Place Carnot, Le passé revisité

Faut-il comprendre ou conclure et s’inculquer que l’être humain progresse avec le temps et l’avenir est toujours prometteur d’une avancée par rapport au passé et au présent ou c’est le passé qui n’a pas trouvé dans notre ignorance sa vraie place dans notre histoire sinon ni l’un ni l’autre et qu’on a meme pas su préserver ce que nous avons hérité meme dans son état type sans rien modifier.

Apres avoir vu cette photo de notre place Carnot que j’ai reçu d’un ami, ABBES, je n’ai pu m’empêcher de revenir à cette placette meme après en avoir vraiment trop parlé pour partager avec nos chèrs lecteurs la splendeur d’une réalisation qui aura certainement ces séquelles sur les consciences.

En croyant avancé en marchant de travers, on n’a meme pas su comment rester sur place pour ne pas risquer de jouer à la loterie et s’engouffrer dans l’incertitude.

Le premier président de l’A.P.C. de la ville de Sidi-Bel-Abbès Mr BENABDELLAH, déterminé de faire mieux, l’ancien moudjahed a franchi le pas de la culture arabe algérienne en réalisant de cette placette dont je me trouve impuissant de décrire, une réalité dont j’ai le plaisir de laisser à une libre vidange spirituelle et sentimentale de chaque vision, de chaque lecture.

Un endroit de détente, où il est prouvé un savoir inégalé. Il a démontré la capacité de faire de notre terre des espaces verts qui trônent par leurs forces et puissances naturelles dans nos âmes et esprits. Quarante neuf années s’écoulèrent et la régression s’acharne encore plus, dévoué de relooker, ne sachant ni comment ni de quelle façon cette place Carnot.

Désormais la place du 1er Novembre, symbole du déclenchement de notre guerre de libération 1954 et vitrine de la ville, en voyant cette photo et connaissant sa vraie identité de demoiselle royale, je ne peut qu’appeler au secours, sauvez de grâce ce qui en reste et préservez au moins ce que nous avons hérité un peu par tout, d’une clochardisation.


le 02 juillet 2011


Vous pouvez suivre les commentaires et réponses de cet article à travers le RSS 2.0.
02 juillet 2011

1 Commentaire pour “Place Carnot, Le passé revisité”

  1. Un petit commentaire qui permettra d’avoir un aperçu sur l’histoire de cette place prévue dans les plans du militaire pour attirer et rectifier certaines erreurs des nos professeurs universitaires que Sidi Bel Abbes était construite par des légionnaires. Cette place appelée dans les premiers temps quinconces pour les jeunes de cette époque c’était la promenade des cent dalles cette place Carnot que je prononçai souvent qui était et qu’elle est encore d’avantage le plus bel ornement de la ville aujourd’hui, un espace libre de circulation cet ilot d’aération rectangulaire est le cœur de la ville qui bat de ses joies et de ses mondanités. Aujourd’hui désormais place du 1er novembre baptisé par un décideur un vrai moudjahid qui ne laisse rien ne lui échapper à vrai dire il a défié une mémoire par la résolution et une histoire par sa révolution .Bonne continuation Mr FEHIM un courage , une fermeté .Vous nous avez compris !

Les commentaires sont fermés

HORAIRE TRAIN

</img/ Départ - Arrivée
Oran - Sidi Bel-Abbes 10h20 - 11h19 (**)
12h50 - 13h55 (*)
15h20 - 16h25 ()
15h50 - 17h01 (*)
17h10 - 18h21 ()
17h00 - 18h22 (+)

(*)Vers Tlemcen
(**)Vers Bechar

Sidi Bel-Abbes - Oran
05h40 - 06h58
06h58 - 08h18
09h20 - 10h22
10h34 - 11h42
12h06 - 13h10
ORAN ALGER
08h00 - 12h00 (*)
10h00 - 14h07 (*)
12h30 - 17h54 (*)
(*) rapide
ALGER - ORAN
08h00 13h15(*)
10h00 - 14h09
12h30 - 17h54
(*) rapide
ORAN - TLEMCEN
07h35 09h56
12h50 15h12
16h30 18h51
TLEMCEN - ORAN
05h50 08h09
10h30 12h49
15h30 18h57
ORAN - MAGHNIA
12h50 16h22
MAGHNIA - ORAN
TLEMCEN- GHAZOUET
GHAZOUET- TLEMCEN
ORAN - TÉMOUCHENT
TÉMOUCHENT - ORAN
ORAN - CHLEF
Tous les Trains vers Alger +
08h00 10h19
10h00 12h00
12h30 14h53
16h15 18h35
CHLEF - ORAN
06h50 09h15
10h44 13h15
12h13 14h09
15h12 17h54
ORAN - BECHAR
10h20 17h11 Coradia
BECHAR - ORAN
06h15 13h10 Coradia

Nombre de Visites :

  • 3 876
  • 6 897