Médiocres,nos députés sont aussi mal-élevés

Nos députés continuent d’être la risée de l’Algérie. Ces derniers temps, ils enchaînent les incartades et leur insignifiance prend une dimension dramatique. Et au lieu de servir de force de propositions pour relayer les préoccupations des citoyens au sommet de l’Etat, ils préfèrent incarner des rôles comiques  dans les comédies les plus burlesques.  

Etre député en Algérie, c’est le nouveau sketch qui fait rire les Algériens à défaut de les faire pleurer. Réputés pour leur piètre niveau intellectuel, leur absentéisme légendaire, leur engagement en faveur du non-débat et du béni-oui-ouisme, nos députés défraient à nouveau la chronique en raison de leur comportement indélicat. Après avoir agressé les journalistes, des députés ont démontré parfaitement leur exemplarité morale en proférant les vulgarités les plus immorales lors d’une séance parlementaire au cours de laquelle ils étaient censés apporter des solutions concrètes aux problèmes des Algériens. Mais, décidément, cette mission ne préoccupe guère nos parlementaires lesquels ont dangereusement dérapé jeudi dernier. Des bagarres, des insultes, des insanités et des appels à la violence ont ponctué les débats de l’assemblée nationale.   »Affrontements et vulgarités sous le dôme du parlement », la Une de notre confrère El Khabar est on ne peut mieux significative car elle illustre la déchéance dans laquelle patauge notre APN. Une Assemblée plus que jamais impopulaire. Chaque jour qui passe, notre parlement se discrédite avec l’attitude tout simplement intolérable qu’observent nos députés. Jeudi dernier, les travées de notre parlement ont failli se transformer en une arène de boxe lorsque deux députés ont décidé d’en venir aux mains pour faire triompher leurs positions sur le sujet. Et pendant que ce spectacle désolant se déroule sous les yeux ébahis des journalistes, les blasphèmes et les propos les plus impolis ont fait vibrer le dôme du parlement. Toutes les règles de la convenance et de la bienséance ont été violées et foulées aux pieds par des députés en rogne. Un député FLN a même frappé un autre député RND.

Cette atmosphère électrique a donné naissance à une épopée tragique qui a permis aux algériens de mesurer, encore une fois, le degré « de civilisation » de leurs élus. Et le résultat de cette évaluation ne fait guère rire…

Par Abdou Semmar/A.Focus

 


le 22 juin 2013


Vous pouvez suivre les commentaires et réponses de cet article à travers le RSS 2.0.
22 juin 2013

2 Commentaires pour “Médiocres,nos députés sont aussi mal-élevés”

  1. Mourad

    En Corée, au Japon et dans d’autres pays il arrive frequemment des bagarres entre députés, insultes,etc..Coome l’histoire l’a toujours montré, là ou se joue le pouvoir les passions sont exacerbées..Par contre en ce qui concerne l’utilité des députés, c’est sur que le japonais est bien plus utile que l’algerien..

  2. BOUBAKAR

    “ELUS” dites vous? mais quels èlus? ce qui se sont imposès de force?des marionnettes oui!

Les commentaires sont fermés

HORAIRE TRAIN

</img/ Départ - Arrivée
Oran - Sidi Bel-Abbes 10h20 - 11h19 (**)
12h50 - 13h55 (*)
15h20 - 16h25 ()
15h50 - 17h01 (*)
17h10 - 18h21 ()
17h00 - 18h22 (+)

(*)Vers Tlemcen
(**)Vers Bechar

Sidi Bel-Abbes - Oran
05h40 - 06h58
06h58 - 08h18
09h20 - 10h22
10h34 - 11h42
12h06 - 13h10
ORAN ALGER
08h00 - 12h00 (*)
10h00 - 14h07 (*)
12h30 - 17h54 (*)
(*) rapide
ALGER - ORAN
08h00 13h15(*)
10h00 - 14h09
12h30 - 17h54
(*) rapide
ORAN - TLEMCEN
07h35 09h56
12h50 15h12
16h30 18h51
TLEMCEN - ORAN
05h50 08h09
10h30 12h49
15h30 18h57
ORAN - MAGHNIA
12h50 16h22
MAGHNIA - ORAN
TLEMCEN- GHAZOUET
GHAZOUET- TLEMCEN
ORAN - TÉMOUCHENT
TÉMOUCHENT - ORAN
ORAN - CHLEF
Tous les Trains vers Alger +
08h00 10h19
10h00 12h00
12h30 14h53
16h15 18h35
CHLEF - ORAN
06h50 09h15
10h44 13h15
12h13 14h09
15h12 17h54
ORAN - BECHAR
10h20 17h11 Coradia
BECHAR - ORAN
06h15 13h10 Coradia

Nombre de Visites :

  • 2 921
  • 7 117