ALGER- Le président de l’USM Bel Abbès, nouveau promu en Ligue 1 algérienne de football, Abdelhakim Serrar, a indiqué qu’il poursuivait sa mission à la tête de la formation de la ”Mekerra” quelques jours après avoir annoncé sa démission.

“Il est vrai, j’avais déclaré vendredi dernier que j’allais officialiser ma démission lundi passé, mais mon intention était seulement de dépassionner les débats quelques heures avant la rencontre de mon équipe face à l’ES Sétif, soit l’équipe où j’ai joué et que j’ai présidé pendant plusieurs saisons”, a déclaré le champion d’Afrique avec la sélection algérienne en 1990.

Invité d’une émission sportive de la chaîne Ennahar TV, mardi soir, Serrar a annoncé qu’il se rendra jeudi à Sidi Bel Abbès pour reprendre les commandes du club après plusieurs semaines d’absence.

L’ancien défenseur international algérien a entretenu le suspense quant à son avenir avec le club de l’Ouest depuis quelques semaines. Les problèmes financiers seraient la principale raison de son désir de quitter son poste, selon l’entourage de cette formation.

Le patron de l’USMBA a été désigné à la tête du conseil d’administration du club en fin d’exercice écoulé, après savoir assuré les fonctions de directeur sportif au cours de la deuxième moitié de l’exercice dernier.

“Je suis arrivé à l’USMBA avec de grandes ambitions. Mais la situation dans lequel j’ai trouvé le club, notamment sur le plan administratif et organisationnel, n’est pas facile à surmonter. C’est pourquoi je ne cesse de demander du temps pour réaliser mon projet”, a encore dit Serrar, qui a réussi à gagner plusieurs titres avec l’ESS.

Un scénario qu’il souhaite rééditer sous les couleurs de son nouveau club, sauf que les moyens manquent sensiblement à Bel Abbès, a-t-il regretté. Mais les choses devraient connaître une amélioration dans ce registre dans les prochains jours. Un contrat de sponsoring de “valeur” sera bientôt signé avec une société d’assurance, a appris l’APS auprès de la direction du club.

L’USMBA, auteur d’un recrutement massif durant l’intersaison, comptabilise deux points dans son compteur pour autant de matchs en championnat, après un nul à domicile contre l’ASM Oran et un autre en déplacement face à l’ES Sétif.