Les bénéficiaires de locaux de commerces de ‘’HOFRA’’ demandent d’être entendus

Le nombre total de bénéficiaires de ces locaux de commerces qui ont été conçus à l’endroit (HOFRA) pour libérer la coupole des vendeurs à la sauvette, est de 341 commerçants. Seulement une soixantaine qui a réussi à transférer l’activité commerciale dans les nouveaux locaux à proximité des bas quartiers. Ce renom lui est resté collé malgré la démolition de tous ces habitats d’infortune et le relogement de toutes ces familles dans d’autres quartiers de la ville.

La tentative des autorités locales de nettoyer ces idées, a commencé d’abord par créer de l’activité dans ce milieu, une station a été créée pour les besoins de transports de voyageurs, de et en direction des villages voisins donnant sur la route d’Oran, comme celui de sidi Hamadouche, Sidi Brahim, Ain El Berd et les localités rattachées.

Sauf que cette initiative n’a pas été suffisante. La contexture des locaux a été un autre handicap. En total, le marché n’est pas approprié à nos coutumes et us. Tels un labyrinthe, ces locaux font fuir les femmes et parfois mêmes les hommes, compromettant de la sorte l’activité commerciale.  Les plus chanceux (68 personnes) sont qui ont bénéficié de local donnant sur la façade à la vue du citoyen et proposant une meilleure sécurité  ‘’morale’’ et physique.  

Les autres qui constituent la majorité d’un nombre qui dépasse les 200, presque en totalité père de famille se trouvent à l’intérieur, à proximité de l’Oued  infecté d’une odeur nauséabonde de ses eaux usées des différents rejets de la wilaya.

Depuis que ces locaux ont été livrés à ces bénéficiaires, voilà plus de 03 ans, le commerce est resté gelé. Les propriétaires rencontrent de grandes difficultés pour faire écouler leur marchandise dont certains ont carrément arrêtés l’activité commerciale. La situation sociale est devenue de pire en pis, révèlent des insurgés en sit-in devant le siège de la wilaya.

Ils cherchent dans cette initiative le moyen de partager leur souffrance avec le nouveau wali, après avoir vu avec Mr le chef de daïra qui, d’après leurs dires, s’est montré incompréhensif et arrogant. Une suggestion, une exposition ou un semblant de foire lui a été demandée afin d’encourager les citoyens à venir faire leurs marchés dans cet endroit et ainsi amorcer l’activité commerciale dans ce milieu rabaissé par une ancienne réputation.   

Djillali T


le 18 janvier 2017


Vous pouvez suivre les commentaires et réponses de cet article à travers le RSS 2.0.
18 janvier 2017

Les commentaires sont fermés

HORAIRE TRAIN

</img/ Départ - Arrivée
Oran - Sidi Bel-Abbes 10h20 - 11h19 (**)
12h50 - 13h55 (*)
15h20 - 16h25 ()
15h50 - 17h01 (*)
17h10 - 18h21 ()
17h00 - 18h22 (+)

(*)Vers Tlemcen
(**)Vers Bechar

Sidi Bel-Abbes - Oran
05h40 - 06h58
06h58 - 08h18
09h20 - 10h22
10h34 - 11h42
12h06 - 13h10
ORAN ALGER
08h00 - 12h00 (*)
10h00 - 14h07 (*)
12h30 - 17h54 (*)
(*) rapide
ALGER - ORAN
08h00 13h15(*)
10h00 - 14h09
12h30 - 17h54
(*) rapide
ORAN - TLEMCEN
07h35 09h56
12h50 15h12
16h30 18h51
TLEMCEN - ORAN
05h50 08h09
10h30 12h49
15h30 18h57
ORAN - MAGHNIA
12h50 16h22
MAGHNIA - ORAN
TLEMCEN- GHAZOUET
GHAZOUET- TLEMCEN
ORAN - TÉMOUCHENT
TÉMOUCHENT - ORAN
ORAN - CHLEF
Tous les Trains vers Alger +
08h00 10h19
10h00 12h00
12h30 14h53
16h15 18h35
CHLEF - ORAN
06h50 09h15
10h44 13h15
12h13 14h09
15h12 17h54
ORAN - BECHAR
10h20 17h11 Coradia
BECHAR - ORAN
06h15 13h10 Coradia

Nombre de Visites :

  • 6 157
  • 6 499