Décès d’Ali Kafi, ancien président du Haut comité d’Etat

 

 

ALGER – L’ancien Président du Haut Comité d’Etat (HCE), Ali Kafi, est décédé mardi à Genève des suites d’une maladie, a annoncé la présidence de la République dans un communiqué.

Afin de permettre aux membres des corps constitués et à la population de se recueillir à la mémoire du défunt, la dépouille de celui-ci sera exposée au Palais du Peuple, le mercredi 17 avril, à compter de 09h00 du matin.

L’enterrement aura lieu le mercredi, après la prière du Dohr, au Carré des Martyrs, au cimetière d’El-Alia.

En cette douloureuse circonstance, le Président de la République, Abdelaziz Bouteflika, a décrété un deuil national de huit (08) jours, sur l’ensemble du territoire national, à compter de ce jour.

L’ancien président du HCE, Ali Kafi, fut un militant nationaliste de la première heure et un valeureux cadre de l’ALN

Décédé mardi matin à l’âge de 85 ans, l’ancien président du Haut comité d’Etat (HCE, juillet 1992-juin 1994), fut un militant de la première heure du mouvement national et un valeureux cadre de l’Armée de Libération Nationale dans la wilaya II historique dont il fut le chef, avec le grade de colonel, en remplacement de Lakhdar Bentobal.

Né le 17 octobre 1928 à M’souna, localité d’El Harrouch (Skikda), Ali Kafi a étudié à l’école coranique d’El-Kettania, à Constantine, où il a obtenu le diplôme d”’El Ahlia” (langue arabe). Il s’inscrit ensuite à l’Université de la mosquée d’El Zitouna à Tunis.

Il adhéra tôt au Parti du Peuple Algérien (PPA), où il affûta ses armes de militant nationaliste. Il gravit les échelons de responsabilité du parti nationaliste à l’est du pays, en passant de responsable de cellule à celui de groupe.

Désigné par le PPA en qualité d’enseignant dans une école libre à Skikda, en 1953, Ali Kafi fut contacté par Didouche Mourad, avant le déclenchement de la guerre de libération nationale. Il milite d’abord à Skikda, puis rejoint les maquis du Nord-Constantinois (Zone II, devenue wilaya II après le Congrès de la Soummam en 1956).

Sous les ordres de Zighoud Youcef, Ali Kafi participe aux offensives d’août 1955. Un an plus tard, il fait partie de la délégation de la zone II au congrès de la Soummam, et devient ensuite le dirigeant de la wilaya II (de 1957 à 1959), après le départ de Lakhdar Bentobal en Tunisie.

En mai 1959, Ali Kafi est appelé à Tunis et devient un des dix colonels, qui vont réorganiser les instances dirigeantes de la Révolution (le GPRA et le CNRA). Au cours de la crise de 1962, Ali Kafi se retrouve du côté du GPRA.

A l’indépendance, Ali Kafi est nommé ambassadeur dans plusieurs pays, à savoir la Syrie, le Liban, la Libye, la Tunisie, l’Egypte, l’Irak et l’Italie.

En 1990, il a été élu secrétaire général de l’Organisation nationale des moudjahidine (ONM).

Le 11 janvier 1992, il a été nommé membre du Haut comité d’Etat, installé après la démission du président Chadli Bendjedid. Il succède le 2 juillet 1992, en tant que président du HCE, à Mohamed Boudiaf, assassiné le 29 juin 1992.

De 1994 à 1996, Ali Kafi reprend la direction de l’ONM, avant de se consacrer à l’écriture de ses mémoires.

Décès d’Ali Kafi : un deuil national de huit jours décrété

Un deuil national de huit jours a été décrété à partir de mardi par le Président de la République Abdelaziz Bouteflika, suite au décès à Genève de l’ancien Président du Haut Comité d’Etat (HCE) Ali Kafi, à l’âge de 85 ans.

La dépouille mortelle du défunt sera rapatriée mardi après-midi en Algérie et exposée mercredi, à compter de 9h00, au palais du Peuple, afin de “permettre aux membres des corps constitués et à la population de se recueillir à la mémoire du défunt”, a indiqué un communiqué de la présidence de la République.

L’enterrement aura lieu mercredi, après la prière du Dohr (13h00), au Carré des martyrs, au cimetière d’El-Alia (est d’Alger).

 


le 16 avril 2013


Vous pouvez suivre les commentaires et réponses de cet article à travers le RSS 2.0.
16 avril 2013

1 Commentaire pour “Décès d’Ali Kafi, ancien président du Haut comité d’Etat”

  1. Mijo

    salam 3alaycom tout le monde
    jamais entendu parler de lui…..

    تعازينا
    إنا لله وإنا إليه راجعون

    نسال الله ان يثبته عند السؤال وأن يجعل قبره روضة من رياض الجنة

    وان يدخله الجنة وان يسكنه أعلى عليين فيها

    اللهم اغفر له وارحمه

Les commentaires sont fermés

HORAIRE TRAIN

</img/ Départ - Arrivée
Oran - Sidi Bel-Abbes 10h20 - 11h19 (**)
12h50 - 13h55 (*)
15h20 - 16h25 ()
15h50 - 17h01 (*)
17h10 - 18h21 ()
17h00 - 18h22 (+)

(*)Vers Tlemcen
(**)Vers Bechar

Sidi Bel-Abbes - Oran
05h40 - 06h58
06h58 - 08h18
09h20 - 10h22
10h34 - 11h42
12h06 - 13h10
ORAN ALGER
08h00 - 12h00 (*)
10h00 - 14h07 (*)
12h30 - 17h54 (*)
(*) rapide
ALGER - ORAN
08h00 13h15(*)
10h00 - 14h09
12h30 - 17h54
(*) rapide
ORAN - TLEMCEN
07h35 09h56
12h50 15h12
16h30 18h51
TLEMCEN - ORAN
05h50 08h09
10h30 12h49
15h30 18h57
ORAN - MAGHNIA
12h50 16h22
MAGHNIA - ORAN
TLEMCEN- GHAZOUET
GHAZOUET- TLEMCEN
ORAN - TÉMOUCHENT
TÉMOUCHENT - ORAN
ORAN - CHLEF
Tous les Trains vers Alger +
08h00 10h19
10h00 12h00
12h30 14h53
16h15 18h35
CHLEF - ORAN
06h50 09h15
10h44 13h15
12h13 14h09
15h12 17h54
ORAN - BECHAR
10h20 17h11 Coradia
BECHAR - ORAN
06h15 13h10 Coradia

Nombre de Visites :

  • 4 312
  • 5 961