Qui peut-on incriminer dans de telles situations? un jeu de balançoire mal fait ou une corde mal accrochée , une absence d’équipements et d’espace de jeu pour les enfants ou tout simplement l’insouciance des parents sur le danger face à ces jeux.

Le drame qu’a vécu hier, 22 juin 2019, la cité du “long d’eau” de la ville de Sidi Bel Abbes , ne peut être classé comme un fait divers ni oublié de sitôt mais doit être mûrement analysé car servira sûrement de leçon aux parents parfois insouciants des dangers qu’encourent leur progéniture avec ces jeux paraissant banals mais dangereux à l’extrême.

C’est aussi un drame qui risque de laisser une tache indélébile au sein du propre foyer familial de la pauvre fillette âgée d’à peine 13 ans dont son seul tort, était de vouloir jouer ou s’accrocher au balançoire rotatif comme d’ailleurs le fait, la majorité des enfants. Mue par une forte émotion de sympathie mais de regret surtout, la population de la dite citée et même de toute la ville sont secouées par ce drame qui enflamme les réseaux sociaux en ces moments.

La fillette avait rejoint son petit frère dans la cour et a commencé à faire tourner le banc de la balançoire dans un sens pour subir l’effet rotatif inverse, disait-on. Par un faux mouvement probablement, elle s’est retrouvée, sa gorge prise dans un nœud de la corde, cette dernière, entraînée vivement par le mouvement rotatif inverse de la balançoire, ne pouvait l’épargner d’une strangulation immédiate. Apercevant ou ayant entendu les cris de sa fillette , la mère accourut mais il était déjà trop tard , la fillette avait rendu l’âme. Un drame tragique en fin de compte!

One thought on “Sidi Bel Abbes : Drame tragique mais surtout insolite au quartier du LONDEAU”
  1. et le permis de conduire offert sans cours de conduite ni suivie une formation professionnelle de 2 ans n’est pas une corde??
    au canada une jeune mére nouvelle immigrée a fait de la henna a sa fille le soir pour son jour d’anniverssaire. le lendemain la panqiue dans l’école. et la police débarque chez les parents..la maitresse avait remarqué la coleur elle croyait que la fille etait batue par ces parents…elle a prevenue la directrice qui prévenait de suite la police..et ici chez certain lorsque tu veux appliquer le minimum ils disent
    ”wach rak haaaaab troudna nssara???
    il faut etre stricte si on veut vivre dans un village ou une ville
    les musulmans ont éduqué les espagnole par le fouet
    pas de pitié..wassayi ..

Comments are closed.