Trois « conditions » pour que l’Algérie rouvre ses frontières avec le Maroc

L’Algérie a posé trois « conditions » à l’égard du Maroc, de rouvrir la frontière terrestre entre les deux pays, fermée depuis 1994, un responsable officiel a souligné, en réponse aux déclarations faites récemment par le ministre marocain des Affaires étrangères, Saad Eddine El Othmani, que la question de la réouverture des frontière a été parmi les dossiers soulevés lors de la récente visite du ministre algérien de l’Intérieur à Rabat, dans le cadre des questions relatives à la résidence et à la propriété et d’autres.

 

Le responsable a confirmé dans une déclaration exclusive au quotidien Echourouk, que nos amis Marocains sont bien conscients que trois questions majeures, joueront en faveur ou en défaveur de la réouverture des frontières terrestres fermées entre l’Algérie et le Maroc », soulignant que la balle est dans le camp des responsables marocains et non pas l’inverse. Le responsable a résumé les les trois conditions algériennes qui sont comme suit: Premièrement: la cessation immédiate de la campagne de dénigrement des médias et l’attitude agressive de plus en plus vers l’Algérie.

Deuxièmement: la coopération pleine et pratique et efficace pour arrêter l’attaque à l’encontre de l’Algérie ciblée de trafic de drogue et de la contre bande. Troisièmement: le Maroc doit reconnaître une fois pour toutes, que l’Algérie a une position fixe et irréversible sur la question du Sahara occidental.

La réponse officielle algérienne sur l’ouverture de la frontière terrestre entre l’Algérie et le Maroc, sont venus après les déclarations faites par le ministre des Affaires étrangères du Maroc, Saad Eddine El Othmani, qui a dit qu’il « ne connaît pas les raisons de la fermeture des frontières terrestres entre le Maroc et l’Algérie après 19 ans», ajoutant que «s’il connaissait vraiment les raisons, il se dépêchera de les résoudre « (..).

Malgré « l’ignorance des raisons de la fermeture», Ottomani, incombe l’Algérie l’entière responsabilité de maintenir la frontière fermée entre les deux pays, en oubliant que le Royaume a décidé de façon unilatérale et évaluer et d’imposer des visas pour les Algériens.

 téléchargement caricature frontiére

le 27 avril 2013


Vous pouvez suivre les commentaires et réponses de cet article à travers le RSS 2.0.
27 avril 2013

4 Commentaires pour “Trois « conditions » pour que l’Algérie rouvre ses frontières avec le Maroc”

  1. Veritas

    Ya weddi ! il n’y a ni hallabas ni autres , ces derniers ont toujours existé même depuis la réouverture par Chadli et si vous vous etes aventurés avec un véhicule lors de l’ouverture avant 1994,vous auriez du acheter votre propre benzine le long de la frontière entre Ahfir et oudja.Les milliards volés de chakib khelil auront suffi pour nourir toute la région ouest pendant 10 ans, de plus voilà 19 ans que vous croyez que les marocains d’oudja dépendent d’Algérie ouest , ya weddi c ‘est faux ! mille fois faux , le 1/100 du tourisme du maroc qui remplissent les plages de saidia suffissent amplement pour garnir la table du plus pauvre de Oudja et ce que vous semblez ignorer, c’est les ouvriers du bâtiment , les décorateurs de mosquées et autres manœuvres qui exercent à l’ouest (oran) sont des marocains. Win rahoum nos jeunes ouvriers ? Ktelhoum bouteflika et l’ansej?
    Les agriculteurs de maghnia préfèrent vendre un hectolitre de mazout que se démerder pour cent kilo de pomme de terre.
    Voilà pourquoi l’algérie restera dernière meme si on rouvre les pseudos frontières.

  2. kamara

    On ne peut pas construire une union sur de fausses valeurs. On ne peut pas, au Maghreb, construire en compilant des dictatures. Ce n’est pas le cas de l’Europe des démocraties. Le test du Sahara occidental est un test de vérité sur l’intention du régime marocain. Le Maroc ne peut être fasciste au Sahara et demain démocrate au Maghreb. Il faut se méfier des évidences.
    kamara

  3. Adil

    La frontière fermée ou bien ouverte n’arrêtera jamais la haine et il n’arriverons jamais à faire un maghreb uni .Et cette histoire du Police à Rio n’ajamais nourrit son homme .
    Regarder les 2 pays ennemis (France-Allemagne) il marchent main dans la main et ils construisent ensemble alors un espace Schengen à la maghrébine n’est pas prêt de voir le jour.

  4. RAIS

    S.V.P. LA FRONTIERE RESTE FERMEE CHACUN CHEZ SOI ET LES MOUTONS SERONT BIENS GARDES.

Les commentaires sont fermés

HORAIRE TRAIN

</img/ Départ - Arrivée
Oran - Sidi Bel-Abbes 10h20 - 11h19 (**)
12h50 - 13h55 (*)
15h20 - 16h25 ()
15h50 - 17h01 (*)
17h10 - 18h21 ()
17h00 - 18h22 (+)

(*)Vers Tlemcen
(**)Vers Bechar

Sidi Bel-Abbes - Oran
05h40 - 06h58
06h58 - 08h18
09h20 - 10h22
10h34 - 11h42
12h06 - 13h10
ORAN ALGER
08h00 - 12h00 (*)
10h00 - 14h07 (*)
12h30 - 17h54 (*)
(*) rapide
ALGER - ORAN
08h00 13h15(*)
10h00 - 14h09
12h30 - 17h54
(*) rapide
ORAN - TLEMCEN
07h35 09h56
12h50 15h12
16h30 18h51
TLEMCEN - ORAN
05h50 08h09
10h30 12h49
15h30 18h57
ORAN - MAGHNIA
12h50 16h22
MAGHNIA - ORAN
TLEMCEN- GHAZOUET
GHAZOUET- TLEMCEN
ORAN - TÉMOUCHENT
TÉMOUCHENT - ORAN
ORAN - CHLEF
Tous les Trains vers Alger +
08h00 10h19
10h00 12h00
12h30 14h53
16h15 18h35
CHLEF - ORAN
06h50 09h15
10h44 13h15
12h13 14h09
15h12 17h54
ORAN - BECHAR
10h20 17h11 Coradia
BECHAR - ORAN
06h15 13h10 Coradia

Nombre de Visites :

  • 3 718
  • 5 961