Quand le ridicule avoisine l’idiotie, on ressent différemment le monde qui nous entoure . C’est en cela que l’illuminé se fait original , du fait qu’il vit dans une ambiance sociale irréelle pour faire de son ” moi” , le centre nodal de tout son environnement .

Pourquoi alors, s’étonner que tous les événements doivent obligatoirement  converger vers lui , comme si son image- objet préfigurait un prophète en devenir . Le crime de lèse-majesté , serait qu’il ne fût pas averti de la disparition à jamais de ses Amis qu’il portait aux cimes de l’idolâtrie et de la déférence , au point où il ne s’en remettrait difficilement de qui était leur présence salvatrice consacrant une nature aimante , à l’exemple d’une grenouille qui ne tolère qu’un environnement sain et pure. Si vous ne devinez pas ,à qui s’adresse ce dithyrambique portrait de l’homme qui , sans lui , SIDI BEL ABBES ne serait qu’un lieu-dit ou au plus un hameau à rechercher dans les confins des frontières des Béni-Amer