Sidi-Bel-Abbes: L’investisseur privé, un partenaire incontournable

En marge de l’inauguration de la place “Sakia el hamra ” réhabilitée dans le cadre de l’embellissement de la ville pour une enveloppe financière de presque 1 milliard de centimes, le wali s’est exprimé publiquement sur le programme de développement de la wilaya. Parallèlement aux projets financés par l’état , la priorité est réservée à l’investissement privé créateur de richesse et d’emploi a souligné  l’orateur qui a lancé un appel en direction des opérateurs économiques porteurs de projets dans tous les secteurs d’activités .Le wali a parlé d’écoles priveés, de cliniques , de laboratoires  a titre indicatif . Pour cela le CALPI REF demeure  le canal réglementaire pour l’acquisition des terrains qui sont disponibles tant dans les zones d’activité de la wilaya que sur le boulevard de l’excellence qui s’étendra sur toute la rocade sud .A propos de boulevard de l’excellence concerné justement par le tracé du tramway sur une distance de trois kilomètres , il est envisagé la réalisation d’édifices publics , des commerces , des show-rooms des parcs d’attraction et du promotionnel haut standing .Déjà une vingtaines d’investisseurs ayant passé avec succès l’examen du CALPI recevront incessamment les arrêtés d’attribution des terrains soit pour une extension de l’activité ou carrément la création de nouveaux moyens de production .la création de pas moins de 1200 postes d’emploi sont projetés à travers ces projets économiques en plus des dividendes fiscaux au profit du trésor public et  des collectivités locales . En ce qui concerne la dynamisation de la machine économique,  il convient de signaler l’implication sans réserve du chef de l’exécutif de la wilaya qui a défendu corps et âme le dossier de l’ENIE .L’effacement de la dette de ce fleuron de l’industrie électronique et le plan de charge élaboré en vue d’une réhabilitation permettra de générer  des centaines d’emplois et particulièrement des jeunes cadres formés dans les universités . On projette même la réouverture des annexes ENIE de telagh et ras el ma fermés durant la décennie noire . Pour exprimer la volonté des pouvoirs publics à s’engager dans le processus de développement dans tous ses volets , le wali ne montrait aucun complexe à déclarer publiquement ses intentions de collaborer dans les limites de la réglementation avec le secteur privé. “je n’ai ni ami ni ennemi ” a martelé l’orateur en guise de message .Tous les investisseurs algériens sont égaux en droits et devoirs pour peu que la compétence et les références professionnelles soient des critères .La balle est dans le camp des opérateurs économiques qui sont destinataires d’un appel lancé par les pouvoirs publics a souligné avec insistance le wali.

 

One thought on “Sidi-Bel-Abbes: L’investisseur privé, un partenaire incontournable

  1. bravo ya si , wali a trouvé son rapporteur , continue tu es dans le droit chemin ……………..

Comments are closed.