre des travaux publics, Abdelkader Kadi, a inspecté samedi plusieurs tronçons dégradés de l’autoroute Est-Ouest, dans des wilayas de la région Ouest du pays, exprimant son mécontentement quant au rythme des travaux de réfection.

Dans la wilaya de Tlemcen, première halte d’un long périple devant le conduire jusqu’à Constantine, le ministre n’a pas caché son mécontentement quant au rythme des travaux de réfection des points dégradés au niveau du tronçon autoroutier de la wilaya de Tlemcen, long de 100 km.

M.Kadi, qui a inspecté les points dégradés au niveau de la commune de Hammam Boughrara, en plus des localités d’Ain El Houtz et Ain Nehala, a reproché aux cadres de l’Agence nationale des autoroutes leur “manque de rigueur dans le suivi des travaux”. Il s’est également montré ferme à l’égard du responsable de l’entreprise chinoise, réalisatrice de cette infrastructure routière.

Le ministre a estimé que l’entreprise chinoise a commis “des erreurs dans les études de sol” et qu’elle est en train de réparer les tronçons détériorés, notamment au niveau d’Ain Nehala, où la chaussée a enregistré un effondrement de près de cinq mètres de profondeur.

Au niveau de ce tronçon fermé à la circulation depuis près de deux ans, M. Kadi a instruit le responsable de l’entreprise chinoise de “renfoncer son chantier afin de rouvrir cette tranche à la circulation et de veiller au respect des engagements pris avec le ministère des travaux publics”.

“Aucun retard ne sera désormais toléré et que chacun assume ses responsabilités”, a-t-il martelé, donnant un ultimatum aux responsables chinois pour achever les travaux de réfection et de restauration de l’autoroute dans les plus brefs délais. Il a également instruit le directeur de wilaya des travaux publics de transmettre des rapports quotidiens au ministère sur l’état d’avancement de ces travaux.

Dans la wilaya de Mascara, le ministre s’est enquis, dans la commune d’El Ghomri, de l’état d’avancement des travaux de réalisation des gares de péage et des aires de repos.

A cette occasion, il a insisté sur la nécessité d’accélérer la cadence des travaux de terrassement des sites retenus pour lancer la réalisation de ces installations pour être mises, une fois achevées, à la disposition des usagers “à la fin de l’année en cours”.

Le ministre a également suivi un exposé sur les effondrements enregistrés sur certains tronçons ainsi que les détériorations recensées au niveau de 16 points sur les ouvrages réalisés sur le territoire de la wilaya. Il s’est montré insatisfait de la qualité des travaux effectués par les entreprises réalisatrices.

Ce périple, allant de Tlemcen à Annaba, long de 1.216 kms, permettra au ministre des travaux publics d’effectuer 15 haltes au niveau des wilayas traversées par l’autoroute Est-Ouest.

2 thoughts on “Inspection des tronçons dégradés de l’autoroute Est-Ouest”
  1. L e probleme n’est pas les érreurs dans les études su sol comme ils disaent, mas dans la methode de réalisation, Les chinois se sont contentés de 12 cm en forme de tuf pur comprimé, Alors qu’il fallait 18 cm de mélange tuf/gravier comprimé suivi par le revetement classique.Il s’agit de resistance face aux poids et aux vibrations des camions poids lourds.Nous savons que Amar Ghoul, le chouchou de Boutef a eu l’idée génial d’algerianier le dispositif de control/qualité, confié précédement a la société Americaine Bechtel.
    Les malfacons qu’on observe ca et lá ne sont que le début, c’est toute l’autoroute qui se ´degradera a la vitesse de lumiere,

    J’ai silloné presque tous les pays d’europe, je n’ai jamais vu une autoroute avec des rempards en béton !! Que des rempards en acier galanisé, histoire d’absorber le choc en cas de collision et de fléxibilité technique.
    Selon les observaturs , c’est le KM autoroutier le plus cher au monde et le plus moche ……..Mais Ghoul le chouchou de Boutef est toujours omniprésent en dépit de tous les scandales financiers et la qualité de l’ouvrage.

  2. Alors, ces cadres de l’Agence nationale des autoroutes, est ce qu’ils ont été sanctionnés pour leur « manque de rigueur dans le suivi des travaux », ou bien c’est toujours le même topo…!!!!

    Au fait, qui est ce qui va payer les travaux de réfection et de restauration…???

    Selon la Caisse nationale d’équipement pour le développement (CNED) “Le projet de l’autoroute Est-Ouest avait bénéficié d’une enveloppe globale de 6 milliards de dollars environ. Accusant des retards incessants, il a subi plusieurs réévaluations à telle enseigne que l’enveloppe a atteint les 13 milliards de dollars.”…Papapapapapaaaaaaaa….!!! Alors que Si Ghoul avait démenti toute réévaluation du projet lorsqu’il était ministre des T.P…..?????

    Dommage, avec tout cet argent déboursé, on aurait réalisé une deuxième autoroute…..!!!! Mais la Chkara Daret Hala comme toujours. D’ailleurs le linge sale de l’autoroute Est-Ouest est devant le tribunal criminel, pour le blanchir..!!! Car selon les spécialistes, “le tribunal criminel est un tribunal d’intime conviction, contrairement au correctionnel qui ne peut statuer sur une affaire sans que des preuves soient fournies par l’une ou l’autre partie en procès.”…. Donc, si les preuves manquent ou s’évaporent, à nous d’en tirer les conclusions habituelles, comme dans les précédentes affaires….!!!

    Au cas où…….la question qui s’impose est celle de savoir qui va payer la facture et qui va sortir indemne, sachant que plusieurs personnes citées dans l’instruction n’ont même pas été inquiétées….!!! La réponse est bien connue…!!! En tout cas, le grand monsieur ex ministre des T.P est à la tête d’un autre ministère…!!!!

    Rabbi Houwa Elli YKhalass….!!!

Comments are closed.